Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

La BCE vient passer la seconde couche

07/12/2020 | 09:01
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

La semaine 50 de l'année 2020 sera-t-elle celle de tous les stimulus ? C'est possible, puisqu'une conjonction inédite d'événements économiques porteurs est susceptible de se produire dans les jours qui viennent aux Etats-Unis et en Europe. Ils n'empêchent pas une certaine prudence sur les marchés financiers ce matin, alimentée par une poursuite de la montée des cas de Covid-19 aux Etats-Unis.

La dynamique s'étiole, mais elle reste positive : le CAC 40 a engrangé une cinquième semaine consécutive de gains, même si c'est par la plus petite des marges, à peine 0,2 % de hausse en cinq séances. L'indice parisien a légèrement dépassé 5600 points, ce qui ne lui était plus arrivé depuis le milieu du mois de février. En ce qui concerne le décor, les choses n'ont pas beaucoup évolué. Donald Trump n'a toujours pas daigné concéder la victoire à Joe Biden pour la présidence des États-Unis. Les contaminations se multiplient aux Etats-Unis, mais les vaccins arrivent. Le Brexit arrive aussi, dit-on, même si 1628 jours après le referendum (soit pas loin de quatre ans et demi), rien n'a encore été inscrit dans le marbre.

Aussi étonnant que cela puisse paraître en cette période toujours difficile sur le plan sanitaire, les catalyseurs haussiers ne manquent pas. Je pourrais d'abord parler des statistiques impressionnantes en Chine, où l'activité semble avoir depuis un moment déjà surmonté les remous de la pandémie, ce qui ne manque pas de sel puisque c'est dans le pays que tout avait commencé. Ce matin, la seconde puissance économique mondiale a annoncé de nouveaux chiffres explosifs concernant sa balance commerciale, avec des exportations en très vive hausse en novembre. Elles s'appuient notamment sur les équipements de protection personnels et le matériel électronique : la Chine reste l'atelier du monde pour l'adaptation au coronavirus… ce qui ne manque pas de sel puisque c'est dans le pays que tout avait commencé, mais je l'avais peut-être déjà écrit.

Je pourrais aussi parler du plan de soutien que le Congrès doit toujours voter pour relancer l'économie américaine. C'est un peu l'Arlésienne des dernières semaines aux États-Unis, mais cela reste un passage obligé pour franchir l'écueil de la seconde vague qui déferle actuellement dans le pays, trop rapidement pour que l'arrivée des vaccins change la donne. La presse locale a moins évoqué ce fameux plan au cours du weekend, alors qu'il faisait encore les gros titres vendredi. Peut-être est-ce le signe que les choses avancent en coulisses, hors des tactiques politiciennes qui ont empoisonné la négociation ?

Enfin, et je pense que c'est le principal catalyseur de la semaine, la Banque centrale européenne devrait annoncer jeudi la seconde phase de son plan de soutien. J'utilise le conditionnel mais les banquiers centraux européens l'ont quasiment promis. Les économistes pensent que le "programme d'urgence face à la pandémie" (PEPP) va passer de 1350 à 1950 Mds€ et que sa durée sera étendue au moins jusqu'en décembre 2021, voire au-delà. C'est par le biais de ce dispositif que la BCE rachète de la dette publique et de la dette privée pour soulager à la fois les entreprises, les intermédiaires financiers et les Etats. En parallèle, un nouveau round de prêts à des conditions exceptionnelles (TLTRO) sera lancé pour soutenir les établissements bancaires les plus fragiles. La BCE est un peu dans la même situation que la Fed aux Etats-Unis : les deux banques centrales ont déployé un arsenal inédit mais attendent toujours le relais des gouvernements via le levier budgétaire. Si aux Etats-Unis c'est le clanisme bipartisan qui bloque, en Europe les discussions sont compliquées par les positions de francs-tireurs de la Hongrie et de la Pologne et la résurgence des partisans de l'orthodoxie budgétaire. Le conseil européen prévu les 10 et 11 décembre apportera peut-être des réponses avant la trêve des confiseurs.

Comme chaque lundi, quelques nouvelles qui ont marqué le weekend :

  • La vaccination Covid-19 démarre mardi au Royaume-Uni.
  • Valéry Giscard d'Estaing a été inhumé samedi dans la stricte intimité familiale, à Authon dans le Loir-et-Cher.
  • Les discussions sur le Brexit ont repris dimanche. Promis, cette fois, c'est la dernière ligne droite.
  • Rudy Giuliani, ex-maire de New York, avocat de Donald Trump et acteur dans "Borat 2" a été testé positif au coronavirus.
  • Washington maintient la pression sur la Chine, selon l'agence Reuters qui a appris que des sanctions étaient prévues contre des officiels chinois, à cause de leur rôle contre le processus démocratique à Hong Kong.

Le CAC40 démarre la séance en baisse de 0,26 % à 5594 points.

Les temps forts économiques du jour

La production industrielle allemande (8h00 : de bons chiffres, meilleurs que prévu) et les chiffres du crédit à la consommation aux Etats-Unis (21h00) sont au programme. Ce matin, la Chine a annoncé une forte croissance de son import et de son export en novembre.

L'euro évolue à 1,2134 USD. L'once d'or gagne quelques cents à 1837 USD. Le pétrole est stable à 49,06 USD le Brent et à 46,06 USD le WTI. Le rendement des obligations d'Etat américaines à 10 ans atteint 0,95 %. Le Bitcoin reprend 3 % à 19 300 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Adecco : Goldman Sachs relève son objectif de cours de 57 à 58 CHF.
  • Aker BP : Redburn démarre le suivi à l'achat.
  • Arkema : Morgan Stanley passe de surpondérer à pondération en ligne en visant 96 EUR.
  • ASML : Stifel passe de conserver à acheter en visant 420 EUR.
  • AstraZeneca : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 9900 GBp.
  • Dufry : Credit Suisse relève son objectif de cours de 35 à 42 CHF.
  • EDP Renovaveis : Bernstein reste à surperformance avec un objectif de cours relevé de 20 à 22 EUR.
  • Fugro : AlphaValue passe d'accumuler à alléger en visant 3,61 EUR.
  • GEA Group : Deutsche Bank passe de vendre à conserver en visant 26 EUR.
  • HeidelbergCement : Jefferies reprend le suivi à l'achat en visant 78 EUR.
  • LafargeHolcim : Jefferies reprend le suivi à conserver en visant 49,70 CHF.
  • Landis+Gyr : J.P. Morgan passe de neutre à souspondérer en visant 56 CHF.
  • Lundin Energy : Redburn démarre le suivi à neutre.
  • Micro Focus : Goldman Sachs passe de neutre à achat en visant 650 GBp.
  • Musti : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 12 à 21,50 EUR.
  • OMV : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 36,70 EUR.
  • Repsol : Redburn passe d'acheter à neutre. Morgan Stanley passe de pondération en ligne à souspondérer.
  • Rotork : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 310 GBp.
  • SKF : J.P. Morgan passe de neutre à souspondérer en visant 195 SEK.
  • Soltec Power : Berenberg démarre le suivi à l'achat en visant 8,50 EUR.
  • Superdry : RBC passe de surperformance à performance sectorielle en visant 300 GBp.
  • Telecom Italia : Berenberg passe de vendre à conserver avec un objectif de cours relevé de 0,33 à 0,38 EUR.
  • The Swatch Group : UBS reste neutre avec un objectif de cours relevé de 195 à 233 CHF.
  • Vodafone : Redburn passe de neutre à achat en visant 165 GBp.
  • Wizz Air : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 5000 GBp.

L’actualité des sociétés

En France

Annonces importantes

  • Le PDG d'AXA France, Jacques de Peretti, dénonce un "chantage scandaleux" de la part de l'Etat sur le gel des primes d'assurances.
  • La Société Générale et le Crédit du Nord valident la fusion de leurs deux réseaux, tandis que la banque rouge et noire accélère le développement de Boursorama.
  • Le gouvernement italien veut que la justice transalpine repousse sa décision dans le dossier Vivendi / Mediaset.
  • Le consortium Vinci désigné attributaire pressenti du contrat de PPP de l'autoroute D4 en République tchèque.
  • Greenpeace dénonce des failles de sécurité sur l'EPR Electricité de France de Flamanville.
  • Europcar franchit une nouvelle étape dans la renégociation de sa dette au forceps.
  • Winterbrook Capital conteste en justice la tentative de sortie de la cote d'Altice Europe.
  • Vicat s'associe à trois autres cimentiers européens pour décarboner le secteur dans le cadre de l'initiative "catch4climate".
  • Amoeba émet une 9e tranche d'OCA.
  • La justice repousse la demande d'annulation du redressement fiscal de 5,8 M€ d'Amplitude Surgical, qui fait appel.
  • Olympique Lyonnais signe une PGE de 76,4 M€ et obtient un moratoire sur ses covenants.

Dans le monde

Annonces importantes

  • Mastercard va examiner sa relation avec Pornhub après une tribune du New York Times alléguant de vidéos montrant des abus commis sur des mineur(e)s.
  • EQT vend Aploena à PAI Partners pour 1,6 Md€.
  • Le CEO de Volkswagen attend des véhicules autonomes sur le marché entre 2025 et 2030.
  • Goldman Sachs va installer sa gestion d'actifs en Floride, boudant New York.
  • Le parquet de Munich ouvre une enquête visant EY dans l'affaire Wirecard.
  • Engine N°1, un nouveau fonds activiste pétri d'ESG, veut faire pression sur Exxon Mobil.
  • Elliott propose 0,80 CHF par action Aryzta pour racheter le groupe, le conseil examine la proposition.
  • Bayer signe un accord de développement avec Atara pour son candidat oncologique ATA3271 au stade précoce.
  • La démission de Jean-Pierre Mustier des commandes d'UniCredit n'aurait rien à voir avec une éventuelle acquisition de Banca Monte dei Paschi, a déclaré le nouveau président, Pier Carlo Padoan.
  • Nippon Telegraph and Telephone Corporation (NTT) va placer 1 000 MdsJPY (environ 9,6 Mds$) de dette sur le marché obligataire, un record au Japon.
  • Le co-CEO de Zalando Rubin Ritter va démissionner lors de la prochaine assemblée générale en 2021, après 11 ans dans l'entreprise.
  • Nissan utilise ses véhicules électriques pour alimenter le réseau.
  • Relief Therapeutics a recruté le quota de patients requis dans son étude Covid-19.
  • Ça publie aujourd'hui. Hon Hai Precision, Toll Brothers, SAS AB, Generix

Lectures


© Zonebourse.com 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AB SKF -1.17%228.5 Cours en différé.7.08%
AIRBNB, INC. 1.21%143.3 Cours en différé.-2.38%
AKER BP ASA -0.70%241.9 Cours en temps réel.11.89%
AMOÉBA 1.80%1.412 Cours en temps réel.-54.74%
AMPLITUDE SURGICAL 1.83%2.22 Cours en temps réel.2.78%
ARKEMA -0.10%103.15 Cours en temps réel.10.32%
ARYZTA AG 1.65%1.169 Cours en différé.71.41%
ASML HOLDING N.V. 3.13%642.5 Cours en temps réel.61.61%
ASTRAZENECA PLC 0.17%8250 Cours en différé.12.86%
ATARA BIOTHERAPEUTICS, INC. 4.77%13.19 Cours en différé.-32.81%
AUSTRALIAN DOLLAR / EURO (AUD/EUR) 0.02%0.62286 Cours en différé.-1.09%
AXA 0.09%21.825 Cours en temps réel.11.85%
BANCA MONTE DEI PASCHI DI SIENA S.P.A. 0.62%1.1375 Cours en différé.9.06%
BAYER AG 0.14%50.52 Cours en différé.4.91%
BITCOIN - UNITED STATES DOLLAR 0.11%40073.1 Cours en temps réel.35.09%
BOURSORAMA 0.00%Cours en clôture.0.00%
CAC 40 1.18%6609.31 Cours en temps réel.17.66%
CANADIAN DOLLAR / EURO (CAD/EUR) 0.17%0.675543 Cours en différé.4.40%
DJ INDUSTRIAL -0.36%34930.93 Cours en différé.14.83%
DUFRY AG 2.75%50.48 Cours en différé.-9.18%
EDP RENOVÁVEIS, S.A. 3.42%21.18 Cours en temps réel.-7.11%
ELECTRICITÉ DE FRANCE -0.32%10.835 Cours en temps réel.-15.98%
EURO / BRITISH POUND (EUR/GBP) -0.08%0.8509 Cours en différé.-4.69%
EUROPCAR MOBILITY GROUP -0.47%0.485 Cours en temps réel.15.71%
EXXON MOBIL CORPORATION 0.67%58.22 Cours en différé.40.30%
FUGRO N.V. 0.45%8.126 Cours en temps réel.6.92%
GEA GROUP AG 1.16%35.65 Cours en différé.21.76%
GENERIX GROUP S.A. 1.25%9.74 Cours en temps réel.39.14%
GOLDMAN SACHS BDC, INC. 0.63%19.22 Cours en différé.0.52%
HEIDELBERGCEMENT AG 1.07%75.3 Cours en différé.23.00%
HOLCIM LTD 0.00%53.36 Cours en différé.9.75%
LANDIS+GYR GROUP AG 4.75%71.65 Cours en différé.3.24%
MASTERCARD -1.75%383.44 Cours en différé.9.34%
MEDIASET S.P.A. -0.45%2.676 Cours en différé.28.28%
MICRO FOCUS INTERNATIONAL PLC 1.25%403.8 Cours en différé.-4.79%
MUSTI GROUP OYJ 0.29%34.92 Cours en différé.42.30%
NASDAQ 100 0.41%15018.099058 Cours en temps réel.17.36%
NASDAQ COMP. 0.70%14762.584267 Cours en temps réel.15.15%
OLYMPIQUE LYONNAIS GROUPE 1.37%2.22 Cours en temps réel.2.78%
RELIEF THERAPEUTICS HOLDING AG -0.86%0.23 Cours en différé.-14.50%
ROTORK PLC -0.06%359.8 Cours en différé.13.02%
S&P 500 -0.02%4400.64 Cours en différé.17.74%
S&P GSCI CORN INDEX 0.23%452.4252 Cours en différé.13.89%
S&P GSCI CRUDE OIL INDEX 1.06%398.553 Cours en différé.47.67%
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE -0.41%24.56 Cours en temps réel.44.28%
SOLTEC POWER HOLDINGS, S.A. 3.84%6.63 Cours en différé.-49.77%
SUPERDRY PLC -0.91%381.5 Cours en différé.54.70%
TELECOM ITALIA S.P.A. 0.30%0.3706 Cours en différé.-1.80%
TOLL BROTHERS, INC. -0.04%56.44 Cours en différé.29.88%
UNICREDIT S.P.A. 0.14%9.633 Cours en différé.25.95%
VICAT 1.29%43.25 Cours en temps réel.25.91%
VINCI 1.35%90.21 Cours en temps réel.10.88%
VIVENDI SE -0.14%28.06 Cours en temps réel.6.37%
VODAFONE GROUP PLC -1.15%115.46 Cours en différé.-4.63%
VOLKSWAGEN AG 0.67%203.85 Cours en différé.33.74%
WIRECARD AG -3.16%0.3461 Cours en différé.14.51%
WIZZ AIR HOLDINGS PLC 8.00%5048 Cours en différé.10.21%
ZALANDO SE 0.33%97.9 Cours en différé.7.51%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader