Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Les États-Unis deviennent le plus grand centre de minage de bitcoins après l'interdiction de la Chine.

13/10/2021 | 18:26
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
FILE PHOTO: Representation of cryptocurrency Bitcoin is seen in this illustration
Les États-Unis ont dépassé la Chine et représentent la plus grande part du minage de bitcoins dans le monde, selon des données publiées mercredi par le Cambridge Centre for Alternative Finance de Grande-Bretagne.

Ces chiffres illustrent l'impact de la répression du commerce et du minage de bitcoins lancée par le Conseil d'État chinois, ou cabinet, à la fin du mois de mai, qui a ciblé les risques financiers, dévasté le secteur et poussé les mineurs à fermer boutique ou à s'expatrier.

La part de la Chine dans la puissance des ordinateurs connectés au réseau mondial de bitcoins, connue sous le nom de "taux de hachage", était tombée à zéro en juillet, contre 44 % en mai, et jusqu'à 75 % en 2019, selon les données.

Les mineurs d'ailleurs ont pris le relais, les fabricants d'appareils miniers se tournant vers l'Amérique du Nord et l'Asie centrale, et les grands mineurs chinois se déplaçant également, bien que ce processus soit parsemé de difficultés logistiques.

En conséquence, les États-Unis représentent désormais la plus grande part du minage, soit 35,4 % du taux de hachage mondial à la fin du mois d'août, suivis du Kazakhstan et de la Russie, selon les données.

Le bitcoin est créé ou "miné" par des ordinateurs très puissants, généralement dans des centres de données situés dans différentes régions du monde, qui rivalisent pour résoudre des énigmes mathématiques complexes dans le cadre d'un processus faisant un usage intensif de l'électricité.

Les autorités d'autres pays sont plus tolérantes, voire accueillantes, à l'égard du minage de bitcoins, tandis que les autorités chinoises ont annoncé le mois dernier des règles encore plus strictes pour le minage et le commerce de bitcoins.

"Notre objectif actuel est d'accélérer la construction de fermes minières conformes en Amérique du Nord et en Europe", a déclaré à Reuters un représentant du fabricant d'appareils d'extraction Ebang International Holdings après la dernière répression.

Mais les acteurs du secteur restent meurtris.

"En tant que vétéran qui a assisté à la naissance de l'industrie en Chine, je pense que la situation actuelle est lamentable", a déclaré Mao Shihang, fondateur de F2Pool, autrefois le plus grand pool de minage de bitcoins au monde, et cofondateur de Cobo, un gestionnaire et dépositaire d'actifs cryptographiques basé à Singapour.

"La Chine perd sa part de puissance de calcul... le centre de gravité de l'industrie se déplace vers les États-Unis", a-t-il déclaré, s'exprimant avant la publication des données de Cambridge. (Reportage d'Alun John à Hong Kong, Samuel Shen à Shanghai et Aakriti Bhalla à Bengaluru ; édition de Jason Neely et Mark Potter).


© Zonebourse avec Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Réagir à cet article
poutine7 - Il y a 5 jours arrow option
QUELLE MERDE !!!
  
  
  • Publier
    loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
18:29L'Europe finit en baisse face aux craintes économiques
RE
18:19PAS DE PLACE POUR SE CACHER : les investisseurs vont éplucher les résultats du troisième trimestre en Europe à la recherche d'indices d'inflation.
ZR
18:03La france annonce que 90.413 personnes sont décédées a l'hopital en raison du coronavirus, un chiffre en hausse de 41
RE
18:02La france annonce que 1.049 patients sont en reanimation en raison du covid-19, en baisse de 3
RE
18:01ARGO BLOCKCHAIN PLC : Jefferies & Co. réajuste son opinion à la hausse
ZM
18:01ARGO BLOCKCHAIN PLC : Compass Point relève son opinion
ZM
17:31DEVISES : malgré de piètres chiffres US, le $ résiste bien
CF
17:10Résumé des principales informations économiques du lundi 18 octobre
AW
17:01ARGO BLOCKCHAIN PLC : Barclays maintient sa recommandation à l'achat
ZM
17:01ARGO BLOCKCHAIN PLC : Opinion positive de Canaccord Genuity
ZM
Dernières actualités "Economie & Forex"