Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

La Banque de Norvège relève son taux directeur, une première depuis la pandémie

23/09/2021 | 11:31
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Oslo (awp/afp) - La Banque de Norvège a relevé son taux directeur de 0,25 point jeudi, à 0,25%, une première depuis la pandémie, qui devrait être suivie d'autres hausses multiples dans les mois à venir.

Avec cette décision qui était largement attendue, la banque centrale norvégienne devient la première au sein du G10, le groupe rassemblant dix des devises les plus échangées dans le monde, à resserrer sa politique monétaire depuis le début de la pandémie de Covid-19.

"La normalisation de l'économie plaide pour qu'on commence à revenir vers un taux directeur normal", a déclaré le gouverneur de la banque, Øystein Olsen, lors d'une conférence de presse.

Depuis le début de la pandémie, le pays scandinave a limité la casse et son économie a d'ores et déjà renoué avec les niveaux d'avant la crise sanitaire.

Jeudi, l'institut d'émission a légèrement relevé sa prévision de croissance pour cette année, à 3,9% (+0,1 point), et plus nettement pour 2022, à 4,5% (+0,4 point). Si l'inflation reste faible (1,6% attendu en 2021), le rebond de l'activité et les hausses salariales attendues devraient, selon lui, la rapprocher de la cible de 2%.

"La normalisation de l'économie fait qu'il n'y a plus besoin d'une politique monétaire aussi accommodante", a-t-il noté, soulignant également la nécessité de contenir le risque de "déséquilibres financiers", une référence au niveau élevé des prix de l'immobilier et de l'endettement des ménages.

Conséquence de cette embellie, la banque a également légèrement relevé la trajectoire future de ses taux, laissant donc entrevoir des hausses un peu plus fréquentes que prévu à l'avenir, qualifiant de "fort probable" un nouveau relèvement dès décembre.

Toujours selon cette trajectoire, d'autres hausses devraient suivre en 2022.

"Le message était peut-être un peu plus +hawkish+ (annonciateur d'un resserrement monétaire, ndlr) que prévu", a commenté l'économiste David Oxley chez Capital Economics.

"Nous nous attendons maintenant à ce que la banque relève ses taux à chaque trimestre l'an prochain", ce qui ramènerait le taux directeur à 1,50%, son niveau d'avant-crise, a-t-il ajouté.

La Banque de Norvège n'avait plus remonté son taux directeur depuis septembre 2019. Elle l'avait ensuite réduit à un niveau record, à 0%, pour aider l'économie norvégienne a faire face aux conséquences de la crise sanitaire.

D'autres pays européens comme l'Islande et la République tchèque ont aussi déjà relevé leurs taux directeurs mais ils ne font pas partie du G10.

afp/ck


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Taux"
18:55TAUX : la tension se poursuit, les plus hauts annuels en vue
CF
16:01TURQUIE : la Banque centrale baisse son taux directeur et fait plonger la livre
AW
13:51TURQUIE : la banque centrale abaisse de deux points son taux directeur
AW
20/10TAUX : peu d'écarts mais positifs en Europe & négatifs aux US
CF
20/10Démission du président de la Bundesbank, figure de l'orthodoxie monétaire
AW
20/10Le président de la Bundesbank démissionne
AW
20/10EMPRUNT : Münchener Hypothekenbank lève 200 millions à 0,01% sur cinq ans
AW
19/10TAUX : nette tension qui semble reliée à la hausse du pétrole
CF
19/10EMPRUNT : la Banque des lettres de gage lève 650 millions en deux tranches
AW
18/10TAUX : la hausse de l'énergie fait grimper les rendements
CF
Dernières actualités "Taux"