Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

La prudence domine, doutes sur le commerce, tension à Hong Kong

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
11/11/2019 | 18:09
LES BOURSES EUROPÉENNES TERMINENT EN ORDRE DISPERSÉ

Paris exceptée, les principales Bourses européennes ont terminé en baisse lundi une séance dominée par un regain de prudence face aux incertitudes persistantes entourant le dossier des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine d'une part, à un regain de tension à Hong Kong d'autre part.

La décision du "Brexit Party" britannique de ne pas s'opposer aux députés conservateurs sortants aux élections de décembre, qui devrait profiter à Boris Johnson, a toutefois mis un peu de baume au coeur des investisseurs.

À Paris, le CAC 40 a terminé sur une hausse symbolique de 0,07% (4,12 points) à 5.893,82 points après avoir successivement abandonné jusqu'à 0,31% puis repassé brièvement le seuil des 5.900 points pour la première fois depuis juillet 2007.

A Londres, le FTSE 100 a perdu 0,48% avec la hausse de la livre sterling et à Francfort, le Dax a reculé de 0,23%. L'indice EuroStoxx 50 a cédé 0,08%, le FTSEurofirst 300 0,03% et le Stoxx 600 0,02%.

La Bourse de Madrid a abandonné 0,06% au lendemain d'élections législatives remportées par le Parti socialiste (PSOE) sans lui donner la majorité parlementaire qu'il espérait obtenir.

En Asie, le marché de Hong Kong a abandonné 2,62% après de nouvelles manifestations marqué par des tirs à balles réelles des forces de l'ordre sur des manifestants ayant fait au moins un blessé.

L'indice SSE Composite de la Bourse de Shanghai a fini la journée sur un recul de 1,83%.

Cette remontée de la tension à Hong Kong, qui fait de nouveau craindre une intervention en force de Pékin, s'ajoute aux doutes persistants sur l'issue des discussions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis après les déclarations de Donald Trump expliquant que Washington ne signerait un accord avec la Chine qu'à la condition qu'il soit favorable aux Etats-Unis.

"Ce n'est pas une mauvaise nouvelle mais elle n'est pas bonne non plus, ce qui explique que l'on assiste à des prises de bénéfice", explique David Madden, de CMC Markets en rappelant que les volumes d'échanges sont limités par les célébrations de la fin de la Première Guerre mondiale.

A Paris, les volumes sur le CAC ont en effet représenté à peine la moitié de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois.

VALEURS

La plus forte baisse sectorielle du jour en Europe a touché les matières premières, dont l'indice Stoxx affiche en clôture une baisse de 1,44%. Les groupes miniers Antofagasta et Glencore ont perdu respectivement 3,02% et 3,5%.

A Paris, Accor (-2,34%), lanterne rouge du CAC 40, a souffert de l'abaissement de la recommandation de Citigroup à "neutre" contre "acheter".

A la hausse, la chaîne britannique de boulangeries Greggs a bondi de 16,54% après avoir relevé sa prévision de bénéfice.

A WALL STREET

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street évoluait dans le rouge: le Dow Jones cédait 0,36%, le Standard & Poor's 500 0,34% et le Nasdaq Composite 0,31%.

Les secteurs de l'énergie et de l'industrie perdaient plus de 0,5%.

A la hausse, Walgreens Boots Alliance prenait 5,82%, de loin la plus forte hausse du Dow Jones, en réaction aux informations de Bloomberg selon lesquelles le groupe de pharmacies et de "drugstores" a été approché par KKR (-0,75%) en vue d'un rachat par endettement (LBO) qui serait le plus important jamais lancé.

LES INDICATEURS DU JOUR

Le produit intérieur brut (PIB) britannique a vu son expansion revenir au troisième trimestre à 1% en rythme annuel, un chiffre inférieur aux attentes et le plus faible depuis début 2010.

CHANGES

Le dollar était orienté à la baisse au moment de la clôture des places européennes, avec un repli de 0,18% pour l'indice mesurant ses fluctuations face à un panier de référence.

L'euro en profitait pour remonter autour de 1,1035, s'éloignant du plus bas de près d'un mois touché vendredi à 1,1015.

La séance est surtout marquée par la hausse de la livre sterling après l'annonce par Nigel Farage, le chef de file du "Brexit Party", que son mouvement ne présentera pas de candidats dans 317 circonscriptions détenues par le Parti conservateur lors des législatives anticipées du 12 décembre.

La devise britannique a pris jusqu'à 1% face au dollar et inscrit un plus haut de six mois face à l'euro.

TAUX

Le regain d'aversion au risque a favorisé la remontée des rendements obligataires: en fin de séance en Europe, celui du Bund allemand à dix ans, référence pour la zone euro, prenait deux points de base à -0,246% et son équivalent français 2,5 points à 0,049%.

La hausse a été plus marquée pour les rendements des pays du sud de l'Europe: le dix ans espagnol, dopé par l'incertitude politique à Madrid, a pris plus de trois points de base à 0,433% et l'italien huit points à 1,352%.

Le marché obligataire américain reste fermé ce lundi pour le "Veterans Day".

PÉTROLE

Le prix du baril, qui cédait plus de 1% à mi-séance en Europe, a réduit ses pertes après la publication de données d'un cabinet spécialisé montrant une baisse des stocks à Cushing, dans l'Oklahoma, référence pour les contrats à terme sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI).

Le Brent abandonne 0,16% à 62,41 dollars le baril après être revenu à 61,57 et le WTI cède 0,37% à 57,03 dollars après un plus bas à 56,25.

(Édité par)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ACCOR -0.23%38.68 Cours en temps réel.4.45%
ANTOFAGASTA 0.47%902.8 Cours en différé.14.73%
BRITISH POUND / AUSTRALIAN DOLLAR (GBP/AUD) 0.12%1.92592 Cours en différé.6.14%
BRITISH POUND / CANADIAN DOLLAR (GBP/CAD) -0.10%1.74071 Cours en différé.0.07%
BRITISH POUND / JAPANESE YEN (GBP/JPY) -0.06%142.703 Cours en différé.1.98%
BRITISH POUND / NEW ZEALAND DOLLAR (GBP/NZD) 0.02%2.00493 Cours en différé.5.47%
BRITISH POUND / SWISS FRANC (GBP/CHF) -0.08%1.30109 Cours en différé.4.01%
BRITISH POUND / US DOLLAR (GBP/USD) 0.12%1.31497 Cours en différé.3.00%
CAC 40 -0.35%5851.89 Cours en temps réel.24.12%
CAC 40 INDEX FUTURE (FCE) - LIF/C1 -0.27%5854.5 Cours en différé.24.16%
CITIGROUP INC. 0.03%75.81 Cours en différé.45.62%
CMC MARKETS PLC -0.45%143.778 Cours en différé.36.88%
DAX -0.07%13156.03 Cours en différé.24.70%
DJ INDUSTRIAL -0.03%27990.85 Cours en différé.20.09%
EURO / BRITISH POUND (EUR/GBP) 0.09%0.84197 Cours en différé.-6.41%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) 0.11%1.10724 Cours en différé.-3.57%
EURO STOXX 50 -0.18%3685.77 Cours en différé.23.02%
FTSE 100 INDEX 0.28%7234.11 Cours en clôture.0.00%
GLENCORE -0.07%220.05 Cours en différé.-24.44%
GREGGS PLC 0.67%2106 Cours en différé.65.24%
KKR & CO. INC. 0.41%29.26 Cours en différé.48.40%
LONDON BRENT OIL 0.17%64.24 Cours en différé.16.84%
NASDAQ 100 0.27%8419.831496 Cours en différé.32.66%
NASDAQ COMP. 0.25%8675.894075 Cours en différé.30.46%
S&P 500 0.06%3147.95 Cours en différé.25.49%
STOXX EUROPE 600 -0.04%407.19 Cours en différé.20.64%
STOXX EUROPE 600 NR -0.05%878.39 Cours en différé.24.17%
WALGREENS BOOTS ALLIANCE -0.31%58.7 Cours en différé.-14.20%
WTI -0.14%58.91 Cours en différé.28.48%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Sansdents - Il y a 3 semaines arrow option
J’imagine la conversation entre l’excellent Président XI dont le pays va surclasser définitivement les USA et ses satellites (Europe, Japon, etc…) et le médiocre ultralibéral Macron :
XI : qu’avez-vous à vendre à la Chine communiste cher M Macron ?
Macron : Des TGV mais je viens de vendre le producteur de TGV (Alstom) aux US suite à des menaces de sanctions financières….et je suis en train de casser la SNCF sur ordre de l’UE…donc…Heuheuheuheuheu…..
XI : Donc pour les TGV c’est mort. Mais des TGV on peut vous en vendre, on en a produit 20 000 km en Chine et autant dans le monde, la SNCF Chinoise est en monopole public avec des dizaines de milliers de kilomètres de lignes et des millions de salariés à statut et avec au moins 3 salariés par train. Quoi d’autre mon cher M. Macron ?
Macron : Il y a bien le nucléaire mais après avoir produit des dizaines de centrales nucléaires des années 60 aux années 70, nous n’arrivons plus à produire un réacteur de nouvel génération (EPR), là où vous Chine communiste y parvenez les doigts dans le nez et les verts nous obligent à fermer les centrales nucléaires en France alors qu’elle peuvent encore durer plus de 50 ans sans aucuns risques et je suis en train de démanteler EDF à la demande de l’UE…..Heuheuheuheuheu
Xi : Donc pour le nucléaire c’est mort. Mais là aussi on peut vous en vendre, et l’EDF-GDF Chinois est en monopole public et emploi des millions de salariés à statut. Quoi d’autre cher M. Macron ?
Macron : Il y a bien les Télécoms où nous étions N°1 mondial de la R&D il y a 25 ans mais depuis sur ordre de l’UE, moi et mes prédécesseurs nous avons cassé l’opérateur historique France Telecom et avons donné Alcatel à Nokia qui à son tour est en train de sombrer face à Huawei…. Heuheuheuheuheu….
XI : Donc là aussi c’est mort. Mais Huawei, et Xiaomi peuvent vous vendre tout ce dont la France a besoin et l’un de nos 3 opérateurs télécoms publics géants comme China Mobile ou China Telecom, qui emploient plus de 1 million de salariés à statut, sur un seul réseau piloté par l’Etat communiste peuvent vous racheter FT renommer en l’agrume, d’origine Chinoise, Orange donc. Quoi d’autre cher M. Macron?
Macron : Il y a bien les Airbus ? Alors là je suis sûr de moi !
Xi : vous avez raison ! D’ailleurs une grande partie des Airbus sont maintenant produits en Chine communiste, ce qui nous a permis de créer notre propre industrie aéronautique en sortant nos propres avions made in China ! Quoi d’autres cher M. Macron?
Macron : Il y a bien le foie gras, les 400 fromages, le Champagne, le Cognac/Armagnac et les Grands vins de Bourgogne et du Bordelais, ainsi que les parfums et la haute couture, et notre pays est le N°1 en terme touristique.
Xi : Là je suis d’accord et nous avons racheté de nombreux grands châteaux ainsi que Club Med comme des milliers d’hectares de terres en France, et des millions de touristes Chinois viennent en France.
Macron : donc tout va bien ! Et vive l’Europe qui nous a permis de développer la concurrence libre et non faussée et ainsi de casser et privatiser tous nos services publics en France…..et pourquoi ne faites-vous pas la même chose en Chine M. Xi ?
Xi : Je suis désolé M. Macron mais quand je vois le résultat catastrophique de votre politique ultralibérale hyperatlantiste que vous appliquez en France et en Europe en copiant stupidement Reagan et Thatcher depuis 35 ans, et quand je vois le succès de notre politique qu’appliquait De Gaulle, Pompidou et Giscard des années 60 et 70, je préfère maintenir notre politique industrielle forte pilotée à long terme par l’Etat communiste qui nous réussit à 1000%.
J’ai dit la même chose à M .Trump. Désolé….cher M. Macron.
Macron : Heuheuheuheuheu….mais que va devenir notre beau capitalisme ultralibéral hyperatlantiste ?
Xi : Paix à son âme cher M. Macron.
  
  
  • Publier
    loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
14:55L'agence france tresor adjuge 275 mlns d'euros de btf 7 semaines au taux limite de -0,765%
RE
14:32L'Iran se dit prêt à libérer tous les détenus américains sous condition
RE
13:56FRANCE : La croissance du PIB attendue à 0,2% au 4e trimestre
RE
13:42France-Trente-six produits contenant du glyphosate interdits à la vente
RE
12:56La Poste suspend ses transports de fonds depuis Daillens
AW
12:53Les capitaux interceptés à la frontière comasco-tessinoise ont doublé en un an
AW
12:43La Russie, empêtrée dans des scandales de dopage, exclue des JO
RE
12:00La Turquie dit avoir expulsé 11 "terroristes" français
RE
11:46Ipsen - barclays abaisse sa recommandation à pondération en ligne contre surpondérer, objectif ramené à €90 contre €130
RE
11:41COMMUNIQUÉ DE PRESSE : Les programmes de coopération transfrontalière sous la loupe de la Cour des comptes européenne
PU
Dernières actualités "Economie / Forex"