Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Alexis
Colardelle

Analyste

2
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

LA MINUTE MACRO : La Turquie sera sanctionnée, nouveau soutien de la Fed

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
15/10/2019 | 11:02

Un cessez-le-feu immédiat a été demandé par l'administration américaine à l'encontre de la Turquie. Le président américain a déclaré qu'il était prêt à "détruire" l'économie turque en cas de non-respect, ne tolérant pas que des civils soient touchés. Les interventions de la Fed recommencent aujourd'hui et la banque centrale indienne devrait contenir le taux d'inflation par une nouvelle baisse de ses taux directeurs.

La Turquie va trop loin. Après avoir retiré ses troupes, qui soutenaient les kurdes au nord de la Syrie, l'administration américaine a décidé d'imposer des sanctions à l'encontre de la Turquie. L'offensive militaire a en effet touché des civils et laissé place à des échanges de tirs, non loin des soldats américains. Les Etats-Unis ont décidé hier d'infliger des sanctions aux ministres de la défense, de l'énergie et de l'intérieur turques, ainsi qu'une augmentation des droits de douane de 50% sur l'acier en provenance de la Turquie.  

Achats de bons du trésor par la Fed, c'est reparti. Les membres du FOMC ont voté à l'unanimité en faveur d'une nouvelle vague d'achats de bons du trésor, qui débutera aujourd'hui pour un montant mensuel d'environ 60 milliards de dollars. Ces achats concernent les t-bills uniquement (afin d'écarter toute comparaison avec le quantitative easing) et l'objectif est de maintenir les réserves à des niveaux au moins supérieurs à ceux de Septembre. Le but étant d'éviter une nouvelle crise de liquidités sur le marché interbancaire, similaire à celle qui a provoqué une envolée du taux repo le 17 septembre dernier.  

L'indice ZEW du mois de septembre en hausse. Il représente un indicateur avancé de santé économique. L'évolution du sentiment des investisseurs et des analystes est très regardé et permet de donner des signes sur l'activité économique future. Pour le mois de septembre, il était attendu à -27 et est ressorti à -22.8 (pour rappel, un score scupérieur à 0 indique un sentiment positif). 

La RBI continuera de soutenir sa croissance. Après plusieurs révisions à la baisse de l'objectif de croissance et un taux d'inflation ayant atteint son niveau le plus haut depuis Juillet 2018 (3.99% en septembre), l'économie indienne est en légère perte de vitesse. Pour rappel, l'objectif d'inflation à moyen-terme est établi à 4% et la fourchette se situe entre 2% et 6%.  

Taux d'inflation en Inde depuis Mars 2014

Les négociations autour du Brexit continuent. Michel Barnier, négociateur européen en charge du Brexit, a déclaré qu'un deal était possible mais difficile à obtenir, à l'approche du 19 octobre (date-butoir au-delà de laquelle un nouveau report du Brexit est requis). Une réponse aujourd'hui semble peu probable, le sommet des dirigeants de l'Union Européenne étant prévu pour Jeudi. 


Alexis Colardelle
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader