Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Les cryptomonnaies marquent une pause après le choc du week-end, les autres devises attendent la Fed

24/01/2022 | 21:08
FILE PHOTO: Representations of the Ripple, Bitcoin, Etherum and Litecoin virtual currencies are seen on motherboard in this illustration picture

Le dollar s'est maintenu lundi dans l'attente de la réunion de janvier de la Réserve fédérale américaine, qui se tiendra plus tard cette semaine, tandis que le bitcoin est resté près de son plus bas niveau en six mois atteint au cours du week-end, en raison d'une liquidation des valeurs technologiques.

"La Fed tient les marchés en laisse. Et cette semaine, elle va encore tirer sur la corde", a déclaré Frederic Neumann, co-responsable de la recherche économique asiatique chez HSBC, dans une obligation matinale.

Les tentatives de prédire quand et à quelle vitesse les banques centrales relèveront les taux d'intérêt et mettront un terme aux programmes de relance lancés lors de la crise du COVID-19 sont un facteur majeur qui anime les marchés des devises à l'heure actuelle.

"Ce qui incitera les investisseurs à se précipiter sera l'orientation que le président Powell pourrait donner lors de sa conférence de presse sur le resserrement quantitatif plus tard en 2022", a déclaré M. Neumann, ajoutant qu'il ne s'attendait pas à un changement de politique.

Le Comité fédéral de l'open market, qui fixe les taux de la Fed, entame sa réunion de deux jours mardi, certains analystes commençant à spéculer sur la possibilité, bien qu'improbable, qu'il relève les taux d'intérêt pour la première fois depuis le début de la pandémie.

"Nous considérons que le risque le plus élevé est que la déclaration du FOMC dépeigne l'urgence d'agir rapidement, probablement en mars, face à une inflation très élevée. Cette urgence pourrait culminer avec une décision d'arrêter brusquement l'assouplissement quantitatif à la mi-février", ont indiqué dans une obligation les analystes de la Commonwealth Bank of Australia.

"Une déclaration optimiste et/ou une fin plus rapide du programme d'assouplissement quantitatif pourraient même encourager les marchés à évaluer un risque de hausse des taux de 50 points de base en mars", ont-ils ajouté, estimant que cela entraînerait une réaction réflexe à la hausse du dollar.

Le Dollar Index, qui mesure le billet vert par rapport aux six principales devises, était stable à 95,682 lundi matin.

L'agenda des traders cette semaine comprend également la réunion de janvier de la Banque du Canada, qui se termine juste avant celle de la Fed, où une hausse des taux est possible, et les données sur l'inflation australienne prévues mardi, qui guideront la position de la Reserve Bank of Australia lors de sa réunion du mois prochain.

Lundi matin, le dollar australien était à 0,7180 dollar, soit le bas de sa fourchette récente. La monnaie à risque a été vendue à la fin de la semaine dernière, les traders se débarrassant d'actifs tels que les actions, ainsi que d'actifs encore plus risqués comme les cryptomonnaies.

Le bitcoin était à 36 026 dollars, après avoir chuté de 10 % vendredi et être descendu jusqu'à 34 000 dollars samedi, son plus bas niveau depuis juillet 2021.

La plus grande cryptomonnaie du monde a perdu près de la moitié de sa valeur depuis son pic record de 69 000 dollars atteint en novembre.

La plupart des actifs numériques ont souffert de ce mouvement de vente, et l'éther, la deuxième plus grande cryptomonnaie du monde, était à 2 516 $, ayant également atteint samedi son plus bas niveau depuis juillet, qui était de 2 300 $.

Les traders disent qu'à mesure que les investisseurs institutionnels augmentent leur exposition aux cryptomonnaies, leurs mouvements sont plus étroitement corrélés avec d'autres actifs à risque.

Le Nasdaq Composite a perdu 7,55% la semaine dernière, sa pire semaine depuis mars 2020. [.N]

De retour sur les marchés des devises traditionnelles, la livre sterling était proche d'un plus bas de deux semaines à 1,3551 $, et l'euro était à 1,1333 $.

Le yen était à l'extrémité plus forte de sa récente fourchette, avec un dollar à 113,7 yens, non loin des 113,47 touchés 10 jours plus tôt. Une chute sous ce niveau constituerait un plus bas de cinq semaines pour le dollar.


© Zonebourse avec Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BITCOIN (BTC/USD) -4.70%29826.5 Cours en clôture.-37.52%
COMMONWEALTH BANK OF AUSTRALIA 1.73%105.12 Cours en différé.2.31%
HSBC HOLDINGS PLC 0.87%502.9 Cours en différé.11.12%
NASDAQ COMP. 1.20%11803.53 Cours en temps réel.-25.45%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) 2.05%65.187 Cours en différé.-13.93%
Dernières actualités "Economie & Forex"
17:09Le G7 va discuter de la réglementation des crypto-actifs, déclare le banquier central français
17:00Le G7 va discuter de la réglementation des crypto-actifs, déclare le banquier central français
ZR
16:57L'UE apportera une contribution importante à l'Ukraine, les autres membres du G7 pourraient en faire autant - Yellen
ZR
16:54Résumé des principales informations économiques du mardi 17 mai 2022
AW
16:44Londres veut modifier par la loi le protocole sur l'Irlande du Nord
RE
16:41USA : la production industrielle s'accroît en avril, 4e mois de forte hausse
AW
16:37Wall St augmente grâce aux gains des banques et aux données solides sur les ventes au détail.
ZR
16:36La Suède et la Finlande soumettront mercredi leurs demandes d'adhésion à l'Otan
RE
16:34Les véhicules à moteur font grimper les stocks des entreprises américaines en mars
ZR
16:34ÉTATS-UNIS : La production manufacturière augmente plus que prévu en avril
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"