Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Bourse de Paris : Mitch et Vlad sauvent le monde

08/10/2021 | 09:07
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email

La semaine a l'air de mieux s'achever qu'elle n'avait commencé, grâce à Vlad et Mitch en improbables sauveurs des marchés financiers. Les actions européennes ont nettement rebondi hier, sur fond de rachat – présumés – à bon compte, tandis que les indices américains enchaînaient la passe de trois. Les taux obligataires sont toujours sur la pente ascendante en attendant les dernières statistiques de l'emploi aux Etats-Unis.

Vous allez sans doute me conseiller quelques séances de psychothérapie après avoir écrit ça, mais tant pis, je me lance : les marchés boursiers ont été sauvés hier par un attelage baroque composé de Vladimir Poutine et Mitch McConnell. Le premier parce qu'il a fait comprendre que son pays était en mesure de livrer davantage de gaz à l'ouest, le second parce qu'il a convaincu suffisamment de ses petits camarades républicains au Sénat pour décaler d'octobre à décembre la menace d'une crise de la dette fédérale aux Etats-Unis. Les sujets du prix de l'énergie et du plafond de la dette ne sont pas réglés pour autant, mais les annonces ont permis de desserrer un peu l'étau qui commençait à sévèrement comprimer les ambitions des investisseurs pour la fin de l'année.

D'où un joli rebond généralisé pour les actions, notamment celles qui avaient été le plus chahutées dernièrement. Les titres phares du moment, dans le pétrole ou la finance, n'ont finalement pas trop souffert de cette vague de rachats à bon compte sur le reste de la cote. La multiplicité des paramètres actuels, qui tranche avec les choix assez binaires qui s'offraient aux investisseurs il y a quelques mois, nourrit le débat sur les stratégies à adopter. Les indices sont pourtant en position d'effacer tout ou partie de leur très mauvaise semaine précédente… si les marchés sont satisfaits de ce qu'ils apprendront à 14h30 du rapport sur l'emploi aux Etats-Unis au mois de septembre. Il est toujours difficile de prédire les réactions aux statistiques dans le contexte actuel. Mais maintenant que les investisseurs ont intégré le fait que la réduction du plan de soutien de la Fed est à peu près certaine, ils seraient probablement rassurés de constater que le chômage poursuit son reflux et que les créations de postes accélèrent. J'imagine qu'il est préférable de compter sur une dynamique économique saine que sur les produits dopants injectés par les banques centrales.

Si les marchés européens alternent les hausses et les baisses, il faut aussi souligner que Wall Street a adopté une évolution plus linéaire et moins saccadée. Le S&P500 a aligné hier une troisième séance consécutive dans le vert, alors même que les rendements obligataires sont toujours ascendants, puisque la rémunération de la dette américaine à dix ans atteint 1,59% ce matin, soit son niveau le plus élevé depuis juin dernier. Pour mémoire, les pics 2021 avaient été touchés fin mars dernier autour de 1,77%. Il est logique que le marché de la dette s'aligne sur un environnement prix haussier, même si les investisseurs n'aiment ni les ajustements brutaux, ni ceux qui impliquent des hausses de taux directeurs, qui réduisent la liquidité. Une situation qui renvoie à l'intense débat entre inflation transitoire et durable, la polémique de l'année qui ferait passer le débat sur le crop top à l'école pour une vétille.

Dans le reste de l'actualité, la Pologne rue toujours dans les brancards de l'UE via un arrêt rendu par son tribunal constitutionnel, remettant en cause la primauté du droit européen. Un épisode de plus dans la querelle entre Bruxelles et Varsovie. A l'inverse, l'Irlande est rentrée dans le rang concernant la taxation minimale des multinationales. Le pays accepte le principe d'un plancher à 15% qui va le priver de l'avantage qu'il s'était octroyé en pratiquant un dumping fiscal efficace, qui lui avait permis d'accueillir les sièges sociaux européens d'Apple, Facebook ou Google, plus attirés par la douceur de l'impôt que par celle du paysage.

Les indicateurs avancés européens étaient légèrement baissiers, mais le CAC40 parvient à monter de 0,2% à 6615 points peu après les premiers échanges. En Asie, Tokyo et Sydney terminent la semaine en hausse, pendant que le Hang Seng souffle. Shanghai, après une semaine fériée, redémarre en hausse.

Les temps forts économiques du jour

Tous les projecteurs sont donc braqués sur les chiffres de l'emploi du mois de septembre aux Etats-Unis, publiés à 14h30.

 L'euro se négocie 1,15519 USD, toujours sous pression, tandis que l'once d'or ne bouge pas d'un pouce à 1759 USD. Le baril a rebondi à 82,80 USD pour le Brent et à 79,23 USD pour le WTI. Les rendements obligataires sont toujours orientés à la hausse, avec un 10 ans américain à 1,59%, tandis que le Bund évolue peu à -0,19%. Le bitcoin a perdu un peu d'altitude à 53 800 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Boohoo : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 460 à 350 GBp.
  • Compagnie des Alpes : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 17 à 18 EUR.
  • Daimler : UBS passe de neutre à achat en visant 100 EUR.
  • Darktrace : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 850 à 900 GBp.
  • Dechra Pharmaceuticals : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 4400 à 4600 GBp.
  • EDP Renovaveis : HSBC reprend le suivi à l'achat en visant 26 EUR.
  • Enel : RBC démarre le suivi à surperformance.
  • Enquest : Jefferies passe de conserver à acheter en visant 30 GBp.
  • Hotel Chocolat : Berenberg reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 390 à 430 GBp.
  • Implanet : Genesta reste à l'achat fort avec un objectif relevé de 1,73 à 1,96 EUR.
  • Nordea : KBW passe de surperformance à performance de marché en visant 115 SEK.
  • Novartis : UBS reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 95 à 92 CHF.
  • Pennon : HSBC passe d'alléger à conserver en visant 1180 GBp.
  • Skandinaviska Enskilda Banken : KBW passe de surperformance à performance de marché en visant 130 SEK.
  • Ströer : Barclays passe de neutre à surpondérer en visant 82,50 EUR.
  • Svenska Handelsbanken : KBW passe de performance de marché à surperformance en visant 120 SEK.
  • Swedbank : KBW passe de performance de marché à surperformance en visant 205 SEK.
  • Tullow Oil : Jefferies passe de conserver à acheter en visant 70 GBp.
  • United Internet : LBBW passe de conserver à acheter en visant 38 EUR.
  • Vivendi : Citigroup passe de neutre à achat.
  • Zur Rose : Berenberg passe d'acheter à conserver en visant 400 CHF.

En France

Annonces importantes (et moins importantes)

  • EssilorLuxottica lance le retrait de la cote des actions GrandVision, à 28,42 EUR par titre.
  • Stellantis va investir 229 M$ à Kokomo, dans l'Indiana, pour accélérer les projets d'électrification.
  • Deutsche Telekom et Eutelsat s'associent pour fournir du haut débit aux régions isolées d'Allemagne.
  • Cnova renonce à sa levée de fonds et à ses objectifs.
  • Gaztransport & Technigaz se voit confier par Samsung Heavy Industries la conception des cuves de quatre nouveaux méthaniers.
  • Amoeba émet 60 OCA additionnelles au profit de Nice & Green.
  • Argan lance le chantier d'une nouvelle plateforme logistique de 14.000 m2 en Normandie.
  • Archos annonce la création de Poladerme, dont sa filiale MDV détient 40%.
  • Nacon acquiert Ishtar Games.
  • 2CRSi signe une commande dans le secteur parapétrolier.
  • Savencia se renforce aux Etats-Unis.
  • La Société Fermière du Casino Municipal de Cannes cède ses parts dans PEA Immobilier.
  • Quantum Genomics fait valider sa phase III REFRESH en Corée du Sud et à Taïwan et prépare le pré-marketing.
  • Alpha Mos lance une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription pour lever 3,05 M€ à 1,80 EUR l'action.
  • TheraVet en bisbille avec la société Graftys, qui revendique des droits de propriété intellectuelle sur Visco-Vet.
  • NAMR, Hydrogen Refueling Solutions, Integragen, Ecomiam, Pharmasimple, Safe Orthopaedics ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Annonces importantes (et autres)

  • Les résultats de Samsung Electronics vont atteindre un niveau record pour les trois dernières années grâce à la forte demande en puces électroniques.
  • Cigna va vendre certaines de ses activités à Chubb pour près de 5,8 Mds$.
  • Le fonds Elliott met la pression sur GlaxoSmithKline lors d'une réunion investisseurs.
  • Bernard Delpit, le directeur général adjoint de Safran, part exercer le même rôle chez Groupe Bruxelles Lambert.
  • Tesla transfère son siège social de Californie vers Austin au Texas.
  • Google se réveille face à la désinformation climatique.
  • Royal Mail achète le transporteur canadien Rosenau pour 360 M$.
  • Aareal flambe après avoir confirmé l'existence de discussions avec des fonds d'investissement sur un rachat, pour l'heure libellé à 29 EUR.
  • Xiaomi détrône Samsung en tant que marque de smartphones 5G la plus vendue en Europe centrale et orientale au troisième trimestre.
  • La bataille pour Zooplus continue, Hellman & Friedman s'alignant sur le prix d'offre d'EQT à 470 EUR l'action.
  • La directrice financière de Bpost quitte l'entreprise.
  • Allogene déclare que la FDA suspend l'étude ALLO-501A, l'action chute de 40%.
  • The Weir Group visé par une cyberattaque.
  • Zehnder prend le contrôle de Caladair.
  • Principales publications de résultats : Tata Consultancy, OMV, ICA Gruppen, Electrocomponents

Lectures


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
2CRSI -0.21%4.8 Cours en temps réel.-7.14%
AAREAL BANK AG -0.07%29.14 Cours en différé.49.16%
ALLOGENE THERAPEUTICS, INC. 0.85%18.91 Cours en différé.-25.08%
ALPHA MOS 8.11%2.38 Cours en temps réel.57.49%
ALPHABET INC. 0.62%2963.73 Cours en différé.69.10%
AMOÉBA 2.43%1.055 Cours en temps réel.-66.99%
APPLE INC. 2.28%175.08 Cours en différé.31.95%
ARCHOSAUR GAMES INC. 0.84%9.6 Cours en clôture.-54.29%
ARGAN -1.08%110.4 Cours en temps réel.33.49%
BOOHOO GROUP PLC -2.92%159.35 Cours en différé.-52.11%
BPOST SA/NV -0.55%7.29 Cours en temps réel.-13.66%
CHUBB LIMITED 0.60%189.16 Cours en différé.22.90%
CIGNA CORPORATION 0.16%208.31 Cours en différé.0.06%
CNOVA N.V. 2.17%5.66 Cours en temps réel.84.67%
COMPAGNIE DES ALPES -2.50%13.26 Cours en temps réel.0.59%
DAIMLER AG 0.59%86.3 Cours en différé.48.50%
DARKTRACE PLC 0.59%412.6 Cours en différé.0.00%
DECHRA PHARMACEUTICALS PLC 0.40%5050 Cours en différé.45.80%
DEUTSCHE TELEKOM AG -0.14%16.048 Cours en différé.7.46%
ECOMIAM 5.22%14.12 Cours en temps réel.-16.13%
EDP RENOVÁVEIS, S.A. 1.37%22.2 Cours en temps réel.-3.95%
ELECTROCOMPONENTS PLC -0.41%1208 Cours en différé.39.35%
ENEL S.P.A. -0.22%6.683 Cours en différé.-19.03%
ENQUEST PLC -2.63%18.5 Cours en différé.68.14%
EQT AB (PUBL) 1.19%525 Cours en différé.146.67%
ESSILORLUXOTTICA 0.03%184.2 Cours en temps réel.44.37%
EUTELSAT COMMUNICATIONS -0.40%11.165 Cours en temps réel.21.06%
FACEBOOK INC 2.40%330.56 Cours en différé.21.01%
GAZTRANSPORT & TECHNIGAZ 0.14%71.6 Cours en temps réel.-9.72%
GLAXOSMITHKLINE PLC 0.41%1599.3011 Cours en différé.18.61%
GROUPE BRUXELLES LAMBERT SA -0.12%98.06 Cours en temps réel.18.98%
HOTEL CHOCOLAT GROUP PLC -0.59%505.0001 Cours en différé.20.24%
HYDROGEN REFUELING SOLUTIONS -0.17%30 Cours en temps réel.0.00%
ICA GRUPPEN AB (PUBL) 0.00%534 Cours en différé.29.96%
IMPLANET 0.42%0.3615 Cours en temps réel.-67.91%
INTEGRAGEN 0.00%1.09 Cours en temps réel.-46.83%
NACON 1.11%5.01 Cours en temps réel.-37.83%
NAMR -1.73%8.5 Cours en temps réel.0.00%
NORDEA BANK ABP -1.70%107.36 Cours en différé.62.45%
NOVARTIS AG 0.00%74.86 Cours en différé.-10.56%
OMV AG -1.63%49.62 Cours en différé.52.67%
PENNON GROUP PLC 1.00%1211 Cours en différé.26.21%
PHARMASIMPLE SA -9.09%0.68 Cours en temps réel.-92.37%
QUANTUM GENOMICS -1.27%4.342 Cours en temps réel.-10.24%
ROYAL MAIL PLC 0.82%491.2 Cours en différé.44.27%
SAFE ORTHOPAEDICS 2.19%0.327 Cours en temps réel.-49.21%
SAFRAN -1.77%105.7 Cours en temps réel.-7.27%
SAMSUNG ELECTRONICS CO., LTD. 0.00%77400 Cours en clôture.-4.44%
SAVENCIA -0.95%62.4 Cours en temps réel.4.30%
SKANDINAVISKA ENSKILDA BANKEN AB -2.28%128.8 Cours en différé.56.04%
SOCIÉTÉ FERMIÈRE DU CASINO MUNICIPAL DE CANNES 0.00%1250 Cours en temps réel.5.04%
STELLANTIS N.V. -0.90%16.53 Cours en différé.13.79%
STRÖER SE & CO. KGAA -1.31%67.65 Cours en différé.-15.37%
SVENSKA HANDELSBANKEN AB -1.58%94.76 Cours en différé.16.59%
SWEDBANK AB -1.16%183.06 Cours en différé.28.56%
TATA CONSULTANCY SERVICES LTD. -0.69%3601.75 Cours en différé.26.69%
TESLA, INC. 1.64%1068.96 Cours en différé.51.48%
THE WEIR GROUP PLC 0.54%1767 Cours en différé.-11.66%
THERAVET 1.64%6.2 Cours en temps réel.0.00%
TULLOW OIL PLC -2.92%44.4836 Cours en différé.54.90%
UNITED INTERNET AG 0.03%33.46 Cours en différé.-2.85%
VIVENDI SE -0.40%11.205 Cours en temps réel.-57.35%
XIAOMI CORPORATION -0.10%19.22 Cours en clôture.-42.11%
ZEHNDER GROUP AG 0.54%92.8 Cours en différé.56.18%
ZOOPLUS AG 0.21%482 Cours en différé.183.27%
ZUR ROSE GROUP AG -3.02%321 Cours en différé.16.96%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader