Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Les marchés s'en fichent, vraiment ?

06/11/2020 | 09:04
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1

Est-ce que Trump peut gagner dans un tribunal ce qu'il semble avoir perdu dans les urnes ? Voilà sans doute la question qui va dominer les débats politiques aux Etats-Unis dans les jours voire plus probablement les semaines à venir. Les marchés financiers, eux, ont enchaîné quatre séances de vif rebond cette semaine, mais ont l'air plus prudents ce matin.

Les Etats-Unis ne connaissent toujours pas l'identité de leur futur président, trois jours après le scrutin. Joe Biden a l'air de toucher au but, mais Donald Trump ne va pas lui rendre la partie facile et l'on se dirige vers la situation que certains redoutaient, une élection contestée sur le terrain judiciaire. Hum, j'ai peut-être déjà écrit un truc comme ça cette semaine, non ? Ces dernières heures, les postures se sont affirmées. Biden est dans le registre "la force tranquille", puisqu'il est mathématiquement presque sûr de rafler la mise. Alors Trump vocifère, déclare qu'il a gagné "facilement" si l'on compte les "votes légaux", et accuse son adversaire de "voler l'élection". Une sorte de flèche du Parthe qui n'est pas faite pour apaiser les profondes fêlures du pays. Pendant ce temps, des nuées d'avocats des deux camps ont fondu sur les Etats où les votes sont les plus serrés, au cas où il y soit possible de nuire à la partie adverse.

L'Amérique est en train de transformer un processus démocratique en une émission de téléréalité. Mais peut-être que c'est le sens de l'histoire ? Pendant ce temps, le nombre de cas de Covid-19 est monté à 116 000 en un jour aux Etats-Unis, record toutes catégories. Une situation qui risque de continuer de peser sur la fameuse reprise en V et sur le marché de l'emploi, dont le bilan d'octobre sera annoncé cet après-midi. Hier soir, la banque centrale américaine a clôturé sa réunion de novembre sur un statu quo, en attendant le dénouement électoral. Jerome Powell s'est dit préoccupé par l'évolution de la pandémie et a martelé qu'un plan de soutien fédéral est nécessaire pour consolider l'économie. "Les perspectives économiques sont extraordinairement incertaines", a-t-il résumé.

Retour en France avec un focus sur Natixis, qui a fait partie de la dernière salve de résultats trimestriels hier soir. La filiale de BPCE a annoncé qu'elle allait se débarrasser d'H2O. Bien sûr, cela n'a pas été exprimé ainsi. En langage convenable, on parle "d'évolution de la relation entre Natixis IM et H2O AM". Mais cela ne change pas le fond de l'histoire : la banque veut se séparer à la fois de ses 50,01% du capital et de la distribution des produits H2O. La gestion, après avoir affiché des performances époustouflantes, a d'abord subi les révélations du Financial Times en juin 2019 sur la présence de produits illiquides dans ses fonds et sur des liens troubles avec un sulfureux financier allemand. Curieusement, ces problèmes n'ont pas été entièrement soldés et ont provoqué durant l'été une nouvelle situation de crise, aggravée par les performances désastreuses de certains produits à cause de la volatilité des marchés induite par la Covid-19. Pour plus d'informations, je vous renvoie sur la chaîne YouTube de Zonebourse et sur mon collègue et expert en décryptages Xavier, qui explique en vidéo ce qui s'est passé.

Le CAC40 recule légèrement de 0,25% à 4972 points à l'ouverture.

Les temps forts économiques du jour

La palme de la statistique la plus attendue de la séance revient aux données mensuelles sur l'emploi aux Etats-Unis (14h30). La production industrielle allemande (8h00) et l'emploi trimestriel en France (8h45) sont aussi programmés.

L'euro remonte à 1,1826 USD, tandis que l'once d'or consolide ses gains de la veille, 1939 USD. Le pétrole recule à 38 USD le WTI et 40,14 USD le Brent. Le rendement du T-Bond recule à 0,76% sur 10 ans. Le Bitcoin perd un peu de terrain après avoir nettement progressé hier, à 15 517 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • AB Volvo : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 200 à 210 SEK.
  • ArcelorMittal : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 15 à 16 EUR.
  • Arix Bioscience : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 155 à 208 GBp.
  • Basler : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 51 à 57 EUR.
  • BT Group : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 140 à 155 GBp.
  • Casino : Morgan Stanley passe de souspondérer à pondération en ligne.
  • Coloplast : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours ajusté à 1105 DKK.
  • Crédit Agricole : AlphaValue passe d'accumuler à acheter avec un objectif de cours relevé de 8,32 à 9,83 EUR.
  • Galp Energia : Goldman Sachs passe de vendre à neutre en visant 10,60 EUR.
  • Getinge : AlphaValue reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 258 à 269 SEK.
  • Hammerson : Morgan Stanley reprend le suivi à pondération en ligne.
  • Intesa Sanpaolo : Berenberg passe de vendre à conserver avec un objectif de cours relevé de 1,50 à 1,55 EUR.
  • Lanxess : DZ Bank reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 48 à 50 EUR.
  • Mowi : Berenberg passe de vendre à conserver avec un objectif de cours relevé de 145 à 150 NOK.
  • Pearson : Exane BNP Paribas passe de neutre à surperformance en visant 700 GBp.
  • Reckitt Benckiser : RBC passe de vendre à neutre avec un objectif de cours relevé de 6400 à 6700 GBp.
  • Royal Mail : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours relevé à 145 GBp.
  • Solutions 30 : Genesta reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 18,25 à 19,40 EUR.
  • Staffline : Liberum reprend le suivi à l'achat en visant 40 GBp.
  • Thales : Credit Suisse passe de neutre à surperformance en visant 80 EUR.
  • Vonovia : Goldman Sachs reste à l'achat avec un objectif de cours ajusté à 79,60 EUR.

L’actualité des sociétés

En France

Résultats des entreprises

  • Bonduelle : le premier trimestre du nouvel exercice se solde par un chiffre d'affaires en légère hausse organique à 680,5 M€, plutôt dans le haut de la fourchette prévue par le management.
  • Carmila : la foncière suspend son objectif de variation du résultat récurrent pour 2020.
  • Elior : les résultats préliminaires de l'exercice 2019/2020 font ressortir une perte opérationnelle ajustée de l'ordre de 71 M€. Le chiffre d'affaires a reculé de près de 20 % à 3,97 Mds€. "Elior est aujourd'hui armé pour répondre aux enjeux d'une seconde vague de la COVID-19", a indiqué le directeur général. Des éléments plus détaillés seront fournis le 25 novembre.
  • Euronext : l'opérateur boursier a publié des résultats du T3 légèrement supérieurs aux attentes, profitant toujours de la dynamique des marchés financiers. Il espère boucler d'ici la fin du premier semestre 2021 le rachat de son homologue italien pour 4,33 Mds€.
  • JCDecaux : les revenus du T3 chutent encore de 41,5 %. Même si la contraction est inférieure à celle du T2, le groupe souffre toujours du fonctionnement minimaliste d'une partie des infrastructures de transport. Le management n'est pas en mesure de fournir des prévisions pour l'année.
  • Natixis : les résultats trimestriels ont plongé, tandis que la banque cherche à se débarrasser de son encombrante filiale de gestion H2O.
  • Rubis : le chiffre d'affaires du T3 chute d'un tiers à 922 M€. Sur neuf mois, la baisse ressort à 25 %.
  • Scor SE : le réassureur a publié ses résultats trimestriels de ce matin, en précisant que le coût de la pandémie sur ses comptes des neuf premiers mois de l'année atteint 256 M€ dans la branche dommages et 251 M€ dans la branche vie, soit un peu moins que prévu dans cette dernière branche.
  • Technicolor : en marge de ses résultats du T3, le groupe confirme les objectifs 2020 et 2020 annoncés en juillet, en parlant d'un contexte qui reste difficile. Le management table sur 160 M€ d'économies permanentes, "portées par une réduction des effectifs permanents de près de 30% par rapport à décembre 2019".

Annonces importantes

Dans le monde

Résultats des entreprises                            

  • Allianz : le résultat opérationnel du T3, à 2,91 Mds€, est supérieur aux attentes du consensus, 2,65 Mds€.
  • Compagnie Financière Richemont : le groupe de luxe genevois a dégagé des résultats semestriels bien plus élevés que prévu.
  • Electronic Arts : malgré des résultats solides, les investisseurs sont exigeants et sanctionnent le titre hors-séance.
  • Macquarie Group : le groupe financier australien enregistre un plongeon de 32 % de ses bénéfices annuels, à cause d'un accroissement du coût du risque.
  • Peloton Interactive : le fabricant de matériel de sport connecté relève ses objectifs 2020, mais ne convainc pas le marché, avec un titre qui perd 7 % après la séance.
  • T-Mobile US : la filiale de Deutsche Telekom publie des résultats convaincants, qui permettent au titre de gagner plus de 6 % hors séance.
  • Toyota Motor : le constructeur japonais a largement relevé sa prévision de bénéfice d'exploitation 2020/2021 pour l'exercice clos fin mars.
  • Uber : le groupe affiche une perte de 1,1 Md$ au T3. Le titre perd 1,9% post-séance.

Annonces importantes

Lectures


© Zonebourse.com 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ACCOR -0.86%30.11 Cours en temps réel.2.60%
ALIBABA GROUP HOLDING LIMITED 5.40%264.96 Cours en différé.8.13%
ALLIANZ SE -0.40%200.2 Cours en différé.0.15%
ALSTOM 0.50%48.7 Cours en temps réel.3.97%
ARCELORMITTAL -0.04%19.196 Cours en temps réel.1.72%
ARIX BIOSCIENCE PLC -0.89%194.7499 Cours en différé.-10.27%
ATEME 0.36%16.58 Cours en temps réel.-0.84%
AXEL SPRINGER SE 7.84%55 Cours en clôture.0.00%
BONDUELLE -0.74%20 Cours en temps réel.-3.13%
BT GROUP PLC -0.18%137.9 Cours en différé.4.42%
CASINO, GUICHARD-PERRACHON 0.07%26.9 Cours en temps réel.6.71%
CELLECTIS 1.82%27.9 Cours en temps réel.12.30%
COLOPLAST A/S 1.82%907.2 Cours en différé.-4.15%
COMPAGNIE FINANCIÈRE RICHEMONT SA 3.09%85.96 Cours en différé.4.32%
CRÉDIT AGRICOLE SA 1.54%10.205 Cours en temps réel.-2.62%
CVS HEALTH CORPORATION -0.76%74.93 Cours en différé.10.40%
DEUTSCHE TELEKOM AG 0.43%15.12 Cours en différé.0.74%
DRONE VOLT -0.73%0.273 Cours en temps réel.-1.79%
ELIOR GROUP 4.52%5.66 Cours en temps réel.-1.90%
ERYTECH PHARMA -3.32%9.9 Cours en temps réel.44.02%
EURONEXT N.V. -1.18%91.9 Cours en temps réel.3.16%
GALP ENERGIA, SGPS, S.A. 0.69%9.29 Cours en temps réel.5.39%
GROUPE ADP 1.21%96.15 Cours en temps réel.-10.46%
HERTZ GLOBAL HOLDINGS, INC. 0.00%Cours en clôture.0.00%
INTACT FINANCIAL CORPORATION 0.17%143.54 Cours en différé.-4.89%
INVENTIVA S.A. 2.96%15.3 Cours en temps réel.26.79%
JAPAN AIRLINES CO., LTD. -1.77%1888 Cours en clôture.-5.36%
JCDECAUX SA 2.53%16.2 Cours en temps réel.-15.19%
LA FRANÇAISE DE L'ENERGIE 0.83%24.3 Cours en temps réel.25.52%
LANXESS AG 2.53%65.74 Cours en différé.2.17%
MARRIOTT INTERNATIONAL, INC. -1.25%125.295 Cours en différé.-3.84%
METABOLIC EXPLORER 0.00%2.7 Cours en temps réel.13.45%
NATIXIS 0.03%3.167 Cours en temps réel.13.52%
OSE IMMUNOTHERAPEUTICS -1.60%8.6 Cours en temps réel.21.39%
PEARSON PLC 7.98%734 Cours en différé.-0.21%
ROYAL MAIL PLC 2.79%400.6 Cours en différé.15.52%
RSA INSURANCE GROUP PLC 0.00%676.2 Cours en différé.-0.18%
RUBIS -0.05%39.88 Cours en temps réel.5.06%
SANOFI -1.01%82.39 Cours en temps réel.5.76%
SCOR SE -0.21%28.1 Cours en temps réel.6.59%
SOLUTIONS 30 SE -1.86%12.66 Cours en temps réel.22.62%
STAFFLINE GROUP PLC 1.97%58.684 Cours en différé.29.84%
T-MOBILE US 0.67%130.69 Cours en différé.-3.71%
THALES 4.29%78.84 Cours en temps réel.0.93%
THE HERSHEY COMPANY -0.01%148.66 Cours en différé.-2.54%
TIKEHAU CAPITAL 0.41%24.6 Cours en temps réel.-4.67%
TRANSGENE -0.23%2.19 Cours en temps réel.33.19%
TRYG A/S 0.60%200.2 Cours en différé.3.59%
VINCI SA -1.49%83.58 Cours en temps réel.4.28%
VONOVIA SE -0.04%55.78 Cours en différé.-6.63%
Réagir à cet article
GERVASUTI - Il y a 2 mois arrow option
Election démocratique avec la triche des démocrates !!!
ridicule
1
  
  • Publier
    loader