Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Laurent Pignot

Analyste
Suivre
Diplomé de Montpellier Business School et de Paris 1-Sorbonne, passé par les univers de la banque et de l'assurance, Laurent Pignot entretient une telle passion pour les cryptomonnaies qu'il ambitionne, un jour, de lancer un média dédié à la vulgarisation de ces actifs alternatifs. Ce qui attire ce fan de sport et de gastronomie ? En bon représentant de sa génération, la dimension décentralisée et désintermédiée de ces devises. Ce qui l'anime ? L'adrénaline liée au jeu de l'investissement.

Minage de bitcoin et halving day : Creusons le sujet

22/09/2021 | 15:33
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
3

Vous en avez très certainement entendu parler si vous vous intéressez à l’univers des crypto actifs, le minage ou “mining” est intimement lié au fonctionnement du registre numérique public : l’incontournable blockchain. Ici nous ne parlerons pas du mineur avec sa pioche pour extraire des métaux précieux, mais bel et bien du mineur de bitcoin équipé de son ordinateur surpuissant, lui permettant de résoudre des calculs mathématiques complexes et d’être ainsi rémunéré en bitcoin. Vous devez vous demander qui sont ces fameux mineurs. Et bien ça pourrait être vous comme moi, des particuliers, des entreprises… Le système est pensé pour que tout le monde puisse être mineur et contribue au développement de la blockchain. Partons à la découverte du mining de bitcoin et de sa relation avec le halving day.

Concrètement, le minage de bitcoin consiste à valider les transactions de cette cryptomonnaie et à les enregistrer sur la blockchain. Le procédé utilisé, appelé “Proof of work” (preuve de travail), est fondamental dans la philosophie du Bitcoin, car il permet de sécuriser le système et garantit que l’ensemble des utilisateurs agissent correctement. 

Le mineur de bitcoin met à disposition la puissance de calculs de son équipement informatique, qui va résoudre les problèmes mathématiques pour valider les transactions. En réalisant cette opération, la blockchain prend le rôle de tiers de confiance. Prenons un exemple pour illustrer ce procédé. Lorsque vous envoyez de l’argent de votre compte bancaire vers un autre compte bancaire, c’est la banque qui joue le rôle du tiers de confiance. Dans le système de la blockchain, c’est cette technologie qui prend ce rôle grâce à la contribution des mineurs en validant la transaction. Voyons à présent pratiquement comment se déroule l’inscription d’une transaction dans la blockchain.

Tout d’abord, une transaction en bitcoin se produit entre deux utilisateurs. Cette transaction sera directement intégrée dans un bloc qui va être vérifié par les mineurs afin d’en attester la validité. La transaction sera ajoutée aux autres transactions dans un bloc jusqu’à ce que celui-ci détienne au maximum 1Mo de transactions (la durée moyenne de remplissage d’un bloc est de 10 minutes). Ensuite les mineurs, à l’aide de leur équipement superpuissant,  vont résoudre le "hachage" (fonction mathématique) en cherchant et en trouvant la solution du problème mathématique complexe permettant de valider le bloc. Enfin le nouveau bloc est ajouté à la blockchain et donc diffusé sur tout le réseau. En validant ce bloc, les mineurs sont rémunérés en bitcoin.

Vous devez à présent vous demander dans quelle mesure les mineurs sont rémunérés. Nous ne verrons pas s' il est rentable de miner du bitcoin car pour ce faire, il faut prendre en compte différents facteurs comme le coût du matériel et de sa consommation, le coût moyen de l'électricité et le taux de hachage (hashrate) du bitcoin. Cela fera l’objet d’un prochain article. Nous allons ici présenter la manière dont sont rémunérés les mineurs.

Vous l’aurez compris, les mineurs sont rémunérés pour résoudre des casse-têtes cryptographiques en ajoutant un nouveau bloc à la blockchain. Sachez que, comme le code initial le prévoit, cette rémunération diminue dans le temps.  Les premiers mineurs pouvaient reçevoir 50 bitcoins par bloc, mais cette offre réduit de moitié tous les 210 000 nouveaux blocs (tous les 4 ans environ). Cette opération est appelée le “bitcoin halving”. Le dernier bitcoin halving a eu lieu le 11 mai 2020, réduisant la récompense de 12,5 bitcoins par bloc à 6,25 bitcoins par bloc. Ainsi les mineurs voient leur quantité de récompense de bitcoin réduire avec le temps. Ce schéma permettra d’atteindre à l’horizon 2140, le maximum de bitcoin en circulation soit un nombre de 21 millions d'unités comme l'avait initialement prévu le(s) créateur(s) anonyme(s) du bitcoin, Satoshi Nakamoto. A noter que, les mineurs perçoivent également une partie de leur rémunération sur les frais de transactions payés par les utilisateurs.

Vous pouvez avoir une réflexion sur le fait que la diminution de la quantité de bitcoins distribuée aux mineurs entraîne un abandon des efforts sur le minage. Mais l’augmentation du cours du bitcoin dans le temps permet de relativiser cette baisse de quantité distribuée. 

Prenons un exemple :

Le bitcoin au 1er janvier 2012 vaut 5,30$ avec une distribution de 50 bitcoins par bloc. 

Calcul : 50 x 5,30$ = 265$

Le bitcoin au 1er janvier 2021 vaut 30 000$ avec une distribution de 6,25 bitcoins par bloc.

Calcul : 6,25 x 30 000$ = 187 500$

Ces chiffres restent à relativiser avec le coût du minage, la fluctuation des cours et le taux de hachage du bitcoin.  

Vous pouvez vous demander si le bitcoin halving, cette fameuse réduction de bitcoin distribué aux mineurs a un influence sur le cours du bitcoin. Rien de mieux qu’un graphique pour bien visualiser ses effets : 

Source : ProRealTime

La réduction de moitié de la quantité de nouveaux bitcoins générés par bloc suite au bitcoin halving, a eu un effet d’accélération considérable sur le cours de la reine des cryptos par le passé. En effet, sur les marchés traditionnels si l’offre diminue mais que la demande reste stable, les prix augmentent. Lors de la réduction de nouveaux bitcoins créés suite au bitcoin halving, les cours ont eu tendance à nettement progresser. La hausse des cours suite au bitcoin halving de 2012 et 2016 s’est traduite par une accélération de plusieurs milliers de pourcents. Il est trop tôt pour tirer des conclusions sur celui de 2020. Nous devons également retenir que ce qui s’est passé dans le passé ne va pas obligatoirement se reproduire dans le futur. 

Nous avons vu le fonctionnement du protocole “Proof of Work” pour le minage du bitcoin, la relation du bitcoin halving avec la rémunération des mineurs ainsi que la répercussion de ce phénomène sur les cours de la devise numérique. Finalement le mineur de bitcoin n’est pas si loin du mineur de métaux précieux. Seulement le mineur moderne n’utilise pas sa pioche en guise de matériel mais la puissance offerte par l’informatique lui permettant d’obtenir des fragments de devise numérique. Nous consacrerons un article aux alternatives du protocole “Proof of work” (qui soulève de nombreux débats sur la question énergétique notamment) fonctionnant avec un système de rémunération différent.


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
3
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BITCOIN (BTC/EUR) 0.63%53383.07 Cours en temps réel.124.44%
BITCOIN (BTC/USD) 0.68%62032.22 Cours en temps réel.113.15%
S&P GSCI PRECIOUS METALS INDEX -0.18%2316.991 Cours en différé.-7.21%
Réagir à cet article
poutine7 - Il y a 3 semaines arrow option
VIVEMENT que ce scandale écologique prenne fin. VITE une interdiction dans tous les pays des cryptomonnaies pour ruiner tous ces usuriers.
1
1
BelgInvest - Il y a 3 semaines arrow option
LOL
  
  
DaveCoen - Il y a 2 semaines arrow option
Parce que la production et l'impression de billets inutiles sans la moindre valeur autre que celle qui leur est virtuellement donnée contrairement à la blockchain qui, elle, a un usage, c'est propre peut-être?
  
  
  • Publier
    loader