Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Bourse de Paris : L'équation se complexifie

21/06/2021 | 09:04
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email

Finalement, la fin du mois de juin sera plus rock'n'roll que prévu sur les marchés financiers, après le changement de cap de la banque centrale américaine. La séquence de la semaine écoulée était curieuse, parce que les investisseurs ont mis un peu de temps pour digérer la nouvelle d'une Fed moins accommodante à l'avenir. Le marché savait que la banque centrale allait resserrer la vis, mais dans sa candeur habituelle, il préférait fermer les yeux le plus longtemps possible.

Ça a fonctionné jusqu'à jeudi. L'ambiance a un peu changé depuis, avec des dégagements importants aux Etats-Unis, puis en Europe et enfin en Asie ce matin. Un phénomène sans doute accentué par les prises de bénéfices de précaution qui sont intervenues sur les valeurs les plus cycliques, c’est-à-dire sur les actions plébiscitées au cours du 1er semestre, de la banque aux métaux de base en passant par le secteur pétrolier. Les plus fins observateurs auront noté que les dégagements sur les titres les plus volatils avaient démarré il y a quelques séances déjà et pas au son du canon.

La Fed a-t-elle commis une erreur de communication en se montrant "irresponsable mais crédible" un peu trop longtemps ? C'est ce que lui reprochent ses détracteurs, qui pensent que l'institution a perdu l'initiative en réagissant un peu tard. Elle a donné l'impression de se faire dicter sa conduite pour la première fois depuis longtemps. A sa décharge, elle devait composer avec un calendrier sanitaire encore compliqué quelques semaines en arrière.

Trois scénarios tiennent la corde sur les marchés actions alors que l'été se profile. Le premier est un trop-plein passager, comme il y en a déjà eu plusieurs depuis le début de l'année. C'est le plus facile à gérer, puisqu'il n'implique pas de gros bouleversements dans les allocations. Le second est plus complexe, car il impose une nouvelle rotation d'actifs. En d'autres termes, les investisseurs reviennent prudemment sur des valeurs plus défensives et sur la partie la plus solide du compartiment technologique, au détriment des paris gagnants de la première moitié de 2021. Passé le choc des arbitrages, les marchés reprennent leur avancée avec de nouvelles locomotives dont les fondamentaux paraissent plus solides. Le troisième scénario est identique, avec une rotation entre actifs mais des indices qui reculent au lieu de progresser, et une phase de correction qui s'installe.

Ce retour de manivelle sur les marchés actions intervient alors que les flux entrants sur les actifs à risque sont restés sur des niveaux records. Sur la semaine du 7 au 13 juin, ils étaient au plus haut depuis juin 2020, selon Bank of America : 39 Mds$ les flux entrants sur les seules actions en une semaine ! Cela signifie que la peur de passer à côté de quelques chose (le fameux "FOMO" des anglo-saxons) est encore très élevée. Pire, il y a l'angoisse d'être l'idiot qui a raté le train. Un article paru récemment (sur Bloomberg je crois) était titré quelque chose comme "Est-ce que tout le monde gagne plein d'argent sauf moi ?". En réalité, certains investisseurs perdent toute mesure en voyant les gains énormes réalisés en un temps record sur certains actifs. Soit parce qu'ils n'ont connu que ça puisqu'ils sont entrés sur les marchés récemment, soit parce qu'ils perdent leur sang-froid en voyant des ados boutonneux empocher dix fois leur mise en trois mois. C'est dans ces moments qu'il faut ressortir le costume de vieux briscard des marchés et rappeler que les investissements de long terme réfléchis sur des entreprises de qualité sont toujours gagnants et nettement moins angoissants. 

Cette semaine, les investisseurs écouteront avec attention les allocutions des banquiers centraux, notamment Christine Lagarde (BCE) cet après-midi et Jerome Powell (Fed) mardi. Mercredi, les indices PMI Flash du mois de juin retiendront l'attention, avant que la Banque d'Angleterre n'annonce l'orientation de sa politique monétaire jeudi en milieu de journée. 

Le CAC recule de 0,6% à 6527 points peu après l'ouverture. En Asie, le Nikkei 225 perd plus de 3%, contrecoup de sa bonne résistance de fin de semaine précédente. Pendant ce temps, le pétrole se maintient à haut niveau et les taux américains se détendent. La grille de lecture se complexifie. 

Les temps forts économiques du jour

L'indice d'activité de la Fed de Chicago de mai est attendu à 14h30. Christine Lagarde (BCE) doit prononcer une allocution publique dans l'après-midi, dans le cadre du sommet des femmes leaders politiques.

L'euro reste sous pression à 1,18562 USD. L'once d'or faut du surplace à 1774 USD. Le pétrole remonte légèrement à 73,88 USD le baril de Brent et à 72,08 USD le baril WTI. Le rendement de la dette américaine à 10 ans baisse à 1,37%, tandis que la dette à 30 ans passe sous la barre des 2% pour la première fois depuis le mois de février. Le Bitcoin recule en direction des 34 000 USD l'unité.

Les principaux changements de recommandations

  • Air Liquide : J.P. Morgan passe de neutre à surperformance en visant 170 EUR.
  • Befesa : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 69 à 78 EUR.
  • BT : New Street passe d'achat à neutre.
  • Dometic : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 160 à 170 SEK.
  • Engie : Citigroup reprend le suivi à l'achat en visant 15 EUR.
  • Fashionette : Berenberg démarre le suivi à l'achat en visant 60 EUR.
  • HelloFresh : Jefferies démarre le suivi à l'achat en visant 104 EUR.
  • Koninklijke Philips : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 50 EUR.
  • Nordic Semiconductor : Pareto passe d'acheter à vendre en visant 190 NOK.
  • Ocado : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 2825 GBp.
  • Orpea : Berenberg reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 100 à 108 EUR.
  • Rio Tinto : UBS passe de neutre à vendre.
  • SSE : Jefferies espace d'acheter à conserver en visant 1680 GBp.

En France

Annonces importantes

  • Vivendi vend 10 % d'UMG à Pershing Square pour environ 3,5 Mds€, et prévoit d''inclure les parts dans son SPAC Pershing Square Tontine.
  • EssilorLuxottica et Tory Burch renouvellent leur contrat de licence.
  • Spie rachète l'allemand Wiegel.
  • Paragon ID rachète Security Label, spécialiste des étiquettes pour le transport aérien.
  • Le SPAC Transition boucle son placement privé en amont de son arrivée sur Euronext Paris le 22 juin.
  • Bonduelle a finalisé l'augmentation de capital réservée à ses partenaires agricoles, qui ont souscrit à un cours de 19,41 EUR, pour une dilution de 0,28%.
  • Hoffmann Green Cement signe une convention de partenariat avec Podeliha dans les Pays de la Loire.
  • Biophytis signe un nouveau financement dilutif sous forme d'ORNANE avec Atlas.
  • Alchimie et Phare Ouest lancent Scène de crime.tv, une chaîne S-VOD entièrement consacrée aux cold cases.

Dans le monde

Annonces importantes

  • WM Morrison rejette une offre de rachat à 230 GBp par action émise par le fonds Clayton, Dubilier & Rice.
  • Axiata et Telenor s'entendent pour une opération à 11 Mds$ pour rapprocher leurs activités en Malaisie, selon Bloomberg.
  • Ferrari sélectionne AWS (Amazon) en tant que fournisseur cloud officiel.
  • Les résultats de Mikron attendus en forte hausse au 1er
  • Principales publications de résultats. Prosus, Naspers, Plastiques du Val de Loire

Lectures


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIR LIQUIDE -2.73%145.62 Cours en temps réel.8.47%
AIR LIQUIDE TUNISIE SA -1.18%117 Cours en clôture.50.29%
ALCHIMIE -0.43%13.82 Cours en temps réel.5.90%
AMAZON.COM, INC. -0.84%3599.92 Cours en différé.10.53%
AUSTRALIAN DOLLAR / EURO (AUD/EUR) 0.06%0.6221 Cours en différé.-1.14%
AUSTRALIAN DOLLAR / US DOLLAR (AUD/USD) -0.02%0.73929 Cours en différé.-4.12%
BANK OF AMERICA CORPORATION 1.44%38.68 Cours en différé.27.61%
BEFESA S.A. -0.45%66.9 Cours en différé.29.40%
BIOPHYTIS S.A. 2.53%0.73 Cours en temps réel.-20.74%
BITCOIN - EURO 0.19%33662.8 Cours en temps réel.43.10%
BITCOIN - UNITED STATES DOLLAR 0.08%39993.92 Cours en temps réel.38.54%
BONDUELLE -0.71%20.95 Cours en temps réel.0.72%
BRITISH POUND / EURO (GBP/EUR) -0.04%1.1739 Cours en différé.4.91%
CANADIAN DOLLAR / EURO (CAD/EUR) 0.02%0.675808 Cours en différé.4.76%
CANADIAN DOLLAR / US DOLLAR (CAD/USD) -0.01%0.8025 Cours en différé.1.67%
CITIGROUP INC. 1.04%68.81 Cours en différé.11.60%
DOMETIC GROUP AB (PUBL) 1.64%145.8 Cours en différé.31.67%
ENGIE 0.36%11.6 Cours en temps réel.-7.35%
ESSILORLUXOTTICA 0.38%153.96 Cours en temps réel.20.71%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) -0.07%1.18815 Cours en différé.-3.02%
FASHIONETTE AG 1.61%31.5 Cours en différé.-3.08%
FERRARI N.V. 1.88%216.24 Cours en différé.-5.79%
HELLOFRESH SE -3.33%80.68 Cours en différé.27.66%
HOFFMANN GREEN CEMENT TECHNOLOGIES 3.23%25.6 Cours en temps réel.1.19%
HSBC HOLDINGS PLC 0.95%400.35 Cours en différé.5.85%
INDIAN RUPEE / EURO (INR/EUR) -0.02%0.011325 Cours en différé.1.12%
INDIAN RUPEE / US DOLLAR (INR/USD) -0.05%0.013462 Cours en différé.-1.96%
KONINKLIJKE PHILIPS N.V. 0.21%38.61 Cours en temps réel.-11.81%
LONDON BRENT OIL -0.29%75.54 Cours en différé.44.56%
MIKRON HOLDING AG -0.58%6.86 Cours en différé.27.78%
MORGAN STANLEY 0.95%96.28 Cours en différé.40.19%
MSCI TAIWAN (STRD) 1.49%695.372 Cours en temps réel.14.63%
NASPERS LIMITED 4.08%2859.53 Cours en clôture.-5.29%
NEW ZEALAND DOLLAR / US DOLLAR (NZD/USD) -0.05%0.70035 Cours en différé.-3.07%
NIKKEI 225 0.73%27782.42 Cours en temps réel.0.50%
NORDIC SEMICONDUCTOR 0.42%289.4 Cours en temps réel.108.84%
OCADO GROUP PLC 0.05%1856.5 Cours en différé.-18.82%
ORPEA -0.05%107.55 Cours en temps réel.0.00%
PARAGON ID 0.31%32 Cours en temps réel.17.65%
PERSHING SQUARE HOLDINGS, LTD. 0.14%35.3 Cours en temps réel.0.86%
PERSHING SQUARE TONTINE HOLDINGS, LTD. 0.10%20.31 Cours en différé.-26.73%
PLASTIQUES DU VAL-DE-LOIRE 4.36%6.7 Cours en temps réel.-8.59%
PROSUS N.V. 6.00%76.46 Cours en temps réel.-13.47%
RIO TINTO PLC 2.71%6293 Cours en différé.14.92%
S&P 500 0.42%4419.15 Cours en différé.17.18%
S&P GSCI CRUDE OIL INDEX 0.38%400.8 Cours en différé.49.20%
SPIE SA -5.26%19.99 Cours en temps réel.12.24%
SSE PLC -0.13%1475 Cours en différé.-1.83%
TELENOR ASA 0.16%154.25 Cours en temps réel.5.55%
THE BOEING COMPANY 0.03%231.63 Cours en différé.8.21%
UBS GROUP AG 1.73%15 Cours en différé.18.24%
VIVENDI SE 1.57%28.5 Cours en temps réel.8.04%
WM MORRISON SUPERMARKETS PLC -0.53%264.6 Cours en différé.49.20%
WTI -0.21%73.101 Cours en différé.49.35%
ZR (ZR) - CBE (ELECTRONIC)/C1 0.59%13.74 Cours en clôture.10.16%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader