Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Rami Makhlouf, homme d'affaire et cousin d'Assad, interdit de sortie du territoire syrien

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
21/05/2020 | 23:09

BEYROUTH, 21 mai (Reuters) - La justice syrienne a provisoirement interdit de sortie du territoire Rami Makhlouf, puissant homme d'affaires et cousin du président Bachar al Assad, au centre d'un litige autour de sa compagnie de téléphonie mobile Syriatel.

Cette décision de justice, publiée jeudi par le ministère de la Justice sur sa page Facebook, précise que l'interdiction de sortie du territoire sera levée quand Makhlouf aura réglé des arriérés de paiements dus à l'Etat.

Les biens appartenant à l'homme d'affaires ainsi que ceux de sa femme et de ses enfants font déjà l'objet d'une "saisie préventive" destinée à garantir le paiement de sommes dues à l'autorité syrienne de régulation des télécommunications, selon un document daté du 19 mai et signé par le ministre syrien des Finances.

Le gouvernement affirme que Syriatel doit 134 milliards de livres syriennes, l'équivalent de 77 millions de dollars au cours en vigueur sur le marché parallèle.

Makhlouf affirme que cette "saisie préventive" est illégale et traduit la volonté du gouvernement de mettre la main sur Syriatel.

Un temps considéré comme un intime de Bachar al Assad, Rami Makhlouf possède un empire allant des télécoms à l'immobilier, en passant par le BTP et le négoce de pétrole. Il a joué un rôle crucial dans le financement de l'effort de guerre syrien depuis le début de la guerre civile en 2011 et fait l'objet de sanctions américaines et européennes. (Eric Knecht et Tom Perry version française Marine Pennetier et Henri-Pierre André)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
FACEBOOK 0.31%239.73 Cours en différé.16.44%
LONDON BRENT OIL 2.01%43.06 Cours en différé.-35.11%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
01:49Attaques au couteau dans le sud de la Norvège, plusieurs blessés
RE
01:44Bouygues - jefferies dégrade sa recommandation à "conserver" contre "acheter", objectif de cours de 34 euros contre 40 euros
RE
01:19Biélorussie-Manifestations après l'exclusion de candidats à la présidentielle
RE
01:06Trump met fin au statut préférentiel de Hong Kong, cite "l'oppression" de Pékin
RE
00:45Trump adopte une position ferme contre la Chine à cause de Hong Kong
RE
00:22GB-Le port du masque pourrait être recommandé dans tous les lieux publics
RE
00:14USA-"Davantage de blancs" que de noirs tués par la police, dit Trump
RE
14/07Coronavirus-Le Brésil enregistre 1.300 décès supplémentaires
RE
14/07Trump signe un décret mettant fin au traitement préférentiel de Hong Kong
RE
14/07Trump signe un décret mettant fin au traitement préférentiel de Hong Kong
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"