Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Prudence en vue avant l'inflation US et les banques centrales

09/12/2021 | 08:46
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
LES BOURSES EUROPÉENNES SONT ATTENDUES EN LÉGÈRE HAUSSE À L'OUVERTURE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en légère hausse jeudi mais l'élan donné aux actions ces derniers jours par des informations globalement rassurantes sur le variant Omicron du coronavirus semble s'essouffler à l'approche de la publication des chiffres de l'inflation américaine et des réunions des principales banques centrales du monde.

Les contrats à terme sur indices suggèrent une hausse de 0,2% pour le CAC 40 à Paris, de 0,21% pour le Dax à Francfort, de 0,24% pour le FTSE 100 à Londres et de 0,25% pour l'EuroStoxx 50.

Le rebond boursier du début de semaine, favorisé par des déclarations rassurantes sur les effets du variant Omicron puis mercredi par les annonces de Pfizer et BioNTech sur l'efficacité de leur vaccin contre le même Omicron, a permis aux principaux indices de revenir à proximité des records inscrits le mois dernier.

Et l'annonce par le gouvernement britannique d'un durcissement des mesures sanitaires, avec entre autres l'encouragement au télétravail et l'instauration d'un pass sanitaire pour les grands rassemblements, des mesures ne préoccupe pas outre mesure les marchés.

Mais l'économie semble désormais reprendre la priorité sur la situation sanitaire aux yeux des investisseurs. Ceux-ci attendent vendredi les chiffres mensuels des prix à la consommation aux Etats-Unis, et surtout, la semaine prochaine, les décisions de la Réserve fédérale, de la Banque centrale européenne, de la Banque d'Angleterre et de la Banque du Japon.

Selon une nouvelle enquête de Reuters auprès d'économistes et de stratèges, la Fed devrait entamer le relèvement de ses taux d'intérêt au troisième trimestre de l'an prochain, donc plus tôt qu'anticipé le mois dernier, et une large majorité des répondants n'excluent pas que ce tournant intervienne encore plus tôt.

Le marché surveillera notamment à 13h30 GMT les statistiques hebdomadaires des demandes d'allocations chômage aux Etats-Unis.

En Allemagne, les chiffres de la balance commerciale d'octobre montrent une hausse bien supérieure aux attentes des exportations (+4,1%) et des importations (+5%).

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en légère hausse mercredi, les investisseurs ayant privilégié les dernières informations rassurantes sur l'efficacité apparente des vaccins contre le COVID-19 face au nouveau variant Omicron.

L'indice Dow Jones a gagné 0,10%, soit 35,32 points, à 35.754,75, le Standard & Poor's 500 a pris 14,46 points (+0,31%) à 4.701,21 et le Nasdaq Composite a avancé de 100,07 points (+0,64%) à 15.786,99.

Tous trois ont ainsi terminé dans le vert pour la troisième séance consécutive.

La tendance a notamment bénéficié de l'annonce par Pfizer et BioNTech que leur schéma vaccinal complet à trois doses était capable de neutraliser le variant Omicron du coronavirus, selon des essais cliniques. La nouvelle a profité entre autres au secteur du transport aérien, dont l'indice S&P a progressé de 1,96%.

Les contrats à terme sur indices suggèrent pour l'instant un repli d'environ 0,1%.

EN ASIE

À la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a perdu 0,47%, la hausse des compagnies aériennes comme Japan Airlines (+0,91%) n'ayant pas suffi à prendre le pas sur la prudence de mise avant les réunions des banques centrales.

En Chine: le SSE Composite de Shanghai a gagné 0,98% et le CSI 300 1,66%, le marché ayant été rassuré par les chiffres mensuels de l'inflation, qui montrent un ralentissement de la hausse des prix à la production.

À Hong Kong, le Hang Seng progresse de 1,05% et le géant de l'immobilier en difficulté Evergrande rebondit de 4,05%.

CHANGES/TAUX

Le reflux de l'appétit pour le risque profite au dollar, qui s'apprécie de 0,12% face à un panier de devises de référence.

L'euro revient pour sa part à 1,1321 dollar (-0,19%).

La livre sterling se stabilise au lendemain de la chute - au plus bas depuis un an face au dollar - provoquée par l'annonce de nouvelles restrictions sanitaires en Grande-Bretagne.

Sur le marché obligataire, le rendement des bons du Trésor américain est pratiquement inchangé à 1,5041% dans les échanges en Asie après une hausse de près de trois points de base mercredi. Les rendements européens, reculent de plus d'un point dans les premiers échanges, à -0,328% pour le Bund allemand à dix ans.

PÉTROLE

Le marché pétrolier se dirige pour l'instant vers une quatrième séance consécutive de hausse grâce aux nouvelles des derniers jours sur le variant Omicron.

Le Brent gagne 0,4% à 76,12 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,55% à 72,76 dollars.

Le Brent a déjà effacé la moitié de la chute de 16% subie entre le 25 novembre et le 1er décembre.

(Reportage Marc Angrand, édité par Blandine Hénault)

par Marc Angrand


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CHINA EVERGRANDE GROUP -0.56%1.79 Cours en clôture.12.58%
JAPAN AIRLINES CO., LTD. 3.99%2213 Cours en différé.-3.10%
S&P 500 -1.89%4397.94 Cours en différé.-5.95%
Réagir à cet article
Trailer - Il y a 1 mois arrow option
Omicron est contagieux et pas virulent. Donc Omicron va occuper l'écosystème et chasser les autres variants peu contagieux et virulents. Conclusion : la pandémie est TERMINEE....
  
  
  • Publier
    loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
00:35Brésil-Le défilé du carnaval de Rio reporté à avril à cause du coronavirus
RE
21/01L'eurodéputé Gilbert Collard va rejoindre Eric Zemmour
RE
21/01Les marchés corrigent, nerveux avant la Fed et crispés par les résultats
AW
21/01Wall Street termine en forte baisse, la Fed et Netflix font tomber les indices
AW
21/01Les yeux rivés sur la Fed, Wall St termine en baisse
RE
21/01Défilé anti-IVG à Washington
RE
21/01Le dollar se maintient alors que la crise entraîne l'Aussie et le bitcoin.
ZR
21/01Franc suisse et yen profitent du regain de tension sur les marchés
AW
21/01Berlin empêche l'Estonie d'exporter des armes allemandes vers l'Ukraine-WSJ
RE
21/01Hermès attaque un artiste américain qui vend des NFT représentant des sacs
AW
Dernières actualités "Economie & Forex"