Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

L'Iran achète un volume record de blé après la pire sécheresse depuis 50 ans

13/10/2021 | 19:24
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

par Jonathan Saul, Polina Devitt et Michael Hogan

LONDRES/MOSCOU/HAMBOURG, 13 octobre (Reuters) - L'Iran doit acheter un volume record de huit millions de tonnes de blé pour la saison en cours, sa récolte ayant été victime de la pire sécheresse dans le pays depuis un demi-siècle, a-t-on appris de sources iraniennes.

Ce besoin accru de blé importé survient dans un contexte de flambée des cours mondiaux des céréales, ce qui pourrait affaiblir un peu plus les finances du pays.

Le pain est un aliment de base en Iran et toute difficulté d'approvisionnement serait un nouveau coup dur pour le gouvernement après les violentes manifestations de juillet, lorsque des habitants sont descendus dans la rue pour dénoncer les pénuries d'eau.

L'économie iranienne souffre du rétablissement des sanctions décidé par l'ancien président américain Donald Trump ainsi que de la pandémie due au coronavirus, ce qui complique ses achats de produits alimentaires et de médicaments.

La hausse des tarifs de fret s'ajoute aux défis auxquels est confronté le gouvernement du nouveau président iranien Ebrahim Raïssi, lui-même soumis à des sanctions américaines.

La récolte de blé devrait chuter d'environ 30% en volume cette année en Iran, selon des sources au fait de la question, le pays ayant subi sa pire sécheresse depuis 50 ans.

"Cette hausse radicale des importations de blé aura un impact et limitera fortement la capacité de l'Iran à importer d'autres matières premières agricoles aussi largement que les années précédentes, notamment du soja ou du maïs", a déclaré Ferial Mostofi, président du Centre des services d'investissement et de conseil de la Chambre de commerce d'Iran.

Les responsables du gouvernement iranien n'ont pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires.

Ces dernières semaines, l'Iran a acheté jusqu'à 240.000 tonnes de blé à la Russie, selon des sources commerciales. (Reportage Jonathan Saul, Polina Devitt et Michael Hogan, avec la contribution de Nigel Hunt à Londres, Parisa Hafezi et le bureau de Dubaï, et Michelle Nichols à New York; version française Diana Mandiá)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
09:45France-Il faut donner plus de liberté aux outre-mer, dit Bachelot
RE
05:19Par crainte de voir les rayons vides, les "lève-tôt" du Black Friday se rendent dans les magasins américains.
ZR
05:14Iles Salomon-La police retrouve trois corps, procède à des arrestations après les émeutes
RE
04:28France-Le gouvernement est prêt à parler de "l'autonomie" de la Guadeloupe, dit Lecornu
RE
02:58L'offre de KKR suscite un débat au sein du conseil d'administration de Telecom Italia sur l'avenir du PDG.
ZR
02:46Soudan-Des hommes politiques libérés après avoir entamé une grève de la faim
RE
01:15Coronavirus-Le Brésil interdit les arrivées en provenance de six pays d'Afrique australe
RE
01:10L'OMC reporte sa réunion ministérielle à cause du nouveau variant du coronavirus
RE
00:51Coronavirus-Le Brésil va interdire les arrivées en provenance de six pays d'Afrique australe
RE
00:46Mexique-Au moins 19 morts dans un accident de bus
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"