Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Le franc recherché face aux craintes liées au nouveau variant

26/11/2021 | 14:29
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Zurich (awp) - Le franc jouait à plein son rôle de valeur refuge vendredi, alors que les craintes liées à un nouveau variant du coronavirus faisaient chuter les Bourses mondiales, tout comme les cours du pétrole.

Après un nouveau plus bas à 1,0433 franc pour un euro, la monnaie helvétique se relâchait quelque peu à 1,0453 EUR/CHF vers 14h00. La veille au soir, la paire de devises se négociait encore à 1,0491 EUR/CHF.

"Le virus teste la BNS", ont estimé les analystes de Capital Economics dans un commentaire, soulignant que d'autres monnaies refuges comme le yen étaient également recherchées par les investisseurs.

"Il sera particulièrement intéressant d'observer à quel point la BNS va oeuvrer contre l'appréciation du franc". Les dernières statistiques sur les dépôts à vue ont suggéré que l'institut d'émission n'était pas particulièrement intervenu sur les marchés pour défendre le franc, qui a passé à la baisse la semaine dernière la barre de 1,05 EUR/CHF. Les données publiées lundi prochain seront à ce titre particulièrement intéressantes, ont ajouté les spécialistes de Capital Economics.

Selon ces derniers, la BNS semble plutôt occupée à "gérer" qu'à "empêcher" le renchérissement du franc, néfaste pour les exportateurs helvétiques. La Banque nationale suisse ne devrait pas agir outre mesure avant que la paire de devise n'atteigne 1,025 EUR/CHF.

Les analystes de VP Bank ont abondé en ce sens, estimant que la stratégie de la BNS consistait à "lisser" des mouvements trop importants de la paire de devises, sans vraiment empêcher son appréciation.

"L'industrie semble s'être arrangée avec les cours" du franc, a ajouté VP Bank, raison pour laquelle la BNS semble pour l'heure éviter toute intervention importante.

al/lk


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
06:00Agenda-SEMAINE/…
RE
04:33IMAGINEZ QUE VOUS NE POSSÉDEZ RIEN : Des souvenirs des Beatles (virtuellement) mis aux enchères
ZR
03:36Le Japon coopérera avec les USA en cas d'invasion de l'Ukraine-porte-parole
RE
03:25Japon-La BoJ a débattu en janvier de la possibilité d'une accélération de l'inflation-"minutes"
RE
02:44Analyse - Un métavers aux caractéristiques chinoises est un métavers propre et conforme.
ZR
02:06Tokyo commence en baisse avant le verdict de la Fed
AW
01:47Texas Instruments prévoit un chiffre d'affaires supérieur aux estimations pour le premier trimestre grâce à la forte demande de puces.
ZR
01:02USA-Trente-neuf disparus après un naufrage au large de la Floride
RE
25/01Les marchés, fébriles en attendant la Fed, prennent peu de risques
AW
25/01Ukraine-Macron veut des "clarifications" de Poutine, que Biden n'exclut pas de sanctionner
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"