Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Hausse en vue en Europe, soulagement sur Evergrande

22/10/2021 | 07:57
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
LES BOURSES EUROPÉENNES SONT ATTENDUES EN HAUSSE À L'OUVERTURE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse vendredi à l'ouverture après le record inscrit la veille par le S&P-500 et la progression des marchés asiatiques, en profitant du soulagement au moins temporaire dans le dossier Evergrande.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner 0,58% à l'ouverture. Les contrats à terme signalent un gain de 0,27% pour le Dax à Francfort, de 0,32% pour le FTSE à Londres et de 0,53% pour l'EuroStoxx 50.

Les marchés boursiers européens devraient profiter de la progression des gains en Asie où Evergrande reprend 4,26% après une information selon laquelle le groupe chinois lourdement endetté a effectué un versement pour régler des intérêts d'une obligation, évitant pour le moment le risque de défaut de paiement.

"Je pense que c'est un facteur positif à court terme, mais je ne sais pas combien de temps cet élan durera, s'il se poursuivra la semaine prochaine ou non. Il y a tellement de possibilités différentes d'évolution de cette histoire qu'il est vraiment difficile de prédire ce qui va se passer", a déclaré Jeffrey Halley, analyste senior d'OANDA.

La séance sera animée par quelques résultats d'entreprises parmi lesquelles Air Liquide et Renault. Et du côté de la conjoncture, les premiers résultats des enquêtes auprès des directeurs d'achat (PMI) sur l'activité dans les économies européennes en octobre pourraient faire réagir les investisseurs.

LES VALEURS A SUIVRE :

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé jeudi, le Dow Jones ayant été freiné par la publication des résultats d'IBM (-9,56%) mais le S&P-500 s'étant établi à un nouveau record dans le sillage des gains des grandes valeurs technologiques, dont Tesla (+3,26%).

L'indice Dow Jones a cédé 0,02% à 35.603,08 points, le S&P-500 a pris 0,30%, à 4.549,78 points et le Nasdaq Composite a avancé de 0,62% à 15.215,70 points.

Les contrats à terme suggèrent pour le moment une ouverture sans grand changement mais pas pour le Nasdaq indiqué en baisse de 0,5%. Intel a de chuté de 9% dans les échanges hors séance après avoir publié un chiffre d'affaires trimestriel en dessous des attentes et dit prévoir une baisse de ses marges pour les années à venir.

EN ASIE

Le Nikkei à la Bourse de Tokyo progresse de 0,39%, soulagé par Evergrande bien que la prudence reste de mise avant les élections législatives la semaine prochaine et la saison des résultats d'entreprises ont limité les gains.

En Chine, l'indice CSI 300 gagne 1,19% et le Hang Seng à Hong Kong 0,55%, soutenus par les valeurs de l'immobilier, le paiement d'intérêts par le promoteur lourdement endetté Evergrande redonnant confiance aux investisseurs.

CHANGES/TAUX

Le dollar est peu changé face à un panier de devises de référence après avoir profité la veille de l'annonce d'une baisse des inscriptions hebdomadaires au chomage au plus bas en 19 mois et de l'augmentation des ventes de logements anciens en septembre aux États-Unis, au plus haut en huit mois.

L'euro est stable, à 1,1626.

Sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à dix ans gagne un point de base, à 1,6846%.

PÉTROLE

Le pétrole recule légèrement, le brut ne bénéficiant plus du rôle de substitut dans la production d'électricité alors que les prix du charbon et du gaz naturel refluent.

Le baril de Brent recule de 0,56% à 84,14 dollars et le brut léger américain de 0,44% à 82,14 dollars.

(édité par Blandine Hénault)

par Laetitia Volga


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
07:00Agenda FRANCE & INTERNATIONAL À 7 JOURS
RE
06:53COVID : la détection d'Omicron en France, "probablement une question d'heures" pour Véran
DJ
06:29Le tourisme mondial devrait perdre 2000 milliards de dollars en 2021
AW
05:49Coronavirus-Le Japon fermera mardi ses frontières aux touristes
RE
04:05Coronavirus-Le Japon prévoit de fermer ses frontières-presse
RE
00:42Exclusif-Des groupes télécoms veulent que les géants de la tech aident à financer les réseaux
RE
29/11Des entreprises de Hong Kong récupèrent des propriétés de promoteurs chinois en difficulté
ZR
28/11Coronavirus-Huit cas possibles du variant Omicron détectés en France
RE
28/11Coronavirus/france-huit cas possibles du variant omicron ont été détectés-ministère de la santé
RE
28/11Coronavirus-Huit cas possibles du variant omicron détectés en France
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"