Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

La France met en garde contre le "scénario du pire" en Libye

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
03/06/2020 | 19:04

PARIS, 3 juin (Reuters) - La France a mis en garde mercredi contre le "scénario du pire" en Libye qui verrait, faute d'un retour rapide des parties prenantes dans les négociations en format dit "5+5", la Turquie et la Russie s'entendre sur un schéma politique "à leurs conditions".

Plongée dans le chaos depuis 2011, la Libye est divisée en deux camps rivaux entre le gouvernement d'entente nationale (GEN) dirigé par Fayez el Sarraj, qui siège à Tripoli et qui est reconnu par la communauté internationale, et un gouvernement parallèle soutenu par le maréchal Khalifa Haftar, à l'est.

Malgré les efforts déployés par l'Onu et plusieurs médiations internationales, aucun cessez-le-feu durable n'a pu être obtenu et la situation s'est encore complexifiée avec le soutien de puissances régionales - la Turquie pour le GEN et la Russie pour le maréchal Haftar.

"Il y a un risque que le cours de la crise nous échappe du fait de ces ingérences, russes, turques ou autres", a estimé une source à la présidence française. "Si les Russes interviennent aux côtés de Haftar et les Turcs aux côtés du GEN chacun à leurs conditions, il y a le scénario du pire qui est qu'ils s'entendent sur un schéma politique à leurs conditions."

"C'est la raison pour laquelle nous ne voulons pas des ingérences en Libye pour sortir de cette spirale qui est dangereuse", a-t-elle poursuivi.

"Ce que nous recherchons ce n'est pas la victoire d'un camp contre un autre, ce que nous recherchons c'est l'engagement d'une négociation sur la base de la réalité du terrain aujourd'hui avant qu'elle ne se complique davantage", a ajouté cette source, insistant sur l'importance d'"obtenir une négociation dans un cadre sûr, qui est celui des paramètres négociés à Genève dans le groupe 5+5", impliquant cinq officiers supérieurs des deux camps. (Marine Pennetier, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) -0.41%70.908 Cours en différé.15.09%
US DOLLAR / TURKISH LIRA (USD/TRY) 0.14%6.86373 Cours en différé.15.31%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
21:50Coronavirus-Donald Trump reste convaincu des bienfaits de l'hydroxychloroquine
RE
21:37Les renseignements sur les primes russes aux taliban pas corroborés, selon le Pentagone
RE
21:30Le dollar remonte face à l'euro avec le repli boursier
AW
21:20Coronavirus-L'Italie ferme ses frontières aux ressortissants de 13 pays
RE
21:05Un rassemblement pour le droit de manifester dispersé à Athènes
RE
20:52L'état d'urgence sanitaire prolongé jusqu'au 10 août au Maroc
RE
19:59Corée du Sud-Le maire de Séoul retrouvé mort
RE
19:24L'irlandais pascal donohoe élu à la présidence de l'eurogroupe
RE
19:24L'Irlandais Paschal Donohoe élu à la présidence de l'Eurogroupe
RE
19:22Coronavirus-29.979 décès en France et plus de 170.000 cas
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"