Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt

11/12/2020 | 09:03
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1

La fin de semaine s'annonce plutôt calme sur les marchés et plutôt agitée sur les fronts du Brexit et du plan de soutien aux Etats-Unis. Hier, la BCE a "fait le job" sans faire rêver des investisseurs qui n'ont d'yeux que pour les introductions en bourse sur le Nasdaq. A défaut de savoir si tout cela est bien raisonnable, cela confirme la supériorité des indices technologiques cette année.

Je vous ferai grâce d'une explication en détails et chiffrée des mesures annoncées par la Banque centrale européenne hier. D'abord parce que la banque centrale a fait à peu près ce qui était attendu, en dépit des oooh ! et des haaa ! du marché hier en début d'après-midi. Ensuite parce qu'il faut bien avouer que même si on comprend à peu près les mécanismes à l'œuvre, on a un peu de mal à voir la différence entre un chouia de milliards en plus vu la taille de la pile d'argent déjà déployée. Ce qu'il faut retenir, c'est que Christine Lagarde a décidé de continuer à travailler plutôt que d'annoncer aux dirigeants européens, aux marchés financiers et à sa famille que tout est perdu et qu'il vaut mieux laisser l'Europe s'effondrer. Par conséquent, la BCE va continuer à injecter de l'argent au moins jusqu'à ce que l'immunité collective et les vaccins nous auront permis de retrouver une vie quotidienne normale, base indispensable pour relancer la croissance européenne. La mauvaise nouvelle, c'est que cette étape ne sera pas atteinte entre Noël et le Jour de l'An cette année, mais plutôt sur la seconde moitié de l'année prochaine, probablement d'ailleurs à l'automne plutôt qu'en été.

L'ambiance morose qui règne en Europe – je ne vous parle même pas des prévisions de croissance abaissées et des ultimes soubresauts du Brexit – est loin de celle qui prévaut à Wall Street, même si l'évolution des indicateurs économiques des Etats-Unis a tendance à prendre le chemin opposé à celui de la progression de la pandémie. Outre-Atlantique, on fait plutôt dans l'extravagance. Les premières journées de cotation d'Airbnb (+113%), C3.ai (+120%) et de ces gros loosers de DoorDash (seulement 86% de hausse) sont en train de transformer la bourse américaine en un bon gros casino, et envoient un message pas vraiment sain à ceux qui découvrent les marchés cette année, et ils sont apparemment nombreux. Ces variations posent vraiment beaucoup de questions. Par exemple les ratios de valorisation servent-ils encore à quelque chose ? Ou encore, les investisseurs ont-ils tellement peur de laisser un train passer qu'il faut en être à tout prix, quitte à faire l'impasse sur les fondamentaux ? Mais aussi, les banques d'affaires sont tellement nulles qu'elles manquent le juste prix de moitié ? Mais peut-être suis-je l'idiot qui regarde le doigt quand le sage montre la lune… En tout cas,  je trouve cet "IPO-Show" inquiétant. Allez, on en reparle dans dix ans pour voir où en sont les trois entreprises.

On surveillera aujourd'hui d'éventuelles avancées sur le front du plan de soutien aux Etats-Unis, même si les dernières indications ne sont pas très optimistes. En Europe, les 27 se sont accordés sur les grandes lignes du plan de relance, ce qui est une très bonne nouvelle, et négociaient toujours cette nuit sur les objectifs climatiques attachés au paquet de mesures.

Hier sur les marchés, les indices ont évolué dans des bornes étroites, comme c'est le cas depuis quelques jours à quelques exceptions près. Ça sent la fin de l'année, les repas en famille et les fêtes entre copains. A Paris, le CAC40 aura du mal à aller chercher une année 2020 positive, puisqu'il cotait hier 5549 points, contre 5978 points le 31 décembre 2019. Il manque 7,7%. Loin, très loin des vedettes 2020 comme le Nasdaq 100 américain (+44%), le KOSPI coréen (+25%) ou l'OMX 20 danois (+23%). De quoi donner du poids aux recommandations de diversification géographique des investissements. 

Le CAC40 perdait 0,35% à 5530 points en début de séance. 

Les temps forts économiques du jour

Aux Etats-Unis, l'indice de prix à la production (14h30) précèdera l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan pour novembre (16h00).

Le dollar se négocie 1,2157 USD. L'once d'or est inchangée à 1837 USD. Le pétrole rend un peu de ses gains de la veille, à 50,32 USD le Brent et à 46,90 USD le WTI. La dette américaine affiche un rendement de 0,91 % sur 10 ans. Le Bitcoin passe sous la barre des 18 000 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Adecco : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 52 à 56 CHF. Deutsche Bank passe de conserver à acheter en visant 65 CHF.
  • Aena : Oddo BHF démarre le suivi à l'achat en visant 164 EUR.
  • Alstria : Goldman Sachs passe de neutre à achat en visant 16,80 EUR.
  • Beneteau : Berenberg démarre le suivi à l'achat en visant 11 EUR.
  • Bertrandt : Baader Helvea reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 31 à 40 EUR.
  • CD Projekt : Barclays passe de pondération en ligne à souspondérer en visant 305 PLN.
  • Compagnie Financière Richemont : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 87 CHF.
  • Dätwyler : UBS reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 225 à 264 CHF.
  • Deutsche Euroshop : Baader Helvea passe d'accumuler à alléger en visant 17,80 EUR.
  • EssilorLuxottica : Bernstein reste à surpondérer avec un objectif relevé de 130 à 165 EUR.
  • Frontier Developments : Jefferies passe d'acheter à conserver en visant 2850 GBp.
  • HelloFresh : J.P. Morgan passe de souspondérer à neutre en visant 55 EUR.
  • Hermès International : Bernstein passe de surperformance à performance de marché en visant 860 EUR.
  • Keywords Studios : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 2555 à 2733 GBp.
  • Klépierre : Goldman Sachs passe de vendre à neutre en visant 18 EUR.
  • Land Securities : Goldman Sachs passe d'acheter à neutre en visant 799 GBp.
  • LVMH : Bernstein reste à surpondérer avec un objectif relevé de 475 à 505 EUR.
  • Mercialys : Goldman Sachs passe de neutre à achat en visant 8,80 EUR.
  • Moncler : Bernstein reste à surpondérer avec un objectif relevé de 40 à 53 EUR.
  • NatWest : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 180 GBp.
  • Pagegroup : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 450 à 510 GBp.
  • Paradox Interactive : Jefferies passe d'acheter à conserver en visant 275 SEK.
  • Randstad : Deutsche Bank passe de conserver acheter en visant 59 EUR.
  • Sanlorenzo : Berenberg démarre le suivi à l'achat en visant 20 EUR.
  • Stagecoach : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 85 GBp.
  • Team17 : Jefferies passe de conserver à sousperformance en visant 668 GBp.
  • The Swatch Group : Bernstein reste à pondération de marché avec un objectif relevé de 200 à 210 CHF.
  • Tryg : HSBC reprend le suivi à conserver en visant 170 DKK.
  • Unibail-Rodamco-Westfield : Goldman Sachs passe de neutre à achat en visant 75 EUR.

L’actualité des sociétés

En France

Annonces importantes

  • Kering va verser un acompte sur dividende 2020 de 2,50 EUR, payé le 21 janvier prochain.
  • ArcelorMittal signe un accord avec le gouvernement italien pour recapitaliser Ilva.
  • Engie New Business vend céder le contrôle de son unité de recharge de véhicules à un SPAC de TPG sur la base d'une valorisation de 969 M$, en conservant 40% des parts.
  • La production d'Electricité de France peu affectée malgré la grève d'environ 27 % de ses salariés contre le plan de restructuration de l'entreprise hier.
  • Sanofi et GlaxoSmithKline prennent du retard dans leur vaccin Covid-19, qui ne sera disponible qu'au T4 2021 après des résultats décevants chez les plus de 60 ans.
  • Carmila, McPhy, Verallia et Kaufman & Broad rejoignent le SBF120, dont sortent Genfit et Tarkett.
  • Biomérieux rejoint le CAC Next 20, antichambre du CAC40.
  • Le projet ElecLink de Getlink validé par la Commission intergouvernementale, avec une entrée en service commercial prévu mi-2022.
  • Korian noue un partenariat de développement avec Aedifica aux Pays-Bas.
  • Ses-imagotag prend un an de retard sur son plan 2022 mais fait état de solides commandes en fin d'année.
  • Les actions Onxeo seront transférées sur Euronext Growth le 15 décembre.
  • Muddy Waters adresse un courrier à Solutions 30 pour demander des éclaircissements après les révélations.
  • Innate Pharma retourne les droits de commercialisation de Lumoxiti à AstraZeneca, faute de performances financières suffisantes.
  • Drone Volt finalise son projet avec Aquiline, avec notamment des prises de participations croisées de 10% environ.
  • Signaux Girod annule 106 562 actions auto-détenues.
  • Le plan de continuation d'Actiplay validé.
  • Biophytis intègre son premier patient en France dans l'essai clinique phase II/III avec Sarconeos pour le traitement de patients atteints d'insuffisance respiratoire aiguë liée à la Covid-19.
  • Les actions Nanobiotix suspendues le temps de l'IPO sur le Nasdaq.
  • Nicox annonce l'évaluation du naproxcinod comme potentiel traitement adjuvant de la Covid-19 par son partenaire Fera Pharmaceuticals.
  • Claranova propose Christine Hedouis pour entrer dans son conseil d'administration.
  • Bluelinea prolonge la validité de ses BSA J jusqu'au 30 juillet 2021.
  • Le CHMP de l'Agence européenne du médicament donne un avis favorable à l'approbation d'ADV7103 d'Advicenne pour le traitement des acidoses tubulaires rénales distales.
  • Kreos Capital exerce une partie de ses convertibles et de ses BSA Gensight Biologics, en traînant la création de 1,18 million d'actions.
  • Adeunis a publié ses comptes.

Dans le monde

Annonces importantes

  • com revendique le titre de plus grande société acheteuse d'énergies renouvelables du monde, et confirme son engagement d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2040.
  • Fièvre spéculative lors de l'introduction en bourse d'Airbnb, dont le titre s'envole de 113% pour sa première journée de cotation.
  • Morgan Stanley devrait transférer environ 100 Mds€ d'actifs de Londres à Francfort, en réponse au Brexit, selon Bloomberg.
  • Banco BPM et BPER Banca envisagent une fusion dans la banque en Italie.
  • Oracle et Lululemon réagissent peu à des solides publications trimestrielles.
  • Zurich Insurance rachète les actifs assurances dommages de MetLife pour 3,9 Mds$.
  • La FDA autorise le Leqvio de Novartis contre le cholestérol. 
  • Apple commence à développer son propre modem smartphone, qui pourrait l'émanciper de Qualcomm.
  • Le comité consultatif de la FDA recommande l'autorisation du vaccin de Pfizer et BioNTech contre la Covid-19.
  • Nippon Telegraph and Telephone émet 1000 MdsJPY d'obligations (9,6 Mds$ environ), un record au Japon.
  • Standard Chartered envisage de reprendre le versement de dividendes.
  • Le président de Ferrari, Louis Camilleri, quitte son poste avec effet immédiat, remplacé à titre temporaire par John Elkann, le temps de trouver un successeur.

Ça publie aujourd'hui. Rolls-Royce, Carl Zeiss Meditec, Fraport, ISRA Vision

Lectures


© Zonebourse.com 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ADEUNIS 0.00%3.19 Cours en temps réel.8.87%
ADVICENNE 2.81%7.33 Cours en temps réel.-26.70%
AEDIFICA SA 0.09%114.9 Cours en temps réel.16.89%
AENA S.M.E., S.A. -0.10%144 Cours en différé.1.27%
AIRBNB, INC. -0.57%169.76 Cours en différé.15.64%
ARCELORMITTAL 0.99%28.045 Cours en temps réel.48.54%
ASTRAZENECA PLC 0.33%8768 Cours en différé.19.72%
AUSTRALIAN DOLLAR / EURO (AUD/EUR) 0.21%0.64606 Cours en différé.2.01%
BANCO BPM S.P.A. 1.13%2.956 Cours en différé.61.67%
BERTRANDT AG -1.46%54 Cours en différé.36.36%
BIOMÉRIEUX 0.44%103.3 Cours en temps réel.-10.49%
BIOPHYTIS S.A. 0.08%0.523 Cours en temps réel.-43.21%
BITCOIN (BTC/USD) -1.35%65150.362945 Cours en temps réel.123.43%
BLUELINEA -3.08%4.4 Cours en temps réel.-13.39%
CANADIAN DOLLAR / EURO (CAD/EUR) 0.08%0.696806 Cours en différé.8.14%
CARL ZEISS MEDITEC AG -0.41%168 Cours en différé.54.27%
COMPAGNIE FINANCIÈRE RICHEMONT SA 0.60%109.65 Cours en différé.36.11%
DEUTSCHE EUROSHOP AG -0.34%17.35 Cours en différé.-5.96%
DOORDASH, INC. 1.10%215.68 Cours en différé.51.09%
DRONE VOLT 3.61%0.1262 Cours en temps réel.-54.93%
DÄTWYLER HOLDING AG -1.39%353.5 Cours en différé.39.49%
ENGIE 1.56%12.002 Cours en temps réel.-4.14%
EURO / BRITISH POUND (EUR/GBP) 0.04%0.84329 Cours en différé.-5.61%
FERRARI N.V. -0.73%223.04 Cours en différé.-2.82%
FRONTIER DEVELOPMENTS PLC 0.75%2670 Cours en différé.-13.31%
GENFIT 1.44%3.236 Cours en temps réel.-18.94%
GENSIGHT BIOLOGICS S.A. 0.00%7.15 Cours en temps réel.0.28%
HELLOFRESH SE 0.10%80.94 Cours en différé.28.07%
INNATE PHARMA -2.12%4.892 Cours en temps réel.41.31%
ISRA VISION AG -0.42%47.2 Cours en clôture.-1.21%
KEYWORDS STUDIOS PLC -1.17%3044 Cours en différé.6.43%
KORIAN 0.43%28.28 Cours en temps réel.-9.76%
KOSPI COMPOSITE INDEX -0.49%3014.35 Cours en temps réel.5.53%
LAND SECURITIES GROUP PLC -2.92%678.2 Cours en différé.0.65%
LULULEMON ATHLETICA INC. -0.54%414.4 Cours en différé.19.07%
MCPHY ENERGY 7.72%21.78 Cours en temps réel.-36.59%
METLIFE, INC. 1.39%66.6 Cours en différé.41.85%
MONCLER S.P.A. 2.02%59.74 Cours en différé.16.79%
MORGAN STANLEY -1.07%100.66 Cours en différé.46.88%
NANOBIOTIX 1.91%11.18 Cours en temps réel.-18.99%
NASDAQ 100 -0.14%15388.706116 Cours en temps réel.18.72%
NATWEST GROUP PLC -0.47%232.5 Cours en différé.38.68%
NICOX SA. 0.30%3.36 Cours en temps réel.-22.76%
ONXEO -0.78%0.509 Cours en temps réel.-23.19%
ORACLE CORPORATION -0.43%96.64 Cours en différé.50.04%
PARADOX INTERACTIVE AB (PUBL) -1.73%136.6 Cours en différé.-45.70%
PFIZER, INC. 1.69%42.8 Cours en différé.14.34%
ROLLS-ROYCE HOLDINGS PLC -0.87%138.22 Cours en différé.24.30%
S&P GSCI CORN INDEX 1.31%445.4076 Cours en différé.9.76%
S&P GSCI CRUDE OIL INDEX 2.58%459.8814 Cours en différé.69.35%
STAGECOACH GROUP PLC -1.79%76.85 Cours en différé.3.78%
STANDARD CHARTERED PLC -0.95%489.6 Cours en différé.4.96%
STELLANTIS N.V. 0.25%16.82 Cours en différé.14.45%
TARKETT 0.50%20.1 Cours en temps réel.39.58%
TEAM17 GROUP PLC -1.28%770 Cours en différé.-2.78%
TRYG A/S 0.43%152.95 Cours en différé.1.87%
UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD SE 0.08%63.57 Cours en temps réel.-1.56%
ZURICH INSURANCE GROUP LTD 1.27%397.3 Cours en différé.5.03%
Réagir à cet article
RLEB78 - Il y a 10 mois arrow option
quand l'idiot se prenant pour un sage regarde la lune, les chiens errants en profitent pour venir lui p... sur les chaussures.
Je déteste cet aphorisme du sage et de l'idiot, tellement emblématique des idées courtes et des fausses vérités de l'époque.
Avec les taux négatifs, tout le monde regarde très loin sans voir la m... dans la quelle il marche. Extrait de l'Evangile selon Bobby.
  
  
  • Publier
    loader