Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie & Forex

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

La Norvège va extrader vers la France un suspect de l'attentat de la rue des Rosiers

27/11/2020 | 20:56
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

OSLO, 27 novembre (Reuters) - Trente-huit ans après, la Norvège a annoncé vendredi qu'elle allait extrader vers la France un homme soupçonné d'être l'un des auteurs de l'attentat de la rue des Rosiers en août 1982 à Paris.

La décision, confirmée à Reuters par une porte-parole du ministère de la Justice, n'est plus susceptible d'un appel.

L'attaque contre le restaurant-traiteur Jo Goldenberg, dans un quartier majoritairement juif de la capitale française, a fait six morts et 22 blessés le 9 août 1982.

En 2015, la justice française a lancé des mandats d'arrêt internationaux contre trois anciens membres du Fatah-Conseil révolutionnaire, ou groupe Abou Nidal, branche dissidente de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP).

L'un d'eux s'est établi en Norvège dans les années 1990, dont il a obtenu la nationalité. Les autorités norvégiennes avaient rejeté la demande initiale d'extradition présentée par la France. Mais la Norvège a renforcé depuis sa coopération judiciaire avec les pays de l'Union européenne.

Une source judiciaire avait expliqué en 2015 à Reuters que les trois suspects avaient été identifiés 32 ans après les faits grâce à des témoignages recueillis "sous X" auprès d'ex-membres du groupe Abou Nidal, une procédure protégeant leur anonymat.

Présenté à l'époque sous le nom de Walid Abdulraham Abou Zayed, le suspect, aujourd'hui âgé d'une soixantaine d'années, a été arrêté en septembre dernier en Norvège.

Il dément toute implication dans l'affaire et avait déclaré en 2015 à un journal norvégien qu'il ne s'était jamais rendu à Paris. (Victoria Klesty et Terje Solsvik avec la rédaction française de Reuters version française Henri-Pierre André)


© Reuters 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
12:37Les banques prévoient de restreindre encore l'accès au crédit
RE
12:29Swiss Loto a fait 26 millionnaires en 2020
AW
12:26Le moral des investisseurs allemands poursuit sa remontée en janvier (ZEW)
AW
12:11CORONAVIRUS : inscription pour le vaccin interrompue dans certains cantons
AW
12:08FRANCE : les prêts immobiliers chutent en 2020, malgré des conditions favorables
AW
12:02L'Europe va délivrer une autorisation de vol au Boeing 737 MAX la semaine prochaine
RE
12:01ZONE EURO : les banques continuent de resserrer les conditions de crédit
AW
11:56LA MINUTE MACRO : protectionnisme, ZEW et disparition de containers
11:46Le bitcoin supplante les "techs" comme thème n°1 des gérants, rapporte Bank of America
RE
11:45TRACKINSIGHT : Les actions calent malgré les engagements de la Fed et le plan Biden
TI
Dernières actualités "Economie & Forex"