Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Mélenchon tente de reprendre la main à gauche

05/12/2021 | 15:49
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

PARIS, 5 décembre (Reuters) - Le candidat de La France insoumise (LFI) à l'élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon, s'est efforcé dimanche de reprendre la main en déplaçant le débat vers la gauche dans un contexte politique marqué par l'issue congrès politique des Républicains et par le premier meeting d'Eric Zemmour.

Le héraut de LFI, qui plafonne actuellement à 10% dans les intentions de vote pour le scrutin d'avril 2022, a sonné la mobilisation devant quelque milliers de partisans réunis à l'Arche de la Défense, près de Paris, alors que commençait, à une trentaine de kilomètre de là, à Villepinte (Seine-Saint-Denis), le premier meeting politique d'Eric Zemmour.

"La France, ce n'est pas l'extrême droite, la France c'est la sécurité sociale, c'est la santé publique, c'est l'émancipation, c'est l'école, c'est la recherche, c'est le partage", a lancé Jean-Luc Mélenchon, qui à 70 ans brigue l'Elysée pour la troisième fois.

"Le tableau est presque complet: les trois familles sont là les partisans du grand affolement (...), les partisans du grand démantèlement (...) et puis les partisans du grand changement", a dit le candidat LFI au lendemain de la désignation de Valérie Pécresse comme candidate LR à la présidentielle d'avril prochain.

"Elle a dit d'elle-même qu'elle était un tiers Thatcher, deux tiers Merkel, ce qui ne laisse pas grand chose de bon. Traduit en français, ça vous donne deux tiers Macron, un tiers Zemmour", a-t-il ajouté évoquant la présidente de la région Île-de-France, Jean-Luc Mélenchon.

Dans une pré-campagne préemptée par la droite et l'extrême droite, le chef de file de LFI, qui assure ne pas être "impressionné" par Eric Zemmour, a installé officiellement dimanche le "parlement de l'Union populaire".

Cet organe programmatique de 200 personnes est composé pour moitié d'"Insoumis" et pour l'autre "d'intellectuels, de syndicalistes, de créateurs, d'associatifs, de femmes et d'hommes qui apportent par leur vie quelque chose d'utile et profitable à la patrie", selon les mots du candidat.

Parmi les membres de la structure, figurent la femme de lettre Annie Ernaux, l'historien et écrivain Laurent Binet ou encore Jean-Marc Schiappa, le père de Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur de France, chargée de la Citoyenneté au sein du gouvernement de Jean Castex.

Une manière de susciter une union "par la base", alors que la gauche est affaiblie par l'émiettement des candidatures. (Rédigé par Sophie Louet et Nicolas Delame)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
00:39L'unité mexicaine de Walmart envisage des "alternatives stratégiques" en Amérique centrale
ZR
00:01Le Mali demande au Danemark de retirer ses troupes du pays
RE
24/01UKRAINE : La désescalade doit passer par des mises en garde fermes et crédibles à l'égard de la Russie, dit Macron
RE
24/01Les marchés plombés par la Fed et l'Ukraine, Wall Street s'en sort
AW
24/01Ukraine-la désescalade doit passer par l’expression de mises en…
RE
24/01Ukraine-La désescalade doit passer par des mises en garde fermes et crédibles à l'égard de la Russie, dit Macron
RE
24/01Les actions frémissent face à un éventuel conflit en Ukraine
ZR
24/01BURKINA FASO : Le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba à la tête du coup d'Etat
RE
24/01Wall Street rebondit en fin de séance, termine dans le vert
RE
24/01UKRAINE : Les USA placent 8.500 soldats en état d'alerte
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"