Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Les Bourses européennes terminent en hausse avec l'envolée du pétrole

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
02/04/2020 | 18:36
LES BOURSES EN EUROPE CLÔTURENT EN HAUSSE

Les Bourses européennes ont terminé en hausse jeudi, soutenues principalement par l'envolée des cours du pétrole qui a compensé un indicateur catastrophique sur l'emploi aux Etats-Unis et une situation sanitaire qui ne montre pas de signe d'accalmie.

À Paris, le CAC 40 a terminé en progression de 0,33% à 4.220,96 points. Le Footsie britannique a gagné 0,47% et le Dax allemand s'est adjugé 0,27%.

L'indice EuroStoxx 50 a progressé de 0,31%, le FTSEurofirst 300 de 0,39% et le Stoxx 600 de 0,42%.

4

PÉTROLE

Les cours du pétrole s'acheminent vers leur plus forte hausse journalière jamais enregistrée, dopés par les déclarations de Donald Trump, qui a dit s'attendre à ce que l'Arabie saoudite et la Russie acceptent de réduire leur production de pétrole de dix millions de barils par jour (bpj) au moins.

Ses propos laissent entrevoir une possible trêve dans la guerre des prix que se livrent depuis le mois dernier les deux grands pays producteurs d'or noir et qui a provoqué un effondrement des cours du brut.

Le baril de Brent gagne 20% pour revenir à 29,68 dollars après être tombé à un creux de 21,65 dollars le 30 mars, au plus bas depuis 2002.

Celui du brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) rebondit de 23% à 25 dollars, après avoir touché un plus bas à 19,25 dollars en début de semaine.

LES INDICATEURS DU JOUR

Les investisseurs attendaient une dégradation du marché du travail aux Etats-Unis mais pas aussi spectaculaire: les inscriptions hebdomadaires au chômage ont atteint la semaine dernière un niveau record, à 6,65 millions contre 3,307 millions la semaine précédente. C'est largement supérieur à l'estimation moyenne de 3,5 millions des économistes interrogés par Reuters et bien au-dessus de la prévision la plus haute, qui les donnait à 5,25 millions.

Ce chiffre hebdomadaire, indicateur clé de l'état de santé de l'économie, est le premier signe évident d'un impact brutal de la crise du coronavirus sur l'économie américaine alors que les mesures de confinement se multiplient dans le pays.

VALEURS

L'envolée du cours du brut a porté le secteur du pétrole et gaz en Bourse. Son indice Stoxx a bondi de 5,22% avec de vives progressions comme celles de TechnipFMC (+15,4%), Royal Dutch Shell (+9%) et Total (+3,07%).

Parallèlement, le secteur des transports et du tourisme a accusé un nouveau repli de 4,43%, signe des inquiétudes persistantes sur la crise du coronavirus dont l'ampleur, la durée et l'impact sur l'économie sont encore difficiles à prévoir.

A WALL STREET

L'envolée des cours du pétrole soutient aussi la Bourse de New York en dépit du choc causé par le nombre des inscriptions hebdomadaires au chômage. En seulement deux semaines, près de 10 millions d'Américains ont ouvert la porte d'une agence pour l'emploi afin d'obtenir une indemnisation.

A la clôture des Bourses en Europe, le Dow Jones progressait de 1,52% et le S&P 500 avançait de 1,7%. De son côté, le Nasdaq composite gagnait 1,21%.

Le secteur de l'énergie, qui a perdu plus de 50% depuis le début de l'année, prenait 8,85% et des valeurs comme Exxon Mobil (+6,79%) et Chevron (+9,7%) signaient les plus fortes hausses du Dow.

CHANGES

La publication des inscriptions hebdomadaires au chômage n'a eu que peu d'effet sur le dollar, qui progresse face à un panier de devises pour la deuxième journée consécutive, profitant de son caractère d'actif refuge.

L'euro perd notamment plus de 1% face au billet vert pour retomber à 1,0858, au plus bas depuis le 25 mars.

TAUX

Les rendements obligataires sont orientés à la baisse, signe que la hausse des marchés actions est "artificiellement" portée par les cours du brut plutôt que par un véritable regain d'appétit pour le risque.

Le taux des Treasuries à dix ans recule de près de trois points de base, à 0,6001% et celui du Bund allemand de même échéance a fini quasiment inchangé, à -0,438%.

(Édité par Marc Angrand)

par Blandine Henault

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CAC 40 1.46%4606.24 Cours en temps réel.-24.06%
DAX 1.00%11504.65 Cours en différé.-13.17%
DJ INDUSTRIAL 2.17%24995.11 Cours en différé.-14.27%
EURO STOXX 50 0.94%2999.22 Cours en différé.-20.66%
LONDON BRENT OIL -0.03%35.93 Cours en différé.-47.45%
NASDAQ 100 -0.26%9389.976886 Cours en différé.7.80%
NASDAQ COMP. 0.17%9340.220457 Cours en différé.3.92%
S&P 500 1.23%2991.77 Cours en différé.-7.40%
SMI 0.06%9830.83 Cours en différé.-7.46%
STOXX EUROPE 600 1.08%348.92 Cours en différé.-16.99%
WTI -0.05%34.024 Cours en différé.-46.42%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
26/05Wall Street : bute sur des seuils clés et invoque la reprise
CF
26/05Wall Street grimpe mais reste prudente
RE
26/05Wall Street salue la reprise progressive de l'activité économique
AW
26/05EUROPE : Les marchés européens voient des signes de reprise
AW
26/05BOURSE DE PARIS : Paris casse le seuil des 4.600 points
AW
26/05Bourse Zurich: SMI et SLI terminent dans le vert, suivant Wall Street
AW
26/05Francfort repasse au-dessus des 11.500 points (Dax: +1,0%)
AW
26/05Wall Street, dynamisée par la reprise de l'économie, ouvre en forte hausse
AW
26/05Agenda AOF / Sociétés France - Mercredi 27 mai 2020
AO
26/05Wall Street : début de séance sur les chapeaux de roues
CF
Dernières actualités "Marchés"