Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
803
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : La réplique au coronavirus se rationalise

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
17/03/2020 | 09:08

"Wall Street a connu sa pire débâcle depuis 1987" hier. Mais les indicateurs avancés ont explosé leurs limites haussières ce matin. Il faut s'y faire, nous traversons une période de fortes turbulences sur les marchés financiers, l'un de des événements qui se comptent sur les doigts d'une seule main sur un siècle entier. Il a fallu un peu de temps pour que cela rentre dans les caboches de certains dirigeants politiques, mais l'objectif de tous les pays est désormais de raccourcir le délai de la crise sanitaire pour que l'économie, i.e. les personnes et les entreprises, soit le moins affectée possible.

Ce qui est (relativement) rassurant, c'est que les politiques convergent. Même Boris Johnson est rentré dans le rang hier en abandonnant sa stratégie initiale qui sonnait à peu près comme ça : "contaminez-vous les uns les autres, il y aura pas mal de morts mais le peuple britannique développera une immunité au COVID-19 et le pays continuera de tourner". Bon j'avoue, c'est un peu réducteur, mais la prise de risque était manifestement trop grande pour tenter un tel pari.

Convergence des politiques de soutien et de lutte contre le coronavirus donc, avec pour objectif d'éviter les faillites et une vraie crise financière. Je rappelle à ce stade que nous sommes en crise financière à cause de la crise sanitaire et pas le contraire : la crise économique serait arrivée tôt ou tard, mais elle ne serait pas forcément passée par une crise financière. Voici ce que l'on peut dire des stratégies déployées :

  • Les banques centrales bombardent l'économie de liquidités (mais avaient-elles cessé ?) et colmatent les brèches en rachetant des actifs délaissés ou en passe de l'être.
  • Les gouvernements rivalisent de plans de soutien aux entreprises et aux ménages, avec des sommes très importantes, qui semblent en tout cas à l'échelle des enjeux.
  • Les censeurs des finances publiques ont mystérieusement disparu.
  • Le confinement sanitaire se généralise finalement, puisque la Chine n'avait pas eu une si mauvaise idée en procédant ainsi.

La Chine où un seul nouveau cas d'origine locale a été comptabilisé hier à Wuhan. En revanche, une vingtaine de personnes ont été diagnostiquées positives en provenance de l'extérieur. Mais les autorités chinoises vont pratiquer la quarantaine pour contrôler cette source d'infection, qui semble bien plus simple à gérer que d'isoler les 50 millions d'habitants de la province d'Hubei pendant deux mois.

La réponse médicale au coronavirus s'organise en parallèle et des nouvelles positives devraient commencer à poindre dans les semaines à venir. Le laboratoire Moderna a démarré un essai clinique aux Etats-Unis avec les autorités sur 45 adultes avec un candidat-vaccin. En Europe, Bruxelles finance des initiatives dans le même sens. Les fournisseurs de tests de diagnostic mettent les bouchées doubles pour faciliter le dépistage, une des armes de lutte contre la prolifération.

Partout dans le monde, on s'organise. L'être humain, si rétif au changement, a finalement d'étonnantes capacités d'adaptation (sauf quand il s'agit de papier-toilette : il y a des limites à la rigolade). Sur les marchés actions, c'est la même chose. Les investisseurs ont pris une grosse claque. Le plongeon aux Etats-Unis hier a contribué à corriger un décalage majeur avec les autres indices : Wall Street, c'est habituel, tient mieux qu'ailleurs. Mais les indices américains avaient sans doute trop bien résisté. En Asie ce matin, Tokyo a fini à l'équilibre. Le CAC gagnait 3,2% à 4004 points peu après l'ouverture, mais est repassé dans le rouge par la suite. L'AMF a interdit la vente à découvert sur 92 valeurs aujourd'hui.

Les temps forts économiques du jour

Les indicateurs macroéconomiques risquent fort d'être déprimés aujourd'hui, que ce soient les prévisions macroéconomiques de la SECO pour la Suisse (7h45) ou l'indice ZEW du sentiment des milieux financiers allemands (11h00). Aux Etats-Unis, les ventes de détail (13h30), la production industrielle (14h15), les stocks des entreprises, l'indice NAHB des prix immobiliers et l'étude JOLTS sur l'emploi (16h00) complèteront le tableau.

La paire euro / dollar évolue à 1,1181 USD. L'once d'or recule à 1501 USD. Le pétrole, après avoir replongé hier, reprend 2% à 29,85 USD pour le WTI et 30,64 USD pour le Brent. Le taux du 10 ans américain remonte à 0,77%. Le Bitcoin s'échange à 5246 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Airbus : AlphaValue reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 139 à 121 EUR.
  • Aryzta : Credit Suisse réduit son objectif de cours de 0,70 à 0,45 CHF. Goldman Sachs abaisse son objectif de cours de 0,80 à 0,45 CHF.
  • Covestro ; HSBC passe d'alléger à conserver en visant 28,50 EUR.
  • Danone : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 65 EUR.
  • Dassault Aviation : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 1070 EUR.
  • DBV Technologies : Stifel passe d'acheter à conserver avec un objectif de cours de 6 USD sur l'ADR.
  • Essity : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 295 SEK.
  • Henkel : AlphaValue passe d'acheter à alléger avec un objectif de cours réduit de 79,20 à 63,80 EUR.
  • Just Eat Takeaway : Jefferies passe de conserver à acheter en visant 87,71 EUR.
  • L'Oréal : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre avec un objectif réduit de 290 à 220 EUR.
  • Lufthansa : Nord/LB passe de conserver à vendre en visant 7 EUR.
  • LVMH : Credit Suisse reste à surperformance avec un objectif de cours réduit de 435 à 380 EUR.
  • Nestlé : Barclays réduit de 115 à 105 CHF son objectif de cours.
  • Pernod Ricard : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre avec un objectif ramené de 185 à 130 EUR.
  • Petrofac : Goldman Sachs passe de neutre à achat en visant 316 GBp.
  • PGS : Goldman Sachs passe d'acheter à vendre en visant 5,20 NOK.
  • Sanofi : Barclays passe de souspondérer à pondération en ligne en visant 80 EUR.
  • SGL Carbon : HSBC passe de conserver à acheter en visant 3,50 EUR.
  • Solaria Energia : Société Générale démarre le suivi à l'achat en visant 10 EUR.
  • Standard Chartered : Morgan Stanley passe de souspondérer à pondération en ligne en visant 560 GBp.
  • Subsea 7 : Goldman Sachs passe de neutre achat en visant 82 NOK.
  • Synthomer : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 375 à 270 GBp.
  • Tenaris : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 7 EUR.
  • Unilever : J.P. Morgan passe de souspondérer à neutre en visant 42 EUR.
  • Vallourec : Goldman Sachs passe d'achat à neutre en visant 1,30 EUR.
  • Vifor Pharma : Credit Suisse réduit son objectif de cours de 192 à 153 CHF.

L’actualité des sociétés

Airbus est en train de plancher sur un plan de réduction de sa production en France, en réponse à l'épidémie de coronavirus, appris l'agence Reuters. Renault a cessé la production sur ses sites industriels en France jusqu'à nouvel ordre, ce qui concerne environ 18 000 salariés. EssilorLuxottica lance un programme de rachat d'actions portant sur 3 millions de titres jusqu'au 27 mai. Iliad a publié ses résultats 2019 ce matin, avec un retour de la croissance de l'activité et une rentabilité en hausse. Maurel & Prom rééchelonne sa dette. Nouvelle douche froide pour DBV Technologies : la FDA a demandé de nouvelles informations sur Viaskin Peanut, "concernant l'efficacité, et notamment l'impact de l'adhésion locale du patch", si bien que l'examen de la demande de mise sur le marché est encore repoussé. Marie Brizard devient le distributeur exclusif du whiskey Paddy sur le marché français. Altur Investissement émet 3,58 M€ d'actions de préférence rachetables. Malgré le contexte difficile, CNIM a conclu un premier protocole d'accord avec ses banques et ses assureurs-crédits pour de nouvelles cautions bancaires indispensables à la réalisation de ses grands contrats. Coronavirus : Groupe Flo réduit ses coûts et s'inscrit dans les programmes gouvernementaux après avoir fermé tous ses restaurants; Fountaine Pajot stoppe la production en attendant d'y voir plus clair; Les Hôtels Baverez (Raphaël, Regina) sont fermés et la trésorerie permet de tenir quelques mois; Mercialys maintient les commerces autorisés dans ses centres mais ne peut quantifier l'impact à ce stade. Virbac, Akka, Abivax, Hexaom et Erytech ont publié leurs comptes.

Boeing serait en discussions pour obtenir le soutien des autorités américaines, pour lui permettre de franchir la crise du coronavirus qui est venue s'ajouter à celle du B737MAX. Exxon Mobil va probablement réduire drastiquement ses investissements en réponse à la crise actuelle et adapter ses structures. Comme d'autres transporteurs aériens, American Airlines et Delta Air Lines vont solliciter le soutien des autorités et/ou de leurs banques pour traverser la crise (Donald Trump a assuré les transporteurs d'un soutien à 100%). Dans le secteur, Qantas réduit de 90% ses liaisons internationales. Amazon.com recrute 100 000 personnes pour faire face à l'accroissement de la demande. Apple a fait appel de l'amende de 1,1 Md€ infligée par l'autorité de la concurrence française pour abus de dépendance économique, la plus grosse amende de l'histoire de l'institution. Roche a commencé vendredi la livraison de tests pour le Covid-19 aux Etats-Unis, avec un premier lot de 400 000 tests Cobas SARS-CoV-2. Tesla commence à livrer sa Model Y, un SUV compact pour lequel le constructeur nourrit de grandes ambitions. Chesapeake, l'un des pionniers du pétrole de schiste, fait appel à des conseils extérieurs pour restructurer sa dette.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ABIVAX 0.45%22.15 Cours en temps réel.-1.77%
AIRBUS SE -1.17%65.63 Cours en temps réel.-49.70%
ALTUR INVESTISSEMENT -4.26%4.5 Cours en temps réel.-25.00%
AMAZON.COM, INC. 0.40%2890.3 Cours en différé.56.42%
AMERICAN AIRLINES GROUP INC. -2.42%12.5 Cours en différé.-56.42%
APPLE INC. 0.00%364.11 Cours en différé.23.99%
ARYZTA AG -2.45%0.4466 Cours en différé.-58.72%
BAKKAFROST 0.75%601.5 Cours en différé.-7.46%
BOEING COMPANY (THE) 0.27%180.81 Cours en différé.-44.50%
CAC 40 -0.84%5007.14 Cours en temps réel.-16.24%
CHESAPEAKE LODGING TRUST 0.00%Cours en clôture.11.58%
COVESTRO AG -1.19%33.94 Cours en différé.-18.12%
DANONE -1.09%61.82 Cours en temps réel.-16.35%
DASSAULT AVIATION -1.07%832 Cours en temps réel.-28.89%
DBV TECHNOLOGIES 0.80%8.145 Cours en temps réel.-58.51%
DELTA AIR LINES, INC. 0.07%27.72 Cours en différé.-52.60%
DEUTSCHE LUFTHANSA AG 1.18%8.954 Cours en différé.-45.44%
ERYTECH PHARMA -0.51%7.86 Cours en temps réel.17.31%
ESSILORLUXOTTICA 1.15%118.3 Cours en temps réel.-12.89%
ESSITY AB (PUBL) -1.96%300 Cours en différé.-0.50%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) 0.05%1.1248 Cours en différé.0.23%
EXXON MOBIL CORPORATION 0.85%44.08 Cours en différé.-36.83%
FOUNTAINE PAJOT 0.96%63.2 Cours en temps réel.-33.89%
GROUPE FLO -1.72%0.143 Cours en temps réel.-31.90%
HENKEL AG & CO. KGAA -1.72%83.34 Cours en différé.-9.61%
HEXAOM S.A. 0.00%31 Cours en temps réel.-15.76%
HSBC HOLDINGS PLC -1.44%383.5 Cours en différé.-35.21%
ILIAD 0.76%178.65 Cours en temps réel.54.61%
JUST EAT TAKEAWAY.COM N.V. 1.15%95.26 Cours en différé.15.89%
L'ORÉAL -1.13%289.6 Cours en temps réel.9.70%
LES HÔTELS BAVEREZ S.A. 0.00%55.5 Cours en temps réel.-11.90%
LONDON BRENT OIL 0.21%42.76 Cours en différé.-34.98%
LVMH MOËT HENNESSY - LOUIS VUITTON SE -1.28%396.7 Cours en temps réel.-4.23%
MAIRE TECNIMONT S.P.A. -0.23%1.716 Cours en différé.-30.64%
MARIE BRIZARD WINE & SPIRITS 1.28%1.266 Cours en temps réel.-20.97%
MERCIALYS -1.94%7.065 Cours en temps réel.-42.70%
MODERNA, INC. -4.90%58.57 Cours en différé.199.44%
MORGAN STANLEY 0.38%47.79 Cours en différé.-6.51%
NESTLÉ S.A. -0.61%105.12 Cours en différé.0.32%
PERNOD RICARD -0.97%142.45 Cours en temps réel.-10.63%
PETROFAC LIMITED -0.55%180.6 Cours en différé.-52.83%
PGS SOFTWARE S.A. 0.00%12.45 Cours en clôture.14.22%
RENAULT -1.37%22.295 Cours en temps réel.-47.14%
ROCHE HOLDING AG -1.23%328.8 Cours en différé.4.71%
SANOFI SA -1.04%91 Cours en temps réel.1.54%
SGL CARBON SE 0.45%3.35 Cours en différé.-29.32%
SOLARIA ENERGÍA Y MEDIO AMBIENTE, S.A. -0.58%12.08 Cours en clôture.77.65%
STANDARD CHARTERED PLC -1.63%435 Cours en différé.-38.94%
SUBSEA 7 S.A. -0.19%63.86 Cours en différé.-39.15%
SYNTHOMER PLC -0.29%273.8 Cours en différé.-22.61%
TENARIS -1.84%5.746 Cours en différé.-42.83%
THE GOLDMAN SACHS GROUP, INC. -0.09%197.4 Cours en différé.-14.15%
VALLOUREC -2.05%35.325 Cours en temps réel.-68.59%
VIFOR PHARMA 0.56%144.45 Cours en différé.-18.23%
VIRBAC -0.98%202.5 Cours en temps réel.-14.38%
ÉTABLISSEMENTS MAUREL & PROM -0.46%1.75 Cours en temps réel.-37.94%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
boyaert - Il y a 3 mois arrow option
COURAGE.....http://www.leparisien.fr/societe/epidemie-de-coronavirus-et-si-les-bonnes-nouvelles-venaient-de-chine-09-03-2020-8275989.php
  
  
kA5d9754adbb83f - Il y a 3 mois arrow option
C’est assez amusant de voir à quel point une maladie aussi bénigne arrive à faire peur et à paralyser le monde. L’isolement est une gestion court termiste de la maladie. Face à une maladie qui par essence mute et dont plus de 99% de la population survie (en comptant les cas non recensés et asymptomatiques) ces mesures nous fragilisent. Car le virus ne s’évaporera pas, et des résurgences sont fortement probables. Alors que ferons-nous ? Rester comme des taupes chez nous ? Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. En ne contractant pas le virus on reste à sa portée. Quant au profil des personnes qui décèdent, quoiqu’il en soit ce sont des personnes qui seraient mortes d’autre chose. Mais étant donné le comportement moutonnier et peureux caractéristique de la masse du peuple et des dirigeants contemporains, ce qui se passe devrait-il étonner ?
  
1
  • Publier
    loader