Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 06H00 GMT (04/02)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
04/02/2020 | 07:01

CORONAVIRUS-PREMIER DÉCÈS À HONG KONG, LE BILAN DE L'ÉPIDÉMIE PORTÉ À 427 MORTS

PEKIN - Un patient ayant contracté le coronavirus 2019-nCoV est décédé à Hong Kong, a-t-on appris mardi de source médicale, le second cas mortel en dehors de la Chine continentale, où l'épidémie a fait 425 morts.

L'homme, âgé de 39 ans, souffrait d'une maladie chronique et s'était rendu en janvier à Wuhan - dans la province du Hubei, foyer de l'épidémie - avant de tomber malade, a indiqué le personnel hospitalier.

Le premier décès hors de Chine a été signalé dimanche aux Philippines. Il s'agissait d'un ressortissant chinois âgé de 44 ans, originaire de la ville de Wuhan.

Soixante-quatre nouveaux décès ont été signalés dans la province du Hubei, selon le dernier bilan arrêté au soir du 3 février, a annoncé la Commission nationale de la Santé. Par ailleurs, 3.235 nouveaux cas ont été recensés lundi, portant le total à 20.438, a-t-elle précisé.

Le coronavirus de Wuhan, dont les premiers cas ont semble-t-il un lien avec un marché d'animaux vivants de la ville, le Huanan South China Seafood Market, pourrait être d'origine animale, bien que la source initiale de contamination n'ait pas été formellement identifiée à ce jour.

---

UN HOMME BLESSÉ APRÈS L'AGRESSION D'UN GENDARME EN MOSELLE, LA PISTE TERRORISTE PAS EXCLUE

PARIS - Un homme armé d'un couteau a été blessé par balles lundi en Moselle après s'être attaqué à un gendarme qu'il a blessé a la main, a déclaré à Reuters un porte-parole de la Gendarmerie nationale.

Selon le procureur de Metz, Christian Mercuri, qui s'est adressé à la presse, un homme se réclamant de l'Etat islamique avait auparavant appelé la gendarmerie.

Le Parquet national antiterroriste (PNAT) ne s'est pas saisi de l'affaire pour le moment, a-t-on appris de source judiciaire. L'individu n'est pas connu des services de lutte contre le terrorisme, a-t-on ajouté.

L'incident s'est déroulé vers 15h00 (14h00 GMT) dans un bâtiment de la caserne de gendarmerie de Dieuze, à 70 km environ au sud-est de Metz.

"Le gendarme a fait usage de son arme de service à deux reprises et a touché l'agresseur à l'abdomen", a précisé le porte-parole de la Gendarmerie.

L'homme a été transporté à l’hôpital de Mercy, dans la banlieue de Metz. On ignore son état de santé.

Agé de 19 ans, originaire du Puy-de-Dôme, l'agresseur est stagiaire au centre d'instruction militaire de Dieuze depuis quelques semaines, rapporte le Républicain Lorrain, ajoutant que plusieurs sources assurent qu'il a revendiqué un acte terroriste.

---

USA 2020-PREMIER TEST POUR LES DÉMOCRATES DANS L'IOWA, LES RÉSULTATS RETARDÉS

DES MOINES, Iowa - Les caucus de l'Iowa donnent le coup d'envoi ce lundi du marathon des primaires du Parti démocrate, qui s'étendront jusqu'en juin, pour désigner le candidat qui affrontera le président républicain Donald Trump en novembre prochain.

L'Etat rural de l'Iowa, majoritairement blanc, est le premier test pour les onze candidats démocrates. Un quarté de tête se dégage dans les dernières enquêtes d'opinion, avec le sénateur du Vermont Bernie Sanders et l'ancien vice-président Joe Biden au coude-à-coude, suivis de près par la sénatrice du Massachusetts Elizabeth Warren et l'ancien maire de South Bend (Indiana), Pete Buttigieg.

Après plus d'un an de pré-campagne électorale et plus de 800 millions de dollars de dépenses, les résultats des caucus de l'Iowa pourraient fournir certaines réponses à un parti qui essaie désespérément de trouver un moyen de battre Donald Trump le 3 novembre prochain.

Les réunions ont débuté à 19h00 locales (01h00 GMT) dans plus de 1.600 écoles et lieux publics de cet Etat du Midwest. Plus de trois heures après le début des réunions, les résultats peinaient à être publiés.

Selon une responsable du Parti démocrate de l'Iowa, la publication a été retardée en raison de "contrôles de qualité" mais les premières données indiquent que le taux de participation est semblable à celui du caucus de 2016. Un autre responsable a évoqué pour sa part des problèmes techniques avec l'application conçue pour rassembler les votes.

VOIR AUSSI:

ENCADRE-USA 2020: En quoi la course à l'investiture démocrate diffère-t-elle de celle de 2016 ?

ENCADRE-USA 2020: les dates clés de la campagne présidentielle

---

LE SÉNAT S'APPRÊTE À ACQUITTER TRUMP APRÈS UN PROCÈS CONTROVERSÉ

WASHINGTON - Donald Trump s'apprête à tourner cette semaine la page la plus sombre de sa présidence alors que le Sénat aborde ce lundi la dernière phase d'un procès en destitution dont l'issue apparaît inéluctable.

Les 100 sénateurs entendront les dernières plaidoiries, celles de la défense et celles de l'accusation, et rendront leur décision mercredi, très vraisemblablement un verdict d'acquittement.

Les démocrates accusent le président républicain d'avoir fait pression sur l'Ukraine afin qu'elle ouvre une enquête contre Joe Biden, possible rival de Trump à l'élection présidentielle de novembre prochain.

Ils ont fait de Donald Trump, après Andrew Johnson en 1868 et Bill Clinton en 1998, le troisième président des Etats-Unis à subir un procès en destitution au Sénat en votant le 18 décembre dernier à la Chambre des représentants sa mise en accusation pour abus de pouvoir et entrave au Congrès.

Toutes ces accusations sont réfutées par le président américain qui dénonce une chasse aux sorcières ourdie par le Parti démocrate afin de l'empêcher d'être réélu en novembre prochain.

---

EN POLOGNE, MACRON PLAIDE POUR L'EUROPE DE LA DÉFENSE

VARSOVIE - Emmanuel Macron a plaidé lundi pour un renforcement de l'Europe de la défense lors d'un déplacement en Pologne, un pays qui s'inquiète, comme les autres anciens satellites de l'URSS, d'une montée en puissance militaire de la Russie.

La consolidation des liens entre pays de l'UE dans ce domaine est, selon lui, la condition d'une Europe plus viable.

"Je serai heureux le jour où les Polonaises et les Polonais se diront 'Le jour où je suis attaqué, je sais que l'Europe me protège'", a déclaré le président français lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue, Andrzej Duda. "Parce que là, le sentiment européen sera indestructible."

"L'Europe de la défense, ce n'est pas une alternative à l'Otan, c'est son complément indispensable", a-t-il ajouté.

Le chef d'Etat français s'est également efforcé de rassurer la Pologne, où certains regardent avec un brin d'inquiétude la proximité nouvelle avec Vladimir Poutine qu'il a affichée ces derniers mois.

Les relations entre Paris et Varsovie se sont rafraîchies en 2016, lorsque le gouvernement aux mains du parti Droit et justice (PiS) a tiré un trait sur une commande de 50 hélicoptères militaires à Airbus, un contrat de 3,13 milliards d'euros que la France croyait largement acquis.

---

WORLDLINE RACHÈTE INGENICO POUR CRÉER UN CHAMPION DES PAIEMENTS

PARIS - Worldline a annoncé lundi le projet de rachat amical de son concurrent français Ingenico pour 7,8 milliards d'euros en vue de créer un champion européen dans un secteur des paiements en pleine effervescence qui aiguise l'appétit des géants du numérique.

L'utilisation accrue des smartphones pour effectuer des paiements en ligne a renforcé la compétition et ouvert le marché à de nouveaux acteurs comme les géants du numérique, qui livrent bataille avec les SSII et les banques pour capter la manne des données des consommateurs.

Le rachat d'Ingenico par Worldline, ancienne filiale d'Atos, intervient après une série de rapprochements l'an dernier aux Etats-Unis où les deux leaders du secteur ont conforté leurs positions.

Fidelity National Information Services (FIS) a racheté Worldpay pour 35 milliards de dollars (31,6 milliards d'euros) et Fiserv Inc a fait l'acquisition de First Data Corp pour 22 milliards.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIRBUS SE 2.88%51.79 Cours en temps réel.-61.47%
FIDELITY NATIONAL INFORMATION SERVICES 2.23%117.11 Cours en différé.-15.80%
FISERV INC. 0.84%88.75 Cours en différé.-23.25%
INFORMATION SERVICES CORPORATION -1.69%14 Cours en différé.-8.85%
INGENICO GROUP 0.89%92.94 Cours en temps réel.-4.83%
SOUTH CHINA HOLDINGS COMPANY LIMITED 0.67%0.15 Cours en clôture.13.64%
WORLDLINE -1.53%51.36 Cours en temps réel.-17.34%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
09:31CORONAVIRUS/FRANCE : Les éventuelles nationalisations seront temporaires,dit Le Maire
RE
08:30La pandémie a infecté l'optimisme financier des Suisses
AW
07:13Le Japon va déployer la semaine prochaine son plan de soutien économique
RE
06:43CHINE : nouvel essoufflement du secteur des services (indice indépendant)
AW
06:30S&P confirme la note AA+ des Etats-Unis avec perspective stable
AW
06:21Vendredi 3 avril 2020 - Service Basic d'AWP
AW
00:58BANQUE DE FRANCE : La médiation du crédit aux entreprises est mobilisée pour accompagner les entreprises
PU
02/04ARTICLE - CORONAVIRUS : 10 mesures de l'Union européenne pour lutter contre la pandémie
PU
02/04BNP suspend le versement d'un dividende au titre de 2019
DJ
02/04Sanofi a décidé en février de porter au maximum ses capacités de production d'hydroxychloroquine, potentiellement efficace contre le coronavirus - pdg
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"