Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
299
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Et si l'Allemagne aidait la BCE à relancer la croissance ?

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
2
10/09/2019 | 09:08

L'attentisme pointe le bout de son nez sur les marchés financiers, à l'approche de la première des deux grosses échéances monétaires du mois de septembre. C'est en effet jeudi que la Banque centrale européenne doit dévoiler un nouveau dispositif de soutien économique pour relancer la dynamique de la zone euro, qui pourrait aussi bénéficier d'un coup de pouce de l'Allemagne. Au Royaume-Uni, Boris Johnson suit la voie tracée par Theresa May : il a essuyé un sixième revers devant le Parlement.

Hier soir, les députés britanniques ont repoussé pour la seconde fois le projet d'élections anticipées soumis par Boris Johnson, juste avant que le Parlement ne soit suspendu jusqu'au 14 octobre. "Ce gouvernement poursuivra les négociations en vue d'un accord, tout en se préparant à une sortie sans accord", a déclaré le Premier ministre durant la nuit. Des nouvelles propositions auraient été soumises à Bruxelles au sujet de la gestion de la frontière entre les deux Irlande, selon l'entourage de Boris Johnson. L'UE et Dublin veulent la libre-circulation entre les deux territoires, mais les Conservateurs britanniques veulent réintroduire les contrôles à la frontière. Cette pierre d'achoppement originelle perdure.
 
Alors que la BCE doit sortir jeudi de son chapeau un nouveau projet de soutien monétaire censé aider l'économie sans pénaliser outre-mesure les banques commerciales, beaucoup de rumeurs circulent sur l'Allemagne et son dogme de l'équilibre budgétaire. Des voix s'élèvent jusqu'à Berlin pour exhorter l'exécutif à utiliser l'important matelas de sécurité dont dispose le pays pour monter un plan de relance richement doté, alors que la récession pointe son nez et que les infrastructures se dégradent. Afin d'éviter les lourdeurs administratives d'une modification en profondeur des règles en vigueur, un projet serait à l'examen pour créer de nouvelles entités publiques indépendantes qui pourraient bénéficier des capacités d'emprunt hors normes de l'Allemagne et soutenir l'investissement. Moteur économique, le pays a une capacité de traction importante sur le reste de la zone euro, comme nous l'évoquions la semaine dernière. Ce thème pourrait bien dominer l'automne. A suivre.
 
Le CAC40 perdait 0,18% à 5579 points peu après l'ouverture. Même l'interview de Steven Mnuchin sur Fox News hier a échoué à détendre l'atmosphère : le Secrétaire d'Etat au Trésor des Etats-Unis a déclaré que la Chine montre sa bonne foi en reprenant les discussions commerciales.
 
Les temps forts économiques du jour
 
La production industrielle française (8h45) et les données sur l'emploi britannique (10h30) précèderont l'étude JOLTS sur les ouvertures de postes. Ce matin, la Chine a annoncé une hausse de 2,8 % de ses prix à la consommation en août, pour un consensus positionné à 2,7 %, tandis que les prix à la production ont atteint un plancher de trois ans.
 
L'euro se traite 1,1043 USD ce matin (-0,03%). L'once d'or continue à perdre du terrain, à 1490 USD. L'or noir repart à la baisse, à 62,82 USD pour le Brent et à 58,08 USD pour le WTI. Le T-Bond offre un rendement de 1,647% à 10 ans. Le Bitcoin est quasiment stable à 10 332 USD.
 
Les principaux changements de recommandations
 
  • Barclays : Jefferies reste à l'achat malgré un objectif de cours réduit de 280 à 209 GBp.
  • BHP : Goldman Sachs passe de neutre à achat avec un objectif de cours relevé de 40,50 à 41,90 AUD.
  • BigBen : Genesta reste à l'achat fort avec un objectif de cours relevé de 16,75 à 16,90 EUR.
  • BNP Paribas : Société Générale passe de conserver à vendre avec un objectif de cours réduit de 45 à 37,50 EUR.
  • LVMH : Bernstein reste à surperformance avec un objectif de cours relevé de 360 à 420 EUR.
  • Munich Re : DZ Bank reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 216 à 239 EUR.
  • NH Hotel : AlphaValue reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 6,35 à 6,19 EUR.
  • Prada : Bernstein passe de sousperformance à performance de marché en visant 21,30 HKD.
  • Recordati : Oddo BHF passe de neutre à acheter avec un objectif de cours relevé de 37 à 47 EUR.
  • Royal DSM : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 137 à 147 EUR.
  • SSE : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à surpondérer avec un objectif de cours relevé de 1255 à 1290 GBp.
  • Tesco : HSBC passe d'acheter à conserver avec un objectif de cours réduit de 275 à 235 GBp.
  • Wirecard : J.P. Morgan démarre le suivi à neutre en visant 165 EUR.
  • Worldline : J.P. Morgan démarre le suivi à surpondérer en visant 74 EUR. Credit Suisse reste à sousperformance avec un objectif de cours relevé de 47 à 51 EUR.
 
L’actualité des sociétés
 
Aigle Azur aurait reçu 14 offres de reprises, dont celle d'Air France-KLM, dont le titre a lourdement chuté hier après cette nouvelle et des commentaires prudents sur les tendances de réservations. Selon les derniers bruits de couloirs obtenus par Les Echos, l'été a réchauffé les relations entre Renault et Nissan, avec des avancées sur plusieurs dossiers. Le Japonais, on le sait depuis hier, va remplacer son directeur général, Hiroto Saikawa, le fossoyeur de Carlos Ghosn. Dexia veut quitter la cote. Vallourec a décroché un contrat de 900 M$ avec ADNOC pour la fourniture de tubes OCTG pendant 5 ans, plus une option de 2 ans. S&P confirme le "AA-" de la Scor. Groupe Flo nomme Finexsi comme cabinet indépendant pour évaluer l'offre de rachat du Groupe Bertrand. Gévelot rachète le canadien Cougar. CrossJect, Implanet, Séché, Delta Plus ont publié leurs comptes.
  
Un groupe de 50 procureurs généraux, qui représentent la quasi-totalité des états fédérés américains, a lancé une enquête antitrust visant Google en raison de sa position dominante sur Internet, confirmant les rumeurs récentes. Compte tenu de l'ambiance actuelle, on voit mal comment d'autres acteurs clefs du web, on pense à Amazon.com, pourraient y échapper. Apple tiendra à partir de 17h00 (heure de Paris) sa conférence de rentrée, normalement riche de nouveaux produits et services. Les Etats-Unis pourraient privatiser Fannie Mae et Freddie Mac. Repsol serait bien placé pour racheter plus d'1 Md$ d'actifs d'Exxon Mobil dans le Golfe du Mexique. La dette de Ford Motor passe en catégorie spéculative après l'abaissement à "Ba1" décidé par Moody's. Le directeur financier de la Deutsche Bank estime que sa restructuration n'a, pour l'instant, pas eu autant d'impact que cela était redouté sur la banque d'investissement. Telefonica devrait lancer un vaste plan de départs volontaires en Espagne, avec pour objectif de réduire ses troupes d'un quart, soit 5 000 personnes sur 25 000. Sage songe à vendre sa division paiement, Sage Pay. Softbank, l'un des principaux actionnaires de WeWork, demande à la société de reporter son introduction en bourse, a appris le Financial Times, après des interrogations sur la valorisation. Volkswagen a dévoilé hier une berline compacte électrique, ID.3, que le groupe espère élever au rang de classique à l'image de la Coccinelle ou de la Golf. Axxion demande la démission du président de Sunrise
 
Ça publie. Partners Group, Ashtead, JD Sports Fashion, Somfy, FPP et Akka notamment.
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIR FRANCE-KLM 0.75%10.09 Cours en temps réel.5.59%
AKKA TECHNOLOGIES SE -2.93%56.6 Cours en temps réel.31.45%
ALPHABET 0.52%1215.37 Cours en différé.16.34%
AMAZON.COM 0.68%1728.9515 Cours en différé.15.31%
APPLE INC. 2.66%235.75 Cours en différé.45.87%
ASHTEAD GROUP -1.93%2135 Cours en différé.32.87%
BARCLAYS PLC -2.17%157.26 Cours en différé.6.62%
BHP GROUP 1.98%36.53 Cours en clôture.2.45%
BIGBEN INTERACTIVE -0.94%12.7 Cours en temps réel.60.05%
BNP PARIBAS -1.01%45.345 Cours en temps réel.15.90%
CAC 40 -0.63%5634.7 Cours en temps réel.17.72%
CAC 40 INDEX FUTURE (FCE) - LIF/C1 -0.53%5630.5 Cours en différé.17.75%
CROSSJECT 1.21%1.26 Cours en temps réel.2.40%
DELTA PLUS GROUP 2.37%38.8 Cours en temps réel.19.18%
DEUTSCHE BANK AG 0.74%6.837 Cours en différé.-2.44%
DEXIA -3.10%2.18 Cours en différé.-38.92%
EXXON MOBIL CORPORATION 1.07%68.78 Cours en différé.1.16%
FORD MOTOR COMPANY 1.86%8.77 Cours en différé.14.77%
GROUPE FLO -0.93%0.213 Cours en temps réel.10.26%
GÉVELOT 0.00%198 Cours en temps réel.10.61%
IMPLANET -2.75%0.0671 Cours en temps réel.-51.06%
JD SPORTS FASHION PLC 0.05%761.8 Cours en différé.118.12%
LVMH MOËT HENNESSY VUITTON SE 0.00%378.6 Cours en temps réel.46.48%
NH HOTEL GROUP, S.A. 3.44%4.634 Cours en clôture.14.25%
NISSAN MOTOR CO., LTD. 1.86%668.7 Cours en clôture.-21.89%
PARTNERS GROUP HOLDING AG -0.37%761 Cours en différé.25.84%
PRADA S.P.A. 0.64%23.65 Cours en clôture.-7.62%
RECORDATI 0.81%37.3 Cours en clôture.22.15%
RENAULT 0.79%53.86 Cours en temps réel.-2.11%
REPSOL 1.71%14.555 Cours en clôture.3.37%
ROYAL DSM -1.14%108.95 Cours en différé.53.98%
SAGE THERAPEUTICS, INC. 3.37%142.0699 Cours en différé.46.73%
SCOR SE -0.92%36.81 Cours en temps réel.-6.02%
SOFTBANK CORP. 3.02%13.98 Cours en différé.0.00%
SOMFY 0.85%83.2 Cours en temps réel.31.11%
SSE PLC -1.61%1287.5 Cours en différé.21.04%
SUNRISE COMMUNICATIONS GROUP 0.06%80.4 Cours en différé.-6.88%
SÉCHÉ ENVIRONNEMENT 2.25%36.3 Cours en temps réel.33.83%
TELEFONICA 2.15%7.039 Cours en clôture.-4.09%
TESCO -2.04%211.15 Cours en clôture.0.00%
VALLOUREC -4.54%2.258 Cours en temps réel.45.12%
VOLKSWAGEN 0.00%Cours en clôture.0.00%
WIRECARD 0.00%Cours en clôture.0.00%
WORLDLINE -1.12%57.25 Cours en temps réel.37.20%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
2
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader