Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices & Marchés

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Bourse de Paris : Paris hésite à l'ouverture, surveille les Etats-Unis

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
06/08/2020 | 09:54

Paris (awp/afp) - La Bourse de Paris hésitait peu après l'ouverture jeudi (+0,18%), prudente au sujet de discussions au Congrès américain sur un plan de relance, ainsi que d'un potentiel durcissement du conflit entre Pékin et Washington autour de TikTok.

Vers 9H35 (7H35 GMT), l'indice CAC 40 montait de 8,73 points, à 4.942,07 points après avoir ouvert dans le rouge une demi-heure plus tôt. Mercredi, l'indice avait progressé de 0,40% à 4.933,34 points, sa troisième séance de hausse d'affilée, portant la progression depuis lundi à 2,8%.

Les Etats-Unis "portent le fer au-delà de TikTok", le très populaire réseau social accusée par Washington d'être utilisé par le renseignement chinois à des fins de surveillance, a commenté jeudi matin Ipek Ozkardeskaya, analyste senior pour Swissquote Bank.

Selon le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo mercredi, "avec des maisons-mères basées en Chine, des applications comme TikTok, WeChat et autres sont des menaces substantielles pour les données personnelles des citoyens américains, sans parler d'outils pour la censure".

Le secrétaire d'Etat a précisé vouloir bannir ces applications chinoises des plateformes d'achat des opérateurs mobiles et des fabricants de téléphones américains.

Huawei

L'administration Trump veut aussi empêcher que les applications américaines soient pré-installées ou simplement téléchargeables sur les téléphones et les équipements sans-fil chinois, notamment de la marque Huawei.

"Les marchés d'actions en Asie s'inquiètent de la relation entre Etats-Unis et Chine", indique David Madden, analyste pour CMC Markets, ce qui a pesé à l'ouverture sur la tendance à Paris après avoir été source de craintes sur les places asiatiques.

Egalement motif d'attentisme de la part des investisseurs à Paris, l'absence persistente de consensus entre républicains et démocrates au sujet d'un nouveau plan de relance de 1.000 milliards de dollars.

L'un des points principalement discordants est la question de la reconduction de l'allocation chômage de 600 dollars par semaine, alors que l'aide précédente a pris fin le 31 juillet et que les États-Unis comptent des millions de nouveaux chômeurs à cause de la pandémie.

L'optimisme domine toutefois depuis le début de semaine quant à un règlement prochain de ce nouveau plan.

Sur le front des statistiques macroéconomiques européennes, les commandes industrielles allemandes ont poursuivi leur rebond en juin, avec une hausse de 27,9%. D'autres statistiques sont attendues dans la journée en Italie.

Sur le front monétaire, la Banque d'Angleterre a, comme attendu, maintenu son taux directeur à 0,1% jeudi matin, et a amélioré sa prévision d'activité économique pour 2020 avec une récession attendue de 9,5%.

Parmi les valeurs du jour, Crédit Agricole gagnait 2,20% à 8,72 euros. Pandémie, flambée des provisions, indemnisation de pertes d'exploitations et exposition à la fintech déchue Wirecard n'ont pas fait flancher "Casa" qui dégage au deuxième trimestre un bénéfice net en baisse mais proche du milliard d'euros.

L'assureur Axa reculait de 3,40% à 17,05 euros après avoir fait état jeudi d'une baisse de 39% de son bénéfice net au premier semestre, conséquence de la crise du Covid-19 essentiellement qui a notamment contraint le groupe à verser d'importantes indemnisations à ses clients.

Le groupe de services d'analyses Eurofins bondissait de 12,62% à 645,80 euros après avoir enregistré malgré la pandémie un bénéfice net en hausse de 61% au premier semestre, à 95 millions d'euros, soutenu par des ventes en progression.

alb/kd/nth

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AXA -1.36%15.57 Cours en temps réel.-37.99%
CAC 40 -0.69%4729.66 Cours en temps réel.-20.88%
CMC MARKETS PLC -0.62%318.5 Cours en différé.117.26%
CRÉDIT AGRICOLE SA -3.48%7.164 Cours en temps réel.-44.57%
EUROFINS SCIENTIFIC SE 3.00%667 Cours en temps réel.34.97%
SWISSQUOTE GROUP HOLDING LTD -1.89%72.5 Cours en différé.49.42%
WIRECARD AG 1.13%0.8 Cours en différé.-99.26%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
25/09WallStreet : remontée inattendue de +1,6%, espoir d'un vaccin
CF
25/09BOURSE DE WALL STREET : Wall Street finit la semaine dans le vert grâce aux technologiques
RE
25/09Wall Street parvient à conclure la semaine en hausse
AW
25/09Coronavirus-Nouveau pic de contaminations au Royaume-Uni avec 6.874 nouveaux cas en 24h
RE
25/09EUROPE : Les marchés européens toujours convalescents
AW
25/09CAC40 : repli contenu, W-Street colmate les brêches
CF
25/09Les valeurs à suivre lundi 28 septembre 2020 à la Bourse de Paris
AO
25/09Bourse Zurich: le SMI dans le vert pour la dernière séance de la semaine
AW
25/09BOURSE DE LONDRES : Londres finit en légère hausse, William Hill s'envole
AW
25/09BOURSE DE PARIS : Paris, secouée, connaît sa pire semaine en trois mois
AW
Dernières actualités "Marchés"