Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Alexis
Colardelle

Analyste

37
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

LA MINUTE MACRO : Début de campagne mouvementé pour Boris Johnson, Trump "gère" la pression

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
07/11/2019 | 08:38

La démission d'un ministre du cabinet de Boris Johnson fragilise les conservateurs, qui sont entrés en campagne hier. Outre-Atlantique, les négociations sino-américaines semblent loin d'aboutir à un premier accord et l'enquête de destitution connait un nouveau rebondissement. La Thaïlande abaisse à son tour ses taux directeurs et le rendement de l'obligation française à 10 ans se rapproche des 0%.

Gordon Sondland accable Donald Trump. L'ambassadeur des Etats-Unis auprès de l'UE et allié de Donald Trump a admis avoir conditionné une aide militaire à l'Ukraine à l'ouverture d'une enquête sur les affaires de Joe Biden et son fils. Depuis, Hunter Biden s'est retiré du Conseil d'administration de Burisma Holdings, mais ce témoignage représente un nouveau revirement dans l'enquête. Elément important à souligner, les démocrates sont majoritaires à la Chambre des représentants mais c'est le Sénat qui sera chargé de rendre son verdict, et il est toujours sous contrôle républicain. La probabilité que Donald Trump soit condamné semble mince dans la mesure où la majorité qualifiée aux deux tiers serait requise.

Comme un air de 2009 en Thaïlande. La banque centrale thaïlandaise a décidé de baisser son taux directeur à 1.25%, soit son niveau le plus bas depuis 2009. La décision a été votée à 5 voix contre 2 par le MPC (organisme qui prend les décisions importantes de la banque centrale). Cette réduction devrait permettre de freiner la hausse du Baht, qui se situe à son niveau le plus haut depuis mai 2013 face au dollar, dans le but de favoriser les exportations des entreprises thaïlandaises.  

Chine : oui, à condition que. Les négociateurs accepteront la signature d'un accord commercial si et seulement si les Etats-Unis venaient à lever des tarifs douaniers imposés depuis l'été dernier. Il reste donc à attendre la réponse de Washington. De plus, après l'annulation de l'APEC par le Chili en raison des protestations, les deux localisations proposées par les Etats-Unis pour signer la phase un de l'accord n'ont pas été acceptées (il s'agissait de l'Iowa et de l'Alaska).  

Emmanuel Macron ne repart pas les mains vides. Le Président français et Xi Jinping tentent d'envoyer un message fort en faveur du multilatéralisme et du libre-échange. Le troisième et dernier jour de la visite du chef d'Etat aura été marqué par la signature d'une quarantaine de contrats et de projets, pour un montant de 13,6 milliards d'euros. En majeure partie, ce sont les entreprises françaises des secteurs de l'aéronautique, des énergies propres (EDF avec China Energy Investment Corporation concernant un projet éolien off-shore), du GNL (GTT et Beijing Gas Group) mais aussi de l'agroalimentaire (une vingtaine d'entreprises françaises vont pouvoir exporter en Chine) qui vont bénéficier de ces accords.   

Graphique du jour : Un dollar plutôt stable depuis l'élection de Trump. Le groupe bancaire Lombard Odier a retracé l'évolution du dollar en utilisant l'indice Bloomberg Dollar Spot (qui suit la performance d'un panier de devises par rapport au dollar américain) depuis l'élection de Donald Trump. On s'aperçoit qu'après quasiment trois ans de baisse, la devise s'est stabilisée pour stagner autour des 1 180-1 210 points (base 1000 à la création de l'indice en 2005) depuis Juin 2018.

Début de campagne mouvementé pour Boris Johnson. Le secrétaire d'Etat pour le Pays de Galles et membre du parti conservateur, Alun Cairns, a démissionné hier. Une victime de viol aurait affirmé que ce dernier savait qu'un candidat conservateur avait saboté son procès. Alun Cairns a fait savoir qu'il ignorait que le témoignage de son ancien conseiller, Ross England, avait conduit à l'échec de ce procès devant la Crown Court de Cardiff en avril dernier. La campagne de Boris Johnson pour les législatives du 12 décembre avait été lancée hier, on peut dire qu'elle commence fort.

Vers la fin de la période de taux négatifs en France ? Le rendement français à 10 ans avait déjà basculé en territoire positif juste avant une réunion de Mario Draghi en Juillet, qui devait annoncer un nouveau QE pour Septembre. Depuis, les taux sont restés négatifs pour l'OAT à 10 ans mais graphiquement, on se rapproche de plus en plus des 0%.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
888 HOLDINGS PLC 0.65%156 Cours en différé.-6.06%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) -0.08%1.13234 Cours en différé.0.20%

Alexis Colardelle
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
maxx34000 - Il y a 7 mois arrow option
GTT ferait plutôt dans le GNL que dans l'électricité ...
  
  
  • Publier
    loader