Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices & Marchés

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Bourse de Paris : Paris, inquiète, opte à nouveau pour la baisse

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
18/09/2020 | 10:27

revoici coquille corrigée dans le titre

Paris (awp/afp) - La Bourse de Paris reculait vendredi de 0,35%, sur fond de nombreuses incertitudes affectant l'économie mondiale en pleine pandémie "alarmante" en Europe selon l'OMS, et à l'approche de l'automne.

Vers 09H45 (07H45 GMT), l'indice CAC 40 perdait 17,68 points à 5.021,82 points. La veille, l'indice Parisien avait abandonné 0,69% à la clôture.

"Les discussions autour de potentielles mesures de confinement ciblées, les couvre-feux et les mesures de quarantaine deviennent une nouvelle norme, rendant les investisseurs inquiets au sujet de la reprise économique en Europe", observe Michael Hewson, analyste marchés en chef pour CMC Markets UK.

"La séance européenne du jour semble refléter ces inquiétudes", ajoute l'expert.

La tendance baissière s'observait sur d'autres places du continent notamment Londres qui abandonnait 0,53%.

Ces nouveaux reculs surviennent au lendemain de baisses des Bourses mondiales liées à une réunion de la Banque centrale américaine (Fed) qui est "restée sur la touche" de l'avis de Michael Hewson.

De nombreux acteurs du marché ont jugé les positions de l'institution insuffisamment accommodantes au moment où les indicateurs économiques virent souvent au rouge.

Au Japon vendredi, les prix à la consommation (hors produits frais) se sont repliés de 0,4% sur un an en août.

Aux Etats-Unis la veille, l'activité industrielle dans la région de Philadelphie, la construction de logements neufs et les nouvelles inscriptions au chômage ont refroidi les ardeurs.

Tout cela sur fond de niveau de transmission du Covid-19 "alarmant" en Europe, selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

L'un des rendez-vous majeurs de la séance sera la publication en cours de séance de l'indice de confiance des consommateurs par l'Université du Michigan, selon les analystes de Saxo Banque.

"Nous craignons que la crise dans les mois à venir ne s'accentue via le facteur des faillites d'entreprises et ne conduise à une dégradation de la consommation qui pourrait conduire à un niveau d'épargne élevé", affirment-ils.

Pour ceux d'Aurel BGC, "les mauvaises nouvelles arrivent" aux Etats-Unis, citant des données avancées suggérant une aggravation de l'activité économique dans le pays.

Tout ce contexte tendu a fait reculer la Bourse de New York jeudi, le Dow Jones reculant de 0,47%, le Nasdaq de 1,27%, et le S&P 500 de 0,84%.

PARMI LES VALEURS DU JOUR VENDREDI

Euronext était à la fête, prenant 4,28% à 102,30 euros. Le London Stock Exchange (LSE) a annoncé vendredi être en "discussions exclusives" avec l'opérateur boursier paneuropéen pour lui vendre la Bourse de Milan.

Axa perdait 0,82% à 16,71 euros. Le tribunal de commerce de Paris a condamné jeudi l'assureur à indemniser cinq restaurateurs pour leurs pertes d'exploitation dues au confinement à cause de l'épidémie de Covid-19, une décision pour laquelle le groupe entend faire appel.

Veolia perdait 1,06% à 18,69 euros, Suez 0,30% à 14,99 euros et Engie 0,93% à 11,70 euros. Engie a décliné jeudi en l'état l'offre faite par Veolia de lui racheter sa participation dans Suez, tandis que le gouvernement temporise, soucieux d'éviter d'éventuelles conséquences sociales.

Rubis lâchait 6,67% à 36,12 euros. Le groupe spécialisé dans le stockage et la distribution de produits pétroliers, a fait état jeudi d'un bénéfice net en recul de 11% au premier semestre, plombé par la crise sanitaire, mais dit étudier tout projet de développement à l'avenir.

alb/cd/spi


Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AXA -1.77%14.676 Cours en temps réel.-41.55%
CAC 40 -0.05%4851.38 Cours en temps réel.-18.80%
CMC MARKETS PLC 0.15%337.5 Cours en différé.130.22%
DJ INDUSTRIAL 0.54%28363.66 Cours en différé.-0.61%
ELECTRICITÉ DE FRANCE 0.44%10.295 Cours en temps réel.3.70%
ENGIE -1.54%11.21 Cours en temps réel.-22.15%
LONDON STOCK EXCHANGE PLC -0.56%8516 Cours en différé.9.88%
NASDAQ 100 -0.02%11662.91382 Cours en différé.33.72%
NASDAQ COMP. 0.19%11506.00579 Cours en différé.28.00%
RUBIS 0.40%29.96 Cours en temps réel.-45.28%
S&P 500 0.52%3453.49 Cours en différé.6.89%
SUEZ SA -0.32%15.65 Cours en temps réel.16.05%
VEOLIA ENVIRONNEMENT 0.56%17.13 Cours en temps réel.-27.75%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
22/10Wall Street : espère un accord au Congrès, Intel dévisse 10%
CF
22/10Wall Street finit dans le vert, mais attend toujours le plan de relance
AW
22/10EUROPE : Les marchés européens hésitent après leur recul de mercredi
AW
22/10Coronavirus-Légère baisse de nouvelles contaminations au Royaume-Uni
RE
22/10Les valeurs à suivre vendredi 23 octobre 2020 à la Bourse de Paris -
AO
22/10CAC40 : même indécision qu'à W-Street, pénalisé par T-Bonds
CF
22/10Bourse Zurich: le SMI échoue juste sous la barre des 10'000 points
AW
22/10BOURSE DE PARIS : Paris, tiraillée, se maintient proche de l'équilibre
AW
22/10UNIBAIL RODAMCO : WESTFIELD plus forte baisse du CAC 40 à la clôture du jeudi 22 octobre 2020 -
AO
22/10PERNOD RICARD : plus fort hausse du CAC 40 à la clôture du jeudi 22 octobre 2020 -
AO
Dernières actualités "Marchés"