Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
874
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

La guerre de la Tech aura bien lieu

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
03/08/2020 | 09:02

Les valeurs technologiques américaines continuent à défier la crise et fournissent aux marchés du carburant pour soutenir les cours. C'est un peu l'arbre qui cache la forêt, car les autres secteurs sont incapables de tenir la distance. Aux Etats-Unis, l'exécutif poursuit sa croisade contre la Chine, mais les deux clans politiques ont échoué à s'entendre sur un nouveau plan de soutien, privant 25 millions d'Américains de l'aide hebdomadaire de 600 USD dont ils bénéficiaient jusque-là.

Si les Européens sont privés de leurs feux d'artifices estivaux, ils peuvent compter sur les entreprises technologiques américaines pour assurer le spectacle. Apple, Amazon.com et Facebook ont fini la dernière séance de juillet tout feu, tout flamme, après avoir publié des résultats qui le classent presque définitivement dans la catégorie des sanctuaires économiques. Au passage, on notera que la capitalisation d'Apple a progressé de 168 Mds$ sur la seule séance de vendredi, un montant censé vous permettre de racheter à la fois Total et de Kering aux prix actuels du marché.

Cette puissance technologique est probablement le meilleur outil de "soft power" dont disposent les Etats-Unis. Mais peut-on encore parler de "soft power" ? Même si la Maison Blanche et les parlementaires américains secouent un peu les PDG de ces entreprises, les officiels savent pertinemment qu'ils n'ont pas intérêt à les affaiblir. Ce sont elles qui permettent à Donald Trump de multiplier les attaques contre les entreprises chinoises, sans trop se préoccuper des conséquences. Dernière cible en date, TikTok, dont les actifs anglo-saxons pourraient être vendus à Microsoft pour éviter une interdiction pure et simple de l'application. Evidemment, il est plus facile pour la Maison Blanche de laminer le réseau social chinois car il existe des alternatives dans son pays. Pour les infrastructures télécoms, c'est plus compliqué car Etats-Unis sont dépendants des deux acteurs européens (Nokia et Ericsson) et du champion chinois Huawei, faute d'avoir préservé leur propre industrie. Dans cette guerre pour la domination technologique, les Européens sont largués, n'ayons pas peur des mots. Mais la résistance s'organise. Vue la tournure prise par les événements, le vieux continent serait bien inspiré de mettre le paquet sur son indépendance en la matière (je vous ai mis en pied de page un article qui évoque ce sujet).

Les autres actualités économico-financières à retenir du weekend :

  • Toujours pas d'accord entre Démocrates et Républicains sur une nouvelle phase d'aide économique, après la fin des dotations exceptionnelles dont bénéficiaient 25 millions d'Américains fragilisés.
  • Siemens Healthineers rachète son concurrent américain Varian pour 16,4 Mds$.
  • La Covid-19 a contaminé plus de 18 millions de personnes dans le monde, pour près de 690 000 décès.
  • Fitch Ratings maintient la notation crédit AAA des Etats-Unis, mais abaisse de stable à négative la perspective d'évolution.
  • La Maison Blanche va prendre des mesures radicales contre TikTok, accusé d'être à la botte du renseignement chinois, à moins que Microsoft ne rachète les actifs anglo-saxons de l'application à ByteDance.
  • Apple dépasse Aramco (Saudi Arabian Oil) comme plus grosse capitalisation mondiale, tandis qu'Amazon.com dépasse Microsoft. Le palmarès ici.
  • SpaceX ramène deux astronautes de la NASA sur terre après leur mission spatiale.

Cette première semaine d'août sera encore marquée par une série de publications trimestrielles d'entreprises, après le grand calme attendu sur la quinzaine suivante. Ce matin, les résultats d'HSBC et Société Générale montrent le genre d'impact que le coronavirus peut avoir sur les banques. Le CAC40 gagnait 0,3% à 4798 points à l'ouverture.

Les temps forts économiques du jour

Les PMI manufacturiers finaux du mois de juillet seront publiés aujourd'hui pour les principales économies. Aux Etats-Unis, ils seront complétés par l'ISM et les dépenses de construction (16h00). Ce matin le PMI manufacturier chinois est annoncé à 52,8 points, plus dynamique que prévu, tandis que la contraction du PIB japonais au T2 est un peu moins prononcée que ce qui était attendu.

L'euro a perdu un peu de hauteur face au dollar, à 1,17762 USD. L'once d'or est ferme à 1973 USD. Sur le marché pétrolier, le WTI évolue juste sous les 40 USD, tandis que le Brent cote 43,25 USD. La dette américaine offre un rendement de 0,55% sur 10 ans. Le Bitcoin est en baisse à 11 168 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Aroundtown : Morgan Stanley démarre le suivi à souspondérer en visant cinq euros.
  • Big Yellow : Kempen passe de vendre à neutre en visant 1020 GBp.
  • BNP Paribas : J.P. Morgan reste à surpondérer avec un objectif de cours relevé de 46 à 51 EUR.
  • Cellnex : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 57 à 65 EUR.
  • CGG ; Société Générale passe d'acheter à conserver en visant 0,83 EUR.
  • DSV : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 975 à 1000 DKK.
  • Elekta : J.P. Morgan passe de souspondérer à neutre en visant 75 SEK.
  • Engie : HSBC passe de conserver à acheter en visant 14,60 EUR.
  • Euronext : Barclays passe de surpondérer à pondération en ligne en visant 93 EUR.
  • Fincantieri : Exane BNP Paribas passe de sousperformance à neutre en visant 0,61 EUR.
  • Inficon : Research Partners relève son objectif de cours de 700 à 740 CHF.
  • Just Eat Takeaway : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 9800 à 10800 GBp.
  • Kuehne + Nagel : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 140 à 150 CHF.
  • L'Oréal : Goldman Sachs reste neutre avec un objectif de cours relevé de 240 à 250 EUR.
  • Nokia : Goldman Sachs reste neutre avec un objectif de cours relevé de 3,30 à 3,60 EUR.
  • Total : Morgan Stanley passe de pondération en ligne surpondérer.
  • Traton : J.P. Morgan reste neutre avec un objectif de cours relevé de 13 à 15,50 EUR.

L’actualité des sociétés

En France

Société Générale accuse une lourde perte nette de 1,26 Md€ au second trimestre, dont 684 M€ de dépréciations d'actifs et 650 M€ de dépréciation d'impôts différés. Air Liquide annonce lundi avoir finalisé la cession de sa filiale Schülke à la société de capital-investissement EQT pour un montant total compris entre 925 millions et 1 milliard d'euros. Au terme du premier semestre 2020, CNP Assurances a limité le recul de son bénéfice net à 3,5% en organique, soit 629 M€. Sanofi et GlaxoSmithKline sont en discussion avancée avec l'Union européenne pour fournir jusqu'à 300 doses de vaccins Covid-19. Standard & Poor's a abaissé la note de crédit de Valeo de "BBB-" à BB+", scellant son passage en catégorie spéculative. Au 1er semestre, Bolloré a dégagé des résultats en hausse, grâce notamment à son activité de logistique pétrolière et à la réévaluation des participations dans Spotify et Tencent. CNP Assurances nomme Véronique Weill en qualité d'administratrice et de présidente de son conseil d'administration. Cogelec veut passer sur Euronext Growth. McPhy Energy retenu pour équiper deux stations hydrogène et 1 MW d'électrolyse. Lumibird rachète son distributeur scandinave ESSMED. Le coronavirus ralentit un peu le programme de développement de DMS (Diagnostic Medical Systems) dans l'arthrose, qui suit malgré tout son cours. Tony Parker et Anne-Laure Julienne Camus entrent au conseil d'administration d'Olympique Lyonnais Groupe. Foncière Euris, Finatis, Financière de l'Odet, DBT, Trilogiq, Paref, DLSI, UTI Group, Logic Instruments ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Les résultats du second trimestre de HSBC sont inférieurs aux attentes, avec un bénéfice net avant impôt de 2,59 Mds$, en baisse de 57% et inférieur aux attentes de la place, 2,94 Mds$. James Murdoch, en désaccord avec la ligne éditoriale du groupe créé par son père, quitte le conseil d'administration de News Corp. Marathon Petroleum vend son réseau de stations-service aux Etats-Unis à 7-Eleven pour 21 Mds$. La justice brésilienne inflige une amende de 1,92 MBRL (environ 312 000 EUR) à Facebook pour n'avoir pas respecté l'ordre de bloquer dans le monde l'accès à certains comptes contrôlés par des partisans du président Jair Bolsonaro. Heineken a annoncé une perte nette de 297 M€ au terme du premier semestre 2020. Thomas Gottstein, le directeur général du Credit Suisse, veut réduire les coûts de la banque de 2% à 3% chaque année, a-t-il déclaré à Finanz und Wirtschaft. Les pilotes de British Airways (International Consolidated Airlines) ont approuvé un plan prévoyant des baisses de salaires temporaires de 20% pour limiter à 270 les licenciements secs. Un jeune américain de 17 ans inculpé dans le cadre du piratage des comptes Twitter de célébrités à la mi-juillet. Zur Rose a finalisé la reprise de TeleClinic. Noble Corp se place sous la protection de la loi des faillites américaines. Dufry accuse 903,2 MCHF de perte nette au 1er semestre, un peu moins que prévu.

Ça publie. HSBC, NTT Docomo, Heineken, Global Payements, Siemens Healthineers, Ferrari, The Clorox, Société Générale, CNP Assurances, Natixis

Lectures

 

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIR LIQUIDE -2.75%135.85 Cours en temps réel.10.74%
AMAZON.COM, INC. -1.05%2925.85 Cours en différé.59.91%
APPLE INC. 0.29%107.26 Cours en différé.45.53%
AROUNDTOWN SA -0.60%4.305 Cours en différé.-45.65%
BNP PARIBAS -4.67%32.955 Cours en temps réel.-34.52%
BOLLORÉ SE -2.45%3.102 Cours en temps réel.-18.25%
CELLNEX TELECOM, S.A. -1.97%51.74 Cours en différé.47.48%
CGG -8.29%0.63 Cours en temps réel.-76.26%
CNP ASSURANCES -5.34%10.27 Cours en temps réel.-38.75%
COGELEC SA 0.32%6.34 Cours en temps réel.-0.63%
DBT -4.22%0.159 Cours en temps réel.-60.48%
DMS (DIAGNOSTIC MEDICAL SYSTEMS) -3.17%1.525 Cours en temps réel.28.05%
DUFRY AG -7.35%28.35 Cours en différé.-68.13%
ELEKTA AB -3.99%113 Cours en différé.-4.58%
ENGIE -3.10%11.245 Cours en temps réel.-19.48%
ERICSSON AB -2.59%95.72 Cours en différé.20.48%
EURONEXT N.V. -1.76%100.5 Cours en temps réel.40.81%
FACEBOOK -2.65%245.72 Cours en différé.23.04%
FERRARI N.V. -2.11%184.28 Cours en différé.13.52%
FINANCIÈRE DE L'ODET SE -0.30%670 Cours en temps réel.-14.07%
FINATIS 9.76%18 Cours en temps réel.-38.81%
FINCANTIERI S.P.A. -3.44%0.5475 Cours en différé.-38.49%
FONCIÈRE EURIS 12.84%8.35 Cours en temps réel.-48.14%
HEINEKEN N.V. -2.65%77.02 Cours en différé.-16.67%
HSBC HOLDINGS PLC -3.83%292.3 Cours en différé.-48.64%
JUST EAT TAKEAWAY.COM N.V. 0.17%91.86 Cours en différé.11.56%
KERING SA -2.76%571.8 Cours en temps réel.0.43%
KUEHNE + NAGEL INTERNATIONAL AG -1.80%174.2 Cours en différé.8.70%
L'ORÉAL -2.10%270.8 Cours en temps réel.4.77%
LUMIBIRD -5.07%10.48 Cours en temps réel.-27.37%
MCPHY ENERGY -7.76%22.6 Cours en temps réel.559.49%
MICROSOFT CORPORATION -1.20%198.01 Cours en différé.27.07%
NATIXIS -5.38%2.038 Cours en temps réel.-45.55%
NEWS CORPORATION -3.55%15.1 Cours en différé.10.61%
NOBLE CORPORATION PLC -3.22%0.0263 Cours en différé.-97.77%
NOKIA OYJ -3.37%3.373 Cours en différé.5.69%
NTT DOCOMO, INC. -2.88%2698.5 Cours en clôture.-11.18%
OLYMPIQUE LYONNAIS GROUPE 0.00%2.15 Cours en temps réel.-29.74%
SANOFI -2.91%85.8 Cours en temps réel.-1.32%
SAUDI ARABIAN OIL COMPANY 0.82%36.95 Cours en clôture.4.82%
SIEMENS HEALTHINEERS AG -3.05%37.22 Cours en différé.-10.32%
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE -4.69%12.03 Cours en temps réel.-59.28%
SPOTIFY TECHNOLOGY S.A. -1.01%231.89 Cours en différé.56.40%
TENCENT HOLDINGS LIMITED -0.38%525 Cours en clôture.39.78%
THE CLOROX COMPANY 1.20%210.65 Cours en différé.35.57%
TOTAL SE -3.58%29.985 Cours en temps réel.-36.77%
TRATON SE -4.16%17.156 Cours en différé.-25.15%
TRILOGIQ SA 0.00%3.92 Cours en temps réel.-9.68%
TWITTER -0.52%39.99 Cours en différé.25.27%
VALEO -3.50%25.88 Cours en temps réel.-14.58%
ZUR ROSE GROUP AG -1.92%231 Cours en différé.119.16%

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader