Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Bourse de Paris : Paris s'enfonce de près de 4%, Wall Street chute à l'ouverture

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
24/02/2020 | 15:59

Paris (awp/afp) - La Bourse de Paris s'enfonçait de près de 4% lundi après que Wall Street a également dégringolé à l'ouverture, dans un marché en proie à une forte aversion au risque en raison d'une accélération de la propagation du coronavirus hors de Chine.

Vers 15H38 (14H38 GMT), l'indice CAC 40 chutait de 3,99% à 5.789,25 points, dans un volume d'échanges nourri de 4,3 milliards d'euros.

Wall Street a décroché à l'ouverture: le Dow Jones chutait de 3,12% et le Nasdaq de 4,05%.

Une perte de plus de 4% sur le CAC 40, cela n'était "pas arrivé depuis juin 2016", a commenté auprès de l'AFP Daniel Larrouturou, un gérant actions de Dôm Finance.

"Le marché s'inquiète que la multiplication des cas hors de Chine se traduise par une pandémie mondiale susceptible d'avoir des répercussions macroéconomiques significatives", a-t-il ajouté.

"Tant que nous avions l'impression que l'épidémie était cantonnée à la Chine, les raisons de s'inquiéter étaient moindres; maintenant que les cas se multiplient en dehors de Chine, en Corée Sud, en Iran et désormais en Italie, les marchés réévaluent les impacts macroéconomiques possibles", selon M. Larrouturou.

L'épidémie de pneumonie virale s'est accélérée lundi à travers le globe, avec des bilans en forte hausse de la Corée du Sud à l'Iran, les deux pays qui comptent respectivement le plus grand nombre de cas de contamination et de décès en dehors de Chine.

Le coronavirus a déjà tué près de 2.600 personnes en Chine continentale et une trentaine ailleurs dans le monde.

"Les secteurs les plus frappés sont les secteurs des transports et loisirs (automobile, luxe), des semi-conducteurs, des matières premières", a précisé le spécialiste.

La plus forte baisse du CAC 40 revenait ainsi à ArcelorMittal (-7,71% à 13,84 euros), devant Peugeot (-7,52% à 17,70 euros), Renault (-7,04% à 29,46 euros) et STMicroelectronics (-6,71% à 26,40 euros).

jra/tq/eb

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ARCELORMITTAL -2.79%7.848 Cours en différé.-49.83%
CAC 40 -1.57%4154.58 Cours en temps réel.-26.46%
NASDAQ COMP. -1.53%7373.08309 Cours en différé.-14.18%
PEUGEOT -0.38%11.815 Cours en temps réel.-44.53%
RENAULT -3.07%15.812 Cours en temps réel.-62.51%
STMICROELECTRONICS N.V. -3.85%19.22 Cours en différé.-28.58%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
03/04Wall Street : l'envol du WTI ne suffit pas, chute small caps
CF
03/04Wall Street recule face à la montée brutale du chômage
RE
03/04Wall Street rattrapée par la remontée brutale du chômage aux Etats-Unis
AW
03/04CAC40 : triste fin de semaine, la hausse du pétrole sans effet
CF
03/04BOURSE DE PARIS : Paris déprimée par l'emploi américain
AW
03/04Point marchés-L'Europe ploie sous le coup du coronavirus malgré la hausse du pétrole
RE
03/04Les valeurs à suivre lundi 6 avril à la Bourse de Paris
AO
03/04BOURSE DE LONDRES : Londres plombée par l'impact économique de la pandémie
AW
03/04Bourse Zurich: le SMI termine dans le rouge une séance en dents de scie
AW
03/04BOURSE DE FRANCFORT : La Bourse de Francfort en baisse, après les chiffres de l'emploi américain
AW
Dernières actualités "Marchés"