Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony
BONDAIN

Rédacteur en Chef

Du même auteur
Plus d'articles

Où l'on reparle de confinement et de papier toilette

28/10/2020 | 09:04
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

La torpeur automnale qui s'était emparée des indices depuis quelques semaines s'est muée depuis lundi en angoisse, entraînant hier une seconde séance de forte correction en Europe. Le retour des mesures de confinement semble imminent sur le vieux continent, avec toutes les conséquences que cela implique pour l'activité économique et la vie quotidienne.

On ne sait pas trop ce qui va nous tomber sur le coin de la figure en France ce soir, mais on imagine que cela aura un nom spécifique comme "reconfinement partiel" ou "reconfinement sélectif". Ou "reconfinement" tout court d'ailleurs. Ce qui est presque certain, c'est que nous aurons en 2020 un confinement puis un reconfinement, et que nous ne serons pas le seul pays dans ce cas. Nous sommes un peu mieux préparés que la première fois - l'angoisse de l'inconnu a disparu – mais la question capacitaire n'a pas encore été résolue : capacité d'accueil à l'hôpital, capacité de tests, capacité individuelle à encaisser ce nouveau choc, et évidemment capacité des secteurs économiques déjà à genoux à survivre.

Sur les marchés financiers, l'inquiétude remonte en flèche, après cette curieuse phase de déni qui avait déjà caractérisé le mois de mars dernier. Les "valeurs Covid" reviennent en haut de l'affiche (mais l'avaient-elles vraiment quitté ?).Vous commencez à connaître la musique : il vaut mieux fabriquer des respirateurs ou vendre des produits à distance qu'un trajet en avion ou une soirée au restaurant. D'ailleurs, on s'en doutait déjà un peu mais la vente à distance va forcément exploser à l'approche des fêtes de fin d'année, surtout s'il faut passer Noël et le Réveillon à deux, trois ou quatre enfermés chez soi. On ignore juste pour le moment si les paquets de 24 rouleaux de papier toilette (dont 6 gratuits) vont à nouveau déserter les rayons des grandes surfaces et si les concours de créations en paquets de pâtes vont reprendre sur YouTube.

Le retour en force des contaminations en Europe coïncide avec une saison des résultats du 3e trimestre assez largement meilleure que prévu. Il faut dire que les analystes avaient placé le curseur assez bas et que les entreprises avaient eu le bon sens, lors de l'annonce des comptes semestriels, de ne pas trop s'enflammer sur les objectifs annuels. Ce double conservatisme conduit donc à d'assez bonnes surprises. Une grosse série de chiffres est à nouveau prévue aujourd'hui, avec plus de 40 entreprises américaines cotées dans le S&P500 et plus de 30 appartenant à l'indice européen STOXX Europe 600. En revanche, le ton sur les perspectives risque de s'assombrir.

Les investisseurs vont commencer à lister les éléments qui pourraient restaurer une confiance qui se dégrade à vitesse grand V. Au printemps dernier, toutes sortes de facteurs avaient contribué à améliorer progressivement le moral des troupes. L'illusion d'un vaccin miracle qui serait fabriqué et distribué en quelques semaines. L'arrivée des beaux jours qui allait contribuer à éteindre la pandémie. Le graal de l'immunité collective. Et que sais-je encore. Cette fois, il ne faudra pas compter sur la chaleur ni sur la méthode Coué. La meilleure perspective que nous ayons semble être celle d'un vaccin, en attendant une immunité plus globale. Mais même en cas de disponibilité des premières doses en fin d'année, il faudra plusieurs mois pour vacciner à très grande échelle. Bref, 2020 s'annonce vraiment comme une annus horribilis.

Le CAC40 perdait près de 2% à 4639 points en début de séance.

Les temps forts économiques du jour

Les consommateurs français ont-ils le moral ? Réponse à 8h45, avant à 13h30 les stocks des grossistes américains et à 15h30 les stocks pétroliers hebdomadaires aux Etats-Unis.

L'euro a reculé à 1,1781 USD. L'once d'or reste ferme à 1908 USD. Le pétrole s'échange 40,46 USD le baril de Brent de mer du Nord et 38,60 USD le baril de brut léger américain WTI. Le taux du T-Bond 10 ans recule à 0,77%. Le Bitcoin a toujours le vent en poupe, à 13 767 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • BigBen : Genesta reste à l'achat fort avec un objectif de cours relevé de 19,60 à 23,30 EUR.
  • Capgemini : Credit Suisse réduit son objectif de cours de 150 à 130 EUR.
  • Covestro : Berenberg reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 36 à 47 EUR.
  • Davide Campari : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 8,50 à 9 EUR.
  • Dometic : Carnegie passe de conserver à acheter en visant 130 SEK.
  • Enel : J.P. Morgan reste à surpondérer avec un objectif de cours relevé de 7,68 EUR.
  • Eurofins : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 750 à 835 EUR.
  • FFP : HSBC passe de conserver à acheter en visant 96 EUR.
  • Hermès International : Credit Suisse relève son objectif de cours de 700 à 820 EUR.
  • Idorsia : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours ajusté de 29 à 28 CHF.
  • Maisons du Monde : J.P. Morgan réduit son objectif de cours de 17 à 15 EUR.
  • Michelin : AlphaValue passe d'accumuler à acheter avec un objectif de cours relevé de 113,50 à 117 EUR.
  • Norsk Hydro : J.P. Morgan passe de souspondérer à neutre en visant 36 NOK.
  • Partners Group : Société Générale démarre le suivi à conserver en visant 915 CHF.
  • Siemens Energy : Nord L/B démarre le suivi à conserver en visant 24 EUR.

L’actualité des sociétés

En France

Résultats des entreprises

  • Bic : malgré des ventes en baisse, la rentabilité a fortement progressé au troisième trimestre. Le management vise une marge d'exploitation normalisée supérieure à 13,5% pour l'ensemble de l'exercice.
  • Carrefour : la croissance comparable a atteint 8,4 % au T3, un niveau élevé pour l'entreprise, qui confirme ses objectifs et les orientations du plan stratégique 2022.
  • Eramet : le groupe minier accuse une contraction de 5% de son chiffre d'affaires du troisième trimestre, à 850 M€. La production de manganèse sera plus élevée que prévu cette année, ce qui devrait permettre d'afficher un Ebitda en forte progression au second semestre par rapport au premier. Il restera toutefois en baisse significative sur l'ensemble de l'année par rapport à 2019.
  • M6 Métropole Télévision : les résultats du troisième trimestre sont en forte hausse, grâce au rebond de la consommation et au retour des annonceurs. Le groupe a remboursé les 180 M€ de lignes de crédit qui avaient été mobilisées au début du confinement.
  • Peugeot : la division automobile a retrouvé le chemin de la croissance au troisième trimestre. Le constructeur prévoit toujours de finaliser son mariage avec Fiat Chrysler d'ici la fin du premier trimestre 2021.
  • Sopra Steria : la société de conseil informatique affiche une activité en baisse organique de 5,9 % troisième trimestre. Les objectifs annoncés en juillet sont confirmés, hors conséquences de la cyberattaque qui a frappé le groupe.
  • Valeo : l'équipementier automobile a relevé ses objectifs 2020 après une amélioration de sa situation au troisième trimestre. Il a également annoncé que Christophe Périllat prendra la direction générale en 2022.

Annonces importantes

  • LVMH et Tiffany ont repris les négociations pour sauver leur mariage, sur la base d'un prix qui pourrait reculer dans la fourchette 130 à 133$ par action du joaillier américain, selon des sources concordantes.
  • Sodexo a annoncé un plan de sauvegarde de l'emploi qui passera par la suppression de près de 2100 postes en France.
  • Atos est confronté à un procès aux Etats-Unis entourant sa filiale Syntel, pour des faits antérieurs au rachat de cette entité. Un jury a estimé le préjudice à 855 M$, montant qu'Atos conteste en estimant le dommage à 8,5 M$. Un facteur 100 qui montre que l'affaire n'est pas anodine.
  • Téléperformance va racheter la société américaine Health Advocate, spécialiste de la santé, pour 690 M$.
  • Sanofi et GlaxoSmithKline vont apporter leur soutien au mécanisme solidaire COVAX avec 200 millions de doses de leur futur vaccin contre la Covid-19.
  • Suez décroche deux gros contrats d'eau potable à Bangalore, en Inde.
  • Pullman (Accor) signe un partenariat mondial avec la marque Les Mills pour du fitness à l'hôtel.
  • Foncière Atland rachète Les Maisons de Marianne, spécialiste des résidences intergénérationnelles.
  • Valbiotis lance une phase II avec TOTUM-070.
  • Quantum Genomics conclut un accord de licence et de collaboration exclusif avec Xediton Pharmaceuticals
  • Visiomed Group signe un accord de distribution et des premières commandes de tests antigéniques de diagnostic rapide de la COVID-19.
  • Noxxon franchit les 6 mois de traitement avec NOX-A12 en phase Ib/II dans le cancer du cerveau.
  • Drone Volt réussit un test commercial en vol hors vue en Belgique.
  • Néovacs lève 1 M€.
  • Nouvelle gouvernance pour la Compagnie Lebon.
  • Mastrad lève 1 M€.
  • Bénéteau, Assystem, X-Fab, Neolife, SQLI, Roche Bobois, Spineway, Artefact, ESI Group, Burelle, WeAccess, Exel Industries, Alten, Maisons du Monde, Séché, ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Résultats des entreprises

  • Advanced Micro Devices : les résultats dépassent les attentes, mais c'est surtout l'annonce du rachat amical et en actions du concurrent Xilinx pour 35 Mds$ qui focalise l'attention des investisseurs.
  • Carlsberg : le chiffre d'affaires du troisième trimestre du brasseur a dépassé les attentes, ce qui permet à l'entreprise de relever ses projections annuelles.
  • Deutsche Bank : les résultats du troisième trimestre sont plutôt meilleurs que prévu, avec des bénéfices contre des pertes un an avant.
  • Microsoft : le groupe a dépassé les attentes au troisième trimestre, avec des chiffres solides, ce qui n'empêche pas le titre de perdre un peu terrain post-clôture car le marché est exigeant.
  • Sony : le géant japonais de l'électronique a relevé ses prévisions annuelles.

Annonces importantes

  • Google, Twitter et Facebook passent aujourd'hui sur le gril de la commission du commerce du Sénat américain, qui s'interroge sur la façon de limiter la toute-puissance des géants du numérique.
  • TikTok et Shopify signent un partenariat dans le commerce en ligne.
  • com va embaucher environ 100 000 personnes pour la saison des fêtes.
  • Daimler renforce son partenariat technologique avec Aston Martin, ce qui pourrait l'amener à détenir jusqu'à 20% du capital du britannique.
  • L'acquisition de Plaid par Visa serait dans le viseur des autorités de la concurrence américaines.
  • Sony s'attend à une très forte demande pour sa PlayStation 5 qui sera lancée le 12 novembre.
  • EQT Corporation rachète les actifs du bassin appalachien de Chevron Corporation pour 735 M$.

Ça publie. Visa, Mastercard, United Parcel Service, Amgen, Sony, The Boeing Company, GlaxoSmithKline, Anthem, Gilead, General Electric, Orsted, Vale, BASF, Adyen, Heineken, Peugeot, Carrefour, Suez, GTT

Lectures


© Zonebourse.com 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ACCOR -0.43%30.24 Cours en temps réel.-27.57%
ADVANCED MICRO DEVICES, INC. 0.55%87.19 Cours en différé.90.12%
ADYEN N.V. 2.60%1616 Cours en différé.121.07%
ALPHABET INC. 1.30%1787.02 Cours en différé.33.42%
ALTEN -0.05%92.2 Cours en temps réel.-18.04%
ANTHEM, INC. 1.21%312.8 Cours en différé.2.32%
ARTEFACT -2.05%2.87 Cours en temps réel.112.59%
ASSYSTEM -0.81%24.6 Cours en temps réel.-23.84%
ASTON MARTIN LAGONDA GLOBAL HOLDINGS PLC 0.40%74.55 Cours en différé.-85.66%
ATOS SE 2.09%76.36 Cours en temps réel.2.74%
BIC 1.19%50.85 Cours en temps réel.-17.98%
BÉNÉTEAU 2.26%8.6 Cours en temps réel.-20.59%
CAPGEMINI SE 2.00%119.75 Cours en temps réel.9.96%
CARLSBERG A/S 1.51%939.8 Cours en différé.-5.43%
CARREFOUR 0.92%13.75 Cours en temps réel.-8.03%
CHEVRON CORPORATION -0.90%91.31 Cours en différé.-24.23%
COVESTRO AG 2.31%47.45 Cours en différé.14.48%
DAIMLER AG 0.89%56.59 Cours en différé.14.62%
DAVIDE CAMPARI-MILANO N.V. 0.59%9.554 Cours en différé.17.37%
DOMETIC GROUP AB 0.61%107 Cours en différé.13.44%
DRONE VOLT 9.12%0.335 Cours en temps réel.249.93%
EQT CORPORATION -0.97%15.25 Cours en différé.41.28%
FACEBOOK INC 0.81%277.81 Cours en différé.35.35%
FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES N.V. 1.05%13.226 Cours en différé.0.24%
GTT - GAZTRANSPORT ET TECHNIGAZ 0.00%83.65 Cours en temps réel.-2.05%
HERMÈS INTERNATIONAL -0.31%823.4 Cours en temps réel.23.60%
IDORSIA LTD 0.30%26.94 Cours en différé.-8.81%
LVMH MOËT HENNESSY - LOUIS VUITTON SE 0.05%496 Cours en temps réel.19.75%
MAISONS DU MONDE 0.29%13.9 Cours en temps réel.7.17%
MASTERCARD INCORPORATED -0.66%339.07 Cours en différé.14.31%
MASTRAD -5.75%0.328 Cours en temps réel.-37.40%
NEOLIFE 39.01%0.588 Cours en temps réel.262.96%
NORSK HYDRO ASA -0.05%36.48 Cours en différé.11.76%
NOXXON PHARMA N.V. 9.44%0.51 Cours en temps réel.-12.37%
ORSTED A/S 2.46%1126.5 Cours en différé.63.50%
PARTNERS GROUP HOLDING AG 1.07%966.4 Cours en différé.8.90%
QUANTUM GENOMICS 0.97%5.2 Cours en temps réel.53.85%
ROCHE BOBOIS S.A. -0.54%18.3 Cours en temps réel.4.57%
SHOPIFY INC. 1.46%1034.39 Cours en différé.160.17%
SIEMENS ENERGY AG -0.87%25.07 Cours en différé.0.00%
SPINEWAY 0.00%0.0012 Cours en temps réel.-84.00%
SQLI -0.80%18.55 Cours en temps réel.-24.29%
SUEZ SA -0.15%16.175 Cours en temps réel.19.95%
TIFFANY & CO. 0.11%131.72 Cours en différé.-1.55%
TWITTER 0.34%46.59 Cours en différé.45.37%
UNITED PARCEL SERVICE, INC. -0.94%168.89 Cours en différé.44.28%
VALBIOTIS 0.33%6.06 Cours en temps réel.170.54%
VALEO 2.20%33.52 Cours en temps réel.6.72%
VISA INC. 0.05%211 Cours en différé.12.29%
X-FAB SILICON FOUNDRIES SE 3.29%4.39 Cours en temps réel.5.28%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader