Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

La justice turque se penche sur le meurtre de Jamal Khashoggi

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
03/07/2020 | 11:01

ISTANBUL, 3 juillet (Reuters) - La justice turque ouvre ce vendredi le procès par contumace du meurtre du journaliste Jamal Khashoggi assassiné en 2018 à Istanbul dans les locaux du consulat d'Arabie saoudite.

Vingt Saoudiens seront jugés en leur absence, dont l'ancien directeur adjoint du renseignement du royaume, Ahmed al Assiri, et l'ancien conseiller royal Saoud al Kahtani, qui sont accusés de "meurtre avec préméditation et intentions monstrueuses".

On reproche aux 18 autres prévenus d'avoir commis le meurtre en étouffant le journaliste connu pour son hostilité à l'encontre du prince héritier Mohammed ben Salman.

Après de multiples déclarations contradictoires, les autorités saoudiennes ont reconnu que Jamal Khashoggi, qui s'était exilé aux Etats-Unis, avait été tué et démembré le 2 octobre 2018 par des agents saoudiens ayant agi selon elles de leur propre initiative.

Une commission d'enquête de l'Onu a annoncé en juin 2019 détenir des preuves de l'implication personnelle du prince héritier, que la CIA et plusieurs pays occidentaux considèrent comme le commanditaire du meurtre.

Le prince Mohammed ben Salman a admis en septembre dernier porter la responsabilité du meurtre sans reconnaître en avoir donné l'ordre. "C'est arrivé sous ma direction. J'assume toute la responsabilité, parce que c'est arrivé sous ma direction", a-t-il déclaré dans un documentaire diffusé à l'occasion du premier anniversaire de la mort du journaliste saoudien.

L'Arabie saoudite a déjà jugé plusieurs accusés donc cinq ont été condamnés à mort en décembre dernier. (Ali Kucukgocmen et Yesim Dikmen; version française Nicolas Delame, édité par Jean-Stéphane Brosse)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
14:07Macron appelle à agir vite pour une aide "efficace" aux Libanais
RE
14:07MACRON : "nous devons tout faire pour que ni violence ni le chaos ne puissent l’emporter"
RE
14:04Emmanuel macron, ouvrant la visioconférence de soutien au liban, souligne que l'aide doit aller "le plus efficacement possible" à la population de beyrouth
RE
12:52Les traversées clandestines de la Manche au menu de discussions entre Londres et Paris
RE
12:10Twitter intéressé par le rachat des opérations US de TikTok
RE
11:50CORONAVIRUS : Rouvrir les écoles est une priorité nationale, dit Boris Johnson
RE
11:26Le chef des chrétiens maronites du Liban fait pression sur le gouvernement
RE
11:03Revue de presse de ce dimanche 9 août 2020
AW
10:41Le ministre libanais de l'information a démissionné, rapporte la chaîne de télévision al jadid
RE
10:41La ministre libanaise de l'Information a démissionné
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"