Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Bourse de Paris : Qui croire ?

30/11/2021 | 09:03
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email

En commençant tôt ce matin à écrire cette chronique, j'expliquais que les marchés boursiers avaient l'air d'avoir un peu repris le dessus après le plongeon de vendredi lié à l'apparition du variant Omicron du coronavirus. Mais c’était compter sans l'interview de Stéphane Bancel, le patron de Moderna, publiée par le Financial Times à l'aube et titrée "Le chef de Moderna prévoit que les vaccins existants auront du mal avec Omicron". Du coup, il a fallu recommencer. Merci Stéphane.

Les marchés actions s'étaient pourtant remis la tête à l'endroit hier des deux côtés de l'Atlantique, un peu plus à l'endroit aux Etats-Unis qu'en Europe d'ailleurs puisqu'un indice comme le Nasdaq, riche en valeurs technologiques est-il besoin de le rappeler, a gommé son trou d'air de vendredi. Un trou d'air de 2% ceci dit, et pas de 4% comme l'ont traversé plusieurs indices européens.

Cette chute de vendredi n'est que le reflet des réactions déjà vues lors des vagues de coronavirus précédentes, mais en condensé pour l'instant. Personne ne connaît encore précisément les caractéristiques du variant Omicron, mais il est certain que nous sommes entrés dans une phase durant laquelle les médias vont relayer l'apparition d'un cas ici, de plusieurs autres là. Et si Omicron est aussi virulent que redouté, ce genre d'information va se multiplier dans les jours à venir et faire monter l'anxiété générale, à commencer par celle de professionnels de la restauration, de l'hébergement et du tourisme. En tout cas ça débat déjà sévèrement aux abords des comptoirs pour savoir si le variant est très contagieux et très virulent, très contagieux et plutôt moins dangereux que Delta ou si le Ricard renforce l'immunité collective.

Ça débat aussi déjà au niveau des banques centrales, probablement sans renfort de boisson anisée. Le patron de la Réserve Fédérale américaine, Jerome Powell, a profité hier d'une audition devant le Congrès des Etats-Unis pour relier la résurgence du coronavirus – pas seulement l'apparition du variant Omicron d'ailleurs – au risque inflationniste. "Des craintes renforcées au sujet du virus pourraient contribuer à dissuader certaines personnes de se déplacer pour aller travailler, ce qui ralentirait les progrès du marché du travail et accroîtrait les perturbations des chaînes d'approvisionnement", a expliqué Powell. La Fed surveille naturellement elle aussi le déroulé des événements sanitaires.

Les marchés avaient l'air de se diriger vers une ouverture modérément baissière, quand le Financial Times a dégainé une interview de Stéphane Bancel, le patron (français) de Moderna, dans laquelle il explique que les vaccins existants vont avoir du mal avec Omicron. "Je pense que la baisse [d'efficacité] sera importante. Je ne sais pas encore de combien, car nous devons attendre les données. Mais tous les scientifiques à qui j'ai parlé... disent que ça ne va pas être bon", a-t-il indiqué. Voilà qui tranche avec les commentaires rassurants des dernières heures, de la part de quelqu'un qui sait normalement de quoi il parle. Et comme il a aussi réaffirmé dans l'interview qu'il faudra plusieurs mois pour produire un vaccin spécifique à grande échelle, la tension est montée d'un cran ce matin et les indicateurs avancés ont pris une teinte rouge vif. En Asie, le rebond des principaux marchés a été sabré dans son élan et la baisse s'est installée un peu partout. Vous noterez qu'à l'inverse hier, un haut dirigeant de Pfizer, qui sait sans doute aussi de quoi il parle, avait pour sa part laissé entendre que "dans les cercles vaccinaux", il y avait un bon degré de confiance quant au fait que les vaccins actuels, avec trois doses, pourraient apporter une protection relativement bonne. Des deux discours, les marchés ont choisi le plus prudent, ou le plus alarmiste selon l'interprétation.

Avant l'épisode Bancel, quelques actualités macroéconomiques positives avaient alimenté un certain optimisme. L'indice PMI officiel chinois, qui mesure la confiance des directeurs d'achats, est repassé en zone d'expansion pour l'industrie manufacturière, alors que les économistes n'en attendaient pas tant. La version non-manufacturière tient quant à elle le choc. Des statistiques positives donc, qui tendent à démontrer que la seconde économie du monde s'est remise dans le sens de la marche après les perturbations liées aux remous sur le marché immobilier et aux problèmes d'approvisionnement énergétique des industries électro-intensives. Cela n'avait pas empêché le Hang Seng de piquer du nez, à cause des craintes sur le coronavirus, des mauvais résultats de Meituan et du chaos dans l'univers des casinos à Macao après l'arrestation du patron de Suncity pour fraude. Au Japon, la production industrielle d'octobre n'est pas aussi flamboyante que prévu, mais elle était en croissance solide.

Le CAC40 démarre la séance en baisse de 1,3% à 6687 points.

Les temps forts économiques du jour

La première estimation de l'inflation française de novembre (8h45) et les chiffres de l'emploi en Allemagne (9h55) vont précéder l'inflation européenne de novembre (11h00) et trois statistiques américaines : l'indice FHFA du prix des maisons (15h00), l'indice PMI de Chicago (15h45) et l'indice de confiance des consommateurs du Conference Board (16h00). Ce matin, la Chine a annoncé un rebond de ses indicateurs PMI, notamment l'indice manufacturier qui revient symboliquement en territoire d'expansion. La production industrielle japonaise d'octobre était en revanche en hausse, mais moins que prévu.

L'euro remonte au porte de 1,13 USD. L'once d'or végète à 1788 USD, pendant que le pétrole se stabilise juste sous les 74 USD le baril de Brent et autour de 70,60 USD le baril WTI. La dette américaine à 10 ans est rémunérée 1,50% (-2 points). Le bitcoin recule en direction de 57 200 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Aegon : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 5,40 à 6 EUR.
  • AutoStore : Jefferies démarre le suivi à l'achat en visant 50 NOK.
  • Avantium : Berenberg démarre le suivi à l'achat en visant 5,20 EUR.
  • BKW : Baader Helvea passe d'accumuler à alléger en visant 124 CHF.
  • Bossard : UBS passe de neutre à vendre en visant 269 CHF.10
  • Coca-Cola HBC : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 3100 GBp.
  • Calida : Research Partners passe d'acheter à conserver.
  • Compagnie des Alpes : Société Générale passe de vendre à conserver en visant 12,70 EUR.
  • Danone : J.P. Morgan entre le dossier dans sa liste de valeurs préférées.
  • Electrocomponents : Berenberg reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 890 à 1230 GBp.
  • Faurecia : Deutsche Bank abaisse son objectif de cours de 56 à 50 EUR.
  • Forbo : Research Partners passe de conserver à acheter.
  • Givaudan : J.P. Morgan relève son objectif de cours de 4100 à 4200 CHF.
  • HomeToGo : Berenberg démarre le suivi à la charge en visant 12 EUR.
  • Idorsia : Research Partners passe de conserver à acheter.
  • ISS : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours réduit de 115 à 100 DKK.
  • Kion : Société Générale passe de conserver à acheter en visant 112 EUR.
  • L'Oréal : J.P. Morgan relève son objectif de cours de 410 à 435 EUR.
  • Nestlé : J.P. Morgan relève son objectif de cours de 135 à 145 CHF.
  • Pernod Ricard : J.P. Morgan relève son objectif de cours de 225 à 250 EUR.
  • Securitas : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 150 à 145 SEK.
  • Serco : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 170 à 185 GBp.
  • Spie : Jefferies passe d'acheter à conserver en visant 24 EUR.
  • TotalEnergies : AlphaValue passe d'alléger à accumuler en visant 46,20 EUR.

En France

Annonces importantes (et moins importantes)

  • Schneider Electric publie ses objectifs 2022/2024.
  • TotalEnergies et Clean Energy lancent la construction de leur première unité de biogaz aux Etats-Unis.
  • Valneva et IDT Biologika coopèrent pour la production du vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001.
  • Groupe LDLC a détecté un incident de cybersécurité dans ses systèmes informatiques, ayant entraîné un accès non autorisé aux données de l’entreprise.
  • Bastide optimise le refinancement de sa dette et affiche des critères RSE pouvant bonifier son taux d'intérêt.
  • La foncière Tour Eiffel cède son actif de Saint-Germain-en-Laye.
  • Enertime veut développer une technologie de compresseur à hydrogène.
  • AB Science recrute son premier patient dans l'étude de phase II évaluant l'activité antivirale du masitinib contre le covid-19.
  • Verimatrix dévoile Streamkeeper, une solution de cybersécurité contre le piratage vidéo.
  • Sodexo accélère le déploiement de solutions IoT à l'échelle mondiale en partenariat avec myDevices (Claranova).
  • SpineGuard fait état d'une première chirurgie avec sa plateforme DSG Connect au Brésil.
  • OSE Immunotherapeutics fait un point sur les premiers résultats et le développement clinique de CoVepiT.
  • Monoprix franchit une nouvelle étape dans la digitalisation de ses magasins avec la solution cloud Captana de SES-imagotag.
  • Wallix se renforce au Royaume-Uni en signant un contrat avec Tech Data, le leader européen de la distribution informatique.
  • Erytech obtient un brevet aux Etats-Unis pour l'utilisation de la méthioninase suivie de l'asparaginase dans le traitement des tumeurs solides.

Dans le monde

Annonces importantes (et autres)

  • Amazon devrait dépasser ses rivaux FedEx et United Parcel Service d'ici la fin de l'année ou le début de 2022 dans le colisage.
  • Bluebell veut que Glencore se sépare de ses activités dans le charbon.
  • Lundin Energy pourrait céder son activité de production de pétrole pour 11 Mds$.
  • Satya Nadella, le CEO de Microsoft, a vendu la moitié de ses actions dans la société.
  • EasyJet constate déjà un fléchissement de la demande lié au variant Omicron.
  • Volvo Car estime que la situation de l'offre s'améliore après la baisse de ses bénéfices au troisième trimestre.
  • Facebook (Meta) repousse au 1er trimestre 2022 le changement de son ticker de FB en META.
  • UnitedHealth resserre sa fourchette de prévision de résultats pour 2021.
  • General Electric va racheter jusqu'à 25 Mds$ de sa dette à long terme.
  • Solvay rembourse une partie de sa dette par anticipation.
  • Shaftesbury affiche une perte annuelle plus faible grâce au retour des clients londoniens.
  • Parag Agrawal succède à Jack Dorsey aux commandes de Twitter.
  • L'action de la compagnie aérienne LATAM Airlines plonge de 45% à la bourse de Santiago.
  • Air Lease livre le premier des 6 nouveaux Airbus A321-200neo à China Airlines.
  • Burkhalter rachète une entreprise d'électrotechnique dans le Valais.
  • Principales publications de résultats : Salesforce, The Bank of Nova Scotia, ZScaler, GlobalFoundries, NetApp, Hewlett Packard Enterprise, Wise

Lectures


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AB SCIENCE -3.21%10.55 Cours en temps réel.-12.08%
AEGON N.V. -1.24%4.936 Cours en temps réel.12.36%
AIR LEASE CORPORATION -3.03%40.68 Cours en différé.-8.03%
AIRBUS SE -2.00%113.4 Cours en temps réel.0.93%
AMAZON.COM, INC. -5.95%2852.86 Cours en différé.-14.44%
AUSTRALIAN DOLLAR / EURO (AUD/EUR) -0.69%0.6333 Cours en différé.-0.13%
AUSTRALIAN DOLLAR / US DOLLAR (AUD/USD) -0.47%0.7182 Cours en différé.-0.62%
AUTOSTORE HOLDINGS LTD. -11.96%22.74 Cours en temps réel.-34.63%
AVANTIUM N.V. -0.21%4.7 Cours en temps réel.-12.96%
BASTIDE LE CONFORT MÉDICAL -2.41%48.6 Cours en temps réel.8.00%
BITCOIN (BTC/EUR) 1.09%31261.34 Cours en temps réel.-21.27%
BITCOIN (BTC/USD) 1.05%35377.32 Cours en temps réel.-21.47%
BKW AG -1.25%110.4 Cours en différé.-6.91%
BLOCK, INC. -7.43%118.1 Cours en différé.-26.88%
BOSSARD HOLDING AG -2.40%305.5 Cours en différé.-7.00%
BRITISH POUND / EURO (GBP/EUR) -0.04%1.1942 Cours en différé.1.02%
BURKHALTER HOLDING AG -2.11%65.1 Cours en différé.3.33%
CALIDA HOLDING AG -1.54%51.2 Cours en différé.5.35%
CANADIAN DOLLAR / EURO (CAD/EUR) -0.03%0.700614 Cours en différé.1.55%
CANADIAN DOLLAR / US DOLLAR (CAD/USD) -0.70%0.7941 Cours en différé.1.11%
CLARANOVA SE -4.26%5.85 Cours en temps réel.5.03%
COCA-COLA HBC AG -1.29%2601 Cours en différé.1.80%
COMPAGNIE DES ALPES 0.98%14.44 Cours en temps réel.4.64%
DANONE 0.56%57.84 Cours en temps réel.5.95%
EASYJET PLC -2.94%626.8 Cours en différé.12.99%
ELECTROCOMPONENTS PLC -0.63%1100 Cours en différé.-8.79%
ENERTIME -4.39%2.395 Cours en temps réel.0.42%
ERYTECH PHARMA S.A. -0.10%1.984 Cours en temps réel.-6.42%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) 0.03%1.1343 Cours en différé.-0.50%
FAURECIA SE -2.99%41.47 Cours en temps réel.-0.86%
FEDEX CORPORATION -2.33%244.91 Cours en différé.-3.05%
FORBO HOLDING AG -1.98%1782 Cours en différé.-4.71%
GENERAL ELECTRIC COMPANY -1.98%96.3 Cours en différé.4.00%
GIVAUDAN SA -1.00%4149 Cours en différé.-13.42%
GLENCORE PLC -0.59%410.05 Cours en différé.9.36%
GLOBALFOUNDRIES INC. -4.26%51.25 Cours en différé.-21.12%
GROUPE LDLC -2.30%50.9 Cours en temps réel.-10.54%
HANG SENG 0.00%24917.03 Cours en temps réel.6.49%
HEWLETT PACKARD ENTERPRISE COMPANY -3.18%16.14 Cours en différé.2.35%
HOMETOGO SE -1.50%6.58 Cours en différé.17.50%
IDORSIA LTD -2.99%21.38 Cours en différé.14.70%
INDIAN RUPEE / EURO (INR/EUR) -0.17%0.011849 Cours en différé.0.65%
INDIAN RUPEE / US DOLLAR (INR/USD) 0.08%0.013443 Cours en différé.0.03%
ISS A/S -3.02%126.75 Cours en différé.1.40%
ISTOXX FP GR DEC 2.54 (EUR) -2.11%50.18 Cours en différé.12.51%
KION GROUP AG -4.36%86.08 Cours en différé.-10.78%
L'ORÉAL -1.39%375.5 Cours en temps réel.-9.94%
LATAM AIRLINES GROUP S.A. -3.14%299.07 Cours en clôture.-8.34%
LUNDIN ENERGY AB (PUBL) -1.47%361.2 Cours en différé.11.31%
META PLATFORMS, INC. -4.23%303.17 Cours en différé.-9.86%
MICROSOFT CORPORATION -1.85%296.03 Cours en différé.-10.32%
NESTLÉ S.A. -0.13%121.04 Cours en différé.-5.02%
NETAPP, INC. -4.01%84.28 Cours en différé.-4.55%
NEW ZEALAND DOLLAR / US DOLLAR (NZD/USD) 0.16%0.6717 Cours en différé.-1.26%
NOVA LTD. -4.74%114.22 Cours en différé.-22.03%
OSE IMMUNOTHERAPEUTICS -0.86%9.17 Cours en temps réel.-10.80%
PERNOD RICARD -0.65%197.25 Cours en temps réel.-6.74%
PFIZER, INC. -2.33%52.79 Cours en différé.-10.60%
SALESFORCE.COM, INC. -1.93%218.63 Cours en différé.-13.97%
SCHNEIDER ELECTRIC SE -2.18%157.98 Cours en temps réel.-8.40%
SECURITAS AB -2.26%114.35 Cours en différé.-8.26%
SERCO GROUP PLC -0.88%135.7 Cours en différé.0.82%
SES-IMAGOTAG -0.60%66.5 Cours en temps réel.-11.57%
SHAFTESBURY PLC -2.31%635 Cours en différé.3.25%
SODEXO -0.38%84.22 Cours en temps réel.9.29%
SOLVAY SA -1.49%108.85 Cours en temps réel.6.51%
SPIE SA -2.23%21 Cours en temps réel.-7.57%
SPINEGUARD -1.72%1.144 Cours en temps réel.0.88%
THE BANK OF NOVA SCOTIA -1.18%89.97 Cours en différé.0.47%
TOTALENERGIES SE -2.09%49.62 Cours en temps réel.11.18%
TOUR EIFFEL (SOCIÉTÉ DE LA) -0.68%29.1 Cours en temps réel.2.83%
TWITTER, INC. -6.60%34.82 Cours en différé.-19.44%
UBS GROUP AG -1.07%17.49 Cours en différé.6.52%
UNITED PARCEL SERVICE INC -0.17%201.95 Cours en différé.-5.78%
UNITEDHEALTH GROUP -0.40%461.17 Cours en différé.-8.16%
VALNEVA SE -5.32%15.66 Cours en temps réel.-36.08%
VERIMATRIX -1.36%1.164 Cours en temps réel.-11.82%
VOLKSWAGEN AG -1.63%187.62 Cours en différé.5.71%
VOLVO CAR AB (PUBL.) -3.33%83.6 Cours en différé.8.54%
WALLIX GROUP -2.03%29 Cours en temps réel.-7.35%
WISE PLC -3.03%658.4 Cours en différé.-13.43%
WISETECH GLOBAL LIMITED -1.75%51.02 Cours en différé.-12.91%
WTI 0.84%84.763 Cours en différé.11.56%
ZSCALER, INC. -3.48%241.94 Cours en différé.-24.71%
Plus d'actualités
Le Nasdaq n'y arrive plus
Le Nasdaq n'y arrive plus
Le Nasdaq déprime, le luxe se pavane, la Chine s'agite
Le Nasdaq déprime, le luxe se pavane, la Chine s'agite
Un mariage et quatre enterrements
Un mariage et quatre enterrements
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader