Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
733
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

La Chine redémarre (un peu) plus vite que prévu

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
31/03/2020 | 09:04

Le redémarrage de l'appareil productif chinois dope l'indicateur manufacturier du pays en mars, pendant que Trump et Poutine discutent pétrole. L'OMS entrevoit (au loin) le bout du tunnel en Europe pour le coronavirus et les économistes discutent de la forme de la reprise. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ? Bien sûr que non, loin de là. Mais quelques signaux positifs apparaissent.

Et si quelques signes de stabilisation commençaient à poindre dans une actualité qui reste dominée par les dégâts sanitaires et économiques du coronavirus ? Ce matin, la Chine a annoncé un net rebond de son activité manufacturière en mars. L'indice PMI manufacturier officiel, qui prend le pouls des directeurs d'achats d'entreprises dans le pays, a bondi de 37,5 à 52 points entre février et mars. Cet indicateur est signe d'expansion économique lorsqu'il est supérieur à 50 points. Cette embellie coïncide avec le redémarrage de plusieurs industries après la vague initiale de coronavirus. Le PMI chinois devrait connaître des soubresauts dans les mois à venir, selon la forme que prendra la pandémie dans le reste du monde, mais il vaut mieux le retrouver à 52 points qu'à 40.

Sur le front pétrolier, le baril évolue toujours au ras des pâquerettes. Il enregistre toutefois un léger sursaut ce matin après la discussion qui a eu lieu hier entre Donald Trump et Vladimir Poutine, lesquels se sont accordés sur "l'importance de la stabilité dans le marché international de l'énergie". Une phrase sibylline qui n'apporte pas grand-chose tant que l'Arabie Saoudite n'entrera pas dans la danse. Une chose est sûre : les industries pétrolières de Trump et Poutine sont en difficultés avec un baril à 20 USD.

Sibyllin, le communiqué du G20 l'a aussi été, mais c'est assez habituel. Les ministres du commerce qui se sont entretenus hier ont décidé de prendre les "mesures nécessaires immédiates" pour faire repartir les échanges, de limiter au strict nécessaire les entraves actuelles et de lutter contre les hausses de prix injustifiées et l'indisponibilité des équipements médicaux. Au vu de la bataille implacable qui se joue en coulisses entre gouvernements pour récupérer masques, gants et respirateurs, la déclaration peut faire sourire.

Le coronavirus poursuit son expansion et le cap symbolique du million de personnes diagnostiquées positives sera probablement franchi dans les jours qui viennent. Aux Etats-Unis, le décompte poursuit son ascension à plus de 164 000 cas, dans un pays où les tests ont accéléré puisque la Maison Blanche évoque plus d'1 million de personnes testées jusque-là. Donald Trump a même parlé de renforcer "un peu" les mesures de distanciation sociale dans le pays. En Europe, la propagation pourrait être proche du pic, selon l'OMS, grâce aux efforts déployés par les autorités.

Je lis beaucoup de commentaires d'économistes sur la forme de la reprise dans les semaines à venir. Reprise en U, en V, en L, en W… La créativité alphabétique est à l'œuvre, même si aucune reprise en Y n'a été évoquée jusque-là. Dans ce domaine comme sur le volet sanitaire, tout le monde a l'air de naviguer à vue. Quelle que soit la forme à venir, plusieurs commentaires mettent aussi en avant une crainte de "dommages permanents" sur certains secteurs, par exemple ceux liés au tourisme. Dans les semaines à venir, beaucoup de choses dépendront "de la vitesse à laquelle les individus normaliseront leurs habitudes de consommation", peut-on lire ce matin dans l'étude d'une banque française (indice : enseigne rouge et noire). Nous reparlerons sûrement très vite du sujet de la consommation, j'en suis persuadé.

Voilà pour les nouvelles du matin. Le CAC40 gagnait 1,4% à 4483 points dans les premiers échanges. 

Les temps forts économiques du jour

Une séance chargée en indicateurs macroéconomiques, en particulier consommation des ménages et inflation en France (8h45), emploi allemand (9h55), estimation de l'inflation dans la zone euro (11h00), puis aux Etats-Unis indice PMI de Chicago (15h45) et indice de confiance des consommateurs du Conference Board (16h00). Ce matin nous l'avons vu, le PMI manufacturier chinois a pris la pente ascendante, tandis que la production japonaise a frémi.

L'euro est stable à 1,1025 USD. L'once d'or aussi autour de 1614 USD. Le pétrole se redresse légèrement à 21,125 USD le WTI et 23 USD le Brent. Le rendement du T-Bond remonte légèrement à 0,7%. Le Bitcoin progresse à 6456 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Adecco : AlphaValue passe d'acheter à accumuler avec un objectif de cours ramené de 56,60 à 45,80 CHF.
  • Arkema : AlphaValue reste à accumuler avec un objectif de cours réduit de 75,50 à 72,20 EUR.
  • Bawag : Goldman Sachs passe d'achat à neutre en visant 40 EUR.
  • Carlsberg : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 1950 DKK.
  • Crédit Agricole : Goldman Sachs passe de neutre à achat en visant 11,90 EUR.
  • CRH : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 40,20 à 28,40 EUR.
  • Davide Campari : RBC passe de performance sectorielle à sousperformance.
  • Geberit : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours réduit de 360 à 339,30 CHF.
  • Mikron : MainFirst passe d'achat à conserver en visant 5,50 CHF.
  • Natixis : Goldman Sachs passe d'achat à neutre en visant 4,20 EUR.
  • Nordea : Goldman Sachs passe de neutre à achat en visant 79 DKK.
  • Orkla : Sparebank passe de neutre à vendre en visant 82 NOK.
  • Peugeot : AlphaValue passe d'achat à accumuler en visant 13,60 EUR.
  • Saint-Gobain : Jefferies passe de sousperformance à neutre en visant 24,50 EUR.
  • Sika : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 206 à 210,30 CHF.
  • Spie : J.P. Morgan réduit son objectif de cours de 19 à 14 EUR.
  • Sunrise : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 81 à 72,80 CHF.
  • Swisscom : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 460 à 465 CHF.
  • Tarkett : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours réduit de 12,25 à 6,92 EUR.

L’actualité des sociétés

Total ne sollicitera pas d'aides d'État, par "esprit de solidarité". Hermès International n'augmentera pas son dividende et n'entend pas recourir au chômage partiel, tandis que ses dirigeants n'auront pas d'augmentation de salaire, en réponse à la crise actuelle. Le groupe va en outre faire un don de 20 M€ aux AP-HP. L'Oréal reporte son assemblée générale 2020 et estime que son chiffre d'affaires du premier trimestre devrait se contracter d'environ 5%. Paul du Saillant prend la direction générale d'Essilor au sein d'EssilorLuxottica, à la place de Laurent Vacherot, qui a fait valoir ses droits à la retraite. ArcelorMittal a relancé la production sur ses sites de Florange et de Montataire. CNP Assurances renonce à son dividende. Euronext renonce à déposer une offre de rachat sur l'opérateur de la bourse de Madrid, Bolsas y Mercados Españoles. JCDecaux prend part au consortium de rachat du chinois Clear Media Limited, le plus grand opérateur d’abribus publicitaires en République Populaire de Chine. Hot (Altice Europe) renonce à l'opération Partner Communications. Vallourec organise son assemblée générale du 6 avril à huis clos, Kering reporte la sienne. Certis Europe teste les produits de biocontrôle d'Amoeba sur des vignobles. Genfit a verrouillé comme prévu fin février la base de données de sa phase III dans la NASH avec Elafibranor. "A ce stade, nous ne pensons pas que la situation liée au COVID-19 puisse engendrer un décalage significatif de la réception de ces commentaires", de la FDA sur l'essai, a indiqué le laboratoire, qui a suspendu ses autres essais cliniques dans l'attente d'une meilleure visibilité sur la situation sanitaire globale. Atari rembourse sa dernière OCEANE. Eyevance, le partenaire US de Nicox, lance Zerviate aux Etats-Unis. Solutions 30, Rothschild, Jacquet Metal, 2CRSI, Kinepolis, Carmat, Robertet, McPhy, Exel Industries ont fait un point sur les conséquences du coronavirus sur leur activité. Augros, Actia, Neolife, Metabolic Explorer, Mecelec, Vranken-Pommery Monopole, Ecoslops, Methanor, UTI Group, Antalis, HF Company ont publié leurs comptes.

Johnson & Johnson a sélectionné un vaccin-candidat contre le Covid-19, qui sera testé sur des humains d'ici septembre et pourrait être prêt début 2021. Aux États-Unis, Yum Brands veut rouvrir le marché des obligations à haut rendement en plaçant 500 M$ d'obligations notées B+. Lufthansa a signé des accords de chômage partiel avec 27 000 de ses salariés. Aux États-Unis, des salariés d'Amazon.com et d'Instacart débraient contre leurs conditions de travail actuelles. Virgin Australia a besoin de 863 M$ d'aide publique. Chez Walt Disney, l'équipe de direction accepte des réductions de salaire à cause du coronavirus, comme chez Fiat Chrysler. Todd Gibbons confirmé comme CEO de Bank of New York Mellon après avoir assuré l'intérim du poste. Kohl's, Macy's et Gap vont mettre à pied la majorité de leurs salariés. Pier 1 Imports renonce à une enchère pour ses actifs sous Chapter 11, faute de prétendants. BroadVision se place sous la protection de la loi sur les faillites. Ford et General Electric devraient produire environ 50 000 respirateurs sous 100 jours. Zalando avertit que ses résultats du premier trimestre 2020 seront nettement inférieurs aux attentes de la place et abandonne ses objectifs 2020. Aston Martin espère lever 536 M£ via une augmentation de capital.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
2CRSI 0.50%2.99 Cours en temps réel.-40.50%
ALTICE EUROPE N.V. -0.28%3.521 Cours en différé.-38.59%
AMAZON.COM, INC. -0.45%2436.88 Cours en différé.31.88%
AMOÉBA -2.38%3.485 Cours en temps réel.580.00%
ANTALIS -2.16%0.724 Cours en temps réel.-6.80%
ARCELORMITTAL 3.10%8.561 Cours en différé.-46.94%
ARKEMA 2.08%74.4 Cours en temps réel.-22.96%
ASTON MARTIN LAGONDA GLOBAL HOLDINGS PLC 32.54%46.18 Cours en différé.-93.18%
BANK OF NEW YORK MELLON CORPORATION (THE) -1.37%34.5 Cours en différé.-31.45%
BAWAG GROUP AG 1.96%28.08 Cours en clôture.-30.84%
BOLSAS Y MERCADOS ESPAÑOLES, SOCIEDAD HOLDING DE MERCADOS Y SISTEMAS FINANCIEROS, S.A. 0.00%32.94 Cours en clôture.-4.19%
BROADVISION, INC. -0.34%4.4148 Cours en différé.69.15%
CAC 40 1.25%4594.83 Cours en temps réel.-24.06%
CARLSBERG A/S 2.35%871.6 Cours en différé.-14.31%
CNP ASSURANCES 3.01%9.38 Cours en temps réel.-48.53%
CRH PLC 2.25%28.68 Cours en différé.-21.36%
DAVIDE CAMPARI-MILANO S.P.A. 0.46%6.946 Cours en différé.-15.06%
DEUTSCHE LUFTHANSA AG 5.95%9.158 Cours en différé.-47.35%
ECOSLOPS 0.00%8.04 Cours en temps réel.-29.47%
ESSILORLUXOTTICA 0.36%112.4 Cours en temps réel.-17.49%
EURONEXT N.V. -1.67%85.3 Cours en temps réel.19.41%
FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES N.V. 4.42%8.022 Cours en différé.-41.83%
FORD MOTOR COMPANY 0.36%5.65 Cours en différé.-39.25%
GENERAL ELECTRIC COMPANY -1.08%6.41 Cours en différé.-42.56%
GENFIT 1.07%4.89 Cours en temps réel.-72.52%
HERMÈS INTERNATIONAL 1.51%710.4 Cours en temps réel.5.10%
JCDECAUX SA 2.85%18.38 Cours en temps réel.-34.97%
KERING 2.63%443.3 Cours en temps réel.-26.19%
KINEPOLIS GROUP SA -0.15%32.75 Cours en différé.-44.43%
KOHL'S CORPORATION -2.94%17.48 Cours en différé.-65.69%
L'ORÉAL -1.23%247.9 Cours en temps réel.-4.89%
MACY'S -2.98%5.21 Cours en différé.-69.35%
MCPHY ENERGY 11.47%5.93 Cours en temps réel.43.20%
MECELEC COMPOSITES 0.57%1.76 Cours en temps réel.-15.05%
MÉTHANOR 0.96%5.25 Cours en temps réel.0.97%
NATIXIS 3.62%2.003 Cours en temps réel.-51.16%
NEOLIFE 0.25%0.197 Cours en temps réel.21.30%
NICOX 0.00%3.76 Cours en temps réel.-13.66%
NORDEA BANK ABP. 2.59%60.58 Cours en différé.-22.00%
ORKLA ASA 0.96%86.3 Cours en différé.-3.91%
PEUGEOT 5.43%12.905 Cours en temps réel.-42.54%
SAINT-GOBAIN 0.90%28.11 Cours en temps réel.-23.75%
SIKA AG -2.54%174.85 Cours en différé.-1.32%
SOLUTIONS 30 SE 3.27%11.37 Cours en temps réel.10.54%
SPIE 1.67%13.99 Cours en temps réel.-24.23%
SUNRISE COMMUNICATIONS GROUP AG -1.16%81.25 Cours en différé.8.09%
SWISSCOM AG -0.65%490 Cours en différé.-3.88%
TARKETT -0.22%9.145 Cours en temps réel.-36.35%
TRHF COMPANY LIMITED, INC. -10.36%2.51 Cours en différé.0.00%
YUM BRANDS -0.86%87.25 Cours en différé.-13.38%
ZALANDO SE 0.75%59.26 Cours en différé.30.23%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
TLH2 - Il y a 1 mois arrow option
La Chine a redémarrée ??? Vous ne lisez pas les press de Taiwan ? Allez vérifier un peu avant de publier ! Merci
  
  
yS5e7d2ea0a29dc - Il y a 1 mois arrow option
CAC rebondit de 1.4% soit 4438 et non 4483 =)
  
  
  • Publier
    loader