Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Bourse de Paris : La croissance chinoise s'invite chez les sorcières

16/04/2021 | 09:05
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Recevoir par email

Avril sera un mois à deux chiffres, qu'on se le dise. Croissance à deux chiffres pour l'économie chinoise, progression à deux chiffres des ventes et des bénéfices des grandes entreprises. Ces signaux positifs continuent à alimenter la marche en avant des indices boursiers, qui alignent un peu partout des pics historiques en attendant la fin des confinements espérée pour les semaines à venir.

Wall Street s'est offert hier soir un nouveau triple record, agrémenté du franchissement de seuils symboliques. Le Dow Jones a franchi le cap des 34 000 points en clôture, moins de cinq mois après avoir effacé les 30 000 points. Le trader qui figure sur la photo d'illustration va devoir faire imprimer une nouvelle casquette. La barre des 20 000 points ne remonte qu'à l'année 2017. Quant au Nasdaq 100, le voilà au-dessus des 14 000 points, lui aussi sur un nouveau record. Le S&P500 n'a pas effacé de chiffre rond mais signe, à 4170 points, un nouveau sommet, comme le CAC40 dividendes réinvestis, qui n'avait jamais clôturé aussi haut. L'Euro STOXX 50 est quant à lui positionné idéalement pour tenter l'assaut des 4000 dès aujourd'hui. Encore un chiffre rond.

Cette course folle des indices continue à alimenter les débats, souvent stériles, sur le timing d'entrée sur les marchés financiers. Les épargnants qui ont eu peu d'investir en 2017 lorsque le Dow Jones était – déjà – au plus haut, ont manqué une occasion de doubler la mise. Dans une optique d'investissement de long terme, il faut entrer sans attendre pour prendre le train en marche et renforcer progressivement et méthodiquement ses positions, en diversifiant son risque. Evidemment, cela ne met pas à l'abri des trous d'air, des crises et des cycles, mais plus les horizons d'investissement sont longs, plus le risque tend vers zéro. Il n'y a guère à opposer à cela que l'idéologie et les théories de l'effondrement.

Je découvre à l'instant une courte étude publiée par Liberum ce matin, qui mérite quelques lignes. La banque liste des entreprises européennes qui sont encore loin de leurs pics pré-covid en considérant que ces actions peuvent receler des opportunités "anti-FOMO", le concept dont je parlais hier qui consiste, en bourse, à se ruer sur les actifs plébiscités par les autres de peur de rater le coche. Le principal risque sur ces dossiers est qu'ils ne constituent que des fausses bonnes idées, ce que les anglo-saxons appellent des "value trap", des pièges à valeur. Mais il y a probablement aussi des opportunités au milieu. Pour vous donner un aperçu, voici la liste des dossiers qui évoluent encore au moins 30% sous leurs records pré-pandémie. On retrouve sur le continent Orange, Proximus, SES, Leonardo, Unibail, PSP Swiss Property et Rubis.

Retour sur des considérations macroéconomiques et cap sur la Chine, qui a montré à quoi vont ressembler les statistiques des semaines à venir. Le PIB chinois du 1er trimestre a progressé de 18,3%, en ligne avec les attentes des économistes dont les projections allaient grosso modo de 12 à 22%. Le pays avait freiné plus tôt que les autres en 2020, étant le foyer de l'épidémie. Le PIB du 1er trimestre 2020 s'était contracté de 6,8%, offrant ainsi une base de comparaison particulièrement favorable. L'économie chinoise a été tirée par d'importants investissements en infrastructures et par la consommation intérieure. Les Etats-Unis produiront la première estimation de leur PIB de la période le 29 avril et l'Union européenne le 30 avril. Toutefois, ce sont surtout les PIB du T2 qui bénéficieront de l'effet de base dans le monde occidental.

Les performances financières des entreprises au 1er trimestre ont l'air de confirmer les projections des analystes : le début d'année est très dynamique, hors secteurs directement concernés par les restrictions sanitaires. Après LVMH et les banques américaines plus tôt dans la semaine, L'Oréal, Daimler ou Publicis ont confirmé la tendance depuis hier.

Le CAC40 gagne 0,1% à 6240 points à l'ouverture. Nous sommes le 3e vendredi du mois, synonyme de séance de débouclage des options mensuelles sur le marché. Celle que les boursiers ont baptisée "journée des trois sorcières". Mais ces sorcières-là n'ont plus l'air d'effrayer grand monde.

Les temps forts économiques du jour

L'inflation européenne de mars (11h00) précèdera aux Etats-Unis les mises en chantier et permis de construire de mars (14h30) et l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan d'avril (16h00). Ce matin donc, la Chine a fait état d'un PIB en croissance de 18,3 % sur le T1, en ligne avec les prévisions des économistes.

L'euro recule légèrement à 1,1951 USD. L'once d'or consolide ses gains de la veille à 1761 USD. Le pétrole est stable avec un Brent à 66,90 USD et un WTI à 63,37 USD. Le rendement de l'obligation d'Etat américaine à 10 ans recule à 1,58 %. Le Bitcoin recule à 63 000 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Aurelius : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 29,50 à 36,50 EUR.
  • Begbies : Berenberg démarre le suivi à l'achat en visant 155 GBp.
  • BMW : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à souspondérer en visant 80 EUR.
  • BP Plc : HSBC passe de conserver à acheter en visant 355 GBp.
  • Carlsberg : Handelsbanken passe d'acheter à conserver en visant 1100 DKK.
  • Clarkson : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 3000 GBp.
  • Deutsche Bank : J.P. Morgan reste neutre avec un objectif de cours relevé de 9,70 EUR.
  • Essity : Jefferies passe d'acheter à conserver avec un objectif de cours réduit de 320 à 285 SEK.
  • Experian : Goldman Sachs passe de neutre à achat en visant 3250 GBp.
  • Givaudan : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours relevé de 3200 à 3300 CHF.
  • Gränges : Handelsbanken passe d'acheter à conserver en visant 130 SEK.
  • Jenoptik : Stifel démarre le suivi à conserver en visant 28 EUR.
  • Millicom : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à souspondérer en visant 300 SEK.
  • MTU Aero Engines : Oddo BHF passe de neutre à surperformance en visant 235 EUR.
  • Nestlé : HSBC reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 125 à 129 CHF.
  • Publicis : AlphaValue reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 63,60 à 64,60 EUR.
  • PureTech : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 475 à 510 GBp.
  • Safran : Oddo BHF passe de neutre à surperformance en visant 135 EUR.
  • Siemens : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 164 à 170 EUR.
  • SKF : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 265 à 300 SEK.
  • Travis Perkins : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 1901 1949 GBp.
  • Vitec : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 1370 à 1475 GBp.
  • Volkswagen : Bankhaus Metzler reste à l'achat avec un objectif relevé de 225 à 330 EUR.

Actualités des sociétés

En France

Résultats des entreprises

  • Fnac Darty : le début d'année a été dynamique avec un chiffre d'affaires en croissance de 22 % en glissement annuel, et même supérieur de 10 % à celui du T1 2019. Les objectifs sont confirmés.
  • L'Oréal : la croissance organique a atteint 10,2 % au T1, avec un chiffre d'affaires de 7,61 Mds€.
  • La Française des Jeux : le chiffre d'affaires a progressé de 5 % à 532 M€ au T1. Le groupe espère publier des prévisions 2021 "dès que possible".
  • Virbac : le laboratoire vétérinaire a relevé ses prévisions annuelles au niveau du chiffre d'affaires et de la rentabilité. L'activité a progressé de 7,6 % en organique au T1 à 266,5 M€.

Annonces importantes

  • La France commande à Airbus des hélicoptères H225 M et un prototype du VSR700.
  • Crédit Mutuel et BNP Paribas entament des négociations pour collaborer dans la télésurveillance.
  • Vinci Energies signe un contrat au Bénin pour près de 300 M€.
  • TF1 finalise la cession de TF1 Games et Dujardin a Jumbo.
  • Euronext a obtenu le feu vert de la Consob, l'autorité des marchés italiens, au rachat de Borsa Italiana.
  • Michelin s'associé à Altaris pour accélérer la croissance de Solesis, la filiale de Michelin, dans le secteur de la santé.
  • Le trafic de Groupe ADP affiche -32,2% sur un an en mars.
  • Scor SE satisfait de sa campagne de renouvellement au 1er
  • Intermarché et Casino signent un partenariat dans le domaine des achats de produits de grandes marques et du digital.
  • Artefact accélère son développement international avec l'ouverture d'une filiale aux États-Unis.
  • Nicox annonce l'approbation de Vyzulta au Brésil.
  • SpineGuard renforce son équipe américaine.
  • Trudaine Participations maintient sa demande de convocation d’une d’AGE aux fins d’approuver le projet de cession l’activité Filae.com (Filae).
  • Vetoquinol, Coface, Solocal, The Blockchain Group, Crosswood, Fermentalg, Catana, Paulic, Manutan, Econocom, Eurofins Cerep, Witbe, Thermador, Biosynex, Itesoft, Hiolle, Cabasse, Kaufman & Broad, ont publié leurs comptes et/ou leurs perspectives.

Dans le monde

Résultats des entreprises

  • Alcoa : l'Ebitda du T1 a progressé de 62 %, largement au-dessus de ce qui était prévu.
  • Daimler : les résultats du T1 sont nettement supérieurs aux attentes.
  • HelloFresh : les performances du T1 sont largement supérieures aux attentes,

Annonces importantes

  • Les immatriculations de véhicules neufs bondissent de 87% en mars en Europe.
  • Thermo Fisher rachète PPD à 47,50 USD l'action, soit une facture de 14,7 Mds$.
  • Le fonds activiste Elliott bâtit une position dans GlaxoSmithKline.
  • Fiat (Stellantis) réduit sa production au Brésil faute de semi-conducteurs.
  • Le patron d'com veut "faire mieux" pour ses employés après un mouvement social.
  • ARK achète 110 M$ d'actions Coinbase et renforce ses positions.
  • PTC Inc va remplacer Varian Medical dans le S&P500.
  • LG Electronics et General Motors veulent créer une usine de batteries électriques aux USA.
  • Mattel dévoile un premier véhicule "Tesla Roadster CarbonNeutral Matchbox" constitué de 99 % de matériaux recyclés.

Principales publications de résultats. Morgan Stanley, The Bank of New York Mellon, Tryg, X5 Retail, Conzzeta

Lectures


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AB SKF 0.00%227.5 Cours en différé.6.61%
AIRBUS SE 1.67%98.37 Cours en temps réel.9.57%
ALCOA CORPORATION 3.28%41.2 Cours en différé.78.74%
ALPHABET INC. 0.62%2351.93 Cours en différé.34.19%
APPLE INC. 0.53%130.21 Cours en différé.-1.87%
ARTEFACT 0.71%4.23 Cours en temps réel.37.79%
AURELIUS EQUITY OPPORTUNITIES SE & CO. KGAA 0.80%27.72 Cours en différé.59.31%
AÉROPORTS DE PARIS -0.30%115.55 Cours en temps réel.8.91%
BANK OF NEW YORK MELLON CORPORATION (THE) -0.13%51.82 Cours en différé.22.10%
BEGBIES TRAYNOR GROUP PLC 0.00%119 Cours en différé.27.96%
BIOSYNEX SA 5.43%26 Cours en temps réel.56.63%
BITCOIN - EURO 3.11%48712.74 Cours en temps réel.100.30%
BITCOIN - UNITED STATES DOLLAR 3.11%59184.12 Cours en temps réel.98.69%
BMW AG 0.30%83.64 Cours en différé.15.80%
BNP PARIBAS -0.24%54.78 Cours en temps réel.27.09%
BP PLC -0.30%313.55 Cours en différé.23.06%
BRITISH POUND / EURO (GBP/EUR) -0.01%1.1495 Cours en différé.2.93%
BYSTRONIC AG -1.03%1156 Cours en différé.6.25%
CABASSE GROUP -0.78%5.08 Cours en temps réel.23.89%
CAC 40 0.45%6385.51 Cours en temps réel.15.03%
CARLSBERG A/S 1.31%1122 Cours en différé.15.05%
CATANA GROUP 1.26%3.63 Cours en temps réel.5.37%
CLARKSON PLC 0.67%3020 Cours en différé.11.85%
COFACE SA 3.03%10.53 Cours en temps réel.28.26%
COINBASE GLOBAL, INC. 2.70%263.7 Cours en différé.0.00%
CROSSWOOD 0.00%5.35 Cours en temps réel.16.30%
DAIMLER AG 0.92%73.41 Cours en différé.27.03%
DEUTSCHE BANK AG 0.95%11.484 Cours en différé.28.33%
ECONOCOM GROUP SE 0.31%3.225 Cours en temps réel.30.30%
ESSITY AKTIEBOLAG -0.07%287.7 Cours en différé.8.77%
EUROFINS SCIENTIFIC SE 0.23%82.63 Cours en temps réel.20.40%
EURONEXT N.V. 2.73%84.75 Cours en temps réel.2.98%
EXPERIAN PLC 1.30%2809 Cours en différé.1.15%
FERMENTALG 0.81%3.12 Cours en temps réel.115.77%
FNAC DARTY 0.26%57.9 Cours en temps réel.9.87%
GENERAL MOTORS COMPANY 0.46%58.99 Cours en différé.41.67%
GIVAUDAN SA -0.15%3884 Cours en différé.4.13%
GLAXOSMITHKLINE PLC 0.85%1355.6 Cours en différé.1.01%
GRÄNGES AB (PUBL) 0.26%117.1 Cours en différé.16.87%
HELLOFRESH SE 2.92%65.48 Cours en différé.3.61%
HSBC HOLDINGS PLC -0.87%451.2 Cours en différé.19.10%
ITESOFT 0.54%3.7 Cours en temps réel.25.85%
JENOPTIK AG 2.45%25.08 Cours en différé.-0.16%
LEONARDO S.P.A. -1.03%6.908 Cours en différé.16.89%
LG CORP. 6.75%126500 Cours en clôture.44.57%
LG ELECTRONICS INC. 0.99%153000 Cours en clôture.13.33%
LONDON BRENT OIL -0.07%68.2 Cours en différé.32.01%
LVMH MOËT HENNESSY LOUIS VUITTON SE 0.98%631.4 Cours en temps réel.23.59%
MANUTAN INTERNATIONAL -2.73%71.2 Cours en temps réel.-1.93%
MATTEL, INC. -1.97%21.85 Cours en différé.25.21%
MICHELIN SCA 1.56%123.7 Cours en temps réel.17.87%
MORGAN STANLEY 1.00%87.7 Cours en différé.26.70%
MTU AERO ENGINES AG 3.01%212.4 Cours en différé.-0.47%
NASDAQ 100 0.78%13719.628295 Cours en différé.5.63%
NASDAQ COMP. 0.88%13752.236737 Cours en différé.6.70%
NICOX SA. 1.56%4.235 Cours en temps réel.-2.64%
PAULIC MEUNERIE -2.38%8.2 Cours en temps réel.29.34%
PFIZER, INC. 1.00%39.58 Cours en différé.6.47%
PPD, INC. -0.11%46.1 Cours en différé.34.72%
PROXIMUS SA -0.68%17.425 Cours en temps réel.7.50%
PSP SWISS PROPERTY AG 0.00%114.3 Cours en différé.-3.38%
PTC INC. 0.81%131.16 Cours en différé.9.66%
PUBLICIS GROUPE SA -0.50%55.84 Cours en temps réel.37.00%
PURETECH HEALTH PLC -0.26%386 Cours en différé.-3.50%
RUBIS -6.11%37.48 Cours en temps réel.-1.32%
S&P GSCI CRUDE OIL INDEX -0.39%355.6724 Cours en différé.34.28%
S&P GSCI GOLD INDEX 0.67%1066.454 Cours en différé.-3.34%
SAFRAN 1.54%125.2 Cours en temps réel.7.98%
SCOR SE 2.10%28.16 Cours en temps réel.6.59%
SES S.A. 1.60%6.714 Cours en clôture.-12.99%
SIEMENS AG 2.95%144.28 Cours en différé.22.77%
SOLOCAL GROUP 3.81%2.7275 Cours en temps réel.2.54%
SPINEGUARD 2.94%1.402 Cours en temps réel.7.85%
STELLANTIS N.V. 0.17%14.944 Cours en temps réel.0.00%
STELLANTIS N.V. 0.19%14.942 Cours en différé.1.92%
SVENSKA HANDELSBANKEN AB -0.14%98.42 Cours en différé.19.15%
TESLA, INC. 1.33%672.37 Cours en différé.-4.72%
TF1 0.48%8.39 Cours en temps réel.27.31%
THE BLOCKCHAIN GROUP -0.96%1.854 Cours en temps réel.-15.34%
THE GOLDMAN SACHS GROUP, INC. 1.34%370.89 Cours en différé.40.64%
THE VITEC GROUP PLC -3.87%1490 Cours en différé.62.49%
THERMADOR GROUPE 2.53%89.2 Cours en temps réel.39.38%
THERMO FISHER SCIENTIFIC -0.36%468.45 Cours en différé.0.57%
TRAVIS PERKINS PLC 1.11%1636 Cours en différé.8.39%
TRYG A/S 2.38%146.25 Cours en différé.-2.18%
UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD SE 0.98%71.17 Cours en temps réel.10.20%
US DOLLAR / EURO (USD/EUR) 0.00%0.822233 Cours en différé.1.23%
VARIAN MEDICAL SYSTEMS, INC. -0.02%177.07 Cours en clôture.1.18%
VIRBAC 1.52%267 Cours en temps réel.12.18%
VITEC SOFTWARE GROUP AB (PUBL) 1.03%393 Cours en différé.15.25%
VOLKSWAGEN AG -0.78%210.75 Cours en différé.38.27%
VÉTOQUINOL SA -0.57%105.4 Cours en temps réel.26.08%
WITBE 0.80%7.58 Cours en temps réel.-25.69%
WTI -0.07%64.833 Cours en différé.34.68%
X5 RETAIL GROUP -0.16%32.15 Cours en différé.-10.99%
Réagir à cet article
--- - Il y a 3 semaines arrow option
Les commentateurs de marché semblent toujours étonnés que les marchés fassent de nouveaux plus hauts. Mais c'est comme ça depuis 200 ans. Les entreprises gagnent de l'argent, croissent, les monnaies se déprécient et cela se retrouve dans le cours de bourse. Dans un puissant bull market, il est normal de faire constamment de nouveaux plus hauts. Mais ne vous inquiétez pas, il finira bien par avoir une correction qui rendra le sourire à ceux qui n'ont toujours pas compris qu'il faut être investi en action dans un monde à forte croissance, inflation ou pas inflation.
  
  
  • Publier
    loader