Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés  >  Toute l'info

Actualités : Sociétés
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Qui veut voler sur Superjet 100 ?

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
19/02/2020 | 14:59

Neuf ans après son entrée en service, le Superjet 100 du russe Sukhoi éprouve de grandes difficultés à faire gonfler son carnet de commandes. A l'exception de la compagnie nationale Aeroflot et de transporteurs domestiques, personne ne devrait plus voler sur l'avion régional.

L'avion, dont l'entrée en service remonte à avril 2011, est le premier appareil commercial construit par la Russie depuis la fin de l'ère soviétique. De retards en dépassements de budgets, le jet de la catégorie des 75 à 95 places a connu bien des déboires, jusqu'à un crash l'année dernière à Moscou, tuant 41 personnes . En 2012, un vol de démonstration en Indonésie s'était déjà terminé tragiquement. Actuellement, 142 de ces avions sont en service, mais ce sont surtout ceux de l'Aeroflot et d'autres entités russes qui continuent à voler.

A l'étranger, l'irlandaise CityJet a abandonné l'exploitation de ses sept appareils. La mexicaine Interjet cherche un acquéreur pour ses 22 exemplaires. Les bons connaisseurs du secteur évoquent des coûts de maintenance nettement plus élevés que les standards du secteur et des niveaux de disponibilité inférieurs à la moyenne, que ne contrebalancent pas des prix d'acquisition très faibles. 

Sukhoi entretient le flou sur ses relations d'affaires. Interrogé par Reuters, le groupe a refusé de divulguer son portefeuille de clients. "L'entreprise s'efforce de mettre en oeuvre les contrats dans l'intérêt des exploitants d'avions et des clients, dont le principal est le transporteur russe Aeroflot", a-t-elle expliqué. Les trois plus grandes compagnies aériennes privées russes - S7, UTair et Ural Airlines - ont répondu qu'elles n'envisagent pas de s'équiper en Superjet cette année. 

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AEROFLOT - RUSSIAN AIRLINES 4.43%68.38 Cours en clôture.3.54%
AIRBUS SE -1.52%49.505 Cours en temps réel.-62.06%
BOMBARDIER INC. -4.71%0.405 Cours en différé.-77.98%
EMBRAER S.A. 2.36%9.54 Cours en clôture.-51.65%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) -0.90%76.6029 Cours en différé.26.97%

La Rédaction
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
00:46USA : 4,3 md USD de prêts sollicités par les PME dans le cadre du plan d'urgence
AW
03/04L'"Opep+" discute d'une réduction record de l'offre de pétrole
RE
03/04S&P confirme la note AA de la France avec perspective stable
AW
03/04Les PME américaines soulagées par l'aide fédérale, mais dubitatives
AW
03/04Delta table sur une chute de 90% de son chiffre d'affaires au 2e trimestre
AW
03/04FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES : reporte son assemblée générale et son dividende
RE
03/04BONDS : S&P abaisse la perspective de Société Générale à "stable"
DJ
03/04L'Opep et ses alliés tenteront lundi de trouver une réponse face à la pandémie
AW
03/04USA : 1,8 mrd USD de prêts sollicités par les PME dans le cadre du plan d'urgence
AW
03/04Le pétrole bondit à nouveau, le marché s'attend à une réduction de la production
AW
Dernières actualités "Sociétés"