Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
810
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Les marchés financiers restent à l'écart des tensions

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
02/06/2020 | 09:10

En France, ce 2 juin est à marquer d'une pierre blanche pour les restaurants et les bars, qui sortent de déconfinement. De quoi continuer à améliorer le moral des troupes, principal moteur de l'embellie constatée sur les marchés financiers. Les soirées sont nettement moins festives aux Etats-Unis où les émeutes se sont poursuivies. Fidèle à sa ligne de conduite, Donald Trump a choisi la manière forte pour répliquer.

"C'était long, mais j'espère que les clients seront au rendez-vous". Cette phrase, vous l'avez sans doute entendue, et pas qu'une fois, depuis que la voie du déconfinement est tracée. En l'occurrence, c'est Patrick M., un restaurateur de la petite commune où je vis qui me l'a confiée tout sourire samedi. Charlotte sur la tête, équipe en cuisine, tables écartées à la norme gouvernementale, le cuisinier est impatient de relancer la machine, même s'il a pu compter sur une clientèle fidèle pour écouler des repas à emporter au cours des derniers weekends. La réouverture des bars et des restaurants est pour aujourd'hui dans l'hexagone. C'est le moment d'aider tous les Patrick M. de France. Alors hop, hop, hop, cette semaine, on sort.

Cette entrée en matière sur la restauration, mais j'aurais pu parler d'autres secteurs, n'est pas sans lien avec les marchés financiers. La reprise des économies tétanisées par le Covid-19 reste le moteur de l'optimisme des investisseurs. Il y a une dizaine de jours, ce sont les secteurs directement liés au tourisme (transport aérien, hébergement) qui avaient rebondi, après des signaux moins sombres que prévu pour les congés estivaux. On voit aussi les compartiments liés à l'immobilier se redresser avec la réouverture des centres commerciaux ou la reprise des transactions résidentielles. Mis bout-à-bout, ces éléments restaurent la confiance des acteurs économiques et améliore leur résistance aux actualités adverses, qui pullulent toujours.

Aux Etats-Unis, par exemple, où la fin du premier mandat de Donald Trump se complique. Avec plus de 105 000 morts du Covid-19 au compteur et des émeutes de grande envergure dans la plupart des grandes villes du pays après la mort d'un homme victime de violences policières, la Maison Blanche a fort à faire. Hier, le Président américain a menacé de déployer l'armée si le calme ne revient pas. A la fin de son allocution, il est allé poser devant une église, une bible à la main. Loin de chercher à rassembler, Donald Trump se complaît dans les discours équivoques et continue à diviser son pays pour mieux régner. Stratégie gagnante ? Réponse début novembre.

Le carnet des relations internationales s'étoffe cette semaine d'une possible réunion de l'Opep+ dès jeudi, plutôt que la semaine prochaine, pour évoquer une prolongation des restrictions de pompage. Après le chaos des prix négatifs sur le WTI, la situation s'est stabilisée, aidée par les premiers signaux de redressement économique. Mais le marché reste fragile. Quant aux relations entre la Chine et les Etats-Unis, elles semblent reprendre leurs cours habituel, fait de provocations, de répliques et de rabibochages. On comprend à peu près les stratégies employées, on parvient grosso-modo à anticiper certaines réactions, mais on ne sait toujours pas si l'un ou l'autre des deux pays a vraiment l'intention de signer quoi que ce soit.

Mais vous savez quoi ? Les marchés financiers n'en ont pas grand-chose à faire. Le S&P500 américain n'accuse plus qu'un retard de 5% sur son cours du 1er janvier. Et le Nasdaq 100 est à 1,4% de son record historique de février dernier. Le CAC40 accroche les 4800 points à l'ouverture.

Les temps forts économiques du jour

Peu d'indicateurs de premier plan aujourd'hui, mais quelques statistiques locales comme les ventes de détail suisses (8h30), l'emploi espagnol (9h00) et les ventes mensuelles de véhicules aux Etats-Unis compilées par Ward. Ce matin, la banque centrale australienne a laissé son principal taux directeur inchangé à 0,25%.

La paire euro / dollar est stable à 1,1125 USD. L'once d'or aussi, à 1738 USD, tandis que le pétrole est légèrement haussier à 38,45 USD le Brent et 35,43 USD le WTI. La dette américaine affiche un rendement de 0,65% sur 10 ans. Le Bitcoin consolide ses gains de la veille à 10 068 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Datagroup : Berenberg passe d'acheter à conserver avec un objectif de cours réduit de 65 à 60 EUR.
  • Deutsche Börse : RBC reste neutre avec un objectif de cours relevé de 137 à 141 EUR.
  • Glencore : Renaissance Capital passe de conserver à acheter en visant 198,07 GBp.
  • Hella : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 31 à 42 EUR.
  • Iliad : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 160 à 185 EUR.
  • LafargeHolcim : J.P. Morgan relève son objectif de cours de 43 à 44 CHF.
  • Melrose Industries : Morgan Stanley démarre le suivi à pondération en ligne en visant 145 GBp.
  • MOL : J.P. Morgan passe de neutre à vendre en visant 1700 HUF.
  • OCI : J.P. Morgan reprend le suivi à souspondérer en visant 9,50 EUR.
  • Saint-Gobain : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 35 EUR.
  • Svenska Cellulosa : Jefferies passe de conserver à sousperformance avec un objectif de cours réduit à 100 SEK.
  • TUI AG : Berenberg passe de conserver à vendre avec un objectif de cours réduit de 9,50 à 3,50 GBp.

L’actualité des sociétés

 En France

Hier à la bourse de Paris, la séance a encore fait la part belle aux valeurs cycliques et aux dossiers décotés, avec de vives hausses pour Vallourec, Unibail, Eutelsat ou Renault. Carrefour va racheter Wellcome Taiwan (224 magasins de proximité) à Dairy Farm pour 97 M€, pour renforcer sa position de principal distributeur alimentaire multi-format à Taiwan. Sanofi présente sa nouvelle stratégie en oncologie et son portefeuille de R&D lors d'une conférence virtuelle organisée à partir de 16h00. Unibail-Rodamco-Westfield a rouvert 65 de ses 90 centres commerciaux. AtoS SE lance un plan 2020 d'actionnariat salarié. Iliad s'allie avec Digicel aux Antilles-Guyane pour déployer son offre de services mobiles dans la région. Exel Industries présente des résultats semestriels déficitaires, car "les premiers bénéfices de la réorganisation sont masqués par l'impact de la crise sanitaire et la dépréciation de Goodwill". Technicolor a reçu les autorisations d'une majorité de ses créanciers pour lancer une procédure de conciliation devant le tribunal de commerce de Paris. Voltalia met en service le parc éolien VSM 1 au Brésil, renforçant ses capacités de 163 MW. Nicox démarre une première étude de phase III avec NCX 470 dans le glaucome. Abionyx Pharma fait le bilan de son assemblée générale. Novacyt a vendu ou signé des commandes pour 135 M€ de tests Covid-19. Toyota Gazoo devient sponsor des compétitions d'eSport WRC sur les jeux produits par Nacon qui a toutefois perdu la licence WRC au profit de Codemasters à partir de 2023. Pour les lecteurs qui étaient en weekend prolongé, les nouvelles de la séance de la veille sont disponibles en suivant ce lien.

Dans le monde

La SEC pourrait enquêter sur des mouvements très opportuns intervenus sur des dérivés de l'action Gilead avant une bonne nouvelle concernant le Remdesivir. Starbucks a réduit le temps de travail de ses employés, pour intégrer les contraintes liées au coronavirus. Des employés de Facebook sont mécontents de la façon dont Marc Zuckerberg a réagi aux commentaires récents de Donald Trump. Eli Lilly a commencé à tester un traitement contre le Covid-19, à base d'échantillons de sang d'un malade qui a guéri de la maladie. Fiat Chrysler a nommé Paolo Camasse comme directeur général de sa filiale de robotique turinoise Comau, avant son projet d'introduction en bourse prévu après la fusion avec Peugeot. Les informations de Bloomberg laissent penser que Western Union va déposer une offre sur MoneyGram. Les volumes de paiement aux États-Unis en mai se sont contractés de 5%, après -18% en avril, selon les données publiées par Visa, signe que le point bas est probablement passé. Volkswagen devrait reprendre ses opérations au Mexique le 15 juin. Leclanché se réorganise et signe un accord industriel avec le groupe Eneris pour créer un partenariat dans les batteries. Le constructeur aéronautique brésilien Embraer a perdu 292 M$ au 1er trimestre, à cause des mesures de chômage partiel qui ont dû être mises en place à cause du Covid-19 et d'une baisse des livraisons d'appareils. La Bâloise finalise l'acquisition du portefeuille non-vie d'Athora Belgium. Temenos conclut un partenariat avec l'indien HCL Technologies. 

Ça publie. Fast Retailing, Zoom Video Communications, Grenke, Electrocomponents, Mediclinic, Burckhardt Compression, Wavestone, Exel Industries

Lectures :

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ABIONYX PHARMA SA -0.73%0.815 Cours en temps réel.143.62%
ASSOCIATED BRITISH FOODS PLC 0.15%2029 Cours en différé.-21.98%
ATOS SE 1.37%78.44 Cours en temps réel.4.06%
BURCKHARDT COMPRESSION HOLDING AG 2.31%243.5 Cours en différé.-10.19%
BÂLOISE-HOLDING LTD 1.62%143.9 Cours en différé.-19.09%
CAC 40 1.46%5079.22 Cours en temps réel.-16.24%
CARREFOUR 0.96%13.665 Cours en temps réel.-9.30%
CODEMASTERS GROUP HOLDINGS PLC -0.29%340 Cours en différé.21.57%
COLGATE-PALMOLIVE COMPANY 0.34%73.28 Cours en différé.6.45%
DATAGROUP SE 1.72%53.2 Cours en différé.-20.03%
DEUTSCHE BÖRSE AG 0.61%165.9 Cours en différé.17.73%
DJ INDUSTRIAL 0.36%25827.36 Cours en différé.-9.50%
ELI LILLY AND COMPANY 0.35%163.87 Cours en différé.24.68%
EMBRAER S.A. 0.24%8.19 Cours en clôture.-58.49%
EUTELSAT COMMUNICATIONS 2.46%8.404 Cours en temps réel.-43.42%
EXEL INDUSTRIES 0.00%37.4 Cours en temps réel.-19.74%
FACEBOOK -1.74%233.42 Cours en différé.13.72%
FAST RETAILING CO., LTD. 0.38%61540 Cours en clôture.-5.32%
FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES N.V. 1.94%9.068 Cours en différé.-32.55%
GILEAD SCIENCES, INC. 0.38%76.35 Cours en différé.17.50%
GLENCORE PLC 1.93%172.96 Cours en différé.-27.90%
GRENKE AG 2.78%70.15 Cours en différé.-26.02%
HELLA GMBH & CO. KGAA 2.31%37.18 Cours en différé.-26.27%
ILIAD 1.48%181.1 Cours en temps réel.54.61%
LAFARGEHOLCIM LTD 1.46%43.19 Cours en différé.-20.74%
LECLANCHÉ SA 6.45%0.66 Cours en différé.-55.56%
LONDON BRENT OIL 0.61%43.12 Cours en différé.-35.21%
MEDICLINIC INTERNATIONAL PLC 2.19%280 Cours en différé.-33.43%
MELROSE INDUSTRIES PLC 0.26%117.4 Cours en différé.-51.27%
MONEYGRAM INTERNATIONAL, INC. -0.63%3.16 Cours en différé.50.48%
MORGAN STANLEY 0.38%47.79 Cours en différé.-6.51%
NACON 2.85%5.42 Cours en temps réel.0.00%
NASDAQ 100 0.61%10341.891881 Cours en différé.18.42%
NASDAQ COMP. 0.52%10207.628547 Cours en différé.13.76%
NICOX S.A. 1.23%4.13 Cours en temps réel.-6.31%
NOVACYT -2.03%3.135 Cours en temps réel.1,793.49%
PEUGEOT 3.04%14.72 Cours en temps réel.-32.91%
RENAULT 3.99%23.17 Cours en temps réel.-47.14%
S&P 500 0.45%3130.01 Cours en différé.-3.12%
SAINT-GOBAIN 1.03%33.38 Cours en temps réel.-9.48%
SANOFI SA 1.00%91.91 Cours en temps réel.1.54%
STARBUCKS CORPORATION -0.34%73.78 Cours en différé.-16.08%
SVENSKA CELLULOSA 0.40%111.95 Cours en différé.17.42%
TEMENOS GROUP 0.00%Cours en clôture.0.00%
TUI AG 0.70%4.327 Cours en différé.-62.31%
UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD SE 4.66%53.44 Cours en différé.-63.65%
VALLOUREC 1.30%35.785 Cours en temps réel.-68.59%
VISA 0.98%195.67 Cours en différé.4.14%
VOLKSWAGEN AG 2.63%139.02 Cours en différé.-23.07%
VOLTALIA SA 1.08%16.88 Cours en temps réel.27.97%
WAVESTONE 0.10%19.9 Cours en temps réel.-23.54%
WESTERN UNION COMPANY -0.65%21.55 Cours en différé.-19.53%
ZOOM VIDEO COMMUNICATIONS, INC. 1.01%261.74 Cours en différé.284.69%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader