Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

France: la situation, "très inquiétante", "se détériore très vite"

16/03/2020 | 09:18
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
3

Paris (awp/afp) - La situation de l'épidémie de coronavirus en France "est très inquiétante" et "se détériore très vite", a déclaré lundi sur France Inter le directeur général de la Santé Jérôme Salomon, craignant une éventuelle "saturation" des hôpitaux.

"Le nombre de cas double désormais tous les trois jours", mais "je voudrais surtout que nos concitoyens se rendent compte qu'il y a des personnes qui sont malades, en réanimation et dont le pronostic vital est engagé, et ces personnes se chiffrent en centaines", a-t-il insisté.

Selon les derniers chiffres de l'agence nationale de santé publique, Santé Publique France, publiés dimanche soir, le bilan de l'épidémie a grimpé dimanche à 127 morts et 5423 cas confirmés, soit 36 morts et plus de 900 cas supplémentaires en 24 heures. Plus de 400 personnes sont hospitalisées dans un état grave.

C'est sur des derniers qu'a insisté le numéro deux du ministère de la Santé.

"Il y a une inquiétude que cette rapidité de l'épidémie entraine une saturation du système hospitalier français, ce que nous voulons absolument éviter", a déclaré Jérôme Salomon, citant notamment la situation difficile en Alsace et en Ile-de-France.

"C'est pour ça que nous devons tout faire pour que cette épidémie ralentisse", a-t-il insisté, en appelant une nouvelle fois à la responsabilité de la population et à l'application stricte des gestes barrières.

"Chaque Français et chaque Française ce matin doit se dire: comment je fais dès aujourd'hui pour diviser par trois ou quatre le nombre de personnes dont je m'approche", a-t-il plaidé, reprenant à son compte le "cri l'alerte" lancé par les soignants: "Reste chez toi, c'est aussi simple que ça".

afp/fr


© AWP 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
3
Réagir à cet article
maxx34000 - Il y a 1 an arrow option
c'est vrai que personne ne savait que l'épidémie allait s'étendre a de nombreux pays après la Chine
Mais a force de se regarder le nombril on a oublie de preparer la crise
Pourtant ce ne sont pas les fonctionnaires qui manquent dans ce pays
7
1
VONMISES - Il y a 1 an arrow option
Monsieur Salomon nous a expliqué que c'était un virus grippal pas très grave. Il faudra quand même le traduire en justice !
2
  
ninil - Il y a 1 an arrow option
Je crois surtout qu'on n'a pas osé prendre les mesures radicales qui s'imposiaent plus tôt: voir la Corée du sud; au diable les sacro-saintes 'libertés individuelles' des bien-pensants professionnels, dire qu'il y en a encore dans le déni !!
2
  
  • Publier
    loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
10:42Le bitcoin prolonge sa tendance à la baisse et chute de 12,1 % à 47 176 $.
ZR
10:25Une crise monétaire dans un jeu vidéo ?
10:13Les Gambiens élisent leur président
RE
09:40Des pays européens, dont la France, projettent l'ouverture d'une représentation diplomatique commune en Afghanistan-Macron
RE
03/12Afghanistan-La France et le Qatar évacuent plus de 300 personnes
RE
03/12Au moins 31 personnes tuées dans une attaque dans le centre du Mali-autorités
RE
03/12Le bitcoin chute de 5,5 % à 53 436 $.
ZR
03/12Omicron va probablement entraîner une baisse de la croissance, dit Georgieva
RE
03/12Afghanistan-La France et le Qatar évacuent plus de 200 personnes
RE
03/12Wall Street termine en baisse, les craintes sur Omicron pèsent
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"