Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

810
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Rester sur le marché ou le quitter, telle est la question

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
26/02/2020 | 09:03

La grosse purge en cours sur les marchés financiers sonne comme un juste retour des choses pour de nombreux observateurs. Hier le S&P500 a chuté de 3% après une baisse déjà marquée la veille. Après tout, la tenue des indices était assez suspecte ces dernières semaines alors que les signaux de dérèglement économique se multipliaient à cause du coronavirus.

La panique boursière est due à l'émergence de nouveaux foyers d'infection, qui montrent que des parties du monde qui paraissaient relativement sécurisées ne le sont pas. Surtout, ces foyers ont introduit dans l'esprit des populations, notamment occidentales, un nouveau paradigme : "l'épidémie peut m'atteindre".

Pire, elle pourrait toucher les Américains malgré les super-pouvoirs de protection de Donald Trump. Allant à l'encontre des déclaration twittoresques du Président, les autorités sanitaires américaines (CDC) ont déclaré hier soir que l'épidémie de coronavirus se propagera probablement aux Etats-Unis et que les organisations privées et publiques devraient préparer des plans de précaution.

Economiquement, les révisions baissières d'objectifs d'entreprises vont se poursuivre. Les organisations étatiques vont commencer à réviser leurs anticipations de croissance. Les statistiques macroéconomiques seront mauvaises. On peut même envisager des pénuries d'approvisionnement. Et vers qui croyez-vous que les investisseurs vont se tourner à cause de cet enchaînement catastrophe ? La banque centrale américaine pardi. Quand il n'y a plus aucun espoir et que les autres options ont été écartées, la Fed est devenue la bouée de sauvetage des marchés. Nous en reparlerons à coup sûr dans les jours à venir.

Pour finir sur une note moins pessimiste, les autorités chinoises déplorent encore 52 décès hier, mais c'est le niveau le plus bas depuis trois semaines, avec un plateau qui tend à se confirmer sur le nombre de personnes contaminées, en tenant compte des guérisons. L'OMS a d'ailleurs salué la façon dont les autorités locales ont rattrapé leur retard pour confiner l'épidémie. Le nombre de cas actifs dans le monde, c’est-à-dire le nombre de patients infectés à ce jour, est en déclin à 48 183 contre 58 747 au pic du 17 février (source Worldmeters, dans la case "cas actifs") : c'est évidemment dû en grande partie à la Chine, mais cela prouve que des mesures vigoureuses permettent d'obtenir des résultats. L'évolution des statistiques en Corée et en Italie permettra de jauger l'efficacité de la prise en charge dans des pays avancés mais ne disposant pas de prérogatives totalitaires (paradoxalement, l'opinion publique a l'air de penser, après avoir largement critiqué la gestion de la crise par Pékin, que les autres pays ne seront pas capables de faire aussi bien).

Le CAC40 a démarré en baisse de 0,6% à 5645 points. 

Les temps forts économiques du jour

Les chiffres de l'immobilier neuf (16h00) et les stocks pétroliers hebdomadaires (17h00) animeront la séance aux Etats-Unis, avec deux interventions de banquiers centraux de la Fed lors d'événements publics (Kaplan et Kashkari).

L'euro reste ferme à 1,0876 USD, tandis que l'or remonte légèrement à 1644 USD. Le baril est stable après avoir été attaqué, avec un WTI sur les 50 USD et un Brent à 55,15 USD.  Le 10 ans US affiche 1,35% de rendement. Le Bitcoin recule à 9209 USD. 

Les principaux changements de recommandations

  • Anheuser-Busch Inbev : Goldman Sachs reprend le suivi à neutre en visant 71 EUR.
  • Arkema : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 110 EUR.
  • Basler : Jefferies passe d'acheter à conserver en visant 51 EUR.
  • Britvic : Goldman Sachs reprend le suivi à l'achat en visant 1210 GBp.
  • Carlsberg : Goldman Sachs reprend le suivi à la vente en visant 930 DKK.
  • Coca-Cola HBC : Goldman Sachs reprend le suivi à neutre en visant 2940 GBp.
  • Davide Campari : Goldman Sachs reprend le suivi à neutre en visant neuf euros.
  • Diageo : Goldman Sachs reprend le suivi à l'achat en visant 3600 GBp.
  • Fevertree : Goldman Sachs démarre le suivi à la vente en visant 1350 GBp.
  • HeidelbergCement : Goldman Sachs passe d'acheter à neutre en visant 63 EUR.
  • Heineken : Goldman Sachs reprend le suivi à neutre en visant 106 EUR.
  • ISRA Vision : Pareto Securities passe d'acheter à conserver en visant 50 EUR.
  • MTU Aero Engines : DZ Bank reste à conserver avec un objectif de cours réduit à 242 EUR.
  • Pernod Ricard : Goldman Sachs reprend le suivi à l'achat en visant 195 EUR.
  • Prudential Plc : Deutsche Bank passe de conserver à acheter en visant 1600 GBp.
  • Rémy Cointreau : Goldman Sachs reprend le suivi à l'achat en visant 125 EUR.
  • UCB : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 97 à 111 EUR.
  • Vivendi : HSBC passe de conserver à achat en visant 29 EUR.

L’actualité des sociétés

Thales, Danone, HermèsPeugeot, Edenred, bioMérieux, Suez... toutes ces entreprises ont publié leurs résultats 2019 ce matin et la plupart font un point sur l'impact du coronavirus sur leurs activités. Worldline ajuste comme prévu les termes de son OPA sur Ingenico pour tenir compte du versement à venir d'un dividende de 1,20 EUR par sa cible, désormais valorisée 121,90 EUR l'action. JCDecaux réclame 40 M€ à la République Tchèque dans le cadre d'une procédure arbitrale. Europcar atteint ses objectifs 2019 révisés et vise 300 à 310 ME d'Ebitda cette année. TechnipFMC versera un dividende trimestriel de 0,13 USD. Dongfeng change de représentant au conseil de surveillance de Peugeot. Intrasense pénalisé par le coronavirus en Chine. Les créanciers devront choisir d'ici au 1er avril laquelle des deux options de restructuration de la dette de Cybergun ils choisissent. Maurel & Prom ne trouve pas de réserves probantes sur le puits Kama-1 au Gabon. Auplata monte à 37% du producteur de plomb et d'argent marocain Compagnie Minière de Touissit. Visiomed a finalisé la vente de ses activités de dermocosmétique. Ingenico, AdVini, Nexity, Burelle, Miliboo, PCAS ont publié leurs comptes.  

Le patron de Walt Disney, Roberts Iger, quitte la direction générale du groupe, remplacé par Bob Chapek, en restant président des activités de création jusqu'en 2021. Nestlé suspend ses voyages d'affaires jusqu'au 15 mars à cause du coronavirus. Les autorités aériennes américaines ont demandé à Boeing de faire de nouvelles révisions sur des pièces du B737MAX. Lufthansa prévoit de déployer des mesures d'économies pour limiter l'impact du coronavirus sur ses activités. Virgin Galactic prévoit toujours de réaliser son premier voyage dans l'espace cette année. Le co-CEO de Salesforce, Keith Block, démissionne, laissant Marc Benioff seul aux commandes. Iovance Biotherapeutics serait en vente, selon Bloomberg.

Ça publie. Lowe's, Rio Tinto, Iberdrola, Hermès, Danone, Aena, Thales, Wolters Kluwer, Peugeot, Cellnex ou Edenred.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ADVINI 2.09%19.5 Cours en temps réel.-25.57%
AENA S.M.E., S.A. 0.00%120 Cours en clôture.-29.62%
ANHEUSER-BUSCH INBEV 4.23%47.18 Cours en différé.-35.11%
ARKEMA 1.73%87.08 Cours en temps réel.-8.05%
AUPLATA MINING GROUP -2.53%0.2505 Cours en temps réel.-2.45%
BASLER KANTONALBANK 2.19%65.4 Cours en différé.-12.80%
BIOMÉRIEUX -1.09%126.5 Cours en temps réel.59.42%
BOEING COMPANY (THE) 2.98%178.44 Cours en différé.-46.81%
BURELLE SA 0.00%522 Cours en temps réel.-36.19%
CAC 40 1.01%4970.48 Cours en temps réel.-16.85%
CARLSBERG A/S 6.38%926.6 Cours en différé.-6.76%
CELLNEX TELECOM 0.74%57.08 Cours en clôture.48.76%
COCA-COLA HBC AG 1.14%2031 Cours en différé.-20.82%
COMPAGNIE MINIÈRE DE TOUISSIT 3.90%1091 Cours en clôture.-33.84%
CYBERGUN -8.94%0.4553 Cours en temps réel.-97.74%
DANONE 1.47%60.64 Cours en temps réel.-17.94%
DAVIDE CAMPARI-MILANO N.V. 0.28%8.143 Cours en différé.0.04%
DEUTSCHE LUFTHANSA AG -0.85%8.648 Cours en différé.-47.30%
DIAGEO PLC 2.22%2761.5 Cours en différé.-13.72%
EDENRED 1.47%41.5 Cours en temps réel.-9.98%
EUROPCAR MOBILITY GROUP -3.17%2.014 Cours en temps réel.-53.53%
FEVERTREE DRINKS PLC 4.59%2368 Cours en différé.13.14%
GOLD 0.00%1798.3 Cours en différé.18.89%
HEIDELBERGCEMENT AG 5.09%49.33 Cours en différé.-24.06%
HEINEKEN N.V. 1.81%84.5 Cours en différé.-10.98%
HERMÈS INTERNATIONAL 0.47%770 Cours en temps réel.15.58%
HSBC HOLDINGS PLC 1.21%377.8 Cours en différé.-36.17%
IBERDROLA 1.23%10.73 Cours en clôture.16.88%
INGENICO GROUP 0.49%142.5 Cours en temps réel.47.21%
INTRASENSE 2.13%0.96 Cours en temps réel.300.00%
IOVANCE BIOTHERAPEUTICS, INC. -2.74%29.51 Cours en différé.6.61%
ISRA VISION AG -0.12%48.6 Cours en différé.25.06%
JCDECAUX SA -1.21%15.51 Cours en temps réel.-43.56%
LONDON BRENT OIL 0.00%42.875351 Cours en différé.-35.88%
LOWE'S COMPANIES, INC. 1.34%137.43 Cours en différé.14.75%
MILIBOO 2.54%2.42 Cours en temps réel.15.24%
MTU AERO ENGINES AG 4.15%153.1 Cours en différé.-39.87%
NEXITY 2.02%28.28 Cours en temps réel.-36.85%
PCAS 0.59%8.5 Cours en temps réel.-34.62%
PERNOD RICARD 0.57%141.3 Cours en temps réel.-11.36%
PEUGEOT 2.37%14.04 Cours en temps réel.-34.08%
RIO TINTO GROUP -0.69%97.99 Cours en clôture.-2.40%
RÉMY COINTREAU -1.73%125.2 Cours en temps réel.14.34%
SUEZ SA 2.30%10.655 Cours en temps réel.-20.99%
TECHNIPFMC PLC 3.67%7.06 Cours en différé.-67.07%
THALES 0.79%71.3 Cours en temps réel.-22.94%
THE GOLDMAN SACHS GROUP, INC. 4.44%205.56 Cours en différé.-10.60%
UCB -0.70%107.15 Cours en différé.51.13%
VIRGIN GALACTIC HOLDINGS, INC. -1.08%19.25 Cours en différé.66.67%
VISIOMED GROUP -2.63%1.1052 Cours en temps réel.4,833.93%
VIVENDI SE 0.30%23.18 Cours en temps réel.-10.22%
WALT DISNEY COMPANY (THE) 2.17%119.34 Cours en différé.-17.49%
WOLTERS KLUWER 0.49%69.98 Cours en différé.7.63%
WORLDLINE 1.15%77.48 Cours en temps réel.22.69%
ÉTABLISSEMENTS MAUREL & PROM 0.44%1.808 Cours en temps réel.-35.89%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Daviais - Il y a 4 mois arrow option
vu que le coronavirus tue beaucoup moins que la grippe je me demande si certains ne sont pas derrière les médias pour alarmer la population et favoriser la chute de la bourse entretenue à nouveau par les médias alarmistes sur la fin de l'économie pour ensuite acheter à bon compte ce qu'ils ont vendu avant les premiers cas du coronavirus. Facile pour certains commentateurs de dire que la purge est méritée alors même que les raisons qu'ils annonçaient ne sont pas celles qui "expliquent" la chute boursière.
1
  
eyme2000 - Il y a 4 mois arrow option
taux de mortalité grippe 0.3%
taux de mortalité du coronavirus 2%

il tue donc 7x plus que la grippe !

https://sante.lefigaro.fr/article/le-coronavirus-est-il-plus-dangereux-que-la-grippe-le-sras-ou-ebola/
  
  
razorfish - Il y a 4 mois arrow option
Salut Daviais !

Si les médias avaient besoin de qui que ce soit pour donner dans l’exagération ça se saurait...
  
  
  • Publier
    loader