Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

La Banque d'Angleterre voit l'inflation "légèrement" au-dessus de 4% au 4T

23/09/2021 | 13:47
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Londres (awp/afp) - La Banque d'Angleterre (BoE) s'attend à ce que l'inflation au Royaume-Uni dépasse "légèrement" 4% au quatrième trimestre, bien au-dessus de sa cible de 2%, à cause de l'envolée des prix de l'énergie et des biens.

Elle a par ailleurs maintenu jeudi son taux à un plancher historique de 0,1% et son programme de rachats d'actifs à 895 milliards de livres, d'après un communiqué publié après sa réunion de politique monétaire de septembre.

La BoE tablait jusqu'à présent sur une inflation de 4% au dernier trimestre de l'année.

Malgré la tendance fortement à la hausse des prix et pour éviter d'étouffer la reprise économique, tous les membres du comité monétaire se sont accordés pour conserver le taux à 0,1%.

Si le Royaume-Uni est particulièrement touché par l'envol des prix du gaz à travers le monde, "la vision principale du comité de politique monétaire est que cette hausse des prix est temporaire", justifie la Banque.

Deux membres se sont toutefois opposés au plan de rachats d'actifs.

La BoE estime que sa position adoptée en août, à savoir qu'un resserrement de politique monétaire serait nécessaire sur le moyen terme, était "renforcée" par les indicateurs sur la santé de l'économie britannique parus depuis.

Le Royaume-Uni fait face à une forte accélération de l'inflation, de 3,2% sur un an en août, un sommet depuis 2012.

La croissance, elle, stagne: en juillet, le PIB a gagné quelque 0,1% et restait 2,1% plus bas qu'en février 2020, avant que la pandémie de Covid-19 ne paralyse l'économie britannique.

afp/ck


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Taux"
22/10USA : les achats d'actifs bientôt réduits, mais "prématuré" de relever les taux
AW
22/10TAUX : enfin une embellie avec l'amorce d'un repli à W-Street
CF
22/10Le promoteur chinois Evergrande évite in extremis un défaut de paiement
AW
22/10GB : la BoE prévient que l'inflation risque de dépasser 5% en 2021
AW
22/10Evergrande effectue un versement et évite un défaut de paiement
AW
21/10TAUX : la tension se poursuit, les plus hauts annuels en vue
CF
21/10TURQUIE : la Banque centrale baisse son taux directeur et fait plonger la livre
AW
21/10TURQUIE : la banque centrale abaisse de deux points son taux directeur
AW
20/10TAUX : peu d'écarts mais positifs en Europe & négatifs aux US
CF
20/10Démission du président de la Bundesbank, figure de l'orthodoxie monétaire
AW
Dernières actualités "Taux"