Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Bourse de Paris : Le verre à moitié plein

24/08/2021 | 09:02
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Recevoir par email

Les indices actions se sont rapidement remis dans le sens de la marche, avec une nouvelle séance haussière hier. La seconde consécutive en Europe, mais la troisième aux États-Unis pour le Nasdaq 100 et le S&P500, qui ont clôturé sur des nouveaux records, le 48e je crois de l'année. Tout porte à croire que les marchés se sont désormais bien appropriés la nouvelle théorie en vogue concernant la politique monétaire de la banque centrale américaine. La Fed dont on vous rebat les oreilles – mi y-compris – depuis des semaines, ou plutôt des mois (les plus anciens lecteurs savent bien qu'en réalité, ça fait des années).

Cette théorie en vogue donc, consiste à bien dissocier la fin du programme de rachat d'actifs de la hausse des taux. Pour mémoire, les banques centrales ont déployé des mesures de soutien de trois ordres quand il a fallu contrer l'impact économique de la pandémie : des programmes de rachats d'actifs, des financements à destination du secteur bancaire et des baisses de taux. La BCE, dont les taux étaient déjà au plancher depuis cinq ans, a surtout utilisé le levier des rachats et des financements. L'expérience de 2007/2008 a permis de mettre en place rapidement l'arsenal et le discours adaptés. Il s'agit d'une politique monétaire non-conventionnelle en ce qu'elle va bien au-delà des prérogatives traditionnelles d'une banque centrale.

Or le marché pense que la Fed va déconstruire son programme de rachat d'actifs (on parle de "tapering") tout en maintenant des taux plancher, ou très près du plancher, pour une longue durée. Une forme de compromis qui séduit les investisseurs, favorables à ce que l'argent continue à circuler. "La Fed continuera à vendre le taper comme un retrait d’accommodation et non un resserrement monétaire", résume joliment l'économiste de Pictet Thomas Costerg, en ajoutant que "la Fed reste dans un schéma implicite que seuls des taux bas permettra un désendettement en douceur". Cette dissociation pourrait même être le thème phare du symposium de Jackson Hole en fin de semaine.

Si la fin du programme de rachat d'actifs américain ne constitue plus qu'un événement isolé, les marchés ont sans doute écarté l'une de leurs craintes principales pour la rentrée. Et la Fed aura gagné la bataille de la communication. En parallèle, la vaccination permet aux Etats-Unis de miser sur une poursuite de la reprise économique en dépit d'un coronavirus qui rôde toujours. Il paraît que l'acceptation définitive du vaccin de Pfizer et BioNTech par l'agence américaine du médicament, annoncée hier, pourrait aider à convaincre une partie des Américains rétifs à la vaccination de se faire piquer. L'annonce a en tout cas eu un effet positif sur les marchés. Jusqu'ici, le vaccin ne bénéficiait que d'une autorisation d'urgence.

Ce regain de confiance après le bref épisode de la semaine précédente intervient en parallèle d'un redressement des places asiatiques depuis hier, en particulier en Chine où l'été boursier fut terrible. Pékin n'a pas vraiment rassuré sur la trajectoire de croissance économique ni renoncé à sa sévère reprise en main du capitalisme à la chinoise, mais les investisseurs reviennent sur la pointe des pieds sur des dossiers étrillés au cours des dernières semaines. L'indice MSCI China a repris près de 4% en deux séances, après avoir perdu 20% depuis le 1er janvier, alors que l'indice large STOXX Europe 600 gagne 18% sur la même période. Cette embellie profite aussi au Nikkei 225 japonais qui revient en territoire positif sur 2021.

L'actualité reste modeste du côté des sociétés en Europe, en particulier en France où on ne plaisante pas avec la coupure aoûtienne.

Le retour en grâce de la vision du verre à moitié plein par les investisseurs permet au CAC40 de démarrer en hausse de 0,44% à 6712 points.

Les temps forts économiques du jour

L'Allemagne publie à 8h00 la seconde estimation de son PIB du T2 (révisé de +1,5% à +1,6%). Aux Etats-Unis, les chiffres de l'immobilier neuf de juillet et l'indice de la Fed de Richmond pour août seront dévoilés à 16h00.

La paire euro / dollar évolue à 1,1738 USD. L'once d'or repasse les 1800 USD. Le pétrone remonte en direction des 69 USD pour le Brent et des 66 USD pour le WTI. Le T-Bond 10 ans gagne 1 petit point de base de rendement à 1,27%. Le Bitcoin a perdu un peu d'altitude, à 49 370 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Adecco : Credit Suisse réduit son objectif de cours de 65 à 58 CHF.
  • Alcon : Vontobel reste à conserver avec un objectif relevé de 69 à 83 CHF.
  • Clasquin : Portzamparc reste acheteur avec un objectif relevé de 56 à 63 EUR.
  • Hikma : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 2870 à 2950 GBp.
  • Marks and Spencer : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 195 à 200 GBp.
  • Nilar : Berenberg reste acheteur avec un objectif réduit de 80 à 75 SEK.
  • Novem : Berenberg démarre le suivi à l'achat en visant 28 EUR.
  • Ordina : Kepler Cheuvreux reste acheteur avec un objectif de cours réduit de 4 à 3,90 EUR.
  • Publicis : AlphaValue reste à accumuler avec un objectif ajusté de 65,10 à 64,80 EUR.
  • U-Blox : Vontobel reste à conserver avec un objectif relevé de 60 à 61 CHF.
  • Vifor : Vontobel reste à conserver avec un objectif relevé de 123 à 128 CHF.
  • Zurich Insurance : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 365 à 395 CHF.

En France

Annonces importantes

  • FIH Mobile et Stellantis créent une co-entreprise pour fournir des solutions innovantes de "cockpit intelligent" à l'industrie automobile.
  • Solutions 30 publie une attestation de personne responsable modificative plus précise pour son rapport annuel 2020.
  • Olympique Lyonnais annonce la signature de l'international suisse Xherdan Shaqiri jusqu'à la fin de la saison 2024.
  • BOA Concept équipe Axens.
  • AB Science reçoit une première autorisation de reprise des inclusions dans l'étude de phase III confirmatoire du masitinib dans la SLA.
  • Graines Voltz étoffe son offre numérique.

Dans le monde

Annonces importantes

  • La SEC fixe de nouvelles règles pour les introductions en bourse de sociétés chinoises.
  • Le vaccin anti-Covid de Pfizer et BioNTech pleinement autorisé aux Etats-Unis.
  • Samsung prévoit d'investir 205,6 Mds$ sur trois ans dans les technologies.
  • International Flavors & Fragrances vend sa division de contrôle microbien à Lanxess pour 1,3 Md$.
  • La FAA ouvre une enquête sur The Boeing Company, sur des soupçons de pression sur ses employés pour s'affranchir des questions sécuritaires, selon le Wall Street Journal.
  • Les actions com en vive hausse après la publication des derniers résultats.
  • Didi renonce pour le moment à lancer ses services en Europe, selon le Telegraph.
  • Elon Musk reconnaît que la mise à jour du logiciel d'autoconduite de Tesla n'est pas terrible.
  • Schindler obtient une commande pour 180 escalators en Inde.
  • Novartis échoue en phase III avec Kymriah dans le NHL.
  • Target vise 160 boutiques Disney d'ici la fin de l'année.
  • Virgin Orbit va enter en bourse via le SPAC NextGen Acquisition Corp. II.
  • Landis+Gyr signe un contrat pour des compteurs électriques et gaz aux Etats-Unis.
  • Vifor Pharma et Cara obtiennent l'homologation de Korsuva par la FDA.
  • Principales publications de résultats. Medtronic, Intuit, Bank of Montréal, Anta Sports, CTS Eventim, Royal Boskalis, Bossard, Vetropack

Lectures


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AB SCIENCE -1.18%13.38 Cours en temps réel.-31.94%
ADECCO GROUP AG -0.80%47.22 Cours en différé.-19.54%
ALCON INC. 1.07%75.72 Cours en différé.27.33%
ANTA SPORTS PRODUCTS LIMITED -3.65%129.3 Cours en clôture.5.21%
BANK OF MONTREAL 1.32%137.26 Cours en différé.39.98%
BIONTECH SE 5.96%294.92 Cours en différé.261.78%
BOA CONCEPT 2.51%22.5 Cours en temps réel.0.00%
BOSSARD HOLDING AG 1.64%340.5 Cours en différé.87.78%
CLASQUIN 1.44%70.4 Cours en temps réel.91.83%
COMCAST CORPORATION -0.26%54.08 Cours en différé.3.47%
CREDIT SUISSE GROUP AG 1.41%9.766 Cours en différé.-15.53%
CTS EVENTIM AG & CO. KGAA -3.64%62.92 Cours en différé.15.66%
DIDI GLOBAL INC. -3.92%8.83 Cours en différé.0.00%
GRAINES VOLTZ S.A. 0.00%121 Cours en temps réel.15.24%
HIKMA PHARMACEUTICALS PLC 0.53%2459 Cours en différé.-2.86%
INTERNATIONAL FLAVORS & FRAGRANCES INC. 0.70%146.34 Cours en différé.33.52%
INTUIT INC. 1.99%602.56 Cours en différé.55.54%
LANDIS+GYR GROUP AG -2.02%58.25 Cours en différé.-14.34%
LANXESS AG 1.20%59.04 Cours en différé.-5.93%
MARKS AND SPENCER GROUP PLC 2.36%182.15 Cours en différé.30.56%
MEDTRONIC PLC 0.38%123.56 Cours en différé.5.48%
NEXTGEN ACQUISITION CORP. II 0.20%9.93 Cours en différé.0.00%
NILAR INTERNATIONAL AB -4.44%18.71 Cours en différé.0.00%
NOVARTIS AG -0.67%77.02 Cours en différé.-7.30%
NOVEM GROUP S.A. -1.51%16.3 Cours en différé.0.00%
OLYMPIQUE LYONNAIS GROUPE -0.45%2.23 Cours en temps réel.3.24%
ORDINA N.V. -0.14%3.58 Cours en temps réel.24.52%
PFIZER, INC. -0.02%43.15 Cours en différé.17.25%
PUBLICIS GROUPE SA -1.64%56.54 Cours en temps réel.38.71%
ROYAL BOSKALIS WESTMINSTER N.V. 0.23%25.88 Cours en temps réel.14.82%
SAMSUNG ELECTRONICS CO., LTD. -0.28%70200 Cours en clôture.-13.33%
SCHINDLER HOLDING AG -1.57%237.8 Cours en différé.1.34%
SOLUTIONS 30 SE -0.86%8.08 Cours en temps réel.-23.19%
STELLANTIS N.V. 3.94%17.514 Cours en différé.14.94%
TARGET CORPORATION 1.73%260.35 Cours en différé.47.48%
TESLA, INC. 12.66%1024.86 Cours en différé.45.23%
THE BOEING COMPANY -0.05%212.87 Cours en différé.-0.51%
U-BLOX HOLDING AG -0.54%65 Cours en différé.11.05%
VETROPACK HOLDING AG 0.34%58.2 Cours en différé.-2.85%
VIFOR PHARMA AG -0.56%123.9 Cours en différé.-10.36%
ZURICH INSURANCE GROUP LTD 0.13%398 Cours en différé.6.43%
Réagir à cet article
ssylvain - Il y a 2 mois arrow option
"bien dissocier la fin du programme de rachat d'actifs de la hausse des taux."
Je demande à voir, mais scénario parfait je crois pour les actions si exact. Ca serait nouveau, non ? Et je pense que l'arrêt des rachats d'actifs par la FED se fera de façon light et progressive, de façon à regarder comment se comporte la reprise économique, qui ne me semble pas si solide et établie que ça; à voir les mouvements de panique sur les marchés dès qu'un indice mensuel macro plus mauvais que prévu est publié pour la Chine ou les US.
  
  
  • Publier
    loader