Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Bourse de Paris : Prérentrée studieuse pour la Fed

25/08/2021 | 09:02
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email

Il va y avoir un peu de redite dans les lignes qui suivent, parce que les marchés financiers ont vite repris leurs habitudes récentes après avoir joué à se faire peur. Plusieurs indices continuent à explorer la ligne de crête en attendant les prochaines échéances de politique monétaire, dont un avant-goût sera servi dès l'entame du weekend depuis la traditionnelle réunion de Jackson Hole, aux Etats-Unis, qui réunira – encore virtuellement cette année - plusieurs banquiers centraux du monde.

Les marchés actions ont repris leur train de sénateur depuis lundi, après quelques frayeurs au cours de la semaine précédente. Pendant que le S&P500 et le Nasdaq signaient leur 50e record de l'année, la plupart des autres indices ont grappillé quelques points. A deux exceptions notables. Le CAC40 français, parce que les valeurs du luxe, surreprésentées dans l'indice, ont encore souffert hier, en particulier LVMH. Et le SMI suisse, lesté par le poids lourd Novartis après l'échec d'un développement clinique à un stade avancé. Quand les stars sont à la peine, les déséquilibres structurels de certains indices sont plus visibles. Le luxe représente environ le quart du flottant du CAC40, tandis que le trio Nestlé, Roche, Novartis pèse plus de 50% du SMI.

Mais Wall Street n'a pas grand-chose à faire des atermoiements de certaines places européennes. Les records s'empilent donc et le S&P500 gagne 19,4% en 2021. Inutile d'être frappé du complexe du cornflakes, le CAC40 gagne encore 20% sur la même période, mais l'avance de la Bourse de Paris a fondu comme neige au soleil dernièrement. Autant les investisseurs avaient l'air agités la semaine dernière à l'approche de plusieurs rendez-vous décisifs pour la politique monétaire aux Etats-Unis, autant ils semblent pragmatiques depuis. Ils attendent des déclarations importantes du président de la Fed, Jerome Powell, depuis le symposium de Jackson Hole vendredi. J'en ai parlé hier dans cette chronique, l'institution a peut-être trouvé la bonne stratégie pour expliquer au marché que certaines mesures de soutien ne sont plus justifiées. Il s'agira comme souvent d'un exercice mêlant communication et nécessités économiques, dans lequel Powell est plutôt bon. Les banques centrales sont capables de commettre quelques bévues – la BCE version 2011 par exemple – mais la voie a l'air assez bien tracée cette fois.

Dans le même temps, les démocrates se sont mis d'accord sur les grandes lignes du plan de dépenses voulu par Joe Biden pour essayer de réparer le modèle social et les infrastructures aux Etats-Unis. A force d'empiler, les centaines de milliards et les procédures parlementaires, on se perd un peu dans les méandres de la politique à Washington. Je crois qu'il faut retenir que la majorité doit encore peaufiner les derniers détails du projet qui sera mis au vote au début de l'automne et qui pourrait porter sur 3 500 milliards de dollars dans le social, l'emploi et la lutte contre le changement climatique. Cela viendrait s'ajouter aux 1 200 milliards de dollars prévus pour les infrastructures, qui doit faire l'objet d'une validation finale à la fin du mois. L'opposition républicaine va tenter de raboter des dépenses qu'elle juge beaucoup trop élevées. Mais en marge de la politique monétaire, ces investissements seront une composante du moral des agents économiques sur la fin de l'année, avec un impact direct sur les marchés actions.

On notera aujourd'hui une résurgence de publications trimestrielles, à l'approche de la date-butoir du 31 août, et la confirmation d'une bonne tenue des marchés asiatiques, même s'ils consolident leurs gains récents. Les valeurs technologiques chinoises se sont rebiffées depuis lundi, après avoir été laminées ces dernières semaines, ce qui a logiquement redonné des couleurs aux indices d'Asie du Sud-Est.

Le CAC40 gagne 0,2% à 6677 points à l'ouverture.

Les temps forts économiques du jour

Deux temps forts aujourd'hui sur les marchés, la publication de l'indice Ifo allemand du climat des affaires pour le mois d'août à 10h00 et l'annonce des commandes de biens durables de juillet aux États-Unis à 14h30.

La paire euro / dollar est stable à 1,1739 USD, pendant que l'once d'or recule à 1795 USD. Le pétrole perd un peu de terrain après son rebond, à 70,66 USD le baril de Brent et à 67,14 USD le baril WTI. Le rendement de la dette américaine est remonté légèrement à 1,29% sur 10 ans, tandis que celui du Bund allemand reste stable à -0,48%. Baissier hier, le Bitcoin reprend 1 % à 48 150 USD ce matin.

Les principaux changements de recommandations

  • Admiral Group : Jefferies démarre le suivi à sousperformance en visant 2600 GBp.
  • Asos : Deutsche Bank reprend le suivi à l'achat en visant 5400 GBp.
  • Beazley : Jefferies reprend le suivi à l'achat en visant 490 GBp.
  • Boohoo : Deutsche Bank reprend le suivi à l'achat en visant 400 GBp.
  • Cembra : Julius Bär réduit son objectif de cours de 115 à 75 CHF. Deutsche Bank passe d'acheter à conserver en visant 78 CHF.
  • Dätwyler : Research Partners relève son objectif de cours de 300 à 350 CHF.
  • Direct Line : Jefferies démarre le suivi à l'achat en visant 390 GBp.
  • Hiscox : Jefferies reprend le suivi à conserver en visant 950 GBp.
  • GEA Group : J.P. Morgan passe de souspondérer à neutre en visant 36 EUR.
  • LendInvest : Berenberg démarre le suivi à l'achat en visant 270 GBp.
  • Next : Deutsche Bank reprend le suivi à l'achat en visant 9200 GBp.
  • NIBE Industrier : Berenberg passe d'acheter à conserver en visant 120 SEK.
  • Pets at Home : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 540 à 570 GBp.
  • Puma : Deutsche Bank passe de conserver à acheter en visant 120 EUR.
  • Royal Unibrew : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 770 à 800 DKK.
  • Sabre Insurance : Jefferies démarre le suivi à conserver en visant 240 GBp.
  • Schindler : Stifel passe d'acheter à conserver en visant 315 CHF.

En France

Annonces importantes

  • Kering lance un programme de rachat d'actions.
  • Une décision de justice favorable aux Etats-Unis va gonfler les résultats de Pernod Ricard.
  • Delta Air Lines commande 30 A321neo à Airbus.
  • Le trafic s'améliore pour les activités de concession de Vinci.
  • Carmat implante son cœur artificiel Aeson dans un deuxième centre aux Etats-Unis.
  • Mauna Kea reçoit le feu vert de la FDA pour la commercialisation de sa nouvelle plateforme Cellvizio combinée à un marqueur fluorescent.
  • Media 6 nomme un directeur général délégué.
  • Drone Volt obtient un 3e PGE de 0,55 M€.
  • Hoffmann Green Cement étoffe sa direction.
  • Amoeba dévoile une seconde campagne d'essais sur les céréales qui confirme le potentiel de son produit de biocontrôle.
  • OSE Immuno, Noxxon et Erytech organisent des événements pour communiquer sur leur recherche.
  • Total Gabon a publié ses comptes.

Dans le monde

Annonces importantes

  • La SEC va demander aux entreprises chinoises de mieux communiquer les risques qu'elles font encourir aux investisseurs.
  • L'efficacité des vaccins Pfizer et Moderna tombe à 66% contre le variant Delta, selon une étude américaine.
  • Citigroup envisage de négocier des contrats à terme sur bitcoin pour certains clients institutionnels.
  • Solvay crée une coentreprise pour répondre à la forte demande de semi-conducteurs.
  • Walmart lance le service de livraison GoLocal pour les commerçants afin de diversifier ses sources de revenus.
  • Goldman Sachs exige la vaccination pour ses employés et ses visiteurs.
  • Joshua Schulman va prendre les rênes de Capri Holdings en septembre 2022.
  • Sony compte sur "Spider-Man" et "Ghostbusters" pour ramener le public.
  • AP Moller Maersk a commandé à Hyundai Heavy Industries ses premiers géants des mers au biocarburant.
  • Le BaFin n'a trouvé aucune preuve permettant de poursuivre une enquête sur un délit d'initié sur Daimler.
  • Urban Outfitters souffre après la clôture dans le sillage de la publication de ses résultats trimestriels.
  • Bio-Techneva faire son entrée dans le S&P500 pour remplacer Maxim Integrated, racheté par Analog Devices.
  • Principales publications de résultats. Salesforce, Royal Bank of Canada, Snowflake, Xiaomi, Autodesk, Splunk, Mowi, Eiffage, Aroundtown, Elekta, Allreal, ID Logistics, Agfa-Gevaert

Lectures


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AGFA-GEVAERT NV 0.00%3.55 Cours en temps réel.-8.97%
AIRBUS SE 3.24%101.92 Cours en temps réel.9.96%
AMOÉBA 5.35%1.083 Cours en temps réel.-67.05%
ANALOG DEVICES, INC. 4.00%187.485 Cours en différé.22.01%
AROUNDTOWN SA 1.40%5.368 Cours en différé.-13.40%
ASOS PLC 1.23%2380 Cours en différé.-50.85%
AUTODESK, INC. 2.54%261.14 Cours en différé.-16.75%
BEAZLEY PLC 1.20%405.3 Cours en différé.9.82%
BIO-TECHNE CORPORATION -0.21%470.37 Cours en différé.48.65%
BOOHOO GROUP PLC 2.91%169.95 Cours en différé.-51.84%
CAPRI HOLDINGS LIMITED 4.54%61.905 Cours en différé.41.00%
CEMBRA MONEY BANK AG 1.88%64.95 Cours en différé.-40.53%
CITIGROUP INC. 1.87%64.925 Cours en différé.3.31%
DAIMLER AG 4.41%86.56 Cours en différé.43.62%
DELTA AIR LINES, INC. 0.88%36.59 Cours en différé.-9.97%
DIRECT LINE INSURANCE GROUP PLC 0.81%273 Cours en différé.-15.17%
DRONE VOLT 4.58%0.1028 Cours en temps réel.-64.89%
DÄTWYLER HOLDING AG 2.91%371.5 Cours en différé.40.47%
EIFFAGE S.A. 1.99%83.86 Cours en temps réel.4.02%
ERYTECH PHARMA S.A. -5.49%2.325 Cours en temps réel.-65.40%
GEA GROUP AG 0.54%44.96 Cours en différé.52.77%
GOLDMAN SACHS BDC, INC. 1.12%19.04 Cours en différé.-1.52%
HISCOX LTD 0.36%831.8 Cours en différé.-16.66%
HYUNDAI HEAVY INDUSTRIES HOLDINGS CO., LTD. 0.76%53300 Cours en clôture.-6.00%
ID LOGISTICS GROUP 0.87%346 Cours en temps réel.51.77%
LENDINVEST PLC -1.80%190.5 Cours en différé.0.00%
LVMH MOËT HENNESSY LOUIS VUITTON SE 1.59%697.5 Cours en temps réel.34.39%
MEDIA 6 0.09%11.68 Cours en temps réel.32.73%
MODERNA, INC. -8.58%320.41 Cours en différé.237.35%
MOWI ASA 0.24%206.7 Cours en temps réel.7.96%
NIBE INDUSTRIER AB (PUBL) 0.74%129.95 Cours en différé.91.32%
NOXXON PHARMA N.V. -1.32%0.2538 Cours en temps réel.-54.23%
OSE IMMUNOTHERAPEUTICS -2.63%11.12 Cours en temps réel.58.61%
PERNOD RICARD 0.69%203.9 Cours en temps réel.29.15%
PETS AT HOME GROUP PLC 0.88%471 Cours en différé.12.21%
PFIZER, INC. 0.34%53.865 Cours en différé.45.97%
PUMA SE 1.64%108.4 Cours en différé.15.68%
ROYAL BANK OF CANADA 0.75%127.27 Cours en différé.20.76%
ROYAL UNIBREW A/S -1.32%690.4 Cours en différé.-0.99%
SABRE INSURANCE GROUP PLC -0.64%187 Cours en différé.-31.79%
SALESFORCE.COM, INC. -6.41%266.58 Cours en différé.28.05%
SCHINDLER HOLDING AG 2.80%235.2 Cours en différé.-4.03%
SNOWFLAKE INC. -3.40%328.99 Cours en différé.20.88%
SPLUNK INC. -1.76%118.85 Cours en différé.-28.78%
TOTAL GABON 0.37%135 Cours en temps réel.1.89%
URBAN OUTFITTERS, INC. 2.40%32.46 Cours en différé.23.71%
VINCI 3.18%86.32 Cours en temps réel.2.83%
WALMART INC. -0.31%140.16 Cours en différé.-2.44%
XIAOMI CORPORATION 1.45%19.56 Cours en clôture.-41.08%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader