Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

FTSE 100 : Le Royaume-Uni s'apprête à bannir Huawei du déploiement de la 5G

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
13/07/2020 | 18:44
LE ROYAUME-UNI S'APPRÊTE À BANNIR HUAWEI DU DÉPLOIEMENT DE LA 5G

Le Royaume-Uni s'apprête à interdire au groupe chinois Huawei de participer au déploiement de la cinquième génération de téléphonie mobile (5G), ce qui ne manquera pas de susciter la colère de Pékin et la satisfaction de Donald Trump, engagé dans une bataille économique et technologique avec la Chine.

Les Etats-Unis ont fait pression sur le Premier ministre britannique Boris Johnson pour qu'il revienne sur la décision prise en janvier d'accorder à Huawei un rôle limité dans le déploiement de la 5G.

Londres s'est par ailleurs émue de l'entrée en vigueur, à l'initiative de Pékin, d'une nouvelle loi sur la sécurité à Hong Kong, ancienne colonie britannique, et de sa gestion controversée de l'épidémie de coronavirus.

Le conseil national de sécurité (CNS), présidé par Boris Johnson, se réunira mardi pour discuter de Huawei et le secrétaire d'Etat aux médias, Oliver Dowden, annoncera ensuite une décision à la Chambre des communes.

Selon le parti travailliste, principale composante de l'opposition, l'annonce pourrait intervenir après 11h30 GMT.

Le gouvernement britannique a déjà laissé entendre qu'il pourrait revenir sur sa décision concernant Huawei et la 5G, arguant de la décision des Etats-Unis de restreindre les ventes de semi-conducteurs au groupe chinois, ce qui pourrait avoir un impact sur la fiabilité de ses équipements.

Reste à savoir si Boris Johnson ira jusqu'à interdire totalement à Huawei de participer au développement de la 5G. Pour l'heure, il est prévu que les groupes télécoms britanniques plafonnent à 35% le recours aux services de Huawei dans le déploiement de la 5G d'ici 2023.

FIN DE L'"ÂGE D'OR"

Les Etats-Unis soupçonnent Huawei, le plus grand producteur mondial d'équipements de télécommunications, d'être un vassal de Pékin et d'espionner pour le compte de la Chine.

Ils s'inquiètent également d'un éventuel rôle prépondérant de Huawei dans la 5G qui pourrait constituer une étape majeure dans la domination technologique de Pékin.

Une interdiction par Londres d'accorder à Huawei un rôle dans la 5G constituerait pour le royaume britannique, qui vient de quitter l'Union européenne, un pas décidé vers son plus proche allié, les Etats-Unis.

Cela marquerait également la fin de ce que l'ancien Premier ministre David Cameron avait qualifié d'"âge d'or" des relations entre la Grande-Bretagne et la Chine.

L'ambassadeur de Chine en Grande-Bretagne a déclaré qu'un retournement de situation sur Huawei nuirait à l'image du Royaume-Uni et qu'il devrait "en assumer les conséquences" s'il traitait la Chine comme un pays hostile.

Lundi, Huawei a fait état pour le premier semestre d'un ralentissement de la croissance de son chiffre d'affaires, à 13,1%, sous l'effet des pressions américaines sur ses clients et fournisseurs.

(Guy Faulconbridge et Paul Sandle, avec Stephen Nellis; Blandine Hénault pour la version française)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
06:21Prévisions du jour vendredi 7 août
AW
06/08Wall Street : le Nasdaq devient intergalactique grâce à Apple
CF
06/08BOURSE DE WALL STREET : Wall Street clôture en hausse, soutenue par les techs
RE
06/08A Wall Street, le Nasdaq franchit la barre des 11.000 points
AW
06/08A Wall Street, le Nasdaq franchit la barre des 11'000 points
AW
06/08EUROPE : Les Bourses européennes sur le reculoir
AW
06/08Les valeurs à suivre vendredi 7 août 2020 à la Bourse de Paris -
AO
06/08CAC40 : retombe sous 4.900, le Nasdaq encore dopé par Apple
CF
06/08CAC40 : retombe sous 4.900, le Nasdaq encore dopé par Apple
CF
06/08Bourse Zurich: encore une séance de recul, le SMI sous 10'100 points
AW
Dernières actualités "Marchés"