Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie & Forex

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du jeudi 12 novembre 2020

12/11/2020 | 17:05
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée, résumées par awp:

CONJONCTURE: L'industrie suisse des machines, des équipements électriques et des métaux (industrie MEM) continue d'enregistrer de très forts reculs après neuf mois à tous les niveaux. Même s'y a une légère embellie au troisième trimestre, avec la menace d'un nouveau confinement elle n'entrevoit toujours pas le bout du tunnel. Après neuf mois de l'exercice en cours, les entrées de commandes accusent une chute 8,6% par comparaison avec la même période en 2019. Le chiffre d'affaires se contracte encore plus lourdement, dégringolant de 11,5%. Pire encore, les exportations sont en chute libre, dévissant de 13,9%.

EMPLOI: Le nombre d'actifs occupés en Suisse a légèrement diminué au troisième trimestre, tout comme les heures travaillées, selon le relevé de l'Office fédéral de la statistique (OFS). Entre juillet et fin septembre, 5,08 millions de personnes étaient considérées comme actives occupées, salariés au chômage partiel y compris. Ce chiffre représente une légère baisse de 0,4% comparé à la même période il y a un an.

VÉHICULES: Les nouvelles mises en circulation de voitures ont dérapé en octobre, subissant une forte chute pendant le mois sous revue, alors que celles de motos ont poursuivi leur solide ascension, selon les données de l'Office fédéral de la statistique (OFS). Les voitures de tourisme ont affiché un plongeon de 18,7% sur un an à 20'914 véhicules fraîchement immatriculés en octobre, poursuivant sur la tendance baissière des derniers mois.

IMMOBILIER: Les logements destinés à la location sont particulièrement touchés par des taux de vacance élevés, alors que les biens en propriété sont rarement vacants, selon la dernière étude immobilière de Raiffeisen. La forte demande pour l'accession à la propriété et des conditions de financement avantageuses, conjuguées à une offre en baisse, expliquent cette situation selon la banque. Mi-2020, le taux de vacance moyen en Suisse s'élevait à 1,72% et à seulement 0,57% pour les logements en propriété. "Au vu de l'environnement de taux bas et de l'offre très faible, cette situation ne devrait pas changer de sitôt", a indiqué Martin Neff, économiste en chef de l'établissement st-gallois, l'un des principaux fournisseurs d'hypothèques dans la Confédération.

TÉLÉCOMS: Liberty Global, via sa filiale UPC Suisse, a finalisé l'acquisition du groupe de télécommunications Sunrise et entame maintenant la procédure d'annulation des titres (squeeze-out) qui ne lui ont pas été servis au terme de l'offre de rachat clôturée mercredi. Plus de 98% des actions de Sunrise sont maintenant détenues par le conglomérat britannique. Par ailleurs, Sunrise sera décotée de la Bourse suisse après la finalisation de la procédure d'annulation des actions non détenues. L'opérateur UPC Suisse et Sunrise continueront à opérer séparément jusqu'à leur fusion planifiée au début de 2021, rappelle Liberty Global.

ASSURANCES: Zurich Insurance a pu accroître le volume de ses primes brutes de 3% en un an à 27,26 milliards de dollars après neuf mois en 2020. Les nouvelles affaires souscrites dans l'assurance-vie ont en revanche généré des revenus en baisse de 19% à 2,57 milliards, malgré la reprise intervenue durant le 3e trimestre. Aux Etats-Unis, les primes brutes du partenaire Farmers Exchange, auquel Zurich Insurance fournit des services, ont également subi un repli de 3% à 15,28 milliards de dollars (13,8 milliards de francs suisses). Sur une base comparable, soit hors acquisitions et désinvestissements et à taux de change constants, le volume des primes brutes dans l'assurance dommages, première source de revenus du groupe, a également progressé de 3%.

ASSURANCES: L'assureur Bâloise a subi un repli des volumes d'affaires sur les neuf premiers mois de 2020. Alors que les affaires non-vie ont bien résisté au choc de la pandémie de coronavirus, les activités vie ont fortement reculé en raison d'un effet de base défavorable. Les nouveaux objectifs à l'horizon 2025 restent d'actualité. Le groupe rhénan a vu son volume d'affaires total reculer de 6,5% à 6,9 milliards de francs suisses entre janvier et fin septembre, avec un repli particulièrement important en Suisse mais une activité solide en Belgique et au Luxembourg.

ALIMENTATION: Le producteur laitier Emmi veut investir 50 millions de francs suisses dans la rénovation de son site historique d'Emmen, dans le canton de Lucerne. La mise en service de la nouvelle fromagerie est prévue fin 2022. Le prédécesseur de la Coopérative des producteurs laitiers de suisse centrale (ZMP), actionnaire majoritaire d'Emmi, avait acheté en 1927 la fromagerie Neuhüsern à Emmen.

INDUSTRIE MINIÈRE: Glencore n'a pas encore décidé du moment opportun de remettre les rênes de l'entreprise à un nouveau patron, a indiqué l'actuel directeur général Ivan Glasenberg, tout en confirmant que son successeur sera choisi parmi les actuels cadres du géant des matières premières. "Le moment précis dépend aussi de l'évolution de la pandémie de Covid-19 parce que j'aimerais réunir mon successeur et nos clients et pour cela nous avons besoin de voyager", a complété celui qui détient presque 10% du capital-actions du groupe zougois, lors d'un entretien accordé au quotidien NZZ.

CONJONCTURE: Les prix à la consommation en Allemagne ont bien baissé de 0,2% en octobre, sous l'effet de la baisse de la TVA, dans le contexte de recrudescence du Covid-19 dans le pays. L'indice des prix a reculé de 0,2% sur un an en octobre, après avoir également chuté de 0,2% en septembre, et stagné en août, selon les chiffres de l'Office fédéral des statistiques Destatis, qui confirment une première estimation fin octobre. En glissement annuel, les prix n'ont pas augmenté depuis juin dernier dans la première économie de la zone euro.

CONJONCTURE: Le produit intérieur brut (PIB) du Royaume-Uni a rebondi de 15,5% au troisième trimestre grâce à la réouverture de l'économie. La production britannique a cependant faibli en septembre, laissant augurer une fin d'année difficile en raison du confinement. L'activité s'est relancée au cours de l'été après un effondrement historique du PIB de 19,8% au deuxième trimestre du fait du premier confinement décidé face à la pandémie, selo le Bureau national des statinstiques (ONS). Malgré cette reprise, le PIB reste inférieur de 9,7% à son niveau de fin 2019, soit avant la crise sanitaire.

POLITIQUE MONÉTAIRE: La Banque d'Angleterre (BoE) étudie toujours la possibilité de fixer un taux directeur négatif pour soutenir l'économie britannique en pleine crise sanitaire, mais son gouverneur Andrew Bailey semblait repousser cette éventualité. "Je n'ai pas de date précise en tête, nous en sommes aux questions techniques sur le sujet", a assuré M. Bailey lors d'une conférence organisée par le Financial Times. L'économie britannique est secouée à la fois par la pandémie de Covid-19 et l'approche du Brexit.

CRYPTODEVISES: Le cours du bitcoin poursuivait son envolée entamée il y a quelques jours, repassant pour la première fois depuis trois ans la marque des 16'000 dollars. Dans l'après-midi, la plus célèbre des devises virtuelles s'échangeait à 16'177 dollars (14'811 francs suisses au cours du jour) sur la plateforme de négoce luxembourgoise Bitstamp. Le record à près de 20'000 dollars enregistré fin 2017 semble de nouveau à portée de tir. Depuis début octobre, le bitcoin s'est apprécié de près de moitié. L'un des principaux facteurs de la flambée des dernières semaines a été le haut degré d'incertitude sur les marchés financiers en lien avec l'élection présidentielle américaine, qui a entraîné une augmentation de la demande pour la première cryptodevise mondiale.

AUTOMOBILES: Nissan n'a pas pu éviter une nouvelle perte nette sur son deuxième trimestre 2020/21, mais celle-ci a été beaucoup plus limitée qu'en début d'exercice, permettant au constructeur automobile japonais d'améliorer ses prévisions annuelles. L'allié du français Renault a publié une perte nette de 44,4 milliards de yens (386 millions de francs suisses) sur le trimestre écoulé (juillet-septembre), contre un bénéfice net de 59 milliards de yens un an plus tôt, selon un communiqué.

CONSTRUCTION DE MACHINES: Le conglomérat allemand Siemens a fait état jeudi d'une baisse de près d'un quart de son bénéfice net sur son exercice annuel décalé, en raison d'une forte chute d'activité liée à la pandémie de Covid-19, mais s'attend à une année 2021 "robuste". Le groupe enregistre un résultat net de 4,2 milliards d'euros (4,5 milliards de francs suisses) à fin septembre 2020, soit un recul de 25% sur un an.

INTERNET ET LOGICIELS: Le géant chinois de l'internet Tencent a annoncé que son chiffre d'affaires du troisième trimestre avait progressé de 29%, soutenu par les recettes publicitaires et l'explosion des jeux en ligne auprès d'utilisateurs confinés en raison du Covid-19. Le chiffre d'affaires du mastodonte de Shenzhen (sud de la Chine) s'est élevé à 125,4 milliards de yuans (17,3 milliards d'euros) tandis que le bénéfice net a atteint 38,5 milliards de yuans (5,33 milliards de francs suisses), soit en hausse de 89% sur un an.

COMMERCE DE DÉTAIL: Le groupe japonais Rakuten est retombé dans le rouge au troisième trimestre 2020, principalement à cause des investissements pour le développement de son offre mobile au Japon, mais a maintenu son objectif annuel de croissance opérationnelle "à deux chiffres". Pour la période juillet-septembre, l'entreprise a annoncé une perte nette de 44 milliards de yens (382 millions de francs suisses), moins importante cependant que celle subie un an plus tôt (114,4 milliards de yens).

ASSURANCES: L'assureur italien Generali a vu son bénéfice net reculer de 40% sur les neuf premiers mois de l'année, en raison notamment de l'impact de l'épidémie de Covid-19, mais a souligné jeudi sa "résilience" dans ce contexte difficile. Le bénéfice net atteint 1,29 milliard d'euros (1,39 milliard de francs suisses), un résultat légèrement supérieur aux attentes des analystes. Ces derniers tablaient sur 1,28 milliards d'euros, selon le consensus compilé par Generali.

TÉLÉCOMS: Le premier groupe de télécoms européen, Deutsche Telekom, a vu son bénéfice opérationnel bondir de près de 50% au troisième trimestre grâce à l'intégration de son concurrent Sprint aux Etats-Unis qui lui permet de relever de nouveau sa prévision annuelle. Le bénéfice d'exploitation ajusté (EBITDA après loyers), principal indicateur de rentabilité du groupe, ressort à 9,7 milliards d'euros (10,5 milliards de francs suisses), selon des chiffres publiés jeudi. Les ventes ont augmenté de près de 32% à 26,4 milliards d'euros, surpassant les prévisions des analystes.

SERVICES FINANCIERS: Le groupe britannique de luxe Burberry a vu son bénéfice divisé par trois au premier semestre de son exercice décalé à cause de la pandémie de nouveau coronavirus, et s'attend à souffrir des nouvelles mesures de confinement en Europe. Le bénéfice net est ressorti à 48,3 millions de livres (58,2 millions de francs suisses) pour le semestre achevé fin septembre, trois fois moins qu'un an auparavant, tandis que le chiffre d'affaires a fondu de 31% sur un an à 878 millions de livres.

TRANSPORT: La compagnie aérienne Emirates de Dubaï a annoncé jeudi des pertes semestrielles de 3,4 milliards de dollars (environ 3,1 milliards de francs suisses), les premières depuis plus de 30 ans, sous l'effet de la pandémie de Covid-19 qui a quasiment paralysé le transport aérien. "En raison de cette situation sans précédent pour l'industrie de l'aviation et du voyage, le groupe Emirates a enregistré une perte semestrielle pour la première fois en plus de 30 ans", a déclaré le président de la compagnie aérienne, cheikh Ahmed ben Saïd Al-Maktoum.

AUTOMOBILES: Le constructeur automobile Fiat Chrysler (FCA) et Engie EPS, la branche technologique d'Engie, active dans les systèmes de stockage d'énergie, veulent créer une co-entreprise, qui deviendrait un leader européen de la mobilité électrique. Les deux groupes ont signé un protocole d'accord en ce sens. Ils prévoient de finaliser l'accord d'ici la fin de l'année, afin de constituer cette co-entreprise au premier trimestre 2021, une fois les autorisations obtenues des autorités compétentes.

awp


© AWP 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ASSICURAZIONI GENERALI S.P.A. 0.97%14.545 Cours en différé.1.02%
BITCOIN - EURO -2.78%26061.76 Cours en temps réel.12.92%
BITCOIN - UNITED STATES DOLLAR -2.91%31669.22 Cours en temps réel.12.01%
BURBERRY GROUP PLC 2.16%1723.5 Cours en différé.-3.91%
DEUTSCHE TELEKOM AG 0.47%14.99 Cours en différé.0.23%
ELECTRICITÉ DE FRANCE 2.87%10.75 Cours en temps réel.-16.63%
ENGIE 0.46%12.99 Cours en temps réel.3.75%
ENGIE EPS S.A. 8.68%14.4 Cours en temps réel.10.34%
EURO / BRITISH POUND (EUR/GBP) 0.02%0.88541 Cours en différé.-0.60%
FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES N.V. 1.96%12.872 Cours en différé.-13.89%
GLENCORE PLC -1.83%255 Cours en différé.9.44%
LIBERTY GLOBAL PLC 1.46%25.8 Cours en différé.5.00%
RAIFFEISEN BANK INTERNATIONAL AG 1.84%16.6 Cours en différé.-2.28%
RAKUTEN, INC. -0.92%970 Cours en clôture.-2.41%
RENAULT 3.25%34.025 Cours en temps réel.-4.85%
SIEMENS AG 1.79%130.66 Cours en différé.11.18%
TENCENT HOLDINGS LIMITED 10.93%766.5 Cours en clôture.35.90%
ZURICH INSURANCE GROUP LTD 1.69%367.7 Cours en différé.-3.19%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
02:39Tunisie-Le parlement approuve un remaniement sur fond de contestation
RE
01:28Coronavirus-La Chine fait état de 75 nouvelles infections
RE
01:27"L'AMÉRIQUE EST PRÊTE À CHANGER" : Biden veut réduire le clivage racial
RE
00:31USA-La police du Capitole demande pardon pour les "défaillances" du 6 janvier
RE
26/01Une centaine de djihadistes tués lors d'une opération franco-malienne, selon Bamako
RE
26/01"Impeachment"-Un recours en constitutionnalité rejeté au Sénat
RE
26/01ARGENTINE : baisse de 14,9% du commerce extérieur en 2020
AW
26/01PASCAL SORIOT : AstraZeneca dément une faible efficacité de son vaccin chez les personnes âgées
RE
26/01CORONAVIRUS : Astrazeneca promet de livrer 17% de sa production de vaccin en Europe en février
RE
26/01Le dollar repart à la baisse, victime de l'appétit pour le risque
AW
Dernières actualités "Economie & Forex"