Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Le Maire plaide pour une régulation européenne de la blockchain

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
15/04/2019 | 18:26

PARIS, 15 avril (Reuters) - La France, pionnière dans la définition d'un cadre juridique pour la "blockchain" et les cryptoactifs reposant sur cette technologie, compte peser pour définir une régulation à l'échelle européenne, a déclaré lundi Bruno Le Maire.

"Je vais (...) proposer à mes homologues européens la mise en place d'un cadre unique de régulation des cryptoactifs inspiré de l'expérience française (...) au niveau européen", a précisé le ministre français de l'Economie et des Finances lors d'une conférence sur la "blockchain" à Bercy.

Cela permettrait d'aboutir à "un marché unique de la 'blockchain' comme il existe d'autres marchés uniques dans d'autres domaines", a-t-il estimé.

Si la France a progressivement mis en place depuis 2017 une régulation "saluée au niveau international", l'encadrement ne sera efficace pour instaurer des conditions de concurrence équitables "que si nous sommes capables de mettre aussi en place une régulation au niveau européen et international", a souligné Bruno Le Maire.

Pour complet qu'il soit dans le secteur financier, le cadre français doit encore évoluer pour favoriser le recours à cette technologie dans d'autres secteurs de l'économie, comme par exemple l'industrie, a cependant observé le ministre.

"Des modifications de notre cadre juridique seront certainement nécessaires pour permettre l'adaptation de cette technologie à d'autres secteurs", a estimé Bruno Le Maire en plaidant pour un cadre "le plus attractif possible, qui permette à la fois d'accompagner, de faciliter et de réguler."

La France permet depuis fin 2017 l'utilisation de la "blockchain" pour la transmission de certains titres financiers non cotés, qui représentent 2.000 milliards d'actifs selon Bruno Le Maire.

Le cadre fiscal s'appliquant aux opérations de cession de cryptoactifs a par ailleurs été précisé dans la loi de Finances 2019.

La loi Pacte, adoptée définitivement la semaine dernière, met en place un cadre juridique pour les émissions de cryptomonnaies (ICO, ou offres initiales de jetons). Ce système, visant à protéger les épargnants et rassurer les investisseurs, repose sur la délivrance d'un agrément par l'Autorité des marchés financiers (AMF), pour les émetteurs volontaires. (Myriam Rivet, édité par Sophie Louet)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
07:35CANADA : Trudeau devrait rester au pouvoir avec un gouvernement minoritaire
RE
07:33ALEXANDRE MÉRIEUX : BioMérieux abaisse son objectif annuel de croissance malgré un T3 dynamique
DJ
07:08Imerysrevoit à la baisse sa prévision de résultat courant net sur l'exercice 2019 qui devrait être en retrait d’environ 20% par rapport à 2018
RE
07:07Imerysnomme son président patrick kron au poste de directeur général par intérim
RE
07:07Imerys annonce la démission de son directeur général conrad keijzer
RE
07:00L'essentiel de l'actualite a 05h00 gmt (22/10)
RE
07:00Thales-prises de commandes au 30 septembre à €10,4 mds, en hausse de 10% en données publiées, en baisse de 6% en organique
RE
07:00Thales-chiffre d'affaires au 30 septembre à €12,41 mds, en hausse de 14,1% en données publiées, stable en organique
RE
06:31Le point sur les changements de recommandations à Paris
RE
06:30Amundi - barclays entame le suivi du titre avec une recommandation à "sous-pondérer" et un objectif de cours de 57 euros
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"