Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésForexCryptomonnaiesMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCybersécuritéCommuniqués

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 06H00 GMT (13/12)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
13/12/2019 | 07:00

VICTOIRE ÉCRASANTE DES CONSERVATEURS, UN MANDAT "HISTORIQUE" POUR LE BREXIT, DIT JOHNSON

LONDRES - Le Parti conservateur du Premier ministre Boris Johnson a remporté vendredi une victoire écrasante lors des élections législatives au Royaume-Uni, qui devrait lui permettre de faire sortir pays de l'Union européenne dans les prochaines semaines.

Les Tories obtiendraient une large majorité de 368 sièges sur 650 à la Chambre des communes, selon un sondage sortie des urnes. Si les tendances se confirment, les conservateurs pourraient s'acheminer vers leur plus large victoire depuis 1987, sous Margaret Thatcher.

Selon un décompte des sièges déjà remportés calculés par la chaîne de télévision ITV, les conservateurs ont remporté la majorité absolue à la Chambre des communes.

La majorité absolue est théoriquement de 326 sièges aux Communes, mais dans les faits, il en faut en général un peu moins parce que les députés nord-irlandais du Sinn Fèin n'y siègent pas.

"A ce stade, il semble que ce gouvernement conservateur se soit vu confier un nouveau mandat fort, pour 'faire le Brexit', et pas seulement pour faire le Brexit, mais pour unir ce pays et le faire avancer", a déclaré Boris Johnson après avoir remporté son siège de député dans la circonscription d'Uxbridge.

VOIR AUSSI:

Jeremy Corbyn ne dirigera pas le Labour pour les prochaines élections

Nicola Sturgeon réclame un nouveau référendum sur l'indépendance de l'Ecosse

---

ACCORD ENTRE WASHINGTON ET PÉKIN SUR DES BAISSES DE DROITS DE DOUANE-SOURCES

WASHINGTON - Les Etats-Unis ont accepté de suspendre certains droits de douane sur des produits chinois et d'en réduire d'autres si Pékin s'engage à acheter des produits agricoles américains en 2020, a-t-on appris jeudi soir de source proche du dossier.

Washington reporterait les droits de douane qui devaient s'appliquer dimanche 15 décembre à 160 milliards de dollars de produits chinois supplémentaires, indique-t-on de même source.

En échange, la Chine s'engagerait à acheter pour 50 milliards de dollars de produits agricoles américains en 2020, soit environ le double de ses achats pour l'année 2017, selon des sources américaines au fait des discussions.

La Maison blanche n'a pas encore fait d'annonce officielle, ce qui soulève la question de savoir si les termes ont été acceptés par les deux parties.

Des personnes au fait des discussions ont déclaré jeudi que les négociateurs américains avaient proposé récemment à leurs interlocuteurs chinois une réduction allant jusqu'à 50% des droits de douane déjà en vigueur sur 375 milliards de dollars (337 milliards d'euros) de produits d'importation et le report de ceux qui devaient s'appliquer dimanche pour tenter de conclure cet accord dit de "phase 1".

---

L'UE ADOPTE L’OBJECTIF DE NEUTRALITÉ CARBONE D'ICI À 2050, SANS LA POLOGNE

BRUXELLES - Les dirigeants de l'UE ont adopté vendredi l'objectif de neutralité carbone d'ici à 2050, après des heures de tractations avec les pays de l'Est qui réclamaient des fonds pour financer une transition sans énergies fossiles et un rôle pour l'énergie nucléaire.

La Pologne n'est toutefois pas engagée à ce stade sur la mise en oeuvre de cet objectif, mais le Conseil européen reviendra sur ce point en juin 2020, a-t-on appris de sources diplomatiques.

Cette décision intervient au lendemain de l'annonce par la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, de son "pacte vert" pour lutter contre le changement climatique, avec 100 milliards d'euros d'investissements pour aider les Etats membres à renoncer aux énergies fossiles.

"Accord sur la neutralité climatique d'ici à 2050. Le Conseil européen obtient un accord sur cet objectif important", a écrit sur Twitter le président du Conseil européen, Charles Michel.

---

FRANCE-LE GOUVERNEMENT TENTE DE RENOUER LE DIALOGUE AVEC LES SYNDICATS

PARIS - "Discutons!" : le gouvernement a tendu la main jeudi à la CFDT pour tenter de renouer le dialogue sur le projet de réforme des retraites qui a braqué l'ensemble des syndicats, y compris les centrales réformistes désormais ralliées à une contestation toujours vive. Le syndicat de Laurent Berger, favorable au principe d'un régime par points porté par l'exécutif, estime qu'une "ligne rouge" a été franchie avec l'instauration progressive d'un "âge pivot" à partir de 2022 pour atteindre 64 ans en 2027 afin d'équilibrer financièrement le système.

Partagé par l'Unsa et la CFTC, son désaccord complique la donne pour l'exécutif, confronté à un mouvement de grèves qui paralyse les transports depuis huit jours et menace de se poursuivre pendant les fêtes de fin d'année. Le scénario de 1995, avec plus de trois semaines de grèves contre le plan Juppé, s'insinue dans les esprits.

"Je l'ai dit hier : ma porte est ouverte et ma main est tendue", a écrit jeudi Edouard Philippe sur son compte Twitter. "J'appellerai dès cet après-midi les leaders syndicaux et les représentants des employeurs pour voir avec eux comment reprendre rapidement le dialogue."

Le Premier ministre a présenté mercredi un projet de réforme avec des concessions à Laurent Berger, comme la prise en compte de la pénibilité, l'introduction d'une pension minimale de 1.000 euros nets par mois, mais la mesure paramétrique sur l'âge d'équilibre a mis à bas l'édifice.

VOIR AUSSI

Les principaux points du projet de réforme des retraites

Les syndicats de police suspendent leur mouvement de grève

---

LE SOMMET G5 SAHEL REPORTÉ À DÉBUT 2020 APRÈS UNE ATTAQUE AU NIGER

PARIS - Le sommet du G5 Sahel, qui devait permettre de clarifier lundi à Pau le cadre de l'intervention française dans la bande sahélo-saharienne, a été reporté début 2020 après une attaque meurtrière au Niger, dernier "décrochage" en date dans cette région confrontée à une menace djihadiste persistante.

Menée mardi par des assaillants lourdement armés, cette attaque contre le camp militaire d'Inates, près de la frontière malienne, a duré trois heures, coûté la vie à 71 soldats et contraint le président Mahamadou Issoufou à écourter son déplacement en Egypte.

L'aile locale du groupe Etat islamique a revendiqué jeudi l'attaque de la base militaire nigérienne d'Inates, selon un porte-parole de l'état-major.

"J'ai pris la décision hier avec le président Issoufou de reporter" le sommet "en raison des nombreux morts que le Niger malheureusement a eu à subir il y a deux jours", a déclaré Emmanuel Macron jeudi à son arrivée au Conseil européen à Bruxelles.

Annoncé à la surprise générale début décembre par le chef de l'Etat français à l'issue du sommet de l'Otan à Londres, ce sommet devait réunir les dirigeants du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger, Tchad) et clarifier le cadre d'intervention de la France.

---

ELECTION PRÉSIDENTIELLE SUR FOND DE BOYCOTT EN ALGÉRIE

ALGER - Des milliers de personnes sont descendues jeudi dans les rues d'Alger et d'autres villes d'Algérie aux cris de "Pas de vote ! Nous voulons la liberté !" pour dénoncer la tenue de l'élection présidentielle que boycottent les contestataires du "Hirak", le mouvement qui a contribué au printemps à la démission d'Abdelaziz Bouteflika.

Dans la capitale, la police a tenté de disperser les manifestants à coups de matraques mais a dû renoncer devant le nombre. "Nous sommes libres !" a crié un jeune homme d'environ 25 ans qu'un policier tentait d'interpeller.

"Je suis algérien et je ne voterai pas contre mon pays", pouvait-on lire sur la banderole d'un autre manifestant, Djamel Faradji, rencontré dans le cortège boulevard Didouche Mourad.

Les bureaux de vote, qui ont ouvert à 07h00 GMT, ont fermé à 18h00 GMT. Aucun résultat n'est attendu avant vendredi au plus tôt. Selon la commission électorale, la participation s'élevait à 33% des inscrits à 16h00 GMT.

---

SUU KYI DEMANDE LE REJET DE LA PLAINTE POUR GÉNOCIDE CONTRE LA BIRMANIE

LA HAYE - Aung San Suu Kyi a exhorté jeudi la Cour internationale de justice des Nations unies à rejeter la plainte pour génocide visant la Birmanie en raison de la répression de la minorité Rohingya, estimant plus judicieux de laisser le dossier entre les mains de la justice birmane.

"La Birmanie demande à la Cour de retirer (cette plainte)", a déclaré la dirigeante birmane au troisième et dernier jour de l'audience publique organisée à La Haye, aux Pays-Bas, à la suite de cette plainte déposée par le gouvernement gambien.

"Dans le cas inverse, le tribunal devrait rejeter la demande de mesures provisoires déposée par la Gambie", a-t-elle ajouté.

La Gambie a de nouveau réclamé jeudi des mesures d'urgence permettant de protéger la minorité musulmane.

La Cour n'a pour l'heure pas précisé à quelle date elle se prononcerait sur ces éventuelles mesures provisoires.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
EURO / BRITISH POUND (EUR/GBP) 0.34%0.8396 Cours en différé.-1.03%
ITV PLC -3.18%126.45 Cours en différé.-13.51%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Forex"
21:29Le yen monte, regain d'inquiétudes autour du coronavirus, le dollar stagne
AW
21:26CORONAVIRUS : la contamination s'accélère dans le monde, risque de "pandémie"
AW
19:56Renault se réserve en outre la possibilité de solliciter des dommages et intérêts en fonction de l’issue des investigations en cours - communiqué
RE
19:56Renault dit s'être constitué partie civile après l'ouverture d'une information judiciaire par le parquet de nanterre visant entre autres carlos ghosn
RE
19:35DEVISES : $ un peu + faible face à l'E, chute -1% contre Yen
CF
19:34Harvey Weinstein reconnu coupable d'agression sexuelle et de viol
RE
17:49Harvey Weinstein reconnu coupable d'agression sexuelle et de viol
RE
17:49Harvey weinstein reconnu coupable de viol au troisième degré
RE
17:46Harvey weinstein acquitté du chef d'accusation de viol au premier degré et d'agression sexuelle avec violences
RE
17:44Les craintes liées au coronavirus freinent les introductions en Bourse dans le monde
DJ
Dernières actualités "Forex"