Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony
BONDAIN

Rédacteur en Chef

Du même auteur
Plus d'articles

Peur sur la reprise

27/10/2020 | 09:03
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Le coronavirus fait à nouveau peur aux investisseurs, avec la montée en puissance d'une seconde vague de contaminations des deux côtés de l'Atlantique. Les indices occidentaux ont accusé le coup hier, plus que les places asiatiques d'ailleurs. Il faut dire que le virus a l'air d'être devenu un problème bien plus important à l'ouest qu'à l'est, d'où il était pourtant parti voilà à peu près un an.

Jusqu'à hier, les joutes électorales américaines avaient presque fait oublier que le pays était à la merci d'une seconde vague de coronavirus. Ça m'a tout l'air d'être terminé. On a beau être la première puissance économique et militaire du monde, une nation qui va historiquement de l'avant et le berceau des Avengers et de l'inspecteur Harry, comment lutter contre la mécanique implacable du virus ? Là-bas comme ici en Europe, le nombre de cas journaliers vient de toucher de nouveaux records. Et les marchés financiers ont accusé le coup. Le vieux continent a terminé au plus bas de la séance (-1,9% pour le CAC40) tandis que Wall Street a légèrement réduit ses pertes en fin de parcours, sans pour autant échapper à une sévère correction (-1,86% pour le S&P500).

La vigueur de cette nouvelle vague de contaminations pose évidemment la question de l'état de l'économie. A une époque où l'on se fait fort de tout faire rentrer dans des cases pour lancer la moulinette analytique, le coronavirus pose de sérieux problèmes aux plus éminents triturateurs d'alphabet prospectif. La trajectoire des PIB refuse obstinément de se plier à la casse habituelle. Les spécialistes ont l'air d'avoir fait une croix sur la reprise en V, mais n'avaient pas renoncé à une évolution en W. A moins que ce soit un M ? Plus prudents, certains tablaient sur une reprise en K, synonyme de découplage sectoriel. Les pessimistes entrevoyaient l'électroencéphalogramme plat d'une voie en L, mais sans aller jusqu'à un parcours en Z.

C'est à en perdre ses lettres (modernes). Bon, l'évolution en W a quand même les faveurs des pronostics. Elle illustre la chute du second trimestre 2020, suivie de la remontée violente au troisième, puis d'une rechute au quatrième, avant un rebond au premier trimestre 2021. En réalité, j'ai l'impression que les marchés prennent conscience que c'est un scénario de reprise en K qui se dessine, mais pas un "K sectoriel", plutôt un "K géographique" : la Chine remonte progressivement la pente avec un trimestre d'avance sur l'occident, sans avoir eu à affronter la seconde vague de Covid-19, en tout cas pas pour l'instant. Le pays ne s'embarrasse pas des états d'âmes des puissances occidentales (et démocratiques) : on y vaccine déjà la population avant même les résultats définitifs des études cliniques en cours. Pour enfoncer le clou, Pékin a fixé d'ambitieux objectifs dans les domaines technologique, énergétique et d'infrastructures. Après trois ans de bras de fer sino-américain et en dépit de mesures spectaculaires visant la Chine, qui donc est le plus affaibli en ce 27 octobre 2020 selon vous ?

A potron-minet, les indicateurs avancés étaient légèrement haussiers, mais l'ouverture a eu lieu en baisse de 0,2% à 4804 points. La séance sera marquée par plusieurs résultats trimestriels, en particulier dans l'industrie pharmaceutique et la banque. Mais l'entreprise la plus attendue du jour est Microsoft, dont les comptes seront dévoilés après la clôture de la bourse américaine.

Les temps forts économiques du jour

Trois temps forts aujourd'hui, la masse monétaire M3 en Zone euro (10h00) puis aux Etats-Unis les commandes de biens durables (13h30) et l'indice manufacturier de la Fed de Richmond (15h00).

L'euro reste solide à 1,1824 USD. L'once d'or remonte à 1908 USD. Le pétrole, sous pression hier, rebondit légèrement à 38,74 USD le baril WTI et à 40,70 USD le baril de Brent. Le rendement de la dette américaine ressort à 0,8% sur 10 ans. Le Bitcoin évolue légèrement au-dessus de 13 100 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Anglo American : Liberum passe de conserver à acheter en visant 2400 GBp.
  • Antofagasta : Liberum passe d'acheter à conserver en visant 870 GBp.
  • Autoliv : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 777 à 908 SEK.
  • Barry Callebaut : Baader Helvea passe d'accumuler à alléger en visant 1900 CHF.
  • Dassault Systèmes : AlphaValue reste à alléger avec un objectif de cours réduit de 146 à 144 EUR.
  • Deutsche Post : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 43 à 48 EUR.
  • DSV Panalpina : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 1000 à 1250 DKK.
  • Endesa : Goldman Sachs passe de vendre à neutre en visant 26,50 EUR.
  • KAZ Minerals : Liberum passe d'acheter à conserver en visant 470 GBp.
  • Lindt & Spruengli : Baader Helvea resta à alléger avec un objectif de cours réduit de 7200 à 7000 CHF.
  • Lonza : Goldman Sachs relève son objectif de cours de 535 à 560 CHF.
  • Orange : Morgan Stanley passe de souspondérer à pondération en ligne en visant 11,50 EUR.
  • Quantum Genomics : Aurgalys est à l'achat fort avec un objectif de cours relevé de 13,70 à 15,08 EUR.
  • Relx : AlphaValue reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 2048 à 2013 GBp.
  • Rio Tinto : Liberum passe de conserver à vendre en visant 3300 GBp.
  • SAP SE : Evercore passe de surperformance à performance en ligne en visant 112 EUR. Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 161 à 132 EUR.
  • Signify : Morgan Stanley passe de pondération en ligne souspondérer avec un objectif de cours de 28 EUR.
  • Swisscom : Berenberg reste à la vente avec un objectif de cours ajusté de 338 à 340 CHF.
  • TechnipFMC : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 10,50 à 9 EUR.
  • Ubisoft : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 86 à 93 EUR.
  • Unilever : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 59 à 61 EUR.
  • Victrex : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 2200 à 2225 GBp.

L’actualité des sociétés

En France

Résultats des entreprises

  • Capgemini : la décroissance organique s'est limitée à 3,6% au troisième trimestre, pour un chiffre d'affaires de 4 Mds€ et 3,9 Mds€ d'entrées de commandes. Les objectifs annoncés cet été sont confirmés.
  • Groupe Seb : les ventes du groupe souffrent du contexte actuel, et les prévisions annuelles sont chiffrées alors qu'elles ne l'étaient pas jusque-là, avec des ventes attendues en repli de 5 à 6% et un résultat opérationnel ajusté en baisse de 25 à 30% avec un fort effet devise négatif.

Annonces importantes

  • La Commission européenne a donné lundi son feu vert au projet d'acquisition de Tiffany par LVMH.
  • Amiral Gestion, qui détient 0,54% du capital d'Unibail-Rodamco-Westfield, soutient les actionnaires frondeurs.
  • Dassault Aviation signe son 500e contrat de maintenance FalconCare.
  • Le rapprochement entre Ateme et Anevia
  • Global Bioenergies passe les études toxicologiques de son premier ingrédient clef pour les cosmétiques.
  • Transgène va poursuivre le développement de son vaccin thérapeutique TG4001 en oncologie au-delà de la phase Ib/II.
  • CGG boucle la phase II du Programme Multi-Clients Nebula, au Large du Brésil.
  • Advicenne obtient un financement non dilutif de 4,3 M€ sous forme de PGE.
  • Sensorion et Novasep annoncent la signature d'un accord de développement et de fabrication de produits de thérapie génique.
  • Generix, SMCP, Recylex, BigBen, Nacon, Lumibird, Paragon ID, Crédit Agricole Nord de France, Coface, Sword ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Résultats des entreprises

  • ANA Holdings : les pertes 2020 de la compagnie japonaise sont plus élevées que prévu.
  • Banco Santander : les résultats ont l'air plutôt meilleurs que prévu, mais comme pour d'autres banques, ils jouent le grand écart à coup d'exceptionnels compliqués à interpréter.
  • BP Plc : le bénéfice net trimestriel est légèrement positif alors que le marché anticipait une légère perte, mais ce sont des écarts minimes au regard des résultats dégagés habituellement par les majors pétrolières.
  • HSBC : les résultats sont beaucoup moins dégradés que prévus, et la banque pourrait même payer un dividende.
  • Idorsia : la perte opérationnelle sur neuf mois a été réduite, avec une performance plus solide que prévu.
  • Novartis : le bénéfice net trimestriel est supérieur aux attentes du marché, ce qui permet de relever les objectifs.
  • Schweiter Technologies : sur l'exercice en cours, la rentabilité doit progresser plus rapidement que le chiffre d'affaires, indique l'entreprise suisse.

Annonces importantes

  • American International Group va remplacer son directeur général et veut scinder ses activités d'assurance vie et retraite.
  • Rolls-Royce va fermer temporairement des usines et réduire le temps de travail dans le cadre de nouvelles mesures d'économies, selon le Financial Times.
  • Purina (Nestlé) va investir 550 M$dans une nouvelle usine aux États-Unis.
  • Brenntag va supprimer environ 1300 postes sur un effectif de 17 500 personnes.
  • Le bamlanivimab d'Eli Lilly n'obtient pas de résultats probants sur la Covid-19.
  • Implenia va réduire la voilure et supprimer jusqu'à 2000 postes d'ici 2023, dont 750 par licenciements.
  • Schindler va équiper l'aéroport de Riyad en escaliers roulants.
  • SSE choisit Alfen pour l'électrification de sa flotte.
  • MCH Group trouve un accord avec des actionnaires pour la recapitalisation.
  • Las Vegas Sands envisagerait de céder ses casinos de Las Vegas pour environ 6 Mds$, selon Bloomberg.
  • SFS Group fusionne ses activités de techniques médicales au sein de sa division "Medical".

Ça publie. Microsoft, Pfizer, Merck, Novartis, Eli Lilly, 3M Company, Advanced Micro Devices, HSBC, BP Plc, Banco Santander, Capgemini, Shimano, Davide Campari, Covestro

Lectures


© Zonebourse.com 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
3M COMPANY 0.02%177.12 Cours en différé.0.37%
ADVANCED MICRO DEVICES, INC. 1.93%86.71 Cours en différé.85.50%
ADVICENNE -1.29%7.68 Cours en temps réel.-11.59%
ALFEN N.V. 1.19%67.9 Cours en différé.308.15%
AMERICAN INTERNATIONAL GROUP INC -2.10%40.12 Cours en différé.-20.16%
ANEVIA 0.00%3.48 Cours en temps réel.61.11%
ANGLO AMERICAN PLC -0.28%2305 Cours en différé.6.37%
ANTOFAGASTA PLC -0.77%1216.5 Cours en différé.33.73%
ATEME -0.37%16.22 Cours en temps réel.45.36%
AUTOLIV, INC. -2.17%91.72 Cours en différé.11.07%
BARRY CALLEBAUT AG -0.36%1945 Cours en différé.-8.70%
CAC 40 0.23%5571.29 Cours en temps réel.-7.02%
CAPGEMINI SE 0.42%119.6 Cours en temps réel.9.37%
CGG -0.38%0.9912 Cours en temps réel.-65.63%
COFACE S.A. 0.34%8.81 Cours en temps réel.-19.96%
COVESTRO AG -0.34%46.97 Cours en différé.13.70%
DASSAULT SYSTÈMES SE 1.87%152.8 Cours en temps réel.2.35%
DAVIDE CAMPARI-MILANO N.V. 1.38%9.52 Cours en différé.15.36%
DEUTSCHE POST AG 0.77%40.39 Cours en différé.17.85%
DJ INDUSTRIAL -0.58%29872.47 Cours en différé.3.69%
ELI LILLY AND COMPANY -0.10%144.75 Cours en différé.10.25%
GROUPE SEB S.A. 0.96%147.5 Cours en temps réel.10.35%
HSBC HOLDINGS PLC -0.34%398.3 Cours en différé.-32.48%
IDORSIA LTD 0.99%26.52 Cours en différé.-11.11%
LAS VEGAS SANDS CORP. -2.65%56.54 Cours en différé.-15.87%
LONZA GROUP AG -0.33%549.8 Cours en différé.56.17%
LVMH MOËT HENNESSY - LOUIS VUITTON SE -0.13%494.2 Cours en temps réel.19.47%
MCH GROUP AG -1.37%14.4 Cours en différé.-44.06%
MERCK & CO., INC. -0.10%80.06 Cours en différé.-11.89%
MICROSOFT CORPORATION 0.00%213.87 Cours en différé.33.23%
NACON 0.54%7.5 Cours en temps réel.0.00%
NASDAQ 100 0.60%12152.215271 Cours en différé.38.32%
NASDAQ COMP. 0.48%12094.402197 Cours en différé.32.41%
ORANGE 0.87%10.41 Cours en temps réel.-21.34%
PARAGON ID -2.18%26.9 Cours en temps réel.-12.97%
PFIZER INC. -0.19%36.53 Cours en différé.-6.59%
QUANTUM GENOMICS 4.57%5.26 Cours en temps réel.48.82%
ROLLS-ROYCE HOLDINGS PLC -4.19%110.9 Cours en différé.-50.63%
S&P 500 -0.16%3629.65 Cours en différé.12.52%
SAP SE 1.37%98.68 Cours en différé.-19.09%
SCHINDLER HOLDING LTD. -0.82%240.6 Cours en différé.2.28%
SENSORION -1.55%1.27 Cours en temps réel.52.66%
SFS GROUP AG -2.19%102.5 Cours en différé.12.57%
SIGNIFY N.V. 0.76%35.94 Cours en différé.28.03%
SMCP S.A 3.47%4.65 Cours en temps réel.-52.44%
SWISSCOM AG 1.37%480.5 Cours en différé.-7.53%
TECHNIPFMC PLC -6.31%9.06 Cours en différé.-54.90%
TIFFANY & CO. 0.05%131.58 Cours en différé.-1.62%
TRANSGENE -1.97%1.594 Cours en temps réel.4.90%
UBISOFT ENTERTAINMENT 0.31%77.1 Cours en temps réel.24.81%
UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD SE 0.06%62.6 Cours en différé.-55.52%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader