Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Microsoft se prépare tranquillement à éviter les projecteurs sous Biden

26/10/2020 | 12:16
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Microsoft, qui a pour le moment largement échappé aux griefs de Washington sur les "Big Tech", a même décroché un gigantesque contrat gouvernemental de 10 milliards de dollars sous l'administration Trump. Pourtant, le groupe est aussi devenu un important bailleur de fonds de la campagne Biden.

La société de logiciels basée à Redmond, dans l'Etat de Washington, est le quatrième plus grand contributeur au comité de campagne du candidat démocrate à la présidence Joe Biden, selon les données d'OpenSecrets, un site web qui suit l'argent en politique et les dossiers de financement des campagnes.

Le président de la société, Brad Smith, joue un rôle clé en coulisses, en organisant une collecte de fonds, en aidant à collecter auprès des grands donateurs ou en intervenant lors de la Convention nationale démocrate. Le directeur de la technologie de Microsoft, Kevin Scott, et son épouse ont contribué à hauteur de plus de 50 000 dollars aux comités de soutien qui ont aidé Biden à gagner, selon les registres de financement des campagnes. Reid Hoffman, membre du conseil d'administration de Microsoft et co-fondateur de LinkedIn, et son épouse ont également fait de généreux dons à la campagne de Biden. L'épouse de Reid Hoffman a contribué à hauteur de plus d'un demi-million de dollars au fonds de Biden. Les cadres supérieurs de Microsoft ont également fait plus de dons à la campagne Biden pendant les primaires que toute autre grande entreprise technologique, selon les données du projet "Revolving Door", qui fait partie du Center for Economic & ; Policy Research (CERP).

"Microsoft fait de la politique depuis bien plus longtemps que les autres grandes entreprises technologiques dont on parle beaucoup", a déclaré Max Moran, chercheur au CERP, en faisant remarquer qu'elle existe depuis plus longtemps que la plupart des entreprises technologiques américaines. "Elle sait comment jouer le jeu des deux côtés de l'allée", a-t-il ajouté.

La loi interdit aux entreprises de faire des dons. Les contributions, selon OpenSecrets, ont été faites par les comités d'action politique (PAC) de l'entreprise eux-mêmes, les membres du PAC ou leurs employés La porte-parole de Microsoft a déclaré que l'entreprise avait l'habitude de s'engager auprès des administrations sur des questions importantes pour ses activités. "Notre approche a été cohérente : nous nous associons là où nous le pouvons, nous nous démarquons là où nous le devons", a-t-elle déclaré, ajoutant que les contributions étaient faites par ses employés, sans donner plus de détails.

Les grandes entreprises technologiques, dont Microsoft, ne figurent pas dans la liste des 20 premiers contributeurs du comité de campagne du candidat Trump. Cependant, Smith, de Microsoft, dont les dons ont surtout aidé les démocrates, a fait plusieurs contributions aux républicains, dont un don de 15 000 dollars au comité national républicain du Congrès, selon les dossiers de financement des campagnes. Les principaux contributeurs de la campagne Trump sont les employés du service postal américain et du ministère de la défense, suivis par des sociétés comme American Airlines et des banques comme Wells Fargo, selon OpenSecrets.

Microsoft a échappé aux critiques croissantes des parlementaires américains et aux enquêtes des organismes de régulation, lesquelles ont abouti à l'un des plus importants procès antitrust intentés par le ministère de la justice contre Alphabet / Google. Les autres grands concurrents de l'entreprise, tels que Facebook, Apple et Amazon.com sont également aux prises avec diverses enquêtes d'État et fédérales.

Par ailleurs, Microsoft a remporté un contrat très controversé de 10 milliards de dollars pour le cloud du ministère américain de la défense après avoir battu Amazon dans un concours entaché par des allégations d'influence politique du président Donald Trump.

Microsoft s'est présenté comme un "adulte dans la salle" sur les questions antitrust. Smith et Microsoft, par exemple, ont investi du temps et des ressources pour rester dans les bonnes grâces des législateurs démocrates Au début de l'année, M. Smith a rencontré la sous-commission antitrust du pouvoir judiciaire de la Chambre des représentants, qui a produit un rapport cinglant sur la façon dont les grandes entreprises technologiques nuisent à leurs concurrents. Au cours de la réunion, M. Smith a présenté le point de vue de Microsoft en tant qu'entreprise ayant été confrontée à la réglementation antitrust dans le passé et a également discuté des préoccupations de son entreprise concernant la façon dont Apple exploite son App Store, selon une source familière en la matière.


© Zonebourse.com 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALPHABET INC. 1.30%1787.02 Cours en différé.31.71%
AMAZON.COM, INC. 0.32%3195.34 Cours en différé.72.37%
AMERICAN AIRLINES GROUP INC. 0.27%14.98 Cours en différé.-47.91%
APPLE INC. 0.48%116.59 Cours en différé.58.05%
FACEBOOK INC 0.81%277.81 Cours en différé.34.27%
INTUIT INC. 1.08%354.24 Cours en différé.33.80%
MICROSOFT CORPORATION 0.64%215.23 Cours en différé.35.62%
WELLS FARGO & COMPANY -0.45%28.46 Cours en différé.-46.86%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
27/11TECHNIPFMC : interviendra lors de la conférence Berenberg European
BU
27/11Les bonnes affaires du "Black Friday" se dénichent en ligne pour échapper au
AW
27/11VIRUS : la course au vaccin s'accélère, l'Allemagne atteint le million de
AW
27/11Des ONG demandent de tenir la promesse de sortie du glyphosate
AW
27/11COVID-19 : premier cap en vue pour un retour à une vie plus normale
AW
27/11Rappel d'un lot d'un antiépileptique en raison d'un risque de surdosage
AW
27/11JCDECAUX : JP Morgan neutre sur le dossier
ZD
27/11Le dollar lesté par l'appétit du marché pour le risque
AW
27/11XAVIER NIEL : Xavier Niel pourrait lancer une nouvelle "SPAC" la semaine prochaine, dans la consommation
RE
27/11Le pétrole quasiment stable en attendant l'Opep+
AW
Dernières actualités "Sociétés"