Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

La Minute Durable : Les conséquences du boycott chinois, l’Allemagne choisit S&P pour son indice ESG

07/05/2021 | 13:34
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Cette semaine dans la minute durable : Nike et Adidas qui avaient déclaré ne pas se fournir en coton dans la région Xinjiang, voient leurs ventes chuter sur Tmall. Une société de gestion s’associe avec le Louvre pour la culture. Focus sur la Chine qui est responsable de 27% des émissions mondiales de CO2. Et enfin, l’Allemagne choisit S&P pour confectionner un indice ESG de référence pour ses fonds de pension.

  • L’impact du boycott chinois sur les ventes de Nike et Adidas

Fin mars dernier, Nike et d’autres marques occidentales telles que H&M, s'étaient attirées les foudres de la Chine. Elles avaient été prises pour cible sur les réseaux sociaux chinois, après avoir communiqué sur la non-utilisation du coton provenant de la région du Xinjiang, sur fond de travail forcé des ouïghours musulmans. Morningstar a révélé une analyse sur les ventes en avril de Nike, Adidas et Uniqlo sur la plus grande plateforme d'e-commerce chinois, Tmall. Cela donne un aperçu des retombées économiques de la prise de position des sociétés, vis-à-vis des droits de l’homme, en Chine.

Source : Bloomberg, selon les données de Morningstar

 

Le boycott aurait impacté significativement les chiffres sur le mois, puisque la marque aux trois bandes enregistre une chute de 78%, d’une année sur l’autre. Celle à la virgule perd presque 60% de part de ventes, quant à Uniqlo c’est une baisse de 20% sur la plateforme. 

Les bénéficiaires de ce boycott sont les sociétés de vêtements de sport nationales qui revendiquent, elles, se fournir en coton dans la région du Xinjiang. Les consommateurs se sont donc rabattus sur les marques Anta Sport et Li Ning. En avril les deux entreprises chinoises enregistrent respectivement une hausse des ventes de 60% et 90% sur Tmall.

Source : Zonebourse.com

Cependant, l’analyste de chez Morningstar, Ivan su, pense que c’est un événement temporaire, et donc que les ventes devraient se réajuster par la suite.

 

  • Tocqueville Finance s'investit pour la culture en France

Dans un communiqué de presse, Tocqueville Finance, a annoncé créer une “part L” (comme Louvre) pour son fonds ISR français. En effet, la société de gestion s’est engagée à verser au fonds de dotation du Louvre,  0,10% des frais de gestion, ainsi qu’une partie de l’alpha dégagé. L’initiative de Tocqueville vise à promouvoir la culture tout en essayant de surperformer le SBF 120. Les fonds serviront à l'entretien du palais du Louvre et du jardin des Tuileries ainsi qu’à la préservation des collections nationales.

  • La Chine pollue plus que les 37 États membres de l’OCDE réunis

Selon une étude publiée cette semaine, la Chine a émis pour 14 gigatonnes de CO2 en 2019, soit trois fois le volume de 1990, d’après le cercle de pensées Rhodium Group. Elle génère à elle seule un quart des émissions mondiales. Malgré le fait que le gouvernement chinois s’est engagé à stopper l’augmentation des émissions pour 2030, le moteur de la croissance chinoise reste l’industrie lourde et les infrastructures gourmandes en carbone.

Cependant, le rapport rappelle que les émissions par habitant restent inférieures à la moyenne des pays de l’OCDE : 10,1 tonnes par habitant pour la Chine, 10,5 de moyenne pour l’OCDE. Les champions du monde sont les États-Unis avec 16,6 tonnes par habitant.

Emissions CO2 par pays (1960-2019), Source : GlobalCarbonAtlas.org

 

  • Le gouvernement allemand choisi S&P pour son indice ESG

Le premier fournisseur mondial l'indice, S&P Dow Jones Indices, a été désigné par le gouvernement Allemand pour la création d’un indice ESG. Il servira alors de référence pour quatre fonds de pension allemands. Le S&P ESG Eurozone 60 Bund-SV, reprenez votre souffle, prendra en compte les objectifs de limitation du réchauffement climatique et sera aligné aux accords de Paris. S&P se basera sur ses propres scores ESG pour déterminer l'éligibilité des sociétés à l’indice.

Et aussi :


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ADIDAS AG -0.43%292.15 Cours en différé.-1.53%
ANTA SPORTS PRODUCTS LIMITED -1.66%160 Cours en clôture.30.19%
DJ INDUSTRIAL -0.77%34033.67 Cours en différé.12.37%
LI NING COMPANY LIMITED -1.30%75.7 Cours en clôture.42.03%
NIKE, INC. 0.08%130.4 Cours en différé.-7.83%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
11:00Véritable envolée des résultats du secteur bancaire en 2020
AW
10:58Les Bourses dans le rouge, les taux et le dollar montent après la Fed
RE
10:51CAC40 : en léger repli après la décision de la Fed
CF
10:31La BNS gagne en confiance pour l'économie helvétique en 2021
AW
10:07BOURSE DE PARIS : Paris frileuse après la Fed
AW
10:06Le fonds Nornickel lance sur le LSE les premiers ETC de nickel et de cuivre suivis par la blockchain.
09:56CAPGEMINI  : partenariat de cybersécurité avec TEHTRIS
CF
09:51CREDIT SUISSE  : Des exigences de fonds propres nécessaires pour Credit Suisse et UBS après Archegos, selon BNS
RE
09:39La BNS relève son estimation d'inflation pour 2021 et 2022
AW
09:38La Banque nationale suisse maintient le statu quo monétaire
AW
Dernières actualités "Economie & Forex"