Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du jeudi 17 décembre 2020

17/12/2020 | 17:20
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée, résumées par awp:

COMMERCE EXTERIEUR: Les exportations helvétiques sont reparties à la hausse en novembre, après deux mois de replis consécutifs. L'excédent commercial a également réussi à augmenter, a indiqué l'Administration fédérale des douanes (AFD). Pendant le mois sous revue, les exportations ont progressé de 4,8% en nominal à 18,8 milliards de francs suisses, tandis que les importations ont augmenté de 4,2% à 15,7 milliards. Le solde de la balance commerciale a atteint 3,1 milliards, en hausse de 8% comparé au mois précédent, selon un communiqué de l'AFD.

POLITIQUE MONETAIRE: La Banque nationale suisse (BNS) a n'a pas bougé d'un iota sur sa politique monétaire, alors que Washington a accusé la Confédération de "manipuler" sa monnaie. Face à la crise pandémique, l'institut d'émission n'a pas d'autre choix que de soutenir l'économie helvétique et d'éviter un renchérissement trop important du franc. "La BNS n'est pas un manipulateur de devises", a répété Thomas Jordan, président de la direction générale de la banque centrale helvétique, lors d'une conférence de presse télévisée. Le banquier central a insisté sur le fait que la politique monétaire suisse était axée sur la stabilité des prix et que l'objectif n'était pas de s'octroyer des avantages au niveau des échanges commerciaux.

CONSOMMATION: Alors que l'année 2020 a été marquée par une crise sanitaire et économique sans précédent, les consommateurs suisses ne semblent pas vouloir économiser sur leurs présents de fin d'année. Selon l'institut de sondage GFK, ils dépenseront en moyenne 397 francs suisses rien que pour des jouets. Le commerce en ligne est le grand gagnant d'une année dominée par la progression du numérique. Jouets, mais aussi téléphones portables, casques et vélos: les produits de loisirs ont le vent en poupe sous le sapin des Suisses cette année.

VENTES HORLOGERES: Le repli des exportations horlogères suisses a encore perdu de la vigueur en novembre par rapport aux mois précédents, essentiellement grâce à "un retour en force" de la Chine, selon un communiqué de la Fédération de l'industrie horlogère. Ces 11 derniers mois, la Suisse a tout de même enregistré une dégringolade de 23,5% des exportations dans ce secteur. Le communiqué précise que durant le mois de novembre, les ventes horlogères à l'international se sont repliées de 3,2% sur un an à 1,94 milliard de francs suisses.

PHARMA: Le géant pharmaceutique Novartis veut s'emparer du laboratoire américain en phase clinique Cadent Therapeutics, spécialisé dans les troubles neuropsychiatriques. Cette acquisition doit renforcer le portefeuille de groupe rhénan dans les domaines de la schizophrénie et des troubles du mouvement. Basé à Cambridge dans l'Etat du Massachussetts, Cadent recevra un versement initial de 210 millions de francs suisses (185,6 millions de francs suisses) et est éligible pour des paiements d'étape plafonnés à 560 millions, précise la société américaine dans un communiqué distinct. Cette acquisition pourrait potentiellement atteindre un montant de 770 millions de dollars (680 millions de francs suisses).

BANQUES: Credit Suisse a pris connaissance avec "étonnement" de la décision du Ministère public de la Confédération de déposer un acte d'accusation, notamment contre la grande banque, dans une affaire de blanchiment d'argent. Le numéro deux bancaire helvétique entend se défendre "avec détermination". Dans un communiqué, le géant zurichois dit rejeter les prétendues lacunes organisationnelles et défendra sa position avec détermination. Credit Suisse risque une amende maximale de 5 millions de francs suisses.

TELECOMS: La Commission de la concurrence (Comco) ouvre une enquête contre Swisscom, estimant qu'il existe un risque que le géant bleu abuse d'une position dominante lors de la construction du réseau de fibre optique. L'instance ordonne des mesures contre lesquelles l'entreprise va recourir. La Comco ordonne des mesures provisionnelles interdisant avec effet immédiat à Swisscom de refuser à ses concurrents l'accès aux fibres optiques ininterrompues lors de l'extension du réseau.

CERTIFICATION: La société d'inspection genevoise SGS a décroché un contrat de la part de Gategroup. SGS assurera à l'avenir le contrôle des installations de catering de l'entreprise zurichoise en relation avec le coronavirus. Le contrat porte sur l'ensemble des activités de Gategroup dans le monde. SGS inspectera les installations de Gategroup sur la base de la propre checklist de l'entreprise.

ALIMENTATION: Emmi cède sa participation majoritaire de 80% dans la société espagnole Lácteos Caprinos au concurrent local Lácteas García Baquero. Le fabricant lucernois de produits laitiers, qui ne divulgue pas le montant de la transaction, motive cette dernière par l'ajustement de la stratégie d'achat de lait de chèvre à l'échelle européenne. Spécialisée dans la production de produits laitiers de chèvre, Lácteos Caprinos emploie quelque 40 salariés à temps plein et réalise un chiffre d'affaires annuel d'environ 10 millions d'euros (10,7 millions de francs suisses), précise Emmi.

MEDIAS: Les titres Tamedia ont enregistré une forte croissance des abonnements en ligne, qui ont progressé depuis le début de l'année de 42% à plus de 120'000 en Suisse alémanique et dans la partie romande du pays, a annoncé le groupe de presse zurichois TX Group. En Suisse romande, le quotidien 24 Heures a bondi de 34%, tout comme La Tribune de Genève (+51%). Côté alémanique, la Berner Zeitung (+51%), Der Bund (+36%), le Tages-Anzeiger (+45%), les journaux régionaux zurichois (+32%) et la Basler Zeitung (+107%) ont également vu le nombre de leurs abonnés numériques s'envoler.

ENERGIE: L'énergéticien Romande Energie a mis fin à sa collaboration avec le fournisseur romand de gaz naturel Holdigaz. Dans la foulée, les deux entreprises ont convenu de se revendre leurs participations croisées. Le groupe de Morges a racheté les 28'737 actions propres jusqu'à présent détenues par Holdigaz et cédé 2000 de ces titres "à ses actionnaires les plus importants et à des tiers institutionnels", selon un communiqué.

BANQUES: Le groupe Mirabaud compte un nouvel associé commanditaire. Les associés gérants du groupe bancaire genevois ont nommé à cette fonction Andrew Lake, qui dirige depuis 2014 les équipes obligataires de Mirabaud Asset Management et pilote la gestion du véhicule d'investissement Mirabaud Global Strategic Bond. Basé à Londres et avocat de formation, Andrew Lake est aussi titulaire d'un MBA délivré en 2004 par l'Université de Chicago. Avant d'oeuvrer dès 2013 pour Mirabaud, le nouvel associé commanditaire a notamment travaillé pour le compte de Merril Lynch, F&C et Aviva Investors, précise Mirabaud dans un communiqué.

OBJETS CONNECTES: La Commission européenne a autorisé le projet de rachat par Google de Fitbit, spécialiste des objets connectés pour le sport, un feu vert conditionné au respect par le géant américain d'engagements notamment sur l'utilisation des données personnelles. "Nous pouvons approuver le projet d'acquisition de Fitbit par Google parce que les engagements garantiront que le marché des objets connectés et le secteur naissant de la e-santé resteront ouverts et concurrentiels", a déclaré la vice-présidente de la Commission européenne en charge de la Concurrence, Margrethe Vestager, dans un communiqué.

INDUSTRIE MINIERE: Le géant minier Rio Tinto a annoncé la nomination à sa tête du Danois Jakob Stausholm, plusieurs mois après la démission du Français Jean-Sébastien Jacques à la suite de la destruction d'un site historique du patrimoine aborigène australien. M. Stausholm, qui était depuis 2018 directeur financier, prendra ses nouvelles fonctions de directeur général à partir du 1er janvier 2021.

awp


© AWP 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALPHABET INC. 2.35%2910.61 Cours en différé.66.07%
CREDIT SUISSE GROUP AG -0.16%8.866 Cours en différé.-22.11%
EURO / SWISS FRANC (EUR/CHF) 0.02%1.04228 Cours en différé.-3.43%
GLOBAL STRATEGIC GROUP LIMITED 0.00%0.3 Cours en clôture.58.73%
GOLD 0.12%1788.788 Cours en différé.-5.40%
IOTA (IOT/BTC) 0.25%2.5E-5 Cours en temps réel.140.00%
IOTA (IOT/ETH) -0.93%0.000316 Cours en temps réel.-22.33%
IOTA (IOT/EUR) -2.50%1.2276 Cours en temps réel.390.56%
IOTA (IOT/USD) -0.79%1.4034 Cours en temps réel.354.75%
NOVARTIS AG -0.64%74.24 Cours en différé.-10.68%
RIO TINTO PLC 1.78%4623.5 Cours en différé.-15.51%
ROMANDE ENERGIE HOLDING SA 2.27%1350 Cours en différé.16.81%
S&P GSCI CLASS III MILK (USD) -1.39%139.5596 Cours en différé.6.58%
S&P GSCI CORN INDEX -1.73%480.0825 Cours en différé.22.26%
SGS AG -0.32%2846 Cours en différé.6.93%
SILVER 0.03%22.9237 Cours en différé.-11.46%
SWISSCOM AG -0.89%513.4 Cours en différé.8.57%
TX GROUP AG 1.69%144.4 Cours en différé.100.57%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
05:11Les actions indiennes augmentent avant la publication du PIB ; les valeurs informatiques gagnent du terrain
ZR
04:27Compagnie des alpes - societe generale relève sa recommandation à "conserver" contre "vendre", fixe l'objectif de cours à 12,70 euros contre 21,20 euros
RE
02:21Chine-Rebond de l'activité manufacturière en novembre-PMI
RE
01:38Yémen-Raids aériens de la coalition saoudienne contre Sanaa
RE
01:19Chatham adoucit son offre pour RR Donnelley dans le cadre de la bataille pour le rachat.
ZR
00:13Principaux bénéfices du détaillant IKEA malgré des "défis sans précédent".
ZR
29/11Les négociations sur le nucléaire iranien reprennent dans la méfiance
RE
29/11Coronavirus-Biden appelle les Américains à ne pas paniquer face à Omicron
RE
29/11UnitedHealth prévoit un bénéfice pour 2022 inférieur aux estimations
ZR
29/11BOURSE DE WALL STREET : Wall Street termine en hausse après les craintes suscitées par Omicron
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"