Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
733
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Plus c'est court, plus c'est bon

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
23/03/2020 | 09:03

L'accalmie constatée sur les marchés financiers en Europe en fin de semaine dernière aura été de courte durée. Les bourses vont ouvrir en net repli ce matin, d'abord parce que Wall Street a encore perdu beaucoup de terrain vendredi et ensuite parce que les parlementaires américains ont, pour l'instant, échoué à s'entendre sur un complément au plan de soutien à l'économie.

J'ai eu du mal à rédiger ces lignes ce matin, devant l'afflux d'informations du weekend. Commençons par du vécu. Si vous avez eu quelques contacts avec l'extérieur la semaine dernière, vous avez probablement entendu, ou dit, "espérons qu'il sortira du positif de tout ça". C'est mon cas (entendu et dit). Ce "du positif" est un peu fourre-tout. On peut y ranger des choses très simples comme mieux considérer nos personnels médicaux, saluer les commerçants et leurs employés qui bravent la pandémie pour nous vendre du doliprane, du papier toilette et de la nourriture, ou les transporteurs qui permettent au pays de continuer à tourner. On peut aussi y mettre des aspirations plus élevées, comme une prise de conscience de la fragilité de nos modes de vie, ou davantage de solidarité, d'écoute et d'humilité.

Sur l'écoute et l'humilité, les dirigeants politiques ont une approche à géométrie variable. Mais la crise du coronavirus démontre malheureusement un déroulement des faits assez constant : on se moque du voisin qui en fait trop. Puis on estime qu'on est différent et mieux à même de gérer la situation, meilleur en somme. Oh ! ce n'est pas le cas. On se sert alors - tardivement - du retour d'expérience. La France a emboîté le pas de l'Italie après avoir critiqué son approche de confinement. Les pays réfractaires comme le Royaume-Uni et les Etats-Unis vont aussi devoir s'y mettre.

Le choc économique est là et il sera terrible. Plus courte sera la période gel de l'activité, moins l'impact sera important, c'est aussi simple que ça. Mieux vaut mettre un pays à l'arrêt quatre semaines que de traîner pendant des mois une situation hors de contrôle.

Pour démarrer la semaine, je vous propose un tour d'horizon de quelques informations politico-économico-coronavirus qui m'ont semblé importantes :

  • Aux Etats-Unis : pour l'instant, les Démocrates et les Républicains ont échoué à s'entendre sur un plan doté de 1000 Mds$ pour soutenir l'économie américaine, en comblant les carences des annonces initiales. Un nouveau vote est prévu aujourd'hui, à moins d'un accord de principe dans les heures qui viennent.
  • En Italie : le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, a demandé aux entreprises à cesser leur activité, sauf celles qui opèrent dans les "chaînes d'approvisionnement essentielles". Le nombre de décès et de nouvelles infections reste élevé, mais les deux courbes se sont infléchies hier. Peut-être un signal positif, même si les autorités se refusent à tirer des conclusions trop hâtives.
  • En Chine continentale : les autorités ont fait savoir que 89,1% des infrastructures majeures et du secteur de l'exploitation des ressources naturelles ont repris leurs activités de production, hors région de Hubei. Le plan d'investissement public a été confirmé, pour relancer la croissance. Il sera accompagné d'un vigoureux efforts sur les taxes. Par ailleurs, 9 décès ont été recensés dimanche à cause du virus, et 39 nouveaux cas, tous "importés" par des voyageurs en provenance de l'étranger.
  • En Corée du Sud : le pays a fait état du plus faible nombre de nouveaux cas quotidiens de contamination au coronavirus depuis le 29 février, soit 64 cas, pour 8.961 personnes infectées et 110 décès.
  • En Allemagne : Angela Merkel a été placée en isolement dimanche après avoir été en contact avec un médecin infecté par le coronavirus. Peu avant, elle avait annoncé l'interdiction des rassemblements de plus de deux personnes dans les espaces publics dans son pays. Le résultat du test de la chancelière n'est pas connu à l'heure où j'écris ces lignes.
  • En France : Emmanuel Macron aurait menacé vendredi de fermer la frontière entre la France et la Grande-Bretagne si Londres n'adoptait pas de mesures plus strictes pour lutter contre la propagation du coronavirus, selon Libération.
  • Au Royaume-Uni : Boris Johnson a menacé de boucler les britanniques chez eux si les mesures de "distanciation sociale" n'étaient pas respectées. Retour de bâton après les nombreuses hésitations gouvernementales, Downing Street a dû démentir que Dominic Cummings a cherché à privilégier l'économie sur les personnes âgées.
  • Au Japon : le report des Jeux Olympiques de Tokyo est désormais sérieusement envisagé. Certains pays, comme le Canada, ont d'ores et déjà déclaré qu'ils n'y participeront pas cet été.
  • Côté G20 : les ministres des finances des pays membres ont rendez-vous ce matin (11h00 GMT, 12h00 heure française) pour une téléconférence, afin d'améliorer leur coordination contre le coronavirus.

Le CAC40 perdait 4,7% à 3871 points peu après l'ouverture.

Les temps forts économiques du jour

Peu d'indicateurs pour démarrer la semaine, à l'exception du rapport mensuel de la Bundesbank, à midi.

L'euro évolue à 1,0734 USD. L'once d'or est en hausse à 1494 USD. Le pétrole aussi, avec un WTI à 22,72 USD et un Brent à 26,17 USD. Le taux du T-Bond 10 ans recule à 0,82%. Le Bitcoin reste proche des 5600 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Amundi : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 85 à 71 EUR.
  • BMW : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 50 EUR.
  • DWS : Jefferies passe de conserver à acheter malgré un objectif de cours réduit de 36 à 28 EUR.
  • Encavis : Jefferies passe de conserver à acheter avec un objectif de cours relevé de 10 à 11 EUR.
  • Faurecia : J.P. Morgan réduit son objectif de cours de 83 à 50 EUR.
  • Hella : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 32 EUR.
  • Julius Bär : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 66 à 43 CHF.
  • Kerry : Goldman Sachs passe d'achat à vendre en visant 93 EUR.
  • Michelin : J.P. Morgan réduit son objectif de cours de 125 à 100 EUR.
  • Salzgitter : Jefferies passe de sousperformance à conserver en visant 10 EUR.
  • Vetropack : Baader Helvea passe d'accumuler à acheter en visant 3100 CHF.
  • Zur Rose : Baader Helvea passe d'accumuler à acheter en visant 165 CHF.
  • Zurich Insurance : UBS passe de neutre à achat mais réduit de 405 à 375 CHF son objectif.

L’actualité des sociétés

Airbus annule ses prévisions 2020, retire sa proposition de dividende 2019 et négocie une facilité de crédit de 15 Mds€. Total va réduire ses dépenses et la rémunération de ses actionnaires, a indiqué son PDG, Patrick Pouyanné, à ses salariés la semaine dernière dans un message vidéo consulté par le Wall Street Journal. Kering estime que son chiffre d'affaires du premier trimestre 2020 devrait reculer de 15% en données comparables et que le second sera aussi très affecté par le coronavirus. Plusieurs marques du groupe (Gucci, Balenciaga, Saint-Laurent) se lancent par ailleurs dans la fabrication de masques. Airbus va reprendre partiellement son activité dès ce matin sur ses sites français et espagnols. Renault précise que l'impact du coronavirus sur son activité est actuellement impossible à quantifier, tout en indiquant prévoir de reprendre l'activité commerciale et la production dans les pays où la pandémie est sous contrôle. Plusieurs enseignes, dont Carrefour, vont verser une prime de 1000 EUR à leur personnel qui travaille malgré le coronavirus. Vallourec, frappé par la pandémie et la chute des cours pétroliers, suspend ses objectifs et envisage de lancer son augmentation de capital dès que les conditions de marché le permettront. TF1, Electricité de FranceSaint-Gobain, VinciAssystem, NexityAwox... avertissent et/ou se sont mis en ordre de bataille pour affronter les conséquences du coronavirus. Chargeurs rejoint la liste des entreprises française qui soutiennent la lutte contre le coronavirus en lançant la production de masques et de gel hydroalcoolique à grande échelle. M6 Métropole Télévision repousse son assemblée générale annuelle. Coheris repousse la publication de ses résultats annuels. Crossject récupère les droits de son injecteur Zeneo Adrénaline en échange du versement de royalties sur les ventes futures à son partenaire d'origine. La FDA a délivré une autorisation d'utilisation d'urgence pour le test COVID-19 de Novacyt Nacon finalise le rachat des casques gaming et de la marque premium RIG auprès de Plantronics. Voltalia, Memscap, Sapmer ont publié leurs résultats.

Boeing va suspendre les versements de dividendes et cesser tout programme de rachat d'actions, après avoir demandé l'aide des autorités américaines. Après Netflix, Facebook réduit à son tour ses débits en Europe pour éviter une congestion des réseaux. Walt Disney a annoncé samedi le report du lancement de son service de streaming Disney+ en France au 7 avril (soit avec 15 jours de retard), à la demande du gouvernement, pour éviter une nouvelle pression sur les réseaux. Amazon.com va se concentrer sur les commandes prioritaires en France et en Italie, pour se concentrer sur les produits d'hygiène ou de base pour la maison. Les groupes automobiles allemands comme BMW, Daimler et Volkswagen suspendent leur production aux États-Unis. Goldman Sachs a injecté plus d'1 Md$ dans deux de ses fonds monétaires (Goldman Sachs Financial Square Money Market et Goldman Sachs Fund Square Prime Obligations), confrontés à de gros dégagements. Les dirigeants des grandes compagnies aériennes américaines ont demandé au congrès une aide immédiate "au nom des 750 000 employés du transport aérien des compagnies aériennes". Le Financial Times affirme que le gouvernement britannique songe à entrer au capital de compagnies aériennes, comme International Consolidated Airlines, la maison-mère de British Airways et Iberia. Occidental Petroleum et Carl Icahn seraient proches d'enterrer la hache de guerre. Critiqué pour son gigantisme et pour des acquisitions peu pertinentes, Softbank a prévu de vendre ou de monétiser jusqu'à 41 Mds$ d'actifs pour racheter des actions et réduire sa dette, ce qui a permis un rebond du titre de 19% à Tokyo ce matin. 

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIRBUS SE 4.50%61.2 Cours en temps réel.-55.06%
AMAZON.COM, INC. -0.45%2436.88 Cours en différé.31.88%
AMUNDI 1.41%64.95 Cours en temps réel.-8.58%
ASSYSTEM 0.97%20.75 Cours en temps réel.-36.22%
AWOX 0.00%0.892 Cours en temps réel.1.36%
BMW AG 0.66%50.61 Cours en différé.-31.24%
BOEING COMPANY (THE) -1.06%137.53 Cours en différé.-57.78%
CAC 40 1.17%4585.48 Cours en temps réel.-24.06%
CARREFOUR -0.76%12.99 Cours en temps réel.-11.87%
CHARGEURS 1.75%16.24 Cours en temps réel.-7.64%
COHERIS -1.96%2 Cours en temps réel.-2.91%
CROSSJECT -0.24%1.674 Cours en temps réel.-27.04%
DAIMLER AG 1.54%32.36 Cours en différé.-35.44%
DWS GROUP GMBH & CO. KGAA 1.35%32.75 Cours en différé.1.83%
ELECTRICITÉ DE FRANCE 2.79%7.822 Cours en temps réel.-23.39%
ENCAVIS AG -1.08%12.88 Cours en différé.37.81%
FACEBOOK 1.49%234.91 Cours en différé.14.45%
FAURECIA SE 5.58%36.48 Cours en temps réel.-27.94%
HANWHA ARIRANG SHENZHEN CHINEXT SECURITIES ETF INVESTMENT TRUST - EQUITY-DERIVATIVES (SYNTH) -0.11%8865 Cours en clôture.18.52%
HANWHA ARIRANG200 FUTURE INVERSE 2X SECURITIES ETF INVESTMENT TRUST - EQUITY-DERIVATIVES -2.78%12570 Cours en clôture.2.40%
HELLA GMBH & CO. KGAA 9.13%36.74 Cours en différé.-31.66%
INTERNATIONAL CONSOLIDATED AIRLINES GROUP, SA 18.52%225.2 Cours en différé.-69.47%
JULIUS BÄR GRUPPE AG 2.71%40.1 Cours en différé.-21.79%
KERING 2.45%441.15 Cours en temps réel.-26.19%
KERRY GROUP PLC 1.07%103.6 Cours en différé.-7.74%
M6 MÉTROPOLE TÉLÉVISION 0.98%9.26 Cours en temps réel.-45.23%
MEMSCAP -0.47%1.055 Cours en temps réel.-38.37%
MICHELIN -0.02%87.94 Cours en temps réel.-19.32%
NACON -0.76%5.2 Cours en temps réel.0.00%
NETFLIX, INC. -1.61%429.32 Cours en différé.32.68%
NEXITY 0.75%27 Cours en temps réel.-40.15%
NOVACYT 6.72%3.58 Cours en temps réel.1,882.25%
OCCIDENTAL PETROLEUM CORPORATION -0.84%14.13 Cours en différé.-65.71%
RENAULT 5.92%19.008 Cours en temps réel.-57.41%
SAINT-GOBAIN 0.61%28.01 Cours en temps réel.-23.75%
SALZGITTER AG 4.42%11.87 Cours en différé.-42.69%
SAPMER 0.92%11 Cours en temps réel.-31.25%
SOFTBANK CORP. 1.48%1338.5 Cours en clôture.-8.29%
TF1 4.21%4.698 Cours en temps réel.-39.08%
THE GOLDMAN SACHS GROUP, INC. -0.09%179.93 Cours en différé.-21.75%
TOTAL S.A. 0.21%33.195 Cours en temps réel.-32.39%
VALLOUREC 16.92%34.2 Cours en temps réel.-74.00%
VETROPACK HOLDING AG 2.49%57.6 Cours en différé.-7.57%
VINCI -0.27%80.72 Cours en temps réel.-18.16%
VOLKSWAGEN AG 1.39%135.8 Cours en différé.-23.99%
VOLTALIA SA -0.38%15.74 Cours en temps réel.21.07%
WALT DISNEY COMPANY (THE) 0.16%118.02 Cours en différé.-18.40%
ZUR ROSE GROUP AG -2.04%192.6 Cours en différé.83.55%
ZURICH INSURANCE GROUP LTD 1.40%297.1 Cours en différé.-26.24%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader