Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésMarchésForexCryptomonnaiesMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Bourse de Paris : Paris bien disposée avant la Fed

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
21/08/2019 | 17:55

Paris (awp/afp) - La Bourse de Paris a fini sur un net rebond (+1,70%) mercredi dans le sillage de la bonne tenue de Wall Street, le marché optant pour l'optimisme à l'approche d'un discours très attendu du président de la Fed, Jerome Powell, prévu vendredi.

L'indice CAC 40 a avancé de 90,84 points pour terminer à 5.435,48 points, dans un volume d'échanges faible de 2,61 milliards d'euros. La veille, il avait fini en baisse de 0,50%.

Après avoir ouvert en légère hausse, la cote Parisienne a poursuivi sur sa lancée, gagnant sans cesse du terrain.

"Il n'y rien de nouveau qui justifie un rebond", mais "le marché suit par sympathie" la bonne tenue de Wall Street encouragée par "quelques résultats d'entreprises plutôt positifs, qui ont montré que la force du consommateur américain était toujours là", explique Marco Bruzzo, directeur général délégué chez Mirabaud AM.

Principalement, les investisseurs sont dans l'attente de la publication des minutes de la dernière réunion de politique monétaire de la banque centrale américaine (Fed), prévue dans la soirée.

Ils sont surtout "dans l'expectative du commentaire du patron de la Réserve fédérale américaine Jerome Powell vendredi car c'est lui qui donnera le la de la politique monétaire des prochains trimestres", indique M. Bruzzo, interrogé par l'AFP. "Le marché attend des annonces de baisse de taux forte et pourrait être un peu déçu", prévient-il.

Le président américain Donald Trump a critiqué mercredi "le manque de doigté" de M. Powell, l'accusant une nouvelle fois de brider la croissance en refusant de baisser les taux, invitant la Fed à se "réveiller" lors de sa prochaine réunion de politique monétaire prévue le 18 septembre.

Il estime paradoxalement que les Etats-Unis sont "très loin d'une récession" tout en plaidant à l'envi en faveur d'une nouvelle baisse des taux de la Fed pour regagner en compétitivité et doper la croissance.

La Banque centrale a réduit d'un quart de point (0,25%) le coût du crédit fin juillet pour la première fois en plus d'une décennie, afin de soutenir la croissance face à l'affaiblissement de l'économie mondiale.

Par ailleurs, la guerre commerciale menée par l'administration Trump contre la Chine avec des tarifs douaniers punitifs et un affaiblissement du dollar ne permettront pas de redresser les déséquilibres commerciaux, ont mis en garde mercredi des économistes du FMI.

En Europe, les investisseurs continuent de surveiller les remous politiques italiens.

Les statistiques ont été exclusivement américaines: les reventes de logements ont rebondi en juillet un peu au-dessus des prévisions des analystes et les stocks de pétrole brut ont reculé après deux semaines de hausse.

Pernod Ricard en tête

Les titres du secteur informatique et technologique ont été bien orientés: Atos (+3,33% à 69,50 euros) a remporté un contrat de cinq ans de 198 millions de dollars auprès de l'État de Californie. Capgemini a progressé de 3,99% à 19,40 euros et Dassault Systèmes de 2,80% à 132,35 .

Les valeurs cycliques, sensibles à la conjoncture, sont reparties de l'avant, particulièrement Renault (+3,73% à 50,57 euros).

Le secteur du luxe s'est bien porté : LVMH (+3,77% à 369,10 euros) Hermès (+2,92% à 628,40 euros) et Kering (+0,98% à 439,05 euros).

Poids lourd de la cote, Total a pris 1,65% à 44,39 euros.

Pernod Ricard a profité (+4,83% à 165,95 euros) d'une recommandation à l'achat de la part d'un courtier.

Vallourec a grimpé de 4,99% à 2,53 euros. Le géant de l'énergie des Émirats arabes unis Abu Dhabi National Oil Co (Adnoc) a annoncé mercredi avoir attribué des contrats pour des travaux de forage à trois sociétés, dont Vallourec.

pan/soe/az

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ABU DHABI NATIONAL OIL COMPANY FOR DISTRIBUTION PJSC -0.99%3 Cours en clôture.2.36%
ATOS SE 0.48%71.58 Cours en temps réel.-4.14%
CAC 40 0.09%5684.55 Cours en temps réel.0.86%
CAPGEMINI SE -0.88%107 Cours en temps réel.-0.87%
KERING 1.05%530 Cours en temps réel.-10.37%
LONDON BRENT OIL -2.55%53.47 Cours en différé.-13.77%
NISSAN MOTOR CO., LTD. -4.50%481.4 Cours en clôture.-0.72%
PERNOD RICARD -0.38%155.95 Cours en temps réel.-1.79%
RENAULT 1.22%29.085 Cours en temps réel.-31.88%
VALLOUREC -0.68%1.901 Cours en temps réel.-31.93%
WTI -2.70%48.792 Cours en différé.-12.86%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
19:05EUROPE : Les Bourses européennes toujours fébriles face aux risques de pandémie
AW
18:52Les valeurs à suivre demain à la Bourse de Paris Jeudi 27 février 2020
AO
18:41CAC40 : grosse volatilité, le rebond reste fragile à W-Street
CF
18:26Les Bourses européennes limitent la casse grâce au rebond de Wall Street
RE
18:15Bourse Zurich: le SMI termine dans le vert dans le sillage de Wall Street
AW
18:09BOURSE DE PARIS : Paris enraye sa chute sans cesser de s'inquiéter du coronavirus
AW
17:54BOURSE DE FRANCFORT : La Bourse de Francfort ne réussit pas son rebond
AW
17:52BOURSE DE LONDRES : Londres se reprend mais reste fragilisée par le coronavirus
AW
17:48THALES : plus forte hausse du CAC 40 à la clôture du mercredi 26 février 2020
AO
17:48SODEXO : plus forte baisse du CAC 40 à la clôture du mercredi 26 février 2020
AO
Dernières actualités "Marchés"